Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Dissolution et restructuration d'unité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
JOE
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 15:30

Bonjour, à tous depuis un certain temps on entend parler de dissolution d'unité, notemment en unité EDSR . Avez vous des informations concernant certaines unités en voie de disparition?
Car comme d'habitude on entend des bruits mais qu'en est-il exactement ca c'est la question?
Si vous avez des informations , n'hésitez pas à les communiquer.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
snix
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 33
Emploi : gd
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: reduction effectif   Ven 6 Juin 2008 - 17:37

Mon unité implantée en ZPN mais travaillant en ZGN (cob) va passer de 8 à 3 personnels. Les 3 personnels vont rejoindre la brigade mère, une perte de 5 personnels alors que c'est une cob qui tourne bien, il y a du boulot.
Les 5 autres doivent d'ici la fin de l'année faire une demande de mutation qui devraient intervenir courant 2009 au plus tard. Notre commandant de groupement est venu nous annoncer la nouvelle en expliquant qu'il s'agit de la réduction des effectifs dans la fonction publique. Il appert que l'ensemble des personnes présentes à la réunion pensent que c'est une très mauvaise politique pour la sécurité des citoyens. Les patrouilles noctures seront désormais faites à 2 rarement à 3 vu la baisse de l'effectif. Les délinquants doivent se frotter les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steph26
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : DROME
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 17:50

Bonjour, voici ce qui a été dit sur Gendom :

Je reprends les éléments donnés par le CEL FONTENAILLE SUR LE FORUM SECURITE ROUTIERE début avril: "nous adressons au cours des prochains jours le nouveau schéma directeur des unités de sécurité routière aux commandants de région qui nous retourneront leur avis pour le 1er décembre prochain. Pour en avoir été le principal rédacteur et donc en contrôler en grande partie la diffusion, je vous mets en garde contre les bruits et rumeurs qui, à ce stade ne sont que pures élucubrations.
Oui nous conserverons un nombre restreint de PA, placés à des endroits particulier du réseau et qui travailleront essentiellement sur le ruban autoroutier. Les autres PA seront rebaptisés PSRR (pelotons de sécurité du réseau routier) et tout en conservant une intervention sur leur actuel secteur autoroutier verront leur action recentrée sur le réseau traditionnel. En ce qui concerne les BMo (rebaptisées BSRR), certaines seront fusionnées avec des PSRR (en raison de leur proximité)et quelques autres déplacées pour les positionner dans leur secteur de compétence. Il est illogique à l'heure actuelle de voir une unité perdre entre 30 et 50 minutes par service pour gagner la ZGN. Vous aurez certainement des questions à venir sur le sujet, aussi j'en reste là pour l'instant afin de répondre à d'autres questions". Voici ce que l'on peut dire actuellement et ce que vos commandants de Région et de groupement sont en train d'étudier. Lieutenant-colonel Thierry RENARD

Il y a environ 160 PA sur le territoire, seul un trentaine garderaient leur missions et le reste transformés en PSRR ou BSRR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 17:55

Ah oui il etait question aussi que les BSSR prendraient les ACCR

????????????????????????????????????????????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
steph26
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : DROME
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 17:56

C'est exact !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 17:57

A partir de quand ????????
Septembre 2008 je pense ou avant l été ou 2009 ??
Revenir en haut Aller en bas
steph26
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : DROME
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 17:59

Pas plus d'info pour le moment:cry:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poids.L
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Yonne
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 21:19

steph26 a écrit:
Bonjour, voici ce qui a été dit sur Gendom :

Je reprends les éléments donnés par le CEL FONTENAILLE SUR LE FORUM SECURITE ROUTIERE début avril: "nous adressons au cours des prochains jours le nouveau schéma directeur des unités de sécurité routière aux commandants de région qui nous retourneront leur avis pour le 1er décembre prochain. Pour en avoir été le principal rédacteur et donc en contrôler en grande partie la diffusion, je vous mets en garde contre les bruits et rumeurs qui, à ce stade ne sont que pures élucubrations.
Oui nous conserverons un nombre restreint de PA, placés à des endroits particulier du réseau et qui travailleront essentiellement sur le ruban autoroutier. Les autres PA seront rebaptisés PSRR (pelotons de sécurité du réseau routier) et tout en conservant une intervention sur leur actuel secteur autoroutier verront leur action recentrée sur le réseau traditionnel. En ce qui concerne les BMo (rebaptisées BSRR), certaines seront fusionnées avec des PSRR (en raison de leur proximité)et quelques autres déplacées pour les positionner dans leur secteur de compétence. Il est illogique à l'heure actuelle de voir une unité perdre entre 30 et 50 minutes par service pour gagner la ZGN. Vous aurez certainement des questions à venir sur le sujet, aussi j'en reste là pour l'instant afin de répondre à d'autres questions". Voici ce que l'on peut dire actuellement et ce que vos commandants de Région et de groupement sont en train d'étudier. Lieutenant-colonel Thierry RENARD

Il y a environ 160 PA sur le territoire, seul un trentaine garderaient leur missions et le reste transformés en PSRR ou BSRR.


Merci pour toutes ces infos.
Ca aura le mérite de rassurer quelques personnels de PA et BMO qui s'inquiétaient de leur avenir.
Apparemment il y aura du changement au niveau de l'appelation de ces unités. PSRR et BSRR au lieu de PA et BMO.
Pour le reste peu de changement à venir.
Ah si j'oubliais on va constater les accidents sur le secondaire, pas de soucis car ça va soulager les brigades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 21:42

merci pour l aide aux BT
Quoiqu il y en a de moins en moins
c est surtout pour la nuit au tres tot le matin
Revenir en haut Aller en bas
Jacky DUVAL
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 27
Age : 56
Localisation : ST QUENTIN
Emploi : GD EDSR
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Dissolution et restructuration d unité   Ven 6 Juin 2008 - 22:29

Au PA de ST QUENTIN, on nous parle également du rapprochement avec la BMO de cette ville. Par contre nous ne savons pas si tout le personnel sera conservé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jacky.duv@orange.fr
Poids.L
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Localisation : Yonne
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 22:37

Jacky DUVAL a écrit:
Au PA de ST QUENTIN, on nous parle également du rapprochement avec la BMO de cette ville. Par contre nous ne savons pas si tout le personnel sera conservé.

Pourquoi voudrais tu que le personnel ne soit pas conservé?
Les réductions d'effectifs en PA font suite à la suppression des plantons couchants (décisions prises suite à la perte du RAU). Dans mon PA c'est 2 GD et un GAV, mais cette réduction on la connaît depuis plus de 6 mois.
Ce n'est que mon avis mais je pense que les effectifs ne bougeront pas surtout que l'on parle de nous faire constater les accidents sur le secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rangi
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 22:52

Encore une occasion de "dégraissage" des personnels "sous plafond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legaulois
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 109
Age : 51
Localisation : Vau mai peta en companhiá que creva solet.
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 23:01

Pour ceux qui ont encore des doutes,
cela fait la une du journal régional pour la région Limousin !

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b87a_1920

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rangi
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 324
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Ven 6 Juin 2008 - 23:09

legaulois a écrit:
Pour ceux qui ont encore des doutes,
cela fait la une du journal régional pour la région Limousin !


Et ce n'est qu'un début ! Restriction budgétaire, donc pas d'effectif supplémentaire ! Donc redeploiement, en sucrant 1 ou 2 personnels en passant ! Cela me rappelle quelque chose, mais oui !!! la mise en place des COB ! Où les élus avaient été largement dupés !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solidor
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 141
Emploi : BT
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:02

je voudrais juste ouvrir une parenthèse bien que légèrement hors sujet du thème initial sur les post de Poid.L et H24. Le fait d'avoir des unités spécialisées accidents n'empêchera pas les BT de se rendre sur le terrain ne serais ce que pour sécuriser les lieux mais pour la procédure elle même, compte tenu de toutes les particularités des accidents que ce soit pour les dépistages alcool, drogues, infractions particulières comme la coordination des transports, les diverses réquisitions cela permettra au moins d'avoir des personnels affutés sur le domaine accidents contrairement aux BT qui ne sont pas destinataires de toutes les nouvelles loi, réformes, instructions parquets, préfectures directives gendarmerie ou autres.
C'est quand même un sujet qui avait été débattu sur ce forum dès sa création sous le titre: " Brigades accidents", comme quoi...

Solidor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legaulois
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 109
Age : 51
Localisation : Vau mai peta en companhiá que creva solet.
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:17

aie !bounce

"affutés" : Quel grand mot !

Et les brigadiers qui mangent sur nos plates-bandes maintenant, ils sont aussi affutés alors ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOE
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:25

Qui mangent ou qui marchent ???lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solidor
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 141
Emploi : BT
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:28

Le gaulois, sans vouloir polémiquer, cela fait longtemps que les brigadiers marchent sur les plates bandes des BMO: TA consignations, alcoolémies, infractions diverses au CR par PV, il nous manque seulement la moto et les escortes.
mais bon, c'était juste un clin d'oeil, nous connaissons tous le travail de tout à chacun et nous ne sommes pas là pour étaler nos contraintes respectivess.... LOL
Solidor


Dernière édition par Solidor le Sam 7 Juin 2008 - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legaulois
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 109
Age : 51
Localisation : Vau mai peta en companhiá que creva solet.
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:36

Je suis tout à fait daccord avec toi, mais ce n'était pas la peine d'en rajouter, et comme tu l'as si bien dit, cela a fait couler assez d'encre dans un précédent post ! Wink
Maintenant, rien n'est encore défini pour ces PSRR et BSRR, si ce n'est sur autoroute biensur.

Pour JOE, :devotion:

Sans rancune.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOE
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 47
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Sam 7 Juin 2008 - 0:43

Pour JOE, :devotion:

Sans rancune.

@+[/quote]

C'est ok ! une petite faim peut être!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ardechois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 63
Localisation : ARDECHE - ST GEORGES LES BAINS
Emploi : retraité
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mar 24 Juin 2008 - 16:00

Il ne s'agit encore que d'un projet. Mais la principale conséquence de cette réforme va consister à supprimer l'accueil du public dans les gendarmeries de Blois, Vendôme et Romorantin. Le point avec le lieutenant-colonel Duclap.


C'est dans l'air du temps. Après les palais de justice, l'éducation, les casernes et les hôpitaux, les gendarmes font à leur tour l'objet de réorganisation. Pas de panique, dans le Loir-et-Cher, ce que l'on peut appeler un redéploiement d'effectifs ne signifie pas pour autant grands bouleversements, mais tout de même quelques changements pour le public et aussi les militaires concernés. Le projet est à l'étude depuis plusieurs semaines et quelques élus ont commencé à en parler à leurs administrés. Par exemple le maire de Romorantin, lors de son dernier conseil municipal.
Le lieutenant-colonel Michel Duclap, qui commande les 470 gendarmes du département, tient à préciser que ce plan de réorganisation devra d'abord être avalisé par la direction générale de la gendarmerie avant d'être mis en œuvre. Il en a déjà dévoilé la teneur au préfet, aux parlementaires, ainsi qu'aux maires de communes concernées. (l'article ne dit pas si les gendarmes ont été avisés ou s'ils l'ont su par la presse...)
Conscient que ce projet commence à faire parler les élus du Loir-et-Cher, il a accepté de nous en détailler les principaux axes. « Il s'agit d'une réorganisation à l'échelle nationale. Dans notre département, la principale conséquence est la disparition des trois brigades territoriales implantées à Blois, Vendôme et Romorantin. Les effectifs de ces unités seront progressivement redéployés, sur plusieurs années si nécessaire, en fonction des départs en retraite et de l'avancement en grade des militaires. Il n'y aura plus d'accueil du public dans ces trois villes : les personnes seront invitées à déposer leur plainte soit au commissariat de police, soit à la brigade de la communauté de brigades la plus proche. »
Pour plus de précision, effectuons une revue de détail, compagnie par compagnie.

Compagnie de Romorantin

Plus de brigade territoriale ni d'accueil du public dans la ville ce qui, logiquement, devrait conforter le commissariat de police et ses 43 fonctionnaires. Les effectifs de la brigade territoriale vont être attribués à la communauté de brigades (COB) de Selles-sur-Cher, qui va passer à 25 militaires. Le projet de construction d'une nouvelle caserne de gendarmerie, route d'Orléans, dans le faubourg de Lanthenay, est cependant maintenu. Implanté près du rond-point du Leclerc, cet ensemble abritera les services de la compagnie, le peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) et la brigade de recherches qui va passer de 5 à 6 gendarmes. Pas de changement pour les COB de Montrichard/Saint-Aignan et de Lamotte/Neung/Salbris.

Compagnie de Vendôme

Plus de brigade territoriale ni d'accueil du public dans la caserne actuelle. Sur les 9 gendarmes de la brigade territoriale, 4 vont être affectés à la communauté de brigades (COB) de Montoire/Saint-Amand/Savigny (mais ils resteront à Vendôme pour des questions de logement), 1 va renforcer la brigade de recherches (qui passe de 4 à 5 enquêteurs) ; les 4 autres seront répartis sur d'autres unités départementales. Les COB de Droué/Pezou/Mondoubleau et de Marchenoir/Ouzouer/Selommes restent inchangées.

Compagnie de Blois

Plus de brigade territoriale à Blois ni d'accueil du public. Le commandement de la communauté de brigades actuellement basé à Blois, rue de Signeulx, sera transféré à Herbault afin de constituer une COB Herbault/Onzain. Les effectifs de la brigade territoriale de Blois (15 militaires) vont être répartis au profit de la COB d'Herbault (+ 7 gendarmes qui, pour des raisons de logement, restent casernés à Blois, rue de Signeulx), de la communauté de brigades de Vineuil/Bracieux (+ 4 gendarmes) et de la nouvelle COB de Contres/Cour-Cheverny (+ 4 gendarmes). La brigade de recherches de Blois va également être renforcée par 1 gendarme. « Cela permettra d'augmenter notre présence sur des zones où la population a augmenté et où les cambriolages ont également progressé. Il n'y a pas de remise en cause du maillage territorial ni de modification de notre effectif global qui, hormis la restitution de deux gendarmes auxiliaires, se maintient à 470 militaires », conclut le lieutenant-colonel Duclap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa06600
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 11:03

Dissolution et restructuration d'unité dans le pays de Gex : Lu dans le dauphiné :
http://www.ledauphine.com/index.jspz?article=30937
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa06600
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 11:10

La gendarmerie de l'Ain se réorganise. Pour procéder à la mise à disposition de sept gendarmes dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Lopsi 2), le Groupement du département est contraint de réorganiser une bonne partie de son organigramme, avec une conséquence de taille : la compagnie de gendarmerie de Nantua, dont dépend notamment la brigade territoriale de Bellegarde, va disparaître.
«Trois axes d'effort ont été demandés aux gendarmeries départementales, explique le colonel Claude Loron qui commande le Groupement de l'Ain. Supprimer des brigades en zone complète de police (c'est le cas dans des grandes villes, ndlr) ; supprimer des brigades à très faible activité ; et supprimer les petits groupes de commandement, à savoir une centaine d'hommes ou moins.»
C'est seulement ce troisième axe qui concerne l'Ain. Le Groupement comptait cinq compagnies (Bourg, Trévoux, Nantua, Gex et Belley). Celles de Nantua et Gex sont respectivement formées de 107 et 97 hommes. La décision, qui n'en est qu'au stade de projet mais semble très avancée, consiste à fermer Nantua et installer une plus grosse compagnie



à Gex.
La brigade de recherche de Nantua, mais aussi le Psig (peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie) et le commandement de cette compagnie sont supprimés. Pour un total de 27 postes, dont 20 rejoindront la compagnie de Gex. Les fameux sept restants étant redéployés sur le territoire français : c'est le leitmotiv de cette grande réorganisation.
Les brigades territoriales ne bougent pas. La compagnie de Gex comptera donc 159 gendarmes, pour un territoire beaucoup plus large allant des cantons d'Izernore à Gex.
«Si l'on ramène le nombre de crimes et délits par rapport au nombre d'hommes, l'activité est essentiellement dans le Pays de Gex»


Seules les brigades territoriales de Pont-d'Ain et Poncin retournent dans le giron de Bourg, et celles de Hauteville et Brénod reviennent dans celui de Belley, alors qu'elles dépendaient de Nantua depuis quelques années.
Mais pourquoi garder Gex plutôt que Nantua, qui avait plus d'effectifs ? «Compte-tenu de l'activité de ces deux zones, il n'y a pas eu de doute, estime le colonel Loron. La criminalité a beaucoup diminué dans la zone de Nantua. Si l'on ramène le nombre de crimes et délits par rapport au nombre d'hommes, l'activité est essentiellement dans le Pays de Gex. La proximité avec la Suisse a aussi pesé. Le Centre de coopération policière et douanière (CCPD) est logé à Ferney-Voltaire, et le caractère franco-suisse de cette compagnie est important.»
Souci, les temps de trajet pour les interventions... «C'est surtout problématique pour le Psig, mais peut-être est-il envisageable d'en garder une partie à Nantua» ajoute le colonel.
Claude Loron garde aussi à l'esprit qu'avec les infrastructures qui arrivent dans l'Ain (nouveaux tronçons d'autoroute, centre pénitentiaire opérationnel dès l'automne 2009), les besoins d'hommes seront revus à la hausse. «Aujourd'hui on doit en libérer sept, et la loi ne prévoit pas de hausse d'effectifs avant 2013. Mais des besoins nouveaux seront bientôt nécessaires.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 18:59

isa06600 a écrit:
Dissolution et restructuration d'unité dans le pays de Gex :
Lu dans le dauphiné :
http://www.ledauphine.com/index.jspz?article=30937

Bonjour Isa,
l'article du DL que tu cites, et que tu reprends en grande partie dans le post ci-dessus,
est vraiment très précis en ce qui concerne les secteurs de Nantua et de Gex.

En lisant l'article complet auquel renvoit le lien, j'ai noté aussi ces 2 phrases :
<< Le redéploiement est actuellement en projet, présenté aux élus concernés.
La validation devrait intervenir en septembre ou octobre. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcel
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4417
Age : 68
Localisation : sud
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 19:03

vu sur un forum para ...


"""" Des bruits de certaines dissolutions au sein de la gendarmerie sont dans les tuyaux du ministère de la défense. le bruit persiste à dissoudre une unité de Gendarmerie parachutiste dans les mois qui arrivent!!! """"


vous êtes au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wilk33
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 367
Localisation : gironde
Emploi : psig
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 19:07

On ne peut dissoudre ce qui n'existe plus : l'EPI n'est plus car fusion au GI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
COYOTE51
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 5
Age : 48
Localisation : chalons en champagne
Emploi : gendarme APJ motocycliste
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 19:37

Chez nous aussi le bruit court que nous allons être "fondus" avec un PA...
Et comme la concertation et l'information marchent à fond: aucune info officielle!
Il semble que nous ne soyons plus aussi utiles que ça, les accidents baissent grâce aux radars automatiques, le contrôle des Pl est à la portée de quiconque dispose d'un ordi et du logiciel, les convois ont de moins en moins besoin d'escortes (nouvelles normes des arrêtés prefectoraux), et nous sommes souvent mal aimés de nos supérieurs et de moins en moins des automobilistes... Alors que si nous constatons les accidents, au moins, on servira à quelque chose!
N'ayant aucune info, tous les scénarios sont imaginables: si nous ne formons plus qu'une unité avec le PA, nous avons souvent eu l'occasion de constater que 20 militaires + 15 militaires en gendarmerie ne font pas 35 mais plus souvent 30 voir moins...Et les patrouilles se feront donc avec des pietons ou des GAV, donc en véhicule...Quant aux astreintes, nous étions, il faut le reconnaître, assez tranquille de ce côté là; mais ça risque fort de changer!! Nous avons choisi la moto par passion, nous avons effectué une formation (que tous n'obtienne pas) de 3 mois avec pour certains, le risque de se casser avant d'être SOC et ce que ça entraîne, et nous sommes réévalués tous les 5 ans (les seuls, je crois..) sans parler du médical...Je ne sais pas si le jeu en vaudra maintenant la chandelle...
Mais je ne suis pas contre le fait de constater les accidents, car après tout, c'est notre boulot de police sur la route!

Pour finir mon premier post, je rejoints tout à fait ce qu'à dit Doberman dans un autre sujet:
"Lorsque nous avons fait le choix d'intégrer les forces de l'ordre, nous avions le choix entre la version civile (Police nationale) et la version militaire (Gendarmerie nationale).
Pour des raisons qui sont propres à chacun, nous avons choisi la version militaire.
J'ai bien dit "choisi".
Rien ne nous obligeait à suivre une formation militaire. Rien ne nous obligeait à intégrer une institution où le maître mot est "discipline".
Nous avons choisi.
Or, à en juger comment fonctionne l'institution et comment la base est percue et traitée par la hiérarchie, on a l'impression que tout est fait pour nous faire regretter ce choix.
Nous avons signé pour donner de notre personne au profit de nos concitoyens.
Pas pour être usés à la corde sans aucun scrupules.
D'une certaine manière, notre statut militaire est la cause première de nos malheurs.
Mais en réalité, ce sont les abus de ce statut militaire qu'il faut pointer du doigt !
Quand on n'a pas de moyens, on n'exige pas !
Si la machine tient encore le coup, c'est bien parce qu'elle est une "force humaine". Si nous n'avions pas encore cette petite étincelle de professionnalisme qui nous a motivé à signer, ça irait mal. Très mal.
Il suffit de regarder à quel point le civil est soucieux du respect de ses droits. Et de comparer avec ce que nous, nous endurons !
Heureusement que la base supporte l'ensemble de l'édifice !
Mais il risque d'arriver un jour où ceux du haut vont finir par scier la branche sur laquelle ils sont assis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 20:07

Bonjour,

----------Je suis au regret de constater que notre belle gendarmerie part en peau de chagrin, c'était programmé à mon avis, j'en ai suffisamment parlé ici avec QUINTA 55, souvenez-vous en.

----------J'ignore le but précis de cette nucléarisation, mais en tout état de cause, personne n'en ressortira gagnant dans cette triste aventure, et j'ai la très nette impression que tous marchent au radar.

----------Encore une petite chose, cette programmation devait être prévue depuis plusieurs années. En quittant l'arme en 2004, j'ai déjà entendu quelques petites phrases lancées çà et là par les CB........( primes au résultat, restructurations, etc......), donc certains étaient plus ou-moins au courant des grandes lignes.

Raymond.
Revenir en haut Aller en bas
runner
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 44
Localisation : Annecy
Emploi : retraité aprés 15 ans de service
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   Mer 25 Juin 2008 - 20:14

isa06600 a écrit:
Dissolution et restructuration d'unité dans le pays de Gex : Lu dans le dauphiné :
[url=http://www.ledauphine.com/index.jspz?article=30937
http://www.ledauphine.com/index.jspz?article=30937[/quote[/url]]


le plus malheureux est le fait de l'apprendre par le presse. Nous sommes concernés directement par cette mesure et rien n'a filtré de notre commandement ...... merci la communication ....
a+
runner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Défense: un site fermé à Briançon .   Mer 25 Juin 2008 - 21:56

Défense: un site fermé à Briançon

Source : AFP -LE FIGARO
25/06/2008 | Mise à jour : 20:00 |

Le Centre national d'aguerrissement en montagne (CNAM) basé à Briançon (Hautes-Alpes) devrait fermer d'ici l'été 2009, a indiqué le maire de la Ville, Alain Bayrou (UMP), après une rencontre avec le ministre de la Défense, Hervé Morin.

"Une partie des hommes du CNAM seront demain rattachés au 4e régiment de chasseurs à Gap, et pour une partie au régiment d'artillerie de montagne qui est à Vars (Hautes-Alpes)", a détaillé l'élu à la radio régionale Alpes1. Ce dernier s'était pourtant montré confiant en avril quant au maintien du CNAM dans sa ville.

Le CNAM emploie environ 120 personnes, ce qui en fait le troisième employeur de la ville de Briançon, derrière la municipalité et l'hôpital. Au total, ce sont 320 personnes, dont 96 enfants scolarisés qui vont quitter la ville.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/06/25/01011-20080625FILWWW00617-defense-un-site-ferme-a-briancon.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dissolution et restructuration d'unité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dissolution et restructuration d'unité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: