Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean-Hugues Matelly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3932
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Dim 18 Mai 2008 - 14:44

Rappel du premier message :

REFLEXION : LE "POSTE" ALTERNATIVE A LA COB ?


Je propose de débattre d’éléments de réflexion concernant l’organisation territoriale de la gendarmerie au niveau de l’unité élémentaire.
Les audits officiels tendent à dire que les COB fonctionnent bien, hormis des dysfonctionnements locaux. L’avis des intervenants sur le forum semble plus critique, en tout cas au vu des sondages mis en place ici : questionnaire sur les COB (superbe boulot Greg!)


Je pose le problème, mais le débat n’est pas là, voici celui que je vous propose :


Nous savons tous que la gendarmerie couvre des zones très rurales et peu peuplées, sur lesquelles on est tenté de vouloir récupérer des effectifs, ou de les engager ailleurs que dans leur circonscription initiale au risque d’un certain abandon de la fameuse « proximité » dans ses territoires.
N’est-il pas possible de modifier alors le fonctionnement d’un brigade, pour une nouvelle dimension du service, un nouveau type d’unité que j’appellerai « poste » ici, mais ce n’est qu’un exemple.

Que pourrait être un « poste » (je le rappelle : pour des circonscriptions particulièrement rurales / peu peuplées)

Une entité autonome en matière de sécurité de proximité sur une circonscription « à taille humaine » (soit les anciennes circonscriptions de BT et non pas de COB)

Un effectif réduit (5 ou 6) mais exclusivement professionnel (GD de carrière seulement).

Une organisation du service différente :

- Suppression de toute mission ne relevant pas de la sécurité publique de proximité (pas de participation aux transfèrements, aux escortes, aux dispositifs d’ordre public hors de la circo, aux détachements pour telle ou telle raison…)

- Services externes diurnes à l’effectif de UN (avec dispositif d’alerte) pour toutes les missions de surveillance générale, remise de pièces, et autres contacts avec le public dans un cadre essentiellement préventif.

- Horaires à la carte : peu importe le 8-12 14-18/19, le tout n’est pas de faire ses X heures par jour, mais d’être présent au contact de la population. (Allégement corrélatif de certaines taches administratives de comptabilisation des horaires etc.)

- Les interventions « musclées » ou « spécialisées » étant alors gérées avec le renfort des unités d’échelon compagnie PSIG – BR…

- Services nocturnes toujours à deux, mais nombre restreint à raison de la nature forcément « calme » de la circonscription.



Les conditions en matière de ressources humaines :

- N’y affecter que des volontaires

- Valoriser l’affectation par une NBI significative pour tous (étudier d’ailleurs peut-être des possibilités de participation par des collectivités locales voulant conserver « leur » gendarmerie)

- Assurer une formation spécifique solide pour l’intervention professionnelle en solo.



Les avantages (selon moi)

- Pour la qualité du service public : meilleure proximité avec la population : la circonscription revenant à une taille plus raisonnable les gendarmes peuvent mieux la connaître ainsi que ces habitants, d’où tout ce qui en découle : renseignement, satisfaction des élus etc.

- Pour les gendarmes : Indépendance dans le travail : il est clair que le gendarme, particulièrement en patrouille diurne devient le véritable responsable de la sécurité sur sa circo. La responsabilité suit : le gendarme APJ retrouve la plénitude de ses attributions, de même des gradés peuvent retrouver un vrai commandement sans attendre un grade trop élevé. Et la rémunération via une NBI ou autre prime reconnaît cet investissement



C’est n’est évidemment qu’une base de réflexion / discussion

(qui nous changera, je l’espère des polémiques un peu stériles de ces derniers jours)

_________________
"Que dites-vous? ... C'est inutile? ... Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Scolopax
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Dim 18 Mai 2008 - 23:24

Gregthegrizzly a écrit:
Dans le contre, je verrais surtout certains profils géographiques sauf si l'on considère que le découpage des compagnies actuelles n'est pas le point fixe de départ de la réflexion...

Non bien sur, il faudrait travailler en fonction des bassins de délinquance et non pas des découpages qui datent de Napoléon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Dim 18 Mai 2008 - 23:25

Effectivement GREG, nous n'avions déjà pas le même découpage géographique administratif, et que dire du travail avec les Sapeurs pompiers limitrophes et les TGI pour ne parler que de ceux-là.

A creuser à mon avis.

Pour en revenir à nos moutons, nous aurions du nous adapter à tous ces découpages et ne pas rester à la traine. Autre chose, nous demandions alors plus d'effectif dans les petites unités surtout celles à 6 gends où le service ressemble à une véritable gymnastique de la part du CB et incompatible au jour d'aujourd'hui.
Ce n'est que mon petit avis sur la question et du vécu..
Raymond.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Dim 18 Mai 2008 - 23:28

SCOLOPAX,

( je n'ai pas déformé ton pseudo cette fois?)

Ne t'inquiète pas, ce problème est actuellement évoqué et les reploiements seront sûrement mis en place aux ratios gends délinquance.
Sujet abordé avec QUINTA 55 ( que de vagues à l'époque)
Raymond.
Revenir en haut Aller en bas
asterix
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 4174
Age : 62
Localisation : Auvergne - Allier - Vichy
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 0:46

Une chose doit être claire dans l'esprit de tout le monde. Le système des BT filles n'est qu'une transition vers le rassemblement de tous les personnels dans les BT mères. Combien de temps cela prendra, je ne sais pas, mais c'est le sens du vent. - c'est un souhait de Bercy en plus.

Il y aura probablement comme intermédiaire le Poste provisoire comme nous le connaissons en saison estivale ou hivernale dans les stations, et peut-être sera-t-il précédé d'un stade conforme à ce que tu décris JHM.

Sur le plan personnel, le gendarme a tout à gagner d'un regroupement. Le service est plus facile à faire et les temps de repos seront respectés, les repos peuvent être programmés longtemps à l'avance et le gendarme retrouver une vie plus normale.

Sur le plan professionnel, le gendarme ne connaîtra personne et pour les habitants, nous ne seront que des policiers comme partout ailleurs. On les appelle, ils viennent. On les appelle pas, ils nous verbalisent au passage.
La BR sera là pour faire les enquêtes et les PSIG assureront une grande partie des surveillances nocturnes et des interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 0:58

Gregthegrizzly a écrit:
...................
Avant de lancer des grands chantiers, il faudrait, sur le terrain, dans les unités donc avec une concertation auprès de TOUS les intéressés (civils et militaires) établir un diagnostic du système en place.

Après, en fonction des réponses obtenues, il faudrait établir plusieurs possibilités dans le but de s'approcher au plus près des diverses attentes.

Il y a des compagnies où des COB ont été mises en place dans l'urgence et n'ont répondu qu'à un critère : le regroupement de 2 ou plusieurs unités... Tout le reste n'a pas été étudié et depuis, malgré des audits ( 🤡 🤡 🤡 ), les retours du milieu civil et des unités concernées ne sont pas bons...

Il ne faut donc pas reproduire ce type d'agissement où seule la réforme compte...

Bien vu Greg !

La concertation, tant attendue au sein de la gendarmerie, est également souhaitable avec les élus des populations concernées par une éventuelle réforme de l'organisation territoriale des unités de gendarmerie.

Voir comment il serait possible de concilier une meilleure qualité de vie des gendarmes, avec les nécessités du service public et les besoins de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 1:37

Scolopax a écrit:
Une grosse unité

1 seul commandement

1 seul casernement

rassemblement en un seul lieu de tous les moyens humains et matériel

......................

Une question : qui va payer la réalisation de ces nouveaux casernements destinés à accueillir des effectifs beaucoup plus nombreux que ceux des traditionnelles BT ?

L'Etat, contraint à réaliser de grosses économies budgétaires ?

Les collectivités locales (pas toujours très riches en secteur rural), à qui l'Etat a déjà refilé pas mal de charges, ces dernières années (le social, les établissements scolaires, les routes nationales déclassées, etc ...) ?

Même si une loi devait inciter (obliger ?) les collectivités locales à construire des bâtiments adaptés aux effectifs (et aux normes actuelles), les nouveaux loyers exploseraient et grèveraient d'autant le budget de la Gendarmerie nationale.
Au détriment d'autres postes budgétaires de l'institution ??

Quid aussi des anciens casernements ?
Ce n'est pas l'Etat qui indemnisera les collectivités propriétaires des constructions vidées de leurs personnels.

Désolé, amis gendarmes, de vous rappeler ces réalités financières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 1:50

Très bonne remarque Clint.

Ce redéploiement d' effectif pour créer ces grosses unités, va entrainer obligatoirement la constructions de nouveaux casernement pour pouvoir accueillir les personnels, c' est à dire logements et locaux de service car ces structures n' existent pas à l' heure actuelle.

Les communes sont endettées jusqu' à la gorge. D' où vas ton sortir les moyens financiers ?

Si les petites brigades ferment et qu' on laisse les personnels sur place dans les logements actuels, quel intérêt. Le problème des déplacements sur les lieux d' emploi ne sera pas solutionné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex - Esclave Moderne
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 601
Localisation : OUEST
Emploi : Retraité Gie - GPM aujourd'hui
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 12:13

asterix a écrit:
Une chose doit être claire dans l'esprit de tout le monde. Le système des BT filles n'est qu'une transition vers le rassemblement de tous les personnels dans les BT mères. Combien de temps cela prendra, je ne sais pas, mais c'est le sens du vent. - c'est un souhait de Bercy en plus..


Bah tu vois je ne crois pas que trois BT ayant chacune 10 personnels travaillant en CoB se retrouveront à un seul endroit à 30. Je les vois plus entre 20 et 25 (et encore pas tous d'active) au même endroit que 30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 12:43

Oui, mais les loyers des petites brigades qui ferment ne seront plus à payer. Donc au final il y en aura toujours autant à honorer budgétairement, mais dans une autre commune.
L'occasion de construire de nouveaux logements normalisés, donc
peut - être des économies pour l'entretien.
Le sur - coût n'est pas important.
Revenir en haut Aller en bas
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 12:50

VOLDEMOR

Quand on connait le coût et le temps qu' il faut monter un dossier de nouveau casernement et sa réalisation, les grosses untités ne sont pas pret de voir le jour.

Beaucoup de personnel seront partis à la retraite et peut-être aurons nous un nouveau PR tout au moins nouveau quinquena

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 12:54

A pousser la réforme des COB à l’extrême et pour faire simple :

Réunir tout le personnel dans une même commue.

Ne faire ériger que des bureaux techniques avec une chambre de passage pour un planton couchant.

Prendre des locations dans le civil sur la commune.

Bénéfice sur le plan familial car le personnel est logé selon sa condition de famille. A chaque mutation, le personnel remplacé reprend la logement du prédécesseur et petit avantage « technique » pour le personnel voulant s’établir définitivement sur la région ( ou du moins durant une bonne partie de sa vie professionnelle ), lui permettre d’occuper son logement personnel ( à charge pour lui de faire face au inconvénient de la disponibilité du au statut )

Bénéfice sur le plan professionnel car la Gie n’a pas besoin d’attendre la construction d’un parc immobilier cher et long à construire. Personnel travaillant sous un même toit ( un seul planton et des PAM partant en même tps et depuis un même lieu ). Prévoir pourquoi pas, une permanence par demi journée sur les communes les plus éloignées et les moins peuplées, dans des bureaux mis à la disposition par les mairies.
Revenir en haut Aller en bas
moua
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 12:54

Si ma mémoire est bonne, pour construire une nouvelle brigade il faut environ 10 ans entre le projet et la livraison (si tout se passe bien : passation du marché public, financement, réalisation...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 13:03

Peut - être une nouvelle réforme à prévoir, raccoucir à l'extréme ce délai pour la construction d'une nouvelle brigade ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 13:14

Tu sais Voldemor, il y a des délais pratiquement incompréssibles en matière de construction publique.

Cela est du aux différents échelons qu'il faut consulter mais surtout aux différents organismes qui sont parties prenantes

et également aux règles de passation des marchés publics qui sont de plus en plus contraignantes, longues et complexes (sans parler des fois où il faut tout reprendre à zéro suite à une erreur où aussi parfois parce que le premier appel d'offre n'a pas trouvé preneur en raison du cahier des charges par exemple)

De plus, si la commune recevante est en pleine révision de son POS pour migrer vers un PLU, t'es pas sorti de l'auberge !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 13:19

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 14:37

moua a écrit:
Si ma mémoire est bonne, pour construire une nouvelle brigade il faut environ 10 ans entre le projet et la livraison (si tout se passe bien : passation du marché public, financement, réalisation...).
Pour gagner du temps : faire avec des algécos ... ok je sors
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 14:47

moua a écrit:
Si ma mémoire est bonne, pour construire une nouvelle brigade il faut environ 10 ans entre le projet et la livraison (si tout se passe bien : passation du marché public, financement, réalisation...).
Oui moua c'est dans ces eaux-là...
Pour en avoir discuté il y a peu, il semble que le chiffre de 7 années soit raisonnable dans ce domaine... Je ne parle que de la réalisation et je pense que 3 années de "discussions préliminaires" est un minimum Very Happy

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 48
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 15:08

)


Citation :
Si ma mémoire est bonne, pour construire une nouvelle brigade il faut environ 10 ans entre le projet et la livraison (si tout se passe bien : passation du marché public, financement, réalisation...).


Et pour en fermer , il faut combien de temps Moua ??? (terrassé par ton omniscience de félidé !!!!! pale pale )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam KADAMON
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 36
Localisation : AUVERGNE
Emploi : MDC - GD
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 18:29

La version présentée me paraît être une copie conforme des brigades autonomes de l'avant sectorisation et autres binomages. Avec un soupçon de solitude sur certains services. Pas ma tasse de thé pour dire vrai.

J'avais déjà abordé ICI une autre vision du maillage.

Je quote ce que j'avais avancé déjà à l'époque. C'est le système le plus viable à mon sens avec une adéquation entre activité et effectif. Pour les passages nécessitant du monde on sera pas pire qu'avec le système actuel.

Voilà pour le rappel :
Citation :
C'est vrai qu'avec les COB il existe un avantage certain. Une brigade à deux ou trois bonhommes devient possible.

J'explique :
COB à 3 brigades.
1ere unité à 6 (pas ou très peu d'activité).
2eme unité à 8/9 (activité soutenue)
3eme unité à 6 (activité modérée)

Dès
lors que l'activité en procés verbaux ne necessite pas un nombre de
personnels importants, nous pouvons supprimer les personnels en excès.
une réorganisation de cette COB pourrait se traduire par le décompte
suivant :

1ere à trois
2eme à 10/11
3eme à 7

Dès
lors le fonctionnement serait modifié en conséquence. Les trois
personnels sont présents pour assurer le maillage territorial. Les
périodes estivales sont renforcées pour les jours à un (par un
reserviste), le but étant d'avoir en permanence deux personnels actifs.

Les
interventions de jours sont gérées par cette unité si les moyens en
personnels le permettent (pas de déplacement à un genre shérif) à
défaut une patrouille sur roue de la COB est sollicitée.

La nuit la (ou les) patrouille PAM de la COB gère...

Il
faudrait bien penser à la faisabilité de la chose sur le plan
astreinte, mais je pense qu'avec une ou deux ficelles ca devrait être
jouable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:03

En effet sujet très intéressant.

1 des facteurs important c'est de disposer des toutes dernières données géographiques et de répartition démographique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:06

christian a écrit:
Tu sais Voldemor, il y a des délais pratiquement incompréssibles en matière de construction publique.

Cela est du aux différents échelons qu'il faut consulter mais surtout aux différents organismes qui sont parties prenantes

et également aux règles de passation des marchés publics qui sont de plus en plus contraignantes, longues et complexes (sans parler des fois où il faut tout reprendre à zéro suite à une erreur où aussi parfois parce que le premier appel d'offre n'a pas trouvé preneur en raison du cahier des charges par exemple)

De plus, si la commune recevante est en pleine révision de son POS
pour migrer vers un PLU, t'es pas sorti de l'auberge !!

Sur ce point souligné par Christian, est-ce que des modifications sont prévues pour alléger les délais de procédures ? Entre la rédaction technique du Marché, sa communication, l'adjudication maître d'ouvrage, etc ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:14

pour fermer une unité un an ou deux , j'ai vu des projets de brigade attendre 25 ans avant d'être consommés , pour notre unité ( BTA ) mais le problème reste le même , on en est à huit ans , mais là pour le coup , c'est moi que cela n'intérésse pas ( bientôt la retraite ) .
Mais je comprends très bien que les unités qui sont totalement médiévales , antifonctionelles , vétustes et insalubres devraient être traitées en priorité.
Pourquoi , pour neutraliser des sceptiques sur la vétustés de certaines unité ne pas ouvrir un dossier ( modéré bien sûr ) où ceux qui le désirent pourraient faire partager leur infortune par nécéssité absolue de service en postant quelques photos bien cadrées ( vive le numérique )?.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:21

Non Lorraine, car là, la Gie n'est pas maître de la donne. Il s'agit du Code des marchés publics de l'Etat et nous le "subissons"
-------------
Par ailleurs, l'idée d' Adam est fort intéressante à mon sens.
Mais là encore, il ne peut s'agir d'un canevas passe partout.
Je m'explique, en Lozère il existe une COB à 4 BTP (celle de Manoasse et Ricou) si tu attends les renforts d'une des autres BTP, c'est trop long en raison des distances et des surfaces immenses sans population.

Alors dans ce cas, un poste dans le style de ce que décrit JHM est envisageable, à condition de ne faire que le travail de LA brigade concernée, à l'exclusion de tout autre service bouffeur de personnels.

Il faut arriver à faire du K par K, or les COB ont été généralisée et c'est cela qui n'est pas bon.
QUINTA avait parfaitement cerné le problème avec le post à 3 ou 4 + renfort GAV ou réservistes.

Plusieurs solutions sont donc envisageables, en fonction du terrain, de la population ou de la physionomie de la délinquance;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:26

Jean-Hugues Matelly a écrit:

- Services externes diurnes à l’effectif de UN (avec dispositif d’alerte) pour toutes les missions de surveillance générale, remise de pièces, et autres contacts avec le public dans un cadre essentiellement préventif.

Pour une simple raison de sécurité, les patrouilles à l'effectif de un doivent être, à mon avis, proscrites. Le danger existe partout, y compris dans la pampa. Aux Etat-unis, ils peuvent se le permettre car au moindre incident 10 patrouilles arrivent en renfort dans la minute. Mais chez nous...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 19:53

Merci Christian,

Le sujet des marchés publics et appels d'offres, à mon sens aurait dû faire l'objet d'une priorité en matière de réforme.
Tout problème de logisitiques non réactives, entrave toute les autres réformes (et se répercute sur les investissements imputés sur budget).
Avec l'inflation, cela ne va pas s'arranger, c'est-à-dire qu'enfin arrivé au stade de la commande pour exécution, les prix ne snt plus valables.


Pour le reste, cela ressemble au système des procédures de marché, la machine des clefs de contrôle de gestion (nécessaires), trop développée freine considérablement l'adaptation aux nouvelles situations (que ce soit pour les effectifs, leur répartition, ect.)

Les différences des départements en sont un bel exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 20:21

.............Au début des COB ( chez moi), il avait été prévu de faire sortir seul le permanent de sécurité sur son canton avant l'arrivée de la patrouille PAM, nous n'étions pas d'accord pour raison de sécurité et l'avons clamé haut et fort à la Cie. ( et squelch ).
Raymond.
Revenir en haut Aller en bas
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 20:22

VOLDEMOR a écrit:
Oui, mais les loyers des petites brigades qui ferment ne seront plus à payer.
Donc au final il y en aura toujours autant à honorer budgétairement, mais dans une autre commune.
L'occasion de construire de nouveaux logements normalisés, donc
peut - être des économies pour l'entretien.
Le sur - coût n'est pas important.

Bonjour VOLDEMOR.

Je suis d'accord sur un point : les économies de dépenses d'entretien (et probablement aussi les économies de chauffage) dans des locaux neufs, par rapport aux dépenses dans des locaux anciens.

En revanche, le loyer d'une "superbrigade" neuve, obligatoirement construite aux normes actuelles, n'aura plus rien à voir avec la somme des loyers des petites BT désaffectées, construites il y a 15, 20 ou 30 ans.
L'écart risque fort d'être énorme entre ces loyers, surtout en cas de recours au secteur privé pour la réalisation du programme immobilier et la maîtrise d'ouvrage ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 21:20

Bonsoir Clint,

en ajoutant à la suite de ton message, mais cela ne touche que les communes et leurs populations civiles : un déplacement des revenus liés aux locations de logement, et activités commerciales annexes (consommation).
Revenir en haut Aller en bas
moua
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 21:44

electron84 a écrit:
)


Citation :
Si ma mémoire est bonne, pour construire une nouvelle brigade il faut environ 10 ans entre le projet et la livraison (si tout se passe bien : passation du marché public, financement, réalisation...).


Et pour en fermer , il faut combien de temps Moua ??? (terrassé par ton omniscience de félidé !!!!! pale pale )


encore un post qui vol haut... hallucinant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Hugues Matelly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3932
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   Lun 19 Mai 2008 - 21:46

Merci déjà de toutes ces réponses.
Donc l'hypothèse de base est une mauvaise alternative.

_________________
"Que dites-vous? ... C'est inutile? ... Je le sais!
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion : le "poste" alternative à la COB ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: