Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 11:33

Bonjour,

Voilà plusieurs jours que je lis les posts sur ce site sans jamais avoir eu l'occasion de répondre à l'un d'entre eux. Aujourd'hui je vais moi-même vider mon sac, non pas pour pousser un coup de gueule auprès de la gendarmerie mais tout simplement pour apporter mon témoignage aux personnes qui auront besoin de se sentir comprises.

Maman de deux enfants, j'ai passé mon concours de sous officier de gendarmerie en fin 2006. J'ai échoué en sport à quelques secondes (et oui ce jour là j'avais la grippe, pas évident de garder un bon souffle dans ces cas là). Ce n'était pas grave, je le repasserai plus tard. Enfin c'est ce que je m'étais dit. Peu de temps après j'ai rencontré un jeune homme, papa lui aussi d'une petite fille, et qui était justement à quelques jours de la fin de formation de sous officier. Son lieu d'affectation... le PSIG... génial, ça correspondra parfaitement avec mon projet de carrière personnel. (et oui je suis aussi égoiste de temps en temps).
On apprendra le jour de sa sortie promo que son lieu d'affectation a changé. Ce n'était plus le PSIG mais ce sera la BT, en picardie. On regarde le nom de la ville...sur une carte et là ça nous a fait un petit pincement au coeur... mais bon, c'est ça aussi la vie de gendarme, les imprévus de dernière minute.
On va donc visiter le lieu d'affectation de monsieur.. Première impression... c'est moche, c'est petit, ça risque d'être très calme... je me souviens avoir regarder mon copain et lui avoir dit..."ne désespère pas, il doit au moins y avoir des vaches qui se sauvent de temps en temps de leur enclos"... On file visiter le logement... là rien à dire. Mis à part la saleté des lieux et l'odeur de pisse sur les murs, c'était un bel appartement. Pour un homme seul (car j'avais mon logement ds le 62)130 m², 3 chambres, une grande salle à manger, une terrasse, un balcon. Une fois tout repeint et tout propre ce sera un lieu agréable de vie. Je viendrai le voir régulièrement. Juillet 2007, J'avais un peu laissé de côté la carrière à laquelle j'aspirais en gendarmerie pour voir ce à quoi ressemblait réellement le métier. je trouve un emploi interessant près du lieu d'affectation de mon copain. Je m'installe de plus en plus souvent chez lui jusqu'à abandonner totalement mon logement du pas de calais pour être officialisée avec monsieur aux yeux de la gendarmerie. Les enfants? Ma fille et mon fils sont dans le pas de calais la semaine (chez le papa pour ma fille et chez ma mère qui s'occupe à temps plein de mon fils). Pourquoi ce choix? car j'ai une garde partagée de ma fille avec son père et elle adore son école làbas, alors on s'arrange en fonction de nos emplois du temps et ça se passe à merveille. Mon fils? Et bien lui c'est un pti homme de 2ans, qui ne va pas encore à l'école et qui doit donc passer plus de 45 heures par semaine chez la nourrice (et ça coute beauoup beaucoup trop cher). Ma mère s'et proposé car je veux continuer de travailler. Jusque là tout va bien. Certes monsieur rentre tard,de plus en plus souvent. Certes monsieur a 11 semaines de vacances dans l'année (mais c'est quand moi je travaille qu'il peut prendre ses permissions) Certes monsieur et madame sont réveillés à 4h du matin car un mec est ivre sur le trottoir. Mais bon, c'st son boulot. Et c'est celui que j'aurai voulu faire aussi mais voilà... sachant qu'on a à nous deux, trois enfants à récupérer les weekend (on passe pratiquement 7 - 8 heures sur les routes par weekend pour récupérer tout le monde), ça risque d'être difficile à gérer si moi aussi je signe pour geneviève. J'ai mal au coeur mais j'abandonne le plan de carrière de sous officier qui me faisait tant réver. je trouverai bien un emploi militaire qui m'épanouira. Les semaines passent, les mois passent et c'est de plus en plus difficile à gérer : les absences, les contraintes, mon boulot (car je suis souvent réveillée la nuit par le téléphone et c'est usant), les weekends où monsieur n'est pas là car au boulot, les tournées de nuit. C'est toujours à moi de faire la route pour aller chercher les enfants le weekend à 150 km pour la fille de mon homme et à 100km encore de là pour mes enfants. Ensuite il faut revenir à notre maison. et le lendemain c'est la route inverse. et le lundi je pars travailler épuisée. Des disputes éclatent de plus en plus souvent entre mon copain et moi, je lui reproche le fait que le dernier weekend où on a pu s'évader c'était 6 mois en arrière. il rentre du boulot, il se lave, il dort car épuisé après 12h de taf. Je lui reproche le fait que moi aussi je suis épuisée de ses absences et de ces réveils en pleine nuit pour un tapage nocturne. moi qui voulait faire une carrière en tant que gendarme, je lui reproche le fait d'être gendarme...C'est incohérent... Je craque et je pleurs pratiquement tous les jours, monsieur n'étant que rarement présent il ne se rendra compte de mes soucis que 5 semaines plus tard. Il m'emmène voir un médecin, et ce dernier me dit qu'il a vu passer les 3/4 des femmes de gendarme dans son cabinet pour les mêmes raisons... Il me conseille de voir un psychologue... Après plusieurs séances, le médecin m'explique que ce n'est pas les contraintes du métier de gendarme que je ne supporte pas mais le fait que ce soit mon copain qui soit gendarme et que moi je doive y renoncer si je voulais continuer à avoir un semblant de vie de couple. La jalousie... tout simplement... c'était là un bien grand mal... J'avais trouvé une raison à mon mal-être et il était donc plus facile de me ressaisir. au fil du temps ça va beaucoup mieux, je m'amuse des absences de mon mari, quand je passe à la gendarmerie (logement extérieur, je précise), pour passer le bonjour, je lance toujours une petite vanne à l'adjudant en lui rappelant que si ça continue je vais faire une déposition contre mon copain pour abandon du domicile conjugal. Je prend bien le fait que mon homme rentre du boulot à 18h, pour repartir à 18h30, pour rentrer à 1h du mat, pour repartir à 5h et ne rentrer qu'à 20h30 le lendemain soir. Je prend avec le sourire les textos de mon mari "désolé, j'aurai du retard". "désolé chérie je serai pas là pour ton anniv", "désolé, bonne saint valentin, jsuis loin de toi mais je t'aime quand même", "désolé chérie, je peux pas rentré, je dois finir ce dossier, pars sans moi".
Aujourd'hui je ne travaille plus. Je me suis donc dit que c'était le bon moment pour penser à ma carrière de militaire. Je vais donc au CIR me renseigner sur tout ce que je pourrai faire. Après une heure de discussion, je suis repartie les larmes au yeux, j'ai ouvert la porte de ma voiture et j'ai fondue en larme. J'ai 26ans passé de quelques mois. je suis trop vieille pour faire certaines choses, trop jeune pour d'autres, pas le bon diplome pour ce projet là. Ne me restez plus que CSTAGN ou sous officier. La personne qui m'a reçu m'a gentiment dit que le projet de devenir CSTAGN ou sous officier n'était pas infaisable en sachant que mon copain était lui même monogalon mais disons que je lui parlerai plus souvent par post it accrocher au frigo ou par téléphone que face à face. J'avais certe le choix... où envisager ma carrière en sachant que ça conduirait un jour où l'autre à la rupture de mon couple où abandonner l'envie de devenir gendarme à mon tour mais continuer avec mon copain. Que faire, je suis en pleine réflexion actuellement.. Et si je choisis de me trouver un emploi autre que gendarme, que vais je pouvoir faire. J'ai le bagoo, je trouverai facilement un emploi en tant que commerciale, (je gagnais super bien ma vie avec ce boulot mais ça ne me plaisait pas), devenir secrétaire, après tout j'ai fait mes études là dedans mais ça remonte à 7 ans en arrière, vais je me souvenir de mes années de BAc et de mon BTS que je n'ai pas eu car j'ai abandonné les études. Ou alors dois-je devenir nourrice comme la plupart des femmes de gendarme (je m'imagine avec 4 gamins identiques à mon fils, houlà, ça serait ingérable). Je sais que dans 3ans je devrai déménager, et je devrai tout recommancer à zéro. Ca a ses inconvénients et ses avantages. Voilà où j'en suis aujourd'hui. Réflexion, réflexion...

Je n'attends pas forcément de réponse, je voulais juste faire partager ma peine,me dévoiler un peu pour rassurer d'autres femmes qui sont dans le même cas que moi ou en tout cas qui ont sombré à une petite période de leur vie dans la solitude et la tristesse. Je voulais me dévoiler car jusqu'à présent je n'ai lu que des messages qui accablent et condamnent la gendarmerie pour tous les maux de la terre. Certes le métier est très dur et contraignant mais il faut vivre avec. Moi de mon côté, ça a toujours fait rire les collègues de mon homme, mais je me considère comme célibataire endurcie et monsieur est mon amant. C'est bête mais le fait de ne pas être psychologiquement dépendante de lui, ça me permet de mieux vivre la situation. Et n'allez pas croire que je ne l'aime pas...bien au contraire

Bon courage à tous les concubins de gendarme...
Revenir en haut Aller en bas
ardechois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 63
Localisation : ARDECHE - ST GEORGES LES BAINS
Emploi : retraité
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 11:43

Tu devrais dre à ton ami que tu existe et qu'il ne doit pas penser que Gie. Un jour il va se retrouver seul et s'apercevra trop tard qu'il qu'il n'est pas le seul dans la boutique.
Même dans les "grosses unités" le travail ne se fait pas qu'avec un militaire alors qu'il partage un peu
Bon courage tout de même
A tite indicatif il existe un forum de femmes de gendarmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 12:08

En effet, la situation n'est pas facile à gérer.

Mais les choix n'appertiennent qu'à vous et votre compagnon.

Vous trouverez certainement des femmes dans une situation analogue dans le forum "femmes de gendarmes" Wink

Courage, et faites les bons choix ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 12:56

Réponse à Ardéchois

Mon copain n'est pas toujours absent parce qu'il le veut bien. Ce sont
ses obligations de gendarme qui font de lui un courant d'air. Nous
pensions être attéris dans un coin paisible de la france mais
malheureusement il y a énormément de boulot. Adolescents en détresse, les gens qui appellent le COG en pleine
nuit pour le moindre bruit provenant du voisin, les fausses
interventions, les traficants en tout genre et les accidents à
répétitions (cette année on a atteint un seuil important d'accidents
mortels sur le secteur). Tout ça donne énormément de travail à la
brigade.
Il aimerait être plus présent mais ce sont ses obligations de militaire qui l'en empêche. Je ne me plainds pas car j'ai discuté avec ses supérieurs et il m'ont fait comprendre que mon homme n'est pas le plus mal servis de la brigade.

Malheureusement, de son côté, il ne peut rien faire pour m'aider à concrétiser mon envi de devenir gendarme. Ou alors il faudrait qu'il démissionne et ça c'est hors de question pour lui et pour moi. Il m'épaule, m'écoute et m'aide à trouver les solutions les plus adéquates... quand il est présent.

Voilà je voulais juste rectifier le tir en précisant que ce n'était pas de l'égoisme de sa part.

Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 14:32

Bonjour,

La lecture de ton post initial a de quoi faire déprimer, car c'est tellement vrai...

Bon courage à tous les couples concernés par cette situation...
Revenir en haut Aller en bas
lamiss
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 39
Localisation : Lot et Garonne - au soleil quoi ;)
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 23:02

Je me permets de réagir a ton post
moi qui suis avec un gendarme en csa donc bientot en GD, j'avoue que le rythme que tu decris m'inquiète; mais bon avec un boulot de fonctionnaire et bientot 3 enfants je pense que je pourrais assurer

si je peux me permettre jepense que CSTAGN c compatible, après tout il me semble que les CSTAGN font des horaires de "bureau", donc oui c sur tu seras bonne pour les frais de garderie pour tes enfants, mais une fois a l'ecole c pas énorme, et les post it sur le frigo, visiblement toi tu as dejà les sms, alors...
sinon, si tu veux encore prendre un peu le temps pourquoi tu n'essayes pas la réserve en gendarmerie, tu resterais + / - libre de refuser les missions en fonctions de tes dispos, et proche du boulot que tu voulais faire

courage a toi, mais je te donnerai juste un dernier conseil, la question essentielle que tu dois te poser, c ou si situe ton équilibre? et celui de ta famille, a long terme aussi
ce qui importe c ça, ce que quelqu'un au cir trouve invivable, ne le sera peut être pas pour toi...

courage a toi en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   Mar 20 Mai 2008 - 23:14

RE,

lamiss a écrit:
sinon, si tu veux encore prendre un peu le temps pourquoi tu n'essayes pas la réserve en gendarmerie, tu resterais + / - libre de refuser les missions en fonctions de tes dispos, et proche du boulot que tu voulais faire

Ca pourrait être une bonne solution, en effet...

Tu aurais le sentiment de servir ton pays, d'exercer en partie le métier qui plaisait et de préserver ton équilibre familial.

Une bonne solution de prime abord. A creuser...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soumission à geneviève....comment gérer son mal-être?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: