Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Redéfinir la fonction du gradé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe Dalaszynski
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 1233
Localisation : AUVERGNE /GD-BT
Emploi : GD BT
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 14:53

Il semble urgent de redéfinir la fonction du gradé au sein d’une unité, et ce, quel que soit son grade.

Les COB, le PAGRE, la GFC, ont changé la donne.

C’est une des sources du mécontentement actuel.

Certains pensent que les gradés se réfugient derrière leur galon pour « fuir » le terrain.

D’autres trouvent un peu difficile à avaler qu’ils soient dans la même journée OPJ ou gradé de permanence, Premier A Marcher –jour ou nuit-, planton ou remplaçant planton.

L’Internet facilite les échanges et permet les comparaisons de situation : ce qui est valable ici, ne l’est pas chez moi, ce qui marche chez moi ne fonctionne pas là-bas.

Une mise à plat de ce problème permettrait-elle un apaisement ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gerry
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 22
Age : 50
Localisation : Paris
Emploi : CBA -BGTA
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 15:21

C'est pas faux ce que tu dis même si je pensais (probablement à tord) que le temps jouerai son rôle et que les mentalités - notamment des gradés - évolueraient.
trois cas de figures existent maintenant, je vais commencer par le plus classique :
1/ le sous officiers qui est entré il y a vingt ans en gendarmerie et qui voulait faire "CB". A l'époque il fallait être adjudant pour être CB en règle générale bien sur.
Il s'est donné les moyens, a travaillé, passé l'OPJ puis il a attendu le grade de Chef qui est arrivé vers les 12 ans de carrière.
Déjà à ce moment là, il s'est rendu compte qu'il n'était pas adjoint au CB comme il l'avait vu dans le temps mais gradé d'encadrement....C'est pas grave je vais passer adjudant se dit-il...
Et après quelques années de grade de chef il passe adjudant. Il a maintenant 20 ans de carrière (ou un peu moins) et il est toujours gradé d'encadrement....
Elle est loin la fonction de CB tant désirée, faudra faire officier mon gars et là peut être......

Dans ces adjudants là, tu as plusieurs cas :

Ceux qui ont su se remettre en cause et évoluer (avec ou contre leur gré) avec la gendarmerie et qui continuent à travailler avec leurs camarade gendarme car ils se rendent compte que sinon cela ne va pas fonctionner.......
Et ceux qui tentent (avec une hiérachie très souvent complaisante) de se raccrocher à cette position et fonction hiérarchique pour laquelle ils ont travaillé et tant attendu. Donc ils revendiquent : pas de planton pas trop de nuit etc etc etc. et cela ne fonctionne pas -ou mal- ou pire - au détriment de tes camarades d'unité.

Deuxième cas :

Les carrières "Pagre", je n'y vois pas trop d'inconvénient. le passage de grade est si rapide que le sous-off à déjà intégré le fait que Chef ce n'est plus un grade et qu'a Adjudant tu ne commande rien si ce n'est que la patrouille. C'est un grade transitoire vers une échelle de grade qui a évoluée.
Ils regardent un peu les gradés du cas un comme des dinosaures et se disent moi je bosse, pas eux et le commandement laisse faire.....

Troisième cas : Le GFC

Dans mon idée il rejoint un peu le premier cas. Après trente ans de carrière mangé à toutes les sauces, maintenant que je suis gradé.......


Je suis peut être un peu caricatural sur ce dernier point mais...


Les objectifs des sous-officiers qui ont décidé de faire gradé il y a vingt ans sont dévenus presque inaccessible et ils ont les boules non ?
Dans ma prochaine brigade le CB est Capitaine et l'adjoint Lieutenant (brigade effectif 24 au TEA) j'y arrive adjudant après 20 ans de métier et quelques temps comme CBA dans mon unité actuelle.
Ou est est la reconnaissance du travail effectué et de la fonction confiée ? C'est de la régression, provisoire j'espère....
Et puis allez je vais passer juteux-chef je passerai le concours officier rang (le remplaçant de celui de major) et je serai peut être adjoint qui sait ???
En attendant, je bosse ....comme les autres et avec eux car avant tout rapport hiérarchique ce sont des camarades de terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavel
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 159
Localisation : Sud-Ouest
Emploi : retraité Gie (sti) Artisan électricien
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 15:50

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes dans une période transition, certains en font les frais,mais...ceux qui il y a quelques années espéraient au mieux finir A/C pourront terminer au plus mal Cne, ce qui au niveau de la solde et de la retraite n'est pas la même chose (sutout avec la nouvelle grille indiciaire off) ! cheers
Alors, le jeune Adjt de 30 ans (d'âge) quasiment assuré de finir Cne, jalousant l'Adjt de 54 ans Laughing (dont 30 de service) ...


PS:
GFC = Gestion des Fieux lol! lol! lol! lol!

J'en fais partie de ces Fieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://electricien-st-juery.monsite-orange.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 16:33

gerry

C'est vrai ce que tu dis mais imagine le Gnd de " base " la considération qu'il a .... aujourd'hui, il faut le dire, il est le reflet et il a l'esprit de son superieur.
Le Gnd n'est plus un executant, il est moins que ça, plus d'initiative dans la pyramide que tu decris. Beaucoup encore esssaye de concevoir cette pyramide mais ces personnels là ne sentent plus qu'ils sont désirés dans les taches qu'ils avaient l'habitude de faire comme gendarme il n'y a pas si longtemps
Revenir en haut Aller en bas
gerry
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 22
Age : 50
Localisation : Paris
Emploi : CBA -BGTA
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 17:32

Pavel a écrit:
Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes dans une période transition, certains en font les frais,mais...ceux qui il y a quelques années espéraient au mieux finir A/C pourront terminer au plus mal Cne, ce qui au niveau de la solde et de la retraite n'est pas la même chose (sutout avec la nouvelle grille indiciaire off) ! cheers
Alors, le jeune Adjt de 30 ans (d'âge) quasiment assuré de finir Cne, jalousant l'Adjt de 54 ans Laughing (dont 30 de service) ...


PS:
GFC = Gestion des Fieux lol! lol! lol! lol!

J'en fais partie de ces Fieux

Bien sur, je suis d'accord avec toi et je n'avais pas développé cet aspect.

Ils ont également dévalorisé les grades de Capitaine et de Lieutenant.

L'aspect pécuniaire est agréable mais plutôt que de "dévaloriser" des fonctions et des grades la mise en place d'une grille indiciaire propore au statut de gendarme aurait à mon sens été préférable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 17:51

d'accord avec toi Gerry

Sur ton analyse.

Nous n'aurions pas perdu tant de Sous Off qui en 2012 ne fera qu'augmenter le déficit actuel dans les unité BT et COB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 17:52

Oui mais maintenant le PAGRE est dans les tuyaux et revenir en arrière semble difficile voir impossible.

Il faut donc faire avec et améliorer.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 18:06

OUI Il Y A UNE SOLUTION.........................................................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KADOLE
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 61
Localisation : En retraite
Emploi : Civil
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 20:18

Des effectifs supplémentaires de Gendarmes !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 21:04

OUF!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean
Invité



MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 22:43

moi je suis adjudant et gradé depuis 1996, je suis passé cette anné là et il est sur que passé chef c'était quelque chose, actuellement je suis toujours gradé adjudan (car passage outre mer) et j'avoue que de me retrouver avec moins de responsabilité que lorsque que j'étais gendarme adjoint du cb ca fait mal au cul qui dit le contraire .............bienvenue au club des gradés qui ont pris une grosse claque dans leur gueule et qui ne demandaient rien
un adjudant complètement désabusé
Revenir en haut Aller en bas
The SPAWN
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2053
Localisation : En gendarmide.
Emploi : Assistante sociale il me semble....
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Ven 15 Juin 2007 - 22:47

Redéfinir les gradés.......................oui, peut-être mais va falloir se concerter(ENCORE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

je propose donc, par soucis de simplification et de gain de temps, non pas de redéfinir les gradés mais de "reformater" nos officiers!!!!!

pour la méthode, au choix en fonction des traumatismes de chacun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PARADOXE
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 52
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Incroyable   Sam 16 Juin 2007 - 1:42

Bonsoir à tous,

En réalité, je pense qu'il va falloir repenser les rôles de chacun.
Travaillant en unité de recherches, j'ai, je pense, un autre regard, sur l'activité des militaires des COB, et donc des brigades.
Avant tout, je tiens à signaler qu'il y a des bons et des très mauvais à toutes les étapes de la chaine hiérarchique, du GAV au CCB, en passant par la BR, la SR et les offices.

Les CCB :

Au retour du stage CCB, certains n'ont retenu que la célébre phrase : vous êtes un échelon de commandement, donc plus de SGN, de GAV. Uniquement de la gestion, des transmis et de la relation publique.

Par contre, j'en vois d'autres taper dans la butte, ils sont à mes yeux le meilleurs exemples pour les jeunes, car on les voit sur tout. Ils font des SGN, participent aux OAD, font leur boulot de CCB et j'en passe.

Contrairement à ce que l'on peut croire, les plus critiqués sont ceux qui figurent dans cette deuxième catégorie, car les gens placés sous leurs ordres ne peuvent les attaquer sur leur activité. Cela va de l'adjudant commandant la brigade fille qui ne supporte pas d'être coiffé dans son commandement au gendarme qui s'est pris une remontrance à cause d'une procédure ou de sa tenue. Bien entendu, pour bien entasser le clou, ils ne manquent jamais de lui glisser des peaux de banane en s'adressant au CC, qui se régale de voir qu'on lui fait le dos rond et ne manque pas de demander des comptes à ce CCB.

Les adjoints des CB et gradés : La synthèse de gerry est assez vrai. Il a oublié ceux qui font leur boulot sans se poser de question et vont au bout des choses car ils aiment simplement leur métier. Ces militaires ne se vexent pas de prendre un planton ou une permanence. Mais comme ils ne disent rien ils passent inaperçus.

Les gendarmes OPJ ou APJ : Il y a comme ci-dessus de tout.
Par contre j'ai remarqué un phénomène.
1) - S'ils se trouvent dans une brigade chargée, ils sont solidaires entr'eux et font corps avec tous les militaires de l'unité. C'est un vrai régal de travailler pour eux, car ils sont curieux de tout et ne regardent pas toutes les 5 mn la montre. Le mieux lorsque les GAV se poursuivent la nuit, c'est qu'ils se vexent lorsque je leur demande d'aller se reposer et restent pour aider à faire avancer l'enquête. Ne me parlez pas d'âge, car il y a tous les âges et tout le monde donne. Le plus rassurant c'est que dans ce type d'unité, passé 18 heures,vous ne risquez pas de vous retrouver enfermé dans la brigade sans même un planton pour vous ouvrir la BT pour repartir.

2) - A l'inverse, ou il y a le plus de problèmes, c'est dans les brigades ou l'activité est presque nulle. Là, j'ai tout entendu. Du "moi, j'suis pas OPJ" ou "c'est pas mon affaire" au "pour moi la PJ c'est aux BR de la faire". C'est ces mêmes courageux, qui clament haut et fort, qu'ils ont trop de boulot, qu'ils doivent faire des transférements en plus de la police de la route et qu'ils n'ont plus le temps de voir leurs AR. Pour eux, le CCB c'est un con parce qu'il a refusé de leur donner l'après-midi pour planter des fleurs, le gradé un fénéant parce qu'il ne plante pas les fleurs et l'OPJ il touche une prime donc il doit la justifier. Au final, lorsque l'on consulte le registre PV ont constate qu'ils ont établi chacun entre 40 à 50 PV (y compris les TA) à l'année. Alors là, je me dis qu'il y a quand même des coups de pied au cul qui se perdent et qu'il faudrait les mettre dans une unité qui tourne pour les remotiver un peu.
Néanmoins, dans ce type de brigade, on trouve toujours quelqu'un de plus motivé, avec qui nous allons pouvoir travailler. S'il a le malheur d'être plus jeune que les autres gendarmes de l'unité, il en prend pour son grade. On parle de relation hiérarchique dans ce post et bien là, la relation est de gendarme ancien faisant office de CBT au gendarme plus jeune en âge. Au final, lorsque l'affaire est sortie, il s'en est pris au gendarme plus jeune, lui expliquant qu'il aurait du lui rendre compte alors qu'il en avait strictement rien à foutre dès le départ. Ce comportement je l'ai constaté dans toutes les compagnies que j'ai pu faire. Il y a beaucoup de gendarmes qui n'ont pas progressé et sont en réalité des "grisés" du commandement. Ils ne reconnaîssent aucun pouvoir à un jeune MDL/Chef mais ont, par contre, horreur que l'on ne reconnaisse pas leur ancienneté. C'est assez amusant d'entendre un de ces courageux dire qu'il adore encadrer un stage de GAV car on l'appelle "Chef" (CQFD).

Devant ce constat, je pense qu'il va falloir redéfinir le rôle de tout le monde au sein de notre institution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Mar 19 Juin 2007 - 8:56

GERRY :
Pour commencer, un petit bonjour amical.
Pour l'unité dont tu parles, que je connais un petit peu, permet moi de te dire que c'est une bonne chose que le CB soit un capitaine. Peut-être que la compagnie se contentera maintenant de faire son travail et ne voudra plus commander la brigade en direct, ce qui non seulement génére des conflis, mais en plus amène le commandemant à faire des conneries pas possible, à ignorer les impératifs du terrain et à mépriser le travail de la base comme on l'a constaté. Mais qui va être ce capitaine, je ne te cache pas que j'ai un peu peur qu'on y mette le pire d'entre-eux. Pourtant chacun à sa place, si c'était la seule solution pour que le terrain ne soit plus traité comme des auxiliaires des administratifs, une mine inépuisable d'effectif pour qu'ils ne dépassent pas à la minute prés leurs 8 heures de travail, et bien tant mieux. Je te conseille de collaborer de toute ta technicité à cette nouvelle architecture
Mais c'est un cas particulier, dans un milieu particulier.
Pour le rôle du gradé d'encadrement, bien qu'il n'ait plus rien d'honorifique, je te promets que lorsqu'on a une équipe qui veut avancer, c'est un sacré bon boulot. Maintenant c'est au CB de reconsidérer son rôle et de responsabiliser les membres de son équipe de commandemant, de leur confier pleinement des secteurs de responsabilité; j'ai travaillé dans ce sens et je sais que ça marche d'autant que le CB se libère ainsi du temps pour mettre le nez sur le terrain avec les patrouilles. ( ce qu'il n'a pas le temps de faire autrement )
Ton rôle de gradé d'encadrement va dépendre en premier de toi et de ta façon de t'investir, puis de ton CB, qu'il soit major ou général.
Maintenant, permet moi de te donner un bon conseil. Le poste de PSO va se libérer. Dans les conditions actuelles n'apporte pas ta caution à ce commandemant de gendarmerie par une candidature. De toutes façons, ils sont capables de faire des réunions sans même te prévenir.
Bon courage mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
bruno
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 233
Age : 56
Emploi : gendarme
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Mar 19 Juin 2007 - 12:20

Pour ma part, je pense qu'une mise à plat de la fonction de gradé est indispensable.
Il y a de plus en plus de gradé avec le pagre. Mais ils ne font plus le travail de gendarme(planton, pam, astreintes, remplaçant planton etc...) , mais ils montent les permamences gradé à l'échelon de l'unité (même s'il ne sont pas OPJ) et font de l'administratif. Alors de ce fait, les charges de travail sont plus importantes pour nous gendarmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Mar 19 Juin 2007 - 18:08

PARADOXE, tu as mis le doigt sur un point important : la charge de travail des unités.
Toutes les brigades ne sont pas équivalentes et heureusement que ce n'est pas Chicago partout.
Comme tu le soulignes, c'est dans les BT chlorophyles qu'il y a le plus de mesquinerie car tout le monde a le temps de regarder dans la gamelle de son voisin. Chacun est jaloux de son petit confort et ne veut surtout pas le changer.
En revanche, dans les unités où les gars (et les filles Very Happy ) tournent commes des avions, en général, il n'y a pas de problème, tout le monde va au charbon.
Le rôle du gradé (au sens large) dépend aussi de la charge de travail. S'il ne se passe rien, il cherche la petite bête pour épouser étroitement tous les textes et se faire bien voir du colon (c'est peut être pas partout pareil mais c'est l'exemple que j'ai sous les yeux), s'il y a du taf à outrance, il met la main à la pâte avec plaisir et fait front avec ses gars (et ses filles Very Happy ) contre des NDS qui tombent de l'espace et qui sont inapplicables.
La seule chose qu'il faudrait repréciser, c'est que la prise de galon n'est pas synonyme de ne plus rien faire. C'est évident pour certains, beaucoup moins pour d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   Mar 19 Juin 2007 - 18:40

bien vu Astérix, Paradox et Gandalf

Je savais pas que la grogne venait de la définition des attributions des gradés, mais enfin, c'est donc un motif de plus pour amplifier la grogne. ok je sors

Un CBTA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Redéfinir la fonction du gradé ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Redéfinir la fonction du gradé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: