Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 La vie en brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
gd tom
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 9:07

Rappel du premier message :

Bonjour a tous, je suis nouveau sur le forum et j'en profite pour faire mon premier post, pour vous parler du quotidien d'un brigade faisant partie d'une COB. Chaque jour on nous demande d'en faire toujours plus, ou dans le meilleur des cas, au moins aussi bien que l'année précédente.... a force de tirer sur l'elastique, il va cassé. Mais "ils" ont raison de nous en demander toujours plus, "ils" ont l"habitude que l'on réagisse comme de parfaits petits moutons, alors ils en profitent, ils essaient et si ca passe tant mieux.
Tout gendarme en bt sait de quoi je parle, il faut faire du social, gerer l'evenement, faire des initiatives, traiter les soit-transmis, faire les procurations et faire aussi ce que personne ne veut faire et surtout, mais surtout faire de la police route et surtout ramener des TA. Y a plus que cela qui compte, faire du TA. Nous n'avons pas encore de quota à respecter mais ca ne va pas tarder. on ne nous laisse même plus le choix, pas de prevention, que la répression. Si vous rentrez de 4 h de PR sans TA, vous le prenez dans les dents. Y'en a marre! On ne demande pas aux motards de faire plus de judiciaire. Il y a des unités spécialisées, des radars automatiques, de jolies banalisées ca ne suffit pas? Mettre 10 gd de brigade pendant 4 heures à faire souffler tout ce qui passe par là (de la mamie de 70 ans à la maman qui va chercher son enfant à lécole). Pendant ce temps là, on ne fait rien d'autre, on ne parle plus avec la population qui nous voit seulement au bord de la route a verbaliser à tout bout de champ, les enquêtes n'avancent pas..... Je sais que c'est une volonté de l'état et que les chiffres parlent d'eux mêmes mais y a un moment faut arreter, les gens en ont marre, ils ne sont excedés par cette repression et commencent à essayer a echapper aux controles.
Je vous rassure, on arrive quand même a faire du judiciaire (entre deux ORC) et là c'est pareil. Certains s'étonnent encore de nous entendre raler quand OPJ, je choppe une GAV à 17 heures et que tu sais que tu en as pour deux jours. Les QL sautent, le repos qui va avec aussi mais c'est normal, Gendarme en brigade tu n'as pas de famille, pas de loisirs, pas d'enfant à aller chercher, pas de RDV etc..... Et quand ta GAV est terminée, que tu n'as pas vu le jours pendant 2 jours, que tu as passé des heures a attendre au tribunal, on ne donne rien, pas une heure en cadeau, et meme il te reste ta patrouille de nuit à faire!!!! Y en a marre et quand tu commences à raler, à revendiquer tu passes pour un branleur, pour le raleur de service, de qui se moque t-on? tout ca pour 50 euros pas mois, j'aurais du mieux réflechir à la tonne de contrainte que cela apporte.....
Concernant le PAGRE, je n'ai pas pu en bénéficer et tant mieux pour ceux qui on pu prendre leur grade.... Mais forcé de constater, quue nous avons de plus en plus de gradés et d'officier et de moins en moins de gendarmes..... Quand vous avez 4 ou 5 gradés de plus sur une cob et ben c est 4 ou 5 personnes qui ne prennent plus de permanence OPJ, qui ne prennent que tres rarement le planton, qui sont plus souvent en enquete judiciaire ou ecritures divereses qu'en patrouilles!!!! On nous avait pourtant dit que les grades de chef et d adjudant allaient être dégradés.... ouais c est pas pour tout de suite......
Bref pour résumer, on sait tous que la brigade c'est pas le paradis. Et je ne vous parle pas des logements, y a redire aussi..... En france, maintenant les cas sociaux sont mieux logés que les gendarmes, y a de l 'argent pour cela.
Je ne sais pas trop ce qu'il faut faire pour changer tout cela, il faut être solidaire et ne faire qu un bloc. J'ai la chance d'avoir un très bon PSO qui en a et n'a pas peur de dire ce qu'il y a dire et à qui il faut mais il se sent bien seul parfois, certains PSO ont peur.
Voilà, merci de m'avoir lu.
Que la lutte commence, on nous prend pour des moutons depuis tres longtemps, ils ont pris de mauvaises habitudes il va falloir que ca change. nous voulons être écouté et être considéré par nos chefs et ce n'est pas incompatible avec le statut militaire. Nous en avons assez de cette politique du toujours mieux, du toujours plus, y en a marre des stats!!!!
GD TOM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 20:35

Pareil à la maison ! :|
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 22:38

BALACASSE et GANDALF

La situation évoquée, est des plus anormale.

Vous conseille

1 er temps alerter votre Cdt de Cie sur la situation créee par votre patron.

2 eme temps alerter votre PSO si il est opérationnel.

3 eme temps renouveller vos CR toutes les semaines.

4 eme temps CR a votre CB ou Gradé de permanence avec demande d'intervention sur le terrain de jour comme de nuit. C'est à eux d'assurer les responsabilités pas à vous surtout vu le nombre de gradés.

La situation invoquée ( 7 sur 28 ) c'est inadmissible actuellemet. Sur chacune de ses patrouilles, votre patron devrait avoir un gradé, vu leur nombre.

En particulier sur les patrouilles PAM.

Je suis le cul par terre en lisant celà, c'est incroyable, il se passe rien dans cette COB à 28 c'est pas possible çà!!!!!!

Un CBTA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 47
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Emploi : GENDARME
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 23:02

GD-RGMP a écrit :

Citation :
Honnêtement, le regroupement en une seule unité, géographiquement placée dans la commune la plus proche du centre de la nouvelle circo (pour l'équité des délais d'intervention), ne semble pas une bonne idée : Pour les zone rurale, voire très rurale, la Brigade risque de se retrouver au milieu de nulle part, village de 300 habitants, sans commerce, sans école, etc...

-- En ce qui concerne les délais d'intervention, si je prends l'exemple de mon département, il y a déjà des délais d'intervention qui dépasse largement les 30 mn et ceci à cause de la situation géographique quant à la répartition des COB.

-- Ceci étant dit, il est clair que rien n'empêche le regroupement des unités sans pour autant les installer en pleine campagne avec vue imprenable sur le pré des vaches de l'agriculteur local. pig Désolé pour le cochon il n'y avait pas de vache en magasin !

-- J'aimerai bien avoir l'avis de CCB sur la possibilité d'amélioration ou non du service par le regroupement d'unités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Centre de la France
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 23:12

Salut. A mon avis, si on regroupe encore plus les CBP, et bien on va arriver à un système police. Donc à la limite et si l'effectif le permet, pourquoi pas ne pas arriver au 3 X 8. Peut être que tout le monde serait gagnant... Par contre, il va falloir encore plus vite oublier sa circo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Sam 28 Avr 2007 - 11:49

quinta55 a écrit:
BALACASSE et GANDALF

La situation évoquée, est des plus anormale.

Vous conseille

1 er temps alerter votre Cdt de Cie sur la situation créee par votre patron.

2 eme temps alerter votre PSO si il est opérationnel.

3 eme temps renouveller vos CR toutes les semaines.

4 eme temps CR a votre CB ou Gradé de permanence avec demande d'intervention sur le terrain de jour comme de nuit. C'est à eux d'assurer les responsabilités pas à vous surtout vu le nombre de gradés.

La situation invoquée ( 7 sur 28 ) c'est inadmissible actuellemet. Sur chacune de ses patrouilles, votre patron devrait avoir un gradé, vu leur nombre.

En particulier sur les patrouilles PAM.

Je suis le cul par terre en lisant celà, c'est incroyable, il se passe rien dans cette COB à 28 c'est pas possible çà!!!!!!

Un CBTA.

10 gradés sur 40 : pas un en SG de jour et une SG de nuit/ semaine alors que nous en s'en tape 2/sem avec planton couchant (que les GA ne prennent pas).
Ca sert à rien de rendre compte au CCie, c'est lui qui à tout appris à notre CCB !
Revenir en haut Aller en bas
moua
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Sam 28 Avr 2007 - 12:14

En passant par le PSO, si le CCie n'est pas "ouvert au dialogue", il y a toujours le commandant de groupement !

Il faut faire remonter plus haut ce genre de comportements afin que la hierarchie soit au courant de ce qui se passe dans les brigades.

C'est mon avis mais il n'engage que moua !

Ma devise pour ce genre d'affaire c'est : si on t'empêche d'entrer par la porte, passe par la fenêtre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Sam 28 Avr 2007 - 12:21

moua a écrit:
En passant par le PSO, si le CCie n'est pas "ouvert au dialogue", il y a toujours le commandant de groupement !

Il faut faire remonter plus haut ce genre de comportements afin que la hierarchie soit au courant de ce qui se passe dans les brigades.

C'est mon avis mais il n'engage que moua !

Ma devise pour ce genre d'affaire c'est : si on t'empêche d'entrer par la porte, passe par la fenêtre....

Le hiérarchie, pour ce que j'en pense. A partir du moment où les chiffres sont bons, ils en ont un peu beaucoup rien à faire du comment.
Revenir en haut Aller en bas
moua
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Sam 28 Avr 2007 - 12:24

C'est pas comme cela que l'on risque d'avancer.

Il faut aussi savoir mettre le commandement face à ses responsabilités. Et jusqu'à preuve du contraire, ils sont responsables de leurs effectifs et de ce que l'on en fait.

C'est justement le rôle du PSO de faire remonter ce genre d'informations à la hierarchie et démontrer aux chefs qu'il faut pas trop pousser le bouchon trop loin comme dirait Maurice ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricou
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 50
Localisation : BTP ST ALBAN Nord Lozére RGLR
Emploi : CBP
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Sam 28 Avr 2007 - 13:29

bjr
Sérieusement, les problémes des COB sont connus des C.Cie et C.Grpt.
Qui place tel ou tel militaires à la tête d'une COB, pas eux mais la Région. Je ne penses pas que la Région demande leur avis.
De plus, même si le CCB est incompétent et la boutique tourne au minimum, aucun d'eux ne prendra la responsabilité de sanctionner et de faire remonter l'information à la Région.
Pourquoi? trés simple, ils tiennent à leur carriére
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanard
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Lun 30 Avr 2007 - 1:11

Ricou a écrit:
Citation :
Malgré la pression du boulot que l'on nous donne, j'aime travailler dans mon unité (attention BTP et non COB), car les gars me font confiance comme moi je leur fais confiance.

J'ai eu à travailler dans une bt comme celle-là. Chaque matin, pendant 1/2 h, café obligatoire autour d'une table. Discussion, palabres, sur tout et sur rien. On apprenait ce qui s'était passé la veille ou pendant qu'on était en congé. Il n'y avait pas besoin de remplir des cahiers de renseignements ou autres. Tout le monde savait ce qui se passait. Mais on prenait le temps.

Citation :
Je vous dis ça pour vous expliquez que si notre hierarchie, partant du CCB, aggissait de la même maniére, il y aurait une grande avancée dans les problémes de charge de travail, de logements, etc... et on ne serait pas là aujourd'hui sur ce forum mais dans une salle avec notre hierarchie, entrain d'énumérer les problémes pour tenter de les résoudre ou de la améliorer.

Je vais te contredire, Ricou, mais la hiérarchie connaît parfaitement nos problèmes ou feint de ne pas les voir. Ma dernière année en mobile, on s'est réuni par peloton pour faire le rapport sur le moral (1ere fois que ça m'arrivait). On a pu tous parler et dire ce qui allait (ça arrive) et surtout ce qui n'allait pas. Les gradés du peloton étaient chargés de récolter les doléances pour les reprendre dans le rapport. Déjà à ce niveau là, les informations qu'on avait données ne pouvaient pas être insérées (trop de déplacements, pas assez de jours à la résidence, etc.... ) ou alors minimisées. Ca s'est passé dans les années 90, maintenant on en voit le résultat.
En fin de compte, quand on a lu le rapport établi, repris par le général pour la direction, ben.......... tout allait bien, le moral des troupes était au plus haut, ............. et le bateau coule normalement.. (zut, j'ai glissé chef...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apollo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1962
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Lun 30 Avr 2007 - 15:15

Sans vouloir changer le sujet mais il y a 2 ans, on a fait pareil dans mon escadron...mêmes critiques (plus de 10 ans plus tard quand même ca prouve qu'il y a un truc !!)...et dès le rapport affiché par la Capitaine...ben plus rien..ha si...on pensait ne pas avoir assez de place pour mettre le "port discret" dans nos valoche outre-mer...super génial!!
Les gentils gendarmes que nous étions sommes allés frapper au bureau du cdt d'unité demandant pourquoi certaines questions posées avaient disparu...réponse: ce n'est pas de notre niveau, les gars, on parle juste du moral, pas des jours de déplacement ou du remaniement des retraites...
Le moral était super bon...quand j'ai (hélas) mis mes galons blanc...

PS c'etait juste une parenthèse pour dire qu'en 10 ou 15 ans, rien n'a changé...et le moral est toujours bon...désolé ...je reviendrai au post initial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanard
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: la vie en brigade   Lun 30 Avr 2007 - 16:19

Quand je suis sorti de l'école, j'ai revu des camarades affectés en région parisienne (GR ou Mobile). A l'époque, c'était logement avec WC sur palier et douches au fond de la caserne avec jour et horaire définis (les hommes d'un coté et les épouses de l'autre) et ça, dans les années 80.

Je suis parti de mon premier escadron parce qu'il a été déclaré insalubre. Les cités sensibles (on les appelait pas encore comme ça) situées à 1km de notre caserne étaient refaites tous les ans.

J'ai appris par hasard qu'en 2006, il y avait encore une brigade en France où les wc sont à l'étage......... vous y croyez vous ??. Et après on va parler des mal logés en France. Il faudrait pas se tromper de population.

Mais le moral va bien, les effectifs vont arriver, et la vie en brigade ? pouf, tout va bien, le bateau continue à couler... (j'ai encore glissé chef) pig

Par contre, pour les autres post Gandalf chez nous il n'y a pas de gradés privilégiés. Sauf le CCB, les gradés montent les permanences OPJ, planton, PN, SG comme tous les autres. Et le CCB est le premier à nous remplacer s'il le faut en cas de problème. A voir chez vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
retraitéGD
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Lun 30 Avr 2007 - 17:02

Oh que tout çà est vrai. Je suis maintenant à la retraite, j'ai connu tout ce que vous dites et j'ai fini au haut grade de ...................................................gendarme opj. Je ne suis pas anti-gradé, mais certains (pas tous) savent nager en eaux troubles, et c'est le petit gendarme (apj ou opj) qui en prend plein la G...... . Le PAGRE, c'est fait pour favoriser le nombre des postes officiers. Les postes budgetaires de gendarmes supprimés par la création de COB ont servi a augmenter le nombre d'Officiers. C'est à croire que l'Institution ne fonctionne que par eux. Je crains que cette tentance ne s'arrête, à moins qu'il n'y ait un changement radical de politique dans la Gendarmerie, c'est à dire diminuer le nombre à environ 2500 au niveau national et recréer des postes de vrais gendarmes.... Mais là c'est une autre histoire Embarassed
Bon courage à l'active.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie en brigade   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie en brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: