Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Lexique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Le Foo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3547
Age : 43
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Lexique   Dim 17 Juin 2007 - 23:41

Rappel du premier message :

Il ne fait de doute pour personne que le jargon gendarmique est composé d'innombrables sigles et acronymes compréhensibles pour les seuls initiés. Or, de nombreux civils nous lisent et ont fait part de leurs difficultés à déchiffrer notre langage. Pire, certains retraités ont oublié ou n'ont pas connaissance de nouvelles appellations.

Ce "post-it" va donc tenter de recenser l'ensemble des sigles et autres acronymes usités en gendarmerie. C'est à chacun de nous de l'alimenter pour la bonne compréhension de ce forum. Vous n'aurez qu'à répondre à ce message en proposant les nouveaux éléments et leur signification, et de temps en temps je les intégrerai dans l'ordre alphabétique au message principal. Pensez aux abréviations évidentes comme APJ/OPJ, car encore une fois des non initiés nous lisent.

Merci à vous tous !



A

A.E.: Adjudant d'Escadron (chargé de gérer un peu tout en Escadron Mobile, notamment les plannings)
A.I : Affaires Immobilières
Alpha 1, 2, 3 ou 4 : Autorité de Gendarmerie Mobile, Alpha 3 étant plus spécialement chargée du maintien de l'ordre sur Paris.
A.P.J : Agent de Police Judiciaire
A.P.J-A : Agent de Police Judiciaire Adjoint



B/

B.D.R.I.J : Brigade Départementale de Renseignements et d'Informations Judiciaires (anciennement BDRJ)
B.G.A : Brigade de Gendarmerie de l'Air
B.G.T.A : Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens
B.MO : Brigade MOtorisée
B.P.D.J : Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile
B.R : Brigade des Recherches
B.R.D : Brigade de Recherches Départementale (n'existe plus)
B.R.I : Brigade Rapide d'Intervention
B.S: Bulletin de Service, c'est grâce à ce bulletin de service que l'on détaille l'activité de la journée, ce qui permet d'alimenter ... des statistiques. Le BS prend maintenant aussi l'appellation de C.R.I. (compte rendu d'intervention)
B.S.L : Brigade de Surveillance du Littoral
B.T : Brigade Territoriale
B.T.A : Brigade Territoriale Autonome
B.T.P : Brigade Territoriale de Proximité
B.T.P.C.L : Brigade Territoriale de Proximité Chef-Lieu (au siège de la COB)



C/

C.A.G.N : Centre Administratif de la Gendarmerie Nationale
C.A.G : Certificat d'Aptitude Gendarmerie
CARPA : Candidat A Rien, Potentiel Atteint. Se dit des gendarmes qui ne veulent pas ou plus monter en grade, qui ne sont pas volontaires pour un stage ou une mutation ou une demande quelconque.
C.A.T : Certificat d'Aptitude Technique
C.B : Commandant de Brigade
C.B.A : Commandant de Brigade Adjoint
C.B.P : Commandant de Brigade de Proximité
C.B.T : Commandant de Brigade Territoriale
C.B.T.A : Commandant de Brigade Territoriale Adjoint
C.C.B : Commandant de Communauté de Brigade
C.C.B.A : Commandant de Communauté de Brigade Adjoint
C.C.P.D. : Centre de Coopération Policière et Douanière
CDT : Commandant ou le commandement, selon le contexte.
C.F.M.G : Conseil de la Fonction Militaire de la Gendarmerie
C.I.G.A : Centre d'Instruction des Gendarmes Auxiliaires
C.I.G.M : Centre d'Instruction de la Gendarmerie Maritime
C.I.N.G : Centre d'Instruction Nautique de la Gendarmerie
C.I.R : Centre d'Information et de Recrutement
C.L.F.G : Centre de Formation Linguistique de la Gendarmerie
C.M.L.G : Certificat Militaire de Langue Gendarmerie
C.N.E.F.G : Centre National d'Entraînement des Forces de Gendarmerie
C.N.F.I : Centre National de Formation à l'International
C.N.F.M : Centre National de Formation Motocyclistes
C.N.F.P.J : Centre National de Formation à la Police Judiciaire
C.N.G - M.G : Caisse Nationale du Gendarme - Mutuelle de la Gendarmerie
C.N.I.C.G : Centre National d'Instruction Cynophile de la Gendarmerie
C.N.I.S.A.G : Centre National d'Instruction de Ski et d'Alpinisme de la Gendarmerie
C.N.Q.C : Centre National de Qualification au Commandement
C.N.R.J : Centre National des Rapprochements Judiciaires
C.O.B (ou C.B.T) : Communauté de Brigades
C.O.G : Centre Opérationnel de la Gendarmerie (à présent CORG)
C.O.R.G.I.F : Centre Opérationnel et de Renseignements d'Ile de France regroupant l'entité GD et l'entité GM issue de la FGMI, ALPHA 3 et ALPHA 4
C.P.: Commandant de Pelont OU Convenance Personnelle (pour les mutations) OU Code Pénal
C.P.G : Centre de Programmation de la Gendarmerie
C.P.P.J : Centre de Perfectionnement de Police Judiciaire
C.R : Commission Rogatoire OU (plus rarement) Compte Rendu (à voir selon le contexte)
C.R.I.R : Centre Régional d'Informations Routières
C.S.F.M : Conseil Supérieur de la Fonction Militaire
C.S.L.G : Club Sportif et Loisirs de la Gendarmerie
C.S.T.A.G.N : Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie nationale
C.T.G.N : Centre Technique de la Gendarmerie Nationale



D/

D.F.C. : Dépense de Fonctionnement Courant : Somme allouée aux Cdts d'unité afin d'acheter papier / enveloppes / stylos, etc... (allocation réduite à quasi rien, pour 2009).
D.E : Directeur d'Enquête (judiciaire)
D.E.N : Direction des Engins
D.F.U.E. : Dotation de Fonctionnement des Unités Elementaires (somme initialement allouée aux Unités afin de procéder à des achats pour améliorer le confort de la caserne et de ses occupants).
D.G.A : Délégation Générale pour l'Armement
D.G.G.N : Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (communément appelée la "DG", qui peut aussi signifier "Directeur Général" (de la Gendarmerie Nationale)
D.O : Décrêt Organique (du 20 mai 1903) ou Directeur Opérationnel (à voir selon le contexte)
D.Q.S.G : Diplôme de Qualification Supérieure Gendarmerie
D.R.I : Division des Relations Internationales
D.S.I.G : Détachement de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie



E

E.A.S.G : Emploi Administratif de Soutien Gendarmerie
E.C.R.I : Equipe Commando Régional d'Intervention
E.D.S.R : Escadron Départemental de Sécurité Routière
E.F.O.G : Ecole de Formation des Officiers de la Gendarmerie
E.G.M : Escadron de Gendarmerie Mobile
E.J : Enquête Judiciaire
E.L.I : Equipe Légère d'Intervention
E.O.G.N : Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale
E.O.R : Elève Officier de Réserve
E.P.I.G.N : Escadron Parachutiste d'Intervention de la Gendarmerie Nationale
E.R.G.M : Escadron de Reserve de la Gendarmerie Mobile
E.S.O.G : Ecole de Sous-Officiers de Gendarmerie
E.R : Equipe de Recherches
E.S.R : Engagement (ou Engagé) pour Servir dans la Réserve



F/

F.A.E.D : Fichier Automatisé des Empreintes Digitales
F.I.J.A.I.S : FIchier national automatisé des Auteurs d'Infractions Sexuelles ou violentes
F.N.A.E.G : Fichier National Automatisé des Empreintres Génétiques
F.R.A.D : Formateur Relais Anti-Drogues
F.R.E.E : Formateur Relais Enquêteur Environnement
F.R.I.Ir: Formateur Relais Immigration Irrégulière



G

G.A : Gendarme Auxiliaire (n'existe plus)
G.A.V : Gendarme Adjoint Volontaire OU Garde A Vue (à voir selon le contexte !)
G.B.G.M : Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile
G.D : Gendarmerie Départementale (ou Gendarme Départemental)
G.I.G.N : Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale
G.M : Gendarmerie Mobile (ou Gendarme Mobile)
G.O.S : Groupe d'Observation et de Surveillance
GPBPD : Gilet Pare-Balles à Port Discret
G.R : Garde Républicaine (ou Garde Républicain)
G.R.M : Garde Républicaine Mobile
G.S.I.G.N : Groupement de Sécurité et d'Intervention de la Gendarmerie Nationale
G.S.P.R : Groupe de Sécurité de la Présidence de la République
G.T.A : Gendarmerie des Transports aériens



H/

HK UMP : Heckler & Koch - Universal Machinen-Pistole = pistolet mitrailleur de dotation



I/

I.R.C.G.N : Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale



L/

L.P.C : Laboratoire Photographique Central
L.R.B.A : Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques



M

M.D.L : Maréchal Des Logis
M.D.L.C ou M.D.C : Maréchal Des Logis Chef
M.I.J : Message d'Identification (ou Information) Judiciaire
M.I.S : Message d'Information Statistique
M.L.G : Mission de Liaison de la Gendarmerie
M.O : Maintien de l'Ordre



N/

N.E.D.E.X : Neutralisation, Enlévement et Destruction de EXplosifs



O/

O.P.J : Officier de Police Judiciaire
O.L.D.R : Opération de Lutte contre la Déliquance Routière
O.P.J.A : Officier de Police Judiciaire Auxiliaire
O.R.C : Opérateur Recherche Criminelle, ou selon les endroits Opération Répressive Centralisée (à voir selon le contexte)
O.S : Ordre de Service OU Ordre Serré (marcher en formation)



P
P.A : Peloton d'Autoroute (également Pistolet Automatique, à voir selon le contexte)
P.A.G.R.E.: Plan d'Adaptation des Grades aux Responsabilités Exercées.
P.G.H.M : Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne
P.G.M : Peloton de Gendarmerie de Montagne
P.G.S.M : Peloton de Gendarmerie de Surveillance en Montagne
P.H.R : Peloton Hors Rang
P.L.I : Peloton Léger d'Intervention
P.M.A : Peloton Motorisé d'Autoroute
P.M.G : Préparation Militaire Gendarmerie
P.M.S.G. : Préparation Militaire Supérieure Gendarmerie
P.MO : Peloton MOtorisé
P.R : Police Route
P.S.I.G : Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie
P.S.M.G : Préparation Supérieure Militaire Gendarmerie
P.S.O : Président de Sous Officiers
P.S.Z.P : Peloton de Sûreté de Zone Protégée
P.V : Procès-Verbal au sens large, équivalent à une procédure écrite, qu'elle soit judiciaire, militaire ou administrative. A différencier de la procédure simplifiée du Timbre Amende (TA) communément appelée "PV" par les contrevenants.



Q/

Q.L : Quartier Libre



R

R.C.B : Réunion des Commandants de Brigades
R.C.C.B : Réunion des Commandants de Communauté de Brigades (terme quasiment jamais employé, parce qu'à la réunion des "Patrons" d'Unités, se trouvent également le Cdt de la B.R., le Cdt du P.S.I.G., l'adjoint au Cdt de Cie, etc..L. et que chez les militaires, les abréviations sont faites pour parler plus vite en plus court. RCB est donc toujours de mise, à la place de RCCB)
R.P. : Remise Pièces. C'est un service où les gendarmes qui se sont vus attribuer un dossier quelconque (audition de témoin d'un accident, recherches de personne, SPC, poursuite d'enquête, etc...), effectuent les investigations en vue de mener à bien ce dossier. Ces Pièces (de justice, militaire ou administrative) qui leur a été Remise par leur CB, avec une date butoir à laquelle le dossier devra être terminé.



S/

S.D.G : Service de Diffusion de la Gendarmerie.
S.G. : Surveillance Générale. C'est le service le plus souvent programmé, par le CB, dans la gendarmerie départementale. Par la suite, les militaires qui effectuent ce service, peuvent le morceler en P.R., R.P. Inter, etc...)
S.D.I.G : Service Départemental de l'Information Générale (anciennement les RG)
S.H.G.N : Service Historique de la Gendarmerie Nationale
S.H.R : Service Hors Rang
SIG : c'est le "raccourci" pour désigner l'arme de dotation, le pistolet SIG SAUER PRO 2022
S.P.C. : Suspension de permis de conduire.
S.P.P.G : Service de Productions Pédagogiques de la Gendarmerie
S.R : Section de Recherches
S.T.I.G : Service de Traitement de l'Information de la Gendarmerie
S.T.M : Service Technique des Matériels
S.T.R.J.D : Service Technique de Recherches Judiciaires et de Documentation
S.T.R.P : Service Technique des Relations Publiques
S.T.T : Service des Télécommunications et de la Thématique




T

T.A : Timbre Amende, c'est à dire procédure simplifiée, forfaitaire, abusivement appelée 'PV" consistant à relever certaines infractions contraventionnelles
T.A.O.P.C : Temps d'Activité et d'Obligations Professionnelles Complémentaires
T.I.C : Technicien d'Identification Criminelle
T.I.G : Travaux d'Intérêt Général
T.P.G : Traineau Polyvalent Gendarmerie



V/

V.A.B : Véhicule à l'Avant Blindé
V.B.C : Véhicule Blindé à Canon
V.B.R.G : Véhicule Blindé à Roues, de la Gendarmerie
V.H : Voie Hiérarchique
V.T.U. : Violences de Type Urbaines




Merci à toux ceux qui mettent ce lexique à jour Amondeskon Wink


Mis à jour le 04.05.11 par GD-RGMP


Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 17:58, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net

AuteurMessage
loopings
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 48
Age : 36
Localisation : Ouest
Emploi : Enseignant
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Lun 30 Aoû 2010 - 15:17

Merci pour la promptitude de la réponse (je m'en doutais un peu mais j'osais pas le demander à vos camarades...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wespeto
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Lun 30 Aoû 2010 - 23:59

Prime AAV? (ou AVV, je ne me rappelle plus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: le petit dernier   Ven 3 Sep 2010 - 18:41

le service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure (ST(SI)²) est créé, à compter du 1er septembre 2010à de la DGGN
Revenir en haut Aller en bas
wespeto
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 09/08/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Lun 15 Nov 2010 - 21:59

CDU?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique   Lun 15 Nov 2010 - 22:58

commandant d unité?
Revenir en haut Aller en bas
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Mar 16 Nov 2010 - 0:35

mili22 a écrit:
commandant d unité?

Cette appellation est surtout utilisée en gendarmerie mobile pour désigner le commandant d'un escadron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Mar 16 Nov 2010 - 0:44

C.O.R.G.I.F : Centre Opérationnel et de Renseignements d'Ile de France regroupant l'entité GD et l'entité GM issue de la FGMI, ALPHA 3 et ALPHA 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousbrigadier
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 653
Age : 64
Localisation : LIMOGES
Emploi : retraite police nationale
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Lexique   Mar 16 Nov 2010 - 1:38

jargon policier pour comparer:
AC1 : Accident Matériel
AC2 : Accident Corporel
AC3 : Accident Mortel
Accordéon : Dossier judicaire important.
Alias : Pseudo, surnom.
Aligner (quelqu’un) : Verbaliser, mettre une contravention.
Allonger (s’) : Avouer, donner des informations, autre terme employé : se mettre à table.
Arracher (s’) : Partir, quitter les lieux.
Audition : Terme employé pour qualifier un interrogatoire. Le substantif audition est manifestement marqué de son caractère épuré à côté de celui d’interrogatoire.
AVP : Accident de Voie Publique.

B

Baguer (se faire) : Se faire repérer, prendre.
Balance : Dénonciateur informateur, autre terme employé : donneuse, indic.
Barette : Morceau de shit sous papier alu.
Bat-flanc : Comptoir
Batteuse : Machine à écrire, autre terme employé : bécane.
Baveux : Avocat
Bavure : Erreur pratique ou abus.
BCT, Bécétiste : Gardien de la paix reçu au concours de brigadier, mais qui n’a pas encore pris le grade.
BCS : Basket Casquette Survêt.
Bidule : Matraque en bois (en acajou d'un metre environ) dont était
doté les compagnies d'intervention à paris, mais pas très solide.
Bitume (faire du) : Etre de garde statique sur la voie publique.
Bleu : Uniforme.
BMU : Brigade Motorisée Urbaine.
Bœuf carotte : Police des polices, IGS, IGPN.
Boite (la) : La police, autre terme employé : la famille, la maison.
Boîte à image : Radar qui prend des photos.
Bourgeois : Policier en tenue civile.
Bracelets : Menottes.
Bricard : Brigadier de police.
BTJTR : Brigade de Traitement Journalier en Temps Réel.

C

C.E.E.A. : Conduite sous l'Empire d'un Etat Alcoolique (Contraventionnel).
C.E.I. : Conduite en Etat d'Ivresse (GAV).
CRS : Compagnie Républicaine de Sécurité
CRS : Couche Rarement Seul
CRS : Camion Rempli de Singes
Cabot : Brigadier, autre terme employé : Bricard.
Cabriolet : Bracelet en ferraille relié par embouts en bois, celà permettait en théorie de menotter une main du tocard que tu arrêtais, tu avais interêt à serrer fort, car sinon il pouvait te foutre sur la gueule avec son autre main libre.
Cadavre : Un mort.
Cage : Cellule de GAV.
Carte de pêche : Carte de réquisition.
Casse : Vol avec effraction.
Cellule de dégrisement : Lieu où est gardé une personne le temps que son taux d'alcool diminue et redevienne normal.
Central : Commissariat central.
Chasser : Poursuivre.
Chef de poste : Responsable du poste de police.
Chichon : Morceau de shit.
Chouffer : Regarder pour épier, s’informer.
Ciat : Commissariat.
Contact : Informateur du milieu.
Crâne : Arrestation d’un individu, autre terme employé : bâton, ce qui renvoie aux statistique.
Crime (la) : Brigade criminelle.
Curieux : Juge d’instruction.

D

D.I.A. : Dépistage de l'Imprégnation Alcoolique.
soit par éthylotest de catégorie A c'est à dire l'alcootest (ballon).
soit par éthylotest de catégorie B c'est à dire l'éthylotest Drager électronique.
Décrocher : Arrêter toute surveillance.
Défourailler : Sortir l’arme de son étui.
Déshabillé : Gardien de la paix en tenue civile.
Détroncher (être ou se faire) : Etre reconnu, repéré, autre terme employé : Se faire retapisser.
Deux tons : Sirène de police.
Donneuse : Dénonciateur.

E

Enfouraillé (être) : Etre armé, autre terme employé : calibré.
Etre à l'Agachon : Etre en planque

F

Faire la tasse : Etre au bistrot en tenue lors de son service.
Faire péter la breme : Présenter sa carte de réquisition.
Famille (la) :La police.
Feuille de jonction : Demande de congé.
Filoche : Filature.
Flag : Flagrant délit.
Flic : Policier.
Frangine : Prostituée, pute.
Fumon : Arme.

G

GAV : Garde a vue.
Giro : Gyrophare.
Gomme : Matraque.
Gratter (quelqu’un) : Verbaliser.

I

IGPN : Inspection Générale de la Police Nationale (Province).
IGS : Inspection Générale des Services (Paris).
Indicateur : Plan de Paris détaillé avec bus et métro.
Individu : Personne.
Inter : Fréquence radio.
Interrogatoire à la lanterne : Interrogatoire avec la lumière dirigée dans les yeux de la
personne questionnée, à contre-jour, souvent utilisé dans les films.
I.P.M. : Ivresse Publique Manifeste.
IPP : Inspecteur de Police Principal (ancienne appellation de Capitaine).
I.P.P.P. : Infirmerie Psychiatrique de la Préfecture de police de Paris.

J

Joseph : (langage CRS) policier en tenue de l'urbaine

K

Kaboust : Arme à feux.
Kébour : Képi, casquette.

L

Labo : Laboratoire de police.
Loger : Repérer.
LRP :Logiciel de Rédaction de Procédure.

M

M.I.D. : Moyen Individuel de Défense. Petite matraque de 20 cm environ,blanche que tu glissais à l'arrière de ton pantalon de tenue (fente prévue à cette effet).
Maison (la) : La police.
Mater : Surveiller
Mettre à table (se) : Avouer, donner des informations.
Mongols : (langage Policier Urbain) les CRS
Moulin à vent : Policier chargé de la circulation.

N

Nuiteux : Policier travaillant la nuit.

P

P4 : Livre de gestion du personnel.
Palper : Fouiller quelqu’un en le touchant sommairement.
Patron : Commissaire, autre terme employé : le taulier.
Pelure : Uniforme.
Perquise : Perquisition.
Pétard : Revolver.
Pincer (quelqu’un) : Passer les menottes à quelqu’un.
Pinces : Menottes.
Pincer quelqu'un : Lui mettre les menottes.
Planque : Surveillance discrète.
Plante verte : Gardien de la paix qui fait une garde statique.
PP : Préfecture de police de Paris.
PV de chique : Premier procès verbal d’audition.

R

Raclette (la) : A une époque c'était le brigadier chargé de te surveiller sur ton point pour te sanctionner si tu n'étais pas à ta place ou que tu discutais avec une personne.
Rade : Café
Rapace : Dépanneuse.
Retapissé : Etre reconnu.
ROBOCOP : CRS équipé de sa nouvelle tenue (ne peut courir plus de 12.63 m)
Roulottier : Voleur spécialisé dans tout ce qui touche à ce que peut contenir une voiture.
Ruche (la) : Groupe de policiers chargé d’une affaire.

S

Sauter (quelqu’un) : Arrêter, interpeller quelqu’un.
Serrer : Arrêter, interpeller quelqu’un.
Soulever une affaire : Découvrir, déceler, faire émerger une affaire.
Sous marin : Camionnette utilisée lors des planques.

T

T.A. : Timbre Amende (contravention).
T.I.G. : Travaux d'Intérêt Généraux.
Tapis vert (le) : La police des polices.
Tartiner (se faire) : Se faire sanctionner.
Taulier : Commissaire.
Tenue (la) : Corps des policiers en tenue appartenant à la sécurité publique.
Tireur : Pickpocket.
Tonfa : Bâton de défense à poignée latérale. (nécessite une habilitation pour le port sur la V.P.).
Tourner : Faire une ronde en véhicule.
Travailler quelqu’un : Interroger quelqu’un.

U

U.A.R. : Unité Auto-Routière
U.I.R. : Unité d'Investigation et de Recherche.
U.V.P. : Unité Voie Publique

V

Ventilateur : Policier chargé de la circulation.
V.M.A. : Vol à Main Armée.
V.P. : Voie Publique.

Z

Zozors : Renseignements Généraux.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: VAB et VTT, IFV, VCI, VBCI   Lun 31 Jan 2011 - 1:48

VAB ce n'est pas Véhicule à l'Avant Blindé : vous observerez que ce véhicule est en fait blindé de tous les côtés et pas seulement à l'avant.
Il s'agit d'un Véhicule de l'Avant Blindé : pourquoi de l'avant? parce que, contrairement aux camions et autres transports de troupes antérieurs, dont on considérait qu'ils ne nécessitaient pas de blindage parce qu'ils n'amenaient les troupes qu'à l'arrière du front, les VAB devaient amener les troupes jusqu'au contact de l'ennemi, sous blindage,donc à l'avant du dispositif tactique. Ils ont succédé dans cet emploi aux AMX13 VTT (pour Véhicule Transport de Troupe)
La terminologie a évolué à partir du terme américain I.F.V. ="Infantry Fighting Véhicle" (pas de U à véhicule en anglais) qu'on a traduit par V.C.I. = Véhicule de Combat d'Infanterie, qui est devenu un terme générique pour désigner toute une catégorie de véhicules tactiques, français ou étrangers, le V.A.B. n'étant restrictivement que le modèle français de V.C.I. ou d'I.F.V.
Ensuite, pour désigner le modèle français de toute dernière génération, qui entre en service en ce moment (je crois que le régiment de Tirailleurs d'Epinal et le 35ème R.I. de Belfort sont totalement équipés, mais à vérifier), les neurones ont chauffé dur et on a baptisé ce nouveau matériel V.B.C.I. = Véhicule Blindé de Combat d'Infanterie.
Voila un sigle à ajouter au lexique !!!! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
Virmaz
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Jeu 17 Fév 2011 - 0:44

Question stupide : C'est quoi la gendarmerie rouge ?
PI, c'est peloton d'intervention ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skydive59
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 51
Localisation : chtiland et dans ma maison
Emploi : Retraité GIE et Syndicaliste
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Lexique   Jeu 17 Fév 2011 - 0:51

Virmaz a écrit:
Question stupide : C'est quoi la gendarmerie rouge ?
PI, c'est peloton d'intervention ?

garde républicaine (galon rouge) mobile (jaune) départementale (blanche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GD-RGMP
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 3385
Age : 43
Localisation : Eure-et-Loir (28)
Emploi : MDL/C en BTP
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Lexique   Jeu 17 Fév 2011 - 2:42

skydive59 a écrit:
Virmaz a écrit:
Question stupide : C'est quoi la gendarmerie rouge ?
PI, c'est peloton d'intervention ?

garde républicaine (galon rouge) mobile (jaune) départementale (blanche)

A ceci près que seuls les gardes (gendarmes) ont un liserais rouge sur leur képi, calot.... Leurs galons sont jaunes.

Les képis des gradés de la GR sont identiques à ceux des mobiles, donc jaune.

Plus d'info ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marco31
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 35
Age : 54
Emploi : Maitre d'hotel
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: ouf !!!   Lun 23 Mai 2011 - 21:31

Merci pour ce lexique très utile. On comprend mieux avec ce décodeur. Bon courage à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mriviere09@orange.fr
Nikosaliagas
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: VARIAT   Dim 3 Juin 2012 - 19:59

Un peu comme le CARPA
y a le VARIAT

Volontaire A Rien, Inapte A Tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carpa
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 485
Age : 47
Localisation : là où le bonheur est dans le pré : Gers
Emploi : GD, ancien Moblo.
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Lexique   Dim 3 Juin 2012 - 20:03

Nikosaliagas a écrit:
Un peu comme le CARPA
y a le VARIAT

Volontaire A Rien, Inapte A Tout

on parle de moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Ven 22 Juin 2012 - 13:59

j'ai vu que PAM n'est pas dans le lexique, pourtant ce terme revient très souvent ces jours ci. Exclamation
Pour les généraux à quatre ou cinq étoiles, je citerai un article de la revue Militaria Magazine de juin 1997, rappelant qu'il n'existe au départ que deux grades d'officiers généraux : général de brigade et général de division, article écrit par Richard de Filippi et par Eric Dagnicourt, ce dernier dirigeant à l'époque le Musée de l'EOGN à Melun:
Les fonctions des généraux -
Si des "généraux d'armée" puis des "généraux en chef" sont nommés pendant la révolution et l'empire, les généraux ultérierement pourvus d'un commandement supérieur, du commandant de corps d'armée jusqu'au généralissime, demeurent des généraux de division sans applelation spéciale jusqu'en 1921. Il faut en effet attendre la circulaire du 17 mars de cette même année pour que les généraux commandant un corps d'armée reçoivent une quatrième étoile, et les généraux commandant une armée ou membres du Conseil Supérieur de la Guerre, une cinquième.
Les appellations de général de corps d'armée et de général d'armée n'apparaissent, pour leur part, qu'en vertu du décret loi du 6 juin 1939.

J'ajoute qu'il en subsiste quelque chose quand on lit le Journal Officiel :
Le colonel X. est nommé général de brigade.
Le général de brigade X. est nommé général de division.
Le général de division X. est élevé aux rang et appellation de général de corps d'armée.
Le général .......X.est élevé aux rang et appellation de général d'armée.

Les généraux à commandement supérieur 5ouministre de la Guerre, ou exerçant des fonctions d'ambassadeur, etc) se distinguaient autrefois par les plumes blanches au bicorne, les autres généraux (brigade et division) avaient les plumes noires au chapeau bicorne. Sur le képi brodé,une soutache blanche les distinguait. Pour simplifier, on leur laissait les plumes blanches et la soutache blanche quand ils repartaient exercer le simple commandement d'une division.
Voila les connaissances "générales" Laughing que je vous transmets.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Ven 22 Juin 2012 - 14:11

Premier A Marcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Ven 22 Juin 2012 - 14:24

J'ajoute in fine que la soutache blanche est devenue sans objet, depuis que les généraux portent un modèle unique de képi brodé avec un espace central réservé à la pose d'étoiles de grade (de deux à cinq : on commence à deux étoiles en France, contrairement à d'autres armées, parce qu'il existait avant la révolution une distinction de "brigadier des armées", colonel habilité à prendre le commandement d'une brigade en l'absence d'un "maréchal de camp", lequel avait au dessus de lui un "lieutenant-général" : dans d'autres armées, generalmajor ou generalleutnant, en Allemagne, considérés comme général de brigade et général de division, alors qu'aux Etats Unis et au Royaume Uni existaient le grade intermédiaire de brigadier general (US) ou brigadier (GB), ce qui faisait qu'un generalmajor allemand était général de brigade pour nous, un lieutenant général était par nous considéré comme un général de division, mais la major general US était général de division et un lieutenant général était (pour nous) général de corps d'armée. Bref, c'était un vrai foutoir ! Tout ça a changé quand, en 1955, les allemands (de l'Ouest) ont créé la Bundeswehr, ainsi qu'un grade nouveau de Brigadegeneral (une étoile d'or partiellement entourée de feuillages). Du coup, les anciens grades ont été remontés d'un rang et se sont trouvés harmonisés avec ceux des anglo-saxons. En conséquence de quoi, une nouvelle nomenclature OTAN a reclassé tout ça rationnellement - sauf que notre général de brigade continue de porter deux étoiles, par souvenir historique, quand leur homologue américain ou allemand n'en porte qu'une....(si je vous explique les insignes anglais, vous prenez une aspirine Laughing)
Donc, concrètement, si vous voulez traduire un grade de général allemand vous recherchez si vous parlez d'un gars d'avant 1955 ou d'après 1955 et vous retenez mon explication si l'examinateur, qui ne connaît généralement que les grades actuels, veut vous pénaliser d'une faute indument (verbalement ou par note préventive si c'est à l'écrit). Wink
Si vous m'avez lu jusqu'au bout, vous méritez bien un instant de repos !!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Ven 22 Juin 2012 - 14:25

lafayette a écrit:
Premier A Marcher

Merci La Fayette ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 13:51

Invité a écrit:
du plus petit au plus grand (je parle de hiérarchie juste) :



Corps des Officiers :
- Sous-lieutenant
- Lieutenant
- Capitaine
- Chef d'Escadron (on l'appelle mon Commandant)
- Lieutenant Colonel (on dit mon Colonel)
- Colonel (là aussi on dit mon Colonel)

- Général de Brigade (2 étoiles)
- Général de Division (3)
- Général de Corps d'Armée (4)
- Général d'Armée (5)

Si je ne m'abuse les Généraux 4 et 5 étoiles ne sont pas des grades mais des dinstinctions. A confirmer.

Ces derniers rangs ont été officialisés en 1939, après quelques transitions. Auparavant il n'y avait que deux grades :général de brigade et général de division. Un général de division pouvait recevoir un commandement supérieur (ou u e fonction équivalente) : corps d'armée, armée, membre du conseil supérieur de la guerre, ambassadeur, membre du gouvernement, résident général ou supérieur,etc. Il était alors distingué par de plumes blanches au chapeau bicorne et une soutache blanche au dessus des broderies du képi. Quittant ces fonctions, il pouvait recevoir de nouveau le commandement d'une division, mais, consolation, il conservait ses distinctives blanches....En uniformologie, ces distinctions ont subsisté jusqu'à ce que Charles Hernu fasse adopter le nouveau képi, qui auparavant ne portait que des broderies : un rang de feuilles de chêne pour brigadier, deux rangs pour divisionnaire, le nouveau képi a les mêmes broderies pour tout le monde, et un espace central en médaillon pour mettre les étoiles du grade.
Il subsiste quelque chose de cette ancienne distinction dans les décrets de nomination : le colonel Y.est nommé général de brigade, le général de brigade Y. est nommé général de division, le général de division Y. est élevé aux rang et appellation de général de corps d'armée, le général de corps d'armée Y. est élevé aux rang et appellation de général d'armée (et je crois que pour un maréchal on écrit "est élevé à la dignité de maréchal de France", mais j'en suis moins sûr, je ne compte aucun maréchal de France dans mes relations pour lui demander confirmation....... (vu qu'en ce moment il n'y a pas de maréchal de France vivant.....)
J'ai peut-être déjà précisé ça sur ce forum, mais comme il est vaste ça va plus vite de répondre à nouveau que de rechercher Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 14:01

Ah ma réponse était en dessus sur cette page, amis bizarrement les touches "éditer" et "supprimer " ont disparu....temporairement ?
Je précise les grades pour la Marine:
-en 1904, un règlement singé Camille Pelletan, ministre, prévoyait la fonction de capitaine de vaisseau, chef d'une division navale, portant une étoile sur l'écharpe de commandement et sur la poignée de l'épée, mais ça n'a pas été conservé;
-contre-amiral (deux étoiles)
-vice amiral (trois étoiles)
-vice-amiral d'escadre (V.A.E.) = quatre étoiles
-amiral (cinq étoiles)
Le grade ou la dignité, on n'a jamais bien su, d'amiral de la Flotte avait été institué pour l'amiral François Xavier DARLAN et a disparu avec lui quand il a été abattu à Alger, après le débarquement américain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 14:31

Je confirme que la distinction "Maréchal de France" ne peut être obtenue que par un Général s'étant illustré sur un champ de bataille en temps de guerre déclarée. C'est pour cette raison que le Général BIGEARD n'a pas eu droit à cette haute distinction (il n'était en ces conditions que Lieutenant...) bien qu'il était à mes yeux l'un des seuls Militaires encore vivant dernièrement, digne de mériter d'y accéder.





La Nation est malheureusement peu reconnaissante vis à vis de ses plus fidèles serviteurs, préférant de loin et étonnamment, décerné des Légions d'Honneurs sans retenue à des gens du spectacle, ou même à des
célébrités étrangères qui n'ont absolument rien fait de particulier pour elle, ses valeurs et ses trois couleurs. Je pense à des Clint EASTWOOD & Co. (Monsieur a quand même été nommé "Commandeur de la Légion d'Honneur", s'il vous plaît ?)

Le dernier Maréchal de France
s'est éteint à PARIS en 1967, c'était le Maréchal JUIN.

Paix à son âme !

Ceci dit et en marge de ce constat, il faut reconnaître qu'on nomme de nos jours les Généraux "à la pelle", et je doute sincèrement que la réelle valeur Militaire soit le critère retenu aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Jocha
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1235
Emploi : Fabricant de gendarmes
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 15:06

Tout va bien ????
Tu as peur que l'on ne comprenne pas ce que tu veux dire ???

voilà, les nombreuses redites de d’Artagnan (correction apportée) ont été supprimées Wink

La modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 16:04

La modération a écrit
Citation :

voilà, les nombreuses redites de d’Armagnac ont été supprimées Wink

La modération



Que vous "modériez", soit, mais alors faites-le sans ironie.

Mon pseudo est "D'Artagnan Berrichon" et quand je fais allusion à l'un des vôtres, je ne dis pas "
La sencuration". Donc, au lieu de vous abreuver "d'Armagnac" (vous voyez et savez pourtant qu'il est facile d'être désagréable surtout si c'est vous qui montrez l'exemple..), vous feriez bien mieux en certaines circonstances de lire certains sujets certes moins "populaires", ou les clauses de la Charte sont quelques fois lourdement malmenées.

Et si mes "redites" vous agacent, faites-le moi clairement savoir et je ne polluerais plus ce forum qui sombre doucement sans que vous n'en preniez conscience dans le zinzin routinier... - L'avant avancement, - l'après avancement et sa cohorte de déçus, - bientôt la météo avec le retour du froid, - l'avant
prime au mérite, - l'après... etc... etc...

Je n'en vivrais personnellement pas plus mal, et finalement je comprends le silence de Jean-Hugues MATELLY, car ici on ne se bat plus depuis un bon moment pour le droit d'expression des Gendarmes, mais juste pour avoir le droit de s'exprimer au milieu de certains intervenants qui n'exercent leur droit d'expression que dans la contradiction systématique aux autres.

Messieurs, bon weekend !
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 65
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 16:44

Mettons les choses au point, une fois pour toute !

Le terme armagnac est une erreur, du au dictionnaire du forum, car lorsque j'ai écrit d'Artagnan, il me mettais l'autre mot, je n'ai pris garde, la correction c'est faite à l'insu de ma volonté !!

Mais pour ce qui est des redites, si au lieu de pousser des hauts cris, tu regardais ce qui c'est passé, il n'y aurait aucun problème.
C'est encore le cas sur ta réponse incendiaire, 3 fois le même post, mais moi, je ne dirais pas que c'est fait exprès, mais que c'est la technique qui est défaillante !! comme pour la mauvaise correction de mon écrit en rouge.

Dans le premier cas, c'est 5 fois que ton post apparaissait, j'en ai enlevé 4, c'est d'ailleurs ce que relevait "simplement" Jocha

Mais comme cela te déplait, tu enlèveras tes redites toi même...................

Alors au lieu de sortir les inepties du style : "Je n'en vivrais personnellement pas plus mal, et finalement je comprends
le silence de Jean-Hugues MATELLY, car ici on ne se bat plus depuis un
bon moment pour le droit d'expression des Gendarmes, mais juste pour
avoir le droit de s'exprimer au milieu de certains intervenants qui
n'exercent leur droit d'expression que dans la contradiction
systématique aux autres."

essaies de comprendre ce que subissent les autres.

Les coups de colère, OK, mais à bon escient.

Bon WE à tous

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique   Sam 8 Déc 2012 - 18:07

Et bien alors, c'est que ce forum a besoin d'une bonne révision, car si quand on clique une fois et qu'il se prend pour une mitraillette... Je ne suis pas encore atteint par la maladie de PARKINSON !

Désolé mais je n'y suis pour rien non-plus !

Revenir en haut Aller en bas
NARDO
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 5372
Age : 57
Localisation : Gironde - Libourne
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Lexique   Lun 10 Déc 2012 - 11:34

OK les gars, j'ai supprimé ce qui faisait doublon et basta.

Bonne journée. Un café ? ? ?

Nardo (Négociateur Arrangeant ou Résolvant les Doléances, Officieusement) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Lexique   Lun 10 Déc 2012 - 11:39

J'ai connu un vieillard maniaque , mais c'est pas d'Artagnan........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Lexique   Mar 3 Mar 2015 - 18:07

LEFFE =
1°/ marque de bière belge
       2°/Ligue pour l'Elimination des Fonctionnaires du Fisc et des Enarques
(ça vient de sortir : plaisanterie de la campagne des élections départementales 2015.....solution d'avenir?)

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lexique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lexique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Fonctionnement du forum : situation et améliorations :: Forum Gendarmes & Citoyens : ce qu'il faut savoir-
Sauter vers: