Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jean-Hugues Matelly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3932
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Dim 18 Mai 2008 - 14:44

Rappel du premier message :

REFLEXION : LE "POSTE" ALTERNATIVE A LA COB ?


Je propose de débattre d’éléments de réflexion concernant l’organisation territoriale de la gendarmerie au niveau de l’unité élémentaire.
Les audits officiels tendent à dire que les COB fonctionnent bien, hormis des dysfonctionnements locaux. L’avis des intervenants sur le forum semble plus critique, en tout cas au vu des sondages mis en place ici : questionnaire sur les COB (superbe boulot Greg!)


Je pose le problème, mais le débat n’est pas là, voici celui que je vous propose :


Nous savons tous que la gendarmerie couvre des zones très rurales et peu peuplées, sur lesquelles on est tenté de vouloir récupérer des effectifs, ou de les engager ailleurs que dans leur circonscription initiale au risque d’un certain abandon de la fameuse « proximité » dans ses territoires.
N’est-il pas possible de modifier alors le fonctionnement d’un brigade, pour une nouvelle dimension du service, un nouveau type d’unité que j’appellerai « poste » ici, mais ce n’est qu’un exemple.

Que pourrait être un « poste » (je le rappelle : pour des circonscriptions particulièrement rurales / peu peuplées)

Une entité autonome en matière de sécurité de proximité sur une circonscription « à taille humaine » (soit les anciennes circonscriptions de BT et non pas de COB)

Un effectif réduit (5 ou 6) mais exclusivement professionnel (GD de carrière seulement).

Une organisation du service différente :

- Suppression de toute mission ne relevant pas de la sécurité publique de proximité (pas de participation aux transfèrements, aux escortes, aux dispositifs d’ordre public hors de la circo, aux détachements pour telle ou telle raison…)

- Services externes diurnes à l’effectif de UN (avec dispositif d’alerte) pour toutes les missions de surveillance générale, remise de pièces, et autres contacts avec le public dans un cadre essentiellement préventif.

- Horaires à la carte : peu importe le 8-12 14-18/19, le tout n’est pas de faire ses X heures par jour, mais d’être présent au contact de la population. (Allégement corrélatif de certaines taches administratives de comptabilisation des horaires etc.)

- Les interventions « musclées » ou « spécialisées » étant alors gérées avec le renfort des unités d’échelon compagnie PSIG – BR…

- Services nocturnes toujours à deux, mais nombre restreint à raison de la nature forcément « calme » de la circonscription.



Les conditions en matière de ressources humaines :

- N’y affecter que des volontaires

- Valoriser l’affectation par une NBI significative pour tous (étudier d’ailleurs peut-être des possibilités de participation par des collectivités locales voulant conserver « leur » gendarmerie)

- Assurer une formation spécifique solide pour l’intervention professionnelle en solo.



Les avantages (selon moi)

- Pour la qualité du service public : meilleure proximité avec la population : la circonscription revenant à une taille plus raisonnable les gendarmes peuvent mieux la connaître ainsi que ces habitants, d’où tout ce qui en découle : renseignement, satisfaction des élus etc.

- Pour les gendarmes : Indépendance dans le travail : il est clair que le gendarme, particulièrement en patrouille diurne devient le véritable responsable de la sécurité sur sa circo. La responsabilité suit : le gendarme APJ retrouve la plénitude de ses attributions, de même des gradés peuvent retrouver un vrai commandement sans attendre un grade trop élevé. Et la rémunération via une NBI ou autre prime reconnaît cet investissement



C’est n’est évidemment qu’une base de réflexion / discussion

(qui nous changera, je l’espère des polémiques un peu stériles de ces derniers jours)

_________________
"Que dites-vous? ... C'est inutile? ... Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 21:47

Bonsoir CLINT
J'avais imaginé une réduction drastique des délais de construction. Et j'ai la faiblesse de continuer à penser que cela est possible, malgrè les bonnes explications données supra.
Peut-être une "mega réforme", une réforme prise à bras le corps, avec le sens du risque pour le bien de tous. Alors, à ce prix, est il possible de réformer en profondeur. Et là il faudrait repenser l'ensemble du système, de l'élaboration des plans jusqu'à la contruction.
I have a dreem !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 9:55

Groschat a écrit:
Je serai plutôt d'avis de mutualiser les moyens et de faire une grosse brigade à 25-30.
Ca faciliterait le travail du CCB au niveau de l'organisation:
- La peur des élus dans les petites communes avec des petites BT à 05-6, c'est de ne plus voir les gendarmes. Avec tous ses hommes sous la main, le CCB pourrait définir dans le service les secteurs à surveiller pour chaque patrouille.
- Dans les anciennes petites unités alors supprimées, il suffirait de monter un poste dans les mairies 03 matinées par semaine pour prendre les plaintes.
- En ayant tout le monde sous la main, le CCB peut facilement savoir où en est l'activité judiciaire de chaque gendarme et le besoin en rédaction procédure. Celui qui n'a rien à faire au bureau sort en SG (aujourd'hui, quel est le pourcentage de gendarme qui prend l'initiative de sortir quand il n'a rien à faire au bureau?).
-Un référent privilégié pour une à deux communes avec obligation:
-- de voir régulièrement les maires (2 fois/mois)
-- d'un suivi sérieux du dossier circo (combien y'en a t'il à jour aujourd'hui?)
-- de faire apparaître dans les services les rencontres quotidiennes avec la population et donc obligation d'entrer en contact avec la population, les commerçant et ainsi se créer un réseau d'agents de renseignements (ça parait évident mais qui le fait?).

Je me cite, je sais, ça fait assez égocentrique...

Cette idée ne peut-être viable partout. Ca dépend évidemment des zones géographiques. Dans certains endroits avec des delais de route énormes, les COB ne peuvent exister.

Les loyers payés par la Gie pour les petites brigades pourraient être utilisés pour loger les gd dans le civil au niveau des nouvelles grosses boutiques. Ca éviterait de reconstruire et d'attendre 10 ans ces nouvelles constructions.

Le système de travail actuel est obsolète, exemple actuel:
-08H00-12H00: rédaction procédure ou SG.
-14H00-18H00: SG ou rédaction procédure.
-22H00-02H00: patrouille de nuit.

Il faut adapter nos horaires à l'activité. Combien de méfaits sont commis entre 08H00 et 14H00?

Il serait préférable d'axer les patrouilles sur des créneaux 14H00-06H00 (je ne dis pas qu'il faut travaille de 14H00 à 06H00 non stop (parfois nous ne sommes pas loin de les faire) mais modifier les services pour qu'il y ait du monde dehors sur ces créneaux). Le hic c'est qu'il faudrait plus de récupération et plus d'effectif.
(petite parenthèse: les SG ou la rédaction procédure du dimanche matin servent-elles à quelque chose: qu'on nous laisse chez nous!!!).

Pour gonfler les effectifs:
- il serait bon de modifier en amont la formation des gendarmes. Les élèves gendarmes doivent avoir près d'un an d'école à apprendre de la jolie théorie qu'ils n'appliqueront pas sur le terrain. Six mois seraient suffisant: 2 mois de formation militaire, 03 mois de judiciaire et MO: ensuite ils choisissent leur affectation, puis un mois de stage et c'est tout.
(petite parenthèse: n'avoir que trois grosses écoles bien situées en France: sur Paris, Bordeaux, et PACA).
-Suppression du CAT: au bout de deux ans, examen PRATIQUE de rédaction procédure, de police route... + une note du Cdt d'unité.
- Les GA affectés dans les PSIG doivent être dans les BT. En théorie, s'il aime ce qu'il a vu sur le terrain, le GA entrera en école de S/off. Apprend-il le métier de gendarme en étant en PSIG? Non. Le GA qui a fait ses preuves en unité doit également avoir des facilités par rapport à un civil pour entrer en école.
Revenir en haut Aller en bas
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 10:21

Même si comme le dit GRochat il pourrait être envisageable de loger les personnels à l' extérieur, la structure actuelle de l' unité d' accueil, elle, n' est pas extensible ( surface de l' implantation limitée au strict minimun) donc pas de place pour accueillir les véhicules de service, pas de place pour mettre provisoirement des algecos pour servir de locaux administratifs. Je vois mal un bureau pour 10 personnels, un beau bordel déjà que certains se plaignent d' avoir un bureau pour deux bien qu' assez rare de nos jours.

La mise en place de tout ceci ne va pas se faire du jour au lendemain, il faudra du temps et d' ici là, seront nous confrontés à de nouveaux bouleversements ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 10:47

Jean-Hugues Matelly a écrit:
Merci déjà de toutes ces réponses.
Donc l'hypothèse de base est une mauvaise alternative.

Oui, JHM, mais cela a permis de creer un débat sur une nouvelle organisation au niveau des COB. je m'étonne cependant du mutisme de childéric.
Ce dernier peut-il simplement nous donner son avis personnel sur la question, car il faut bien le reconnaitre, il est toujours intéressant de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 10:49

Je vais rappeler ici une idée de QUINTA qui avait fait son chemin.

Dans les cantons très ruraux, il avait proposé de laisser dans les petites unités qui prendraient l' appellation de "POSTES", 2 à 3 personnels, tous volontaires, parmi lesquels pourraient être affectés des camarades connaissant des problèmes de santé.

Ce poste serait autonome. Il avait employé les termes "on leur fout la paix".
La mission de ce poste, la SG avec contact des élus, de la population, recherche et identification des nouveaux résidents, recherche du renseignement, présence Gie rapide sur les lieux d' un évènement ( accident - incendie, etc) en attendant unité d' intervention, traitement de soit transmis et petite enquêtes administratives et judiciaire.

Le reste du personnel récupéré, irait grossir l' effectif de l' unité chargée des mission traditionnelles et des interventions.

Ceci aurait l' avantage de maintenir sur place la présence de la Gie sur le terrain, de maintenir l' accueil du public ouvert tous les jours une demi journée alors qu' actuellement bon nombre de brigades filles sont fermées 6 jours et demi sur 7 dans certaines COB.

Si je rapporte ici les propos de QUINTA c' est que je n' ai pas retrouvé son post initial.

J' adhère entièrement aux propositions faites par QUINTA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harmattan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 458
Age : 65
Localisation : Pas très loin du père Fouras
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 13:06

C'est certainement ce topic :

ICI


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 15:12

Non hartaman

Le post de Quinta date de la fin Octobre voir première quinzaine novembre 2007.

Jene l' ai pas trouvé tant il en a posté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 15:13

mille excuses, je m' adressais à Harmattan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GAZ29
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Finistère nord
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 19:33

je n'ai pas lu toutes les réponses mais je vais donner mon avis. donc désolé si je fais de la redondance.

l'avenir, pour etre performant, améliorer nos conditions de vie, et coller à une force gendarmerie du 21ème siècle serait:
comme déjà dit une très grosse unité centralisée avec pour que tout soit fait des pools (jud, pr, sg, pour rejoindre JHM un pool proximité ...etc) le tout sur un régime de continuité en 3*8 ou 2*12 (pensée à mon CCIE qui dit qu'un gd fait à peine 40-42 heures/semaine).
Je sais que beaucoup l'on déjà évoqué mais les point positif sont que dans chaque domaine il y aurait un suivi et que chacun ferait ce qui lui incombe au lieu de dilapider son temps à gauche ou à droite.

Je pense que le système actuel qui est que le GD fait tout, .... mais tout de travers est révolu. IL FAUT QUE NOUS DEVENIONS DES SPECIALISTES ET NON DES GENERALISTES. Sincèrement on ne peut pas etre bon dans tout les domaines de la gd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 19:39

Dans vos analyses, essayez de ne pas oublier qu'il existe 3600 BT de par l'hexagone, 1600 COB je crois, et autant de BTA

donc, vous ne pouvez avoir de réponse pour l'ensemble, et la plus part du temps, vous partez de ce que VOUS connaissez, mais cela n'est pas suffisant pour une analyse complète de la situation et des solutions à trouver
Revenir en haut Aller en bas
GAZ29
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Finistère nord
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 19:47

christian a écrit:
Dans vos analyses, essayez de ne pas oublier qu'il existe 3600 BT de par l'hexagone, 1600 COB je crois, et autant de BTA

donc, vous ne pouvez avoir de réponse pour l'ensemble, et la plus part du temps, vous partez de ce que VOUS connaissez, mais cela n'est pas suffisant pour une analyse complète de la situation et des solutions à trouver

Oui, mais partiellement d'accord avec toi dans le sens ou les COB ne font pas l'unanimités, il est donc temps d'envisager d'autres solutions et bien que le territoire est varié, on constate que les gens on sensiblement les même idées quant à l'avenir des unités. Mais il vrai qu'il n'y a pas de solutions miracles:b-cristal:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harmattan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 458
Age : 65
Localisation : Pas très loin du père Fouras
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 19:48

titan32 a écrit:
mille excuses, je m' adressais à Harmattan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 44
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 21:45

GAZ29 a écrit:
christian a écrit:
Dans vos analyses, essayez de ne pas oublier qu'il existe 3600 BT de par l'hexagone, 1600 COB je crois, et autant de BTA

donc, vous ne pouvez avoir de réponse pour l'ensemble, et la plus part du temps, vous partez de ce que VOUS connaissez, mais cela n'est pas suffisant pour une analyse complète de la situation et des solutions à trouver

Oui, mais partiellement d'accord avec toi dans le sens ou les COB ne font pas l'unanimités, il est donc temps d'envisager d'autres solutions et bien que le territoire est varié, on constate que les gens on sensiblement les même idées quant à l'avenir des unités. Mais il vrai qu'il n'y a pas de solutions miracles
Pour reprendre ce que disent Christian et GAZ29, il me semble que des discussions au niveau des échelons compagnie seraient vraiment appropriées.
Avoir l'avis des personnels de terrain pour envisager des solutions au niveau local dans différents cadres proposés par la DG...
Je suis persuadé que des COB fonctionnent comme je sais qu'il y en a qui sont des aberrations...
Nous devons avant toute chose sortir de cette rigidité (les esprits comme les formations).

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Homer SIMPSON
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 301
Localisation : calvados
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 22:30

bonsoir, je prends le train en marche avec quelques jours de retards.
je trouve quant à moi que la piste de réflexion de JH sur "son poste " mérite une plus grande réflexion.
La proximité a un prix. nous savons tous qu'une grosse unité regroupée sur un seul site est aussi une bonne idée, seulement il ne fait aucun doute que des personnels seront utilisés à d'autres fins, transfèrement, détachement par exemple puisqu'il y a du monde et que cela emputera l'unité et en fin de compte ne comblera pas nos lacunes.

la question primordiale est selon moi la suivante:
Avons nous encore les moyens de notre politique?



quid de l'histoire des dinausores?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 22:42

Titan, je me souviens de ce post de quinta, mais il me semble que c'était plus ancien, on s'y était gentiment branché car je me sentais concerné par sa proposition dans ma petite BT de Lozère.



Moi, je pense que l'idée de JHM a le mérite d'exister. Mais quelle que soit la restructuration envisagée (ou envisageable), elle est soumise à UN impératif : la réduction des tâches indues et obsolètes.

Si on arrive à s'en débarasser et à rationaliser un peu les services au niveau local (ex : des police route alors qu'on a pas d'accident), on pourra alors étudier ensuite d'éventuelles restructurations d'effectifs, pour éventuellement envisager un système de "poste rural".

Et je suis absolument d'accord avec l'adaptabilité des horaires évoquée plus haut. Faut qu'on évolue, mais il semble que les mentalités ne soient pas encore prêtes (que ce soit au niveau commandement ou exécutant). Sur ce sujet, je crois indispensable d'une part d'accepter de bosser en horaires décalés (entre 12 et 14 et le soir entre 19 et 23 H), mais en contrepartie, il faut s'assurer que les gars aient quand même une vie de famille de temps en temps, car ce sont dans ces créneaux que nos familles sont là.
Revenir en haut Aller en bas
Le Foo
Fondateur
Fondateur
avatar

Nombre de messages : 3547
Age : 43
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Mer 21 Mai 2008 - 22:54

GAZ29 a écrit:
je n'ai pas lu toutes les réponses mais je vais donner mon avis. donc désolé si je fais de la redondance.

l'avenir, pour etre performant, améliorer nos conditions de vie, et coller à une force gendarmerie du 21ème siècle serait:
comme déjà dit une très grosse unité centralisée avec pour que tout soit fait des pools (jud, pr, sg, pour rejoindre JHM un pool proximité ...etc) le tout sur un régime de continuité en 3*8 ou 2*12 (pensée à mon CCIE qui dit qu'un gd fait à peine 40-42 heures/semaine).
Je sais que beaucoup l'on déjà évoqué mais les point positif sont que dans chaque domaine il y aurait un suivi et que chacun ferait ce qui lui incombe au lieu de dilapider son temps à gauche ou à droite.

Je pense que le système actuel qui est que le GD fait tout, .... mais tout de travers est révolu. IL FAUT QUE NOUS DEVENIONS DES SPECIALISTES ET NON DES GENERALISTES. Sincèrement on ne peut pas etre bon dans tout les domaines de la gd

Tout est dit, c'est exactement ce que je pense. Il est nécessaire, afin d'être plus efficace, de se spécialiser un minimum. En fait c'est adopter, à une moins grande échelle évidemment, un système police.

king

_________________
Adjudant LE POTIER Mikaël
COB BAUD (56)

"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas. Et il l'a fait." (Winston CHURCHILL)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: