Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 La vie en brigade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
gd tom
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 9:07

Bonjour a tous, je suis nouveau sur le forum et j'en profite pour faire mon premier post, pour vous parler du quotidien d'un brigade faisant partie d'une COB. Chaque jour on nous demande d'en faire toujours plus, ou dans le meilleur des cas, au moins aussi bien que l'année précédente.... a force de tirer sur l'elastique, il va cassé. Mais "ils" ont raison de nous en demander toujours plus, "ils" ont l"habitude que l'on réagisse comme de parfaits petits moutons, alors ils en profitent, ils essaient et si ca passe tant mieux.
Tout gendarme en bt sait de quoi je parle, il faut faire du social, gerer l'evenement, faire des initiatives, traiter les soit-transmis, faire les procurations et faire aussi ce que personne ne veut faire et surtout, mais surtout faire de la police route et surtout ramener des TA. Y a plus que cela qui compte, faire du TA. Nous n'avons pas encore de quota à respecter mais ca ne va pas tarder. on ne nous laisse même plus le choix, pas de prevention, que la répression. Si vous rentrez de 4 h de PR sans TA, vous le prenez dans les dents. Y'en a marre! On ne demande pas aux motards de faire plus de judiciaire. Il y a des unités spécialisées, des radars automatiques, de jolies banalisées ca ne suffit pas? Mettre 10 gd de brigade pendant 4 heures à faire souffler tout ce qui passe par là (de la mamie de 70 ans à la maman qui va chercher son enfant à lécole). Pendant ce temps là, on ne fait rien d'autre, on ne parle plus avec la population qui nous voit seulement au bord de la route a verbaliser à tout bout de champ, les enquêtes n'avancent pas..... Je sais que c'est une volonté de l'état et que les chiffres parlent d'eux mêmes mais y a un moment faut arreter, les gens en ont marre, ils ne sont excedés par cette repression et commencent à essayer a echapper aux controles.
Je vous rassure, on arrive quand même a faire du judiciaire (entre deux ORC) et là c'est pareil. Certains s'étonnent encore de nous entendre raler quand OPJ, je choppe une GAV à 17 heures et que tu sais que tu en as pour deux jours. Les QL sautent, le repos qui va avec aussi mais c'est normal, Gendarme en brigade tu n'as pas de famille, pas de loisirs, pas d'enfant à aller chercher, pas de RDV etc..... Et quand ta GAV est terminée, que tu n'as pas vu le jours pendant 2 jours, que tu as passé des heures a attendre au tribunal, on ne donne rien, pas une heure en cadeau, et meme il te reste ta patrouille de nuit à faire!!!! Y en a marre et quand tu commences à raler, à revendiquer tu passes pour un branleur, pour le raleur de service, de qui se moque t-on? tout ca pour 50 euros pas mois, j'aurais du mieux réflechir à la tonne de contrainte que cela apporte.....
Concernant le PAGRE, je n'ai pas pu en bénéficer et tant mieux pour ceux qui on pu prendre leur grade.... Mais forcé de constater, quue nous avons de plus en plus de gradés et d'officier et de moins en moins de gendarmes..... Quand vous avez 4 ou 5 gradés de plus sur une cob et ben c est 4 ou 5 personnes qui ne prennent plus de permanence OPJ, qui ne prennent que tres rarement le planton, qui sont plus souvent en enquete judiciaire ou ecritures divereses qu'en patrouilles!!!! On nous avait pourtant dit que les grades de chef et d adjudant allaient être dégradés.... ouais c est pas pour tout de suite......
Bref pour résumer, on sait tous que la brigade c'est pas le paradis. Et je ne vous parle pas des logements, y a redire aussi..... En france, maintenant les cas sociaux sont mieux logés que les gendarmes, y a de l 'argent pour cela.
Je ne sais pas trop ce qu'il faut faire pour changer tout cela, il faut être solidaire et ne faire qu un bloc. J'ai la chance d'avoir un très bon PSO qui en a et n'a pas peur de dire ce qu'il y a dire et à qui il faut mais il se sent bien seul parfois, certains PSO ont peur.
Voilà, merci de m'avoir lu.
Que la lutte commence, on nous prend pour des moutons depuis tres longtemps, ils ont pris de mauvaises habitudes il va falloir que ca change. nous voulons être écouté et être considéré par nos chefs et ce n'est pas incompatible avec le statut militaire. Nous en avons assez de cette politique du toujours mieux, du toujours plus, y en a marre des stats!!!!
GD TOM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jouflu
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 9:56

C'est bizarre mais j'ai l'impression que nous sommes dans la même COB.. Ceux qui me rassurent c'est que je ne suis pas seul....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catalan
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 10:03

D'un côté, c'est rassurant de ne pas se sentir seul dans ce cas.
Mais d'un autre c'est très inquiétant. :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fiuducoco
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 267
Localisation : dans le trou de combat
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: bonjour   Mer 4 Avr 2007 - 10:22

mon tout premier post sur un forum,
je réponds à ton msg d'OPJ en COB.
d'accord sur beaucoup de points mais (il y a toujours un mais...)
quand je vois que les gradés ne prennent pas de permanence OPJ etc...
pour ma part Adjudant, CBA en brigade autonome, je suis Pam les trois quart du temps quand je suis de service, opj de permanence la moitié du temps et je fais une Tn par semaine; je prends la gestion de la boutique en l'absence du CB etc... je reconnais je ne prends pas le planton mais mes gars ne se tape pas mon boulot de gradés (et c'est normal) et ils n'envient pas ma place d'aprés ce que je crois savoir
BTA à l'effectif de 10 en OM (et pas en vacances tu peux me croire)
ne te trompe pas de cible, les gradés contrairement à ce que je pensais (quand j'étais gend OPJ) ne sont pas mieux lotis et ils ne ferment pas leur G......, ma notation cette année en témoigne (émet en permanence des critiques)alors je le répéte ne te trompe pas de cible....
pour les heures, le logement, la pression, les services inutiles etc... je suis d'accord
c'est pour cela que je suis fiu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricou
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 50
Localisation : BTP ST ALBAN Nord Lozére RGLR
Emploi : CBP
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 11:19

Je suis également gradé (MDL/Chef) et je suis CBP dans un COB à 26 initialement, maintenant 23 et dans le courant de l'année, on devrait être qu'une vingtaine suite à la création d'une unité spécialisée sous plafond Groupement et Cie.
Je suis comme FUIDUCOCO, je prends les permanence, OPJ, GRADE, PLANTON. Je fais également beaucoup de patrouille et de police route.
Ma position de CBP m'oblige également à avoir, bien évidemment, de l'écriture diverse (DFUE, DEMANDE CONCERNANT LES LOCAUX ET LES LOGEMENTS ETC....).
On va me dire, t'as choisi d'être CBP. Oui, effectivement, c'est un choix.

J'ai pour ma part, une grande chance , c'est de commander une BTP à 6 dont 4 OPJ avec moi, 1 APJ et 1 GAV.
Je vais vous dire à quoi, je veux en venir.
Malgré la pression du boulot que l'on nous donne, j'aime travailler dans mon unité (attention BTP et non COB), car les gars me font confiance comme moi je leur fais confiance. Ce n'est pas le chef et ses hommes, comme beaucoup disent (c'est le genre de chose qui m'agace), mais une équipe soudée. On discute beaucoup, et lorsque l'un de nous a un probléme d'ordre professionnel ou personnel, on fait tout pour le ressoudre ensemble. (Je suis peut être une exeption)
Je vous dis ça pour vous expliquez que si notre hierarchie, partant du CCB, aggissait de la même maniére, il y aurait une grande avancée dans les problémes de charge de travail, de logements, etc... et on ne serait pas là aujourd'hui sur ce forum mais dans une salle avec notre hierarchie, entrain d'énumérer les problémes pour tenter de les résoudre ou de la améliorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pret29
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 56
Localisation : bretagne (ignacien)
Emploi : GD BPT
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 11:55

je suis tout a fait d'accord, bien des problèmes qui nous pourrissent la vie pourraient être règlés avec la discussion si l on voudrait bien prendre en compte la parole de chacun, il y a de bonne idée partout et à tous les niveaux.
La concertation et le droit à la critique constructive voilà ce qui devrait être. Mais hélas certains agisent en petits despotes, c'est le système qui leur a été montré en exemple depuis bien des lustres, mais j'ai encore et malgré tout l'espoir que cela arrivra un jour. (pas trop loin quand même)

Chez moi aussi on fait tout pour s'entre aider, sinon il y aurait longtemps qu'on aurait pété une pille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII-GD77
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 12:59

Tout fait d'accord avec vous, les doléances en terme de "reconnaissance" souvent exprimées trouveraient uen réponses par la prise de conscience des gradés ET des gendarmes, sur ma compagnie trop nombreux sont les exemples de brigades où l'ambiance de travail ruine le moral des gars (et aussi des filles, même surtout des filles...) De prime abord on pourrait croire que le "travail" pur et dur est la cause de cet état de fait masi dans la quasi majorité des cas se sont de problèmes de relations entre gradés/gendarmes entre gradés entre eux et le plus navrant pour la fin entre gendarmes... Je crois que repenser la façon d'instruire les gradés sur le commandement et intégrer dans cette formation une bonne dose de déontologie et de R.H serai une avancée non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gd tom
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 13:07

En réponse aux précedents messages..... Attention, je ne critique pas les gradés car je serais je pense, aussi un jour gradé... Je ne fais que le constat de ma COB où depuis que nous avons plus de gradés, les choses se sont dégradées pour ar la base (augmentation des plantons, des services exterieurs, etc....) Je sais très bien que ce n'est pas comme ca partout et qu'ils existent de très bons gradés, je ne suis ni anti-gradés ni anti-officiers. Je sais evidemment que le gradé, et notamment quand il gere une boutique, a une charge de travail importante. Mais je ne suis pas certain qu'avec beaucoup plus d'officiers et de gradés (et donc moins de gendarmes) les choses s'améliorent sur le terrain. Quand le PAGRE est sorti, on nous a bien dit que les grades de MDL.C et Adj seraient dégradés, qu'il ne s'agit plus de grade d'encadrement. Je comprends bien que lorsque l'on grimpe dans les échelons, il y a certaines taches que l'on a plus envie de faire mais en attendant, la situation pour la base se dégrade.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gd tom
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 13:11

Pour ceux qui se posent la question, pourquoi je ne suis pas gradé alors? Je leur réponds simplement que je ne suis pas seul, ma compagne a également un travail, j'ai une gardienne pour mon enfant et je ne vais pas tout remettre en question pour une cinquantaine d'euros de plus. !comme le maintien sur place est de plus en plus aléatoire (il fallait que je m'y prenne plus tot). .... Tout ce que je vois c'est qu'avec le pagre, on a commencé par le dessus de la pyramide au lieu de commencer par le bas.
Le grade de chef à la place du Pin'S OPJ aurait été plus sympa.... Mais c'est pas possible, on ne pouvait pas passer tous les opj au grade de de chef, ca coute trop cher.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : RG Midi Pyrénées
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 13:12

C est une affaire d'homme, pas de caste à mon avis.

Trop (mais pas tous heureusement) pense encore que le galon permet de se décharger de ses responsabilités, et de laisser la "m..e" à ceux qu'ils commandent.

Le problème est le manque d'évolution de mentalité de certains hommes. On ne commande pas aujourd'hui comme on commandait il y a 20 ans, et trop en sont restés à ce stade.

La gendarmerie n'a pas su s'adapter à cette évolution et nous le payons tous les jours. Nous ne voyons aujourd'hui au niveau national mais c'est valable au niveau local. Faut il toujours en arriver à l'affrontement pour le bien de tous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : RG Midi Pyrénées
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 13:14

C est une affaire d'homme, pas de caste à mon avis.

Trop (mais pas tous heureusement) pense encore que le galon permet de se décharger de ses responsabilités, et de laisser la "m..e" à ceux qu'ils commandent.

Le problème est le manque d'évolution de mentalité de certains hommes. On ne commande pas aujourd'hui comme on commandait il y a 20 ans, et trop en sont restés à ce stade.

La gendarmerie n'a pas su s'adapter à cette évolution et nous le payons tous les jours. Nous ne voyons aujourd'hui au niveau national mais c'est valable au niveau local. Faut il toujours en arriver à l'affrontement pour le bien de tous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricou
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 50
Localisation : BTP ST ALBAN Nord Lozére RGLR
Emploi : CBP
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 13:28

Je suis navré de dire que l'instrution que l'on donne à ROCHEFORT, notamment pour le DQ que j'ai fait en 2006 (je fais partie des derniers gendarmes (grade) a passer le DQ) n'est donné que pour que nous apprenions à donner des ordres et uniquement des ordres. J'ai fait trois semaines au lieu de 4. La 4éme semaine est prévue pour le management (mot difficile à prononcé dans notre institution). On n'a pas fait cette derniére semaine. Pourtant, je pense que beaucoup de gradés (surtout ceux qui ont en besoin) auraient appris comment respecter leurs subordonnés.
Pourquoi certains gendarmes changent radicalement en prenons un grade, je n'ai pas la réponse. Certains d'entre eux (et ça j'en suis sur), critiquaient leurs gradés, alors qu'eux même se comportent de la même maniére actuellement.
On critique notre haute hierarchie, alors qu'à la base, on écoute pas les gendarmes.
Je pense que les gradés (CBP CCB), se remettent en question et changent leur comportement et on constatera déjà une évolution sur la communication.
Je suis CBP et je dis que ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragon
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 62
Localisation : Auvergne - Puy de Dôme
Emploi : retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 14:45

En effet GD TOM, tu mets l'accent sur le hic de l'institution, je suis en COB, et nous constatons, nous gendarmes APJ et OPJ que les gradés disparaissent des services et des missions principales, comme l'ont fait leurs aînés. Heureusement, tous les gradés ne sont pas comme ça ! Certains travaillent bien plus qu'un simple gendarme, mais cela fait partie de la charge du grade, et effectivement dans la formation des gradés, il manque certainement une formation adapté au commandement et à l'approche des relations avec les subordonnés, tout comme pour les officiers surement, sinon nous ne serions pas en train d'écrire sur ce forum, et lorsque un gendarme a la franchise d'expliquer les problèmes qu'il rencontre sur le terrain, une réponse devrait être apportée par tous les échelons hiérarchiques, et pas seulement une fin de non recevoir ou pire une indifférence.
La vie de gendarme en brigade n'est pas un long fleuve tranquille ! Nous avons fait un choix, mais les moyens, les effectifs ou la reconnaissance du travail accompli ne sont pas au rendez-vous !
Tu n'es pas seul ! et nous ne sommes pas 500 ou 5000, mais bientôt nous atteindrons ces chiffres, alors qui fera notre job !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dudule
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 1
Localisation : 64
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: elle est grosse la cob   Mer 4 Avr 2007 - 14:57

je fais également partie de la même cob.
opj depuis 8 ans, même souci de mentalités dans le grade (on commande comme on l'a vu faire à nos anciens gradés), augmentation des tensions inter-grades, inter-unités de la cob, inter-cob.... inter-militaires de même grade. Tout cela dans l'indifférence (n'y crois pas du tout) ou la "bienveillante" poussée des échelons hiérarchiques "de contact".
au final ce brouet bouillonne joyeusement, est trés facile a commander, a optimiser à court terme mais devient de plus en plus explosif.
l'arbitraire au niveau individuel (toute tête ou voix qui dépasse) permet de maintenir le couvercle rabattu. Sans aucune possibilité de recours (les existentes peuvent donner raison au militaire qui les utilise mais il en paye (et plus grave ses proches par voie de conséquence) le prix durant les 2 ou 3 années à venir.
la soupape que pourrait constituer une vrai légitimité des PSO et organes de concertation ne fonctionne pas en l'état. (mr le pso votre maison de famille se trouve à 15Km de la BT; il ne tient quà vous que cela dure Etc...)
Sans dissuasion l'arbitraire perdurera.
sans obligation l'absence de légitimité et d'adhésion aux organes de concertation en place perdurera.
sans RUPTURE (désolé je plagie) le malaise perdurera......
Sans.................. cette situation qui arrange notre haute hiérarchie perdurera.
a+ (c'était mon premier post, pardonnez l'emporte pièce et le fil directeur mal stucturé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pret29
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 56
Localisation : bretagne (ignacien)
Emploi : GD BPT
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 18:08

chez moi comme partout ce genre d'individu existe, il en a des bons et des mauvais.
Ne crachons pas contre les gradés nous en avons besoin, malheureusement avant que certaines mentalités et pratiques ne change il faudra du temps, ou alors une sacré concertation.
Il est souvent plus facile de tomber dans le confort personnel que de chercher à innover.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean GORRE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1030
Age : 61
Localisation : St LAURENT DE CUVES 50670
Emploi : retraité au 31/12/2011
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: lavie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 19:47

je pense que nous soufrons également du même mal que la société.
l'individualisme prime et le fait d'avoir fait la cob n'arrange rien.
qui fait quoi, comment pouvons nous nous voir alors qu'il faut être partout et nul part à courrir en permanence après l'événement sans pouvoir le freiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GD73
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 20:45

Je te rejoins dans ton message sauf qu'à mon avis il ne faut jamais généraliser. il y a de bons gradés, de bons officers et ensuite il y a les autres.
Pour le reste c'est identique chez nous. Pour moi l'argent ne fait pas tout mais effectivement mon épouse travaille, c'est facile pour moi de dire ca. je voudrais juste qu'on trouve un système pour récupérer les heures qu'on fait, avoir un peu plus de temps pour ma famille.
les sujets débattus sur la grille indiciare, je n'y trouve pas satisfaction, sutout que l'avancée de ce coté la n'a pas été fulgurante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: la vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 23:13

Salut GD TOM, effectivement je t'envie pas la place. Moi, mon CB c'est Ricou, et comme il le dit, il faut pas mettre tous les gradés dans le même sac. Lui, il a une grande gueule (c'est pas une insulte), mais il bosse comme nous, fait effectivement les SGN, les plantons, reçoit les plaintes, ...., et nous en contrepartie, comme on a tous cet esprit de camaraderies et d'équipes, on est capables de faire les écritures diverses quant il est sur autre chose. Je trouve que c'est une manière de commander qui est pas mal, quand elle peut être appliquée bien sûr ! (dans des unités qui tournent comme des avions, pas possible)
Si au lieu d'apprendre à nos nouveaux gradés à commander, se dissocier de leurs "subalternes", on leur apprenait tout simplement la pédagogie, je pense qu'il y aurait déjà moins de problèmes relationnels et parfois moins d'incidents en interne, car il y en a ! Qui n'a jamais entendu parler d'un ou l'autre qui a fait bouffer la machine à écrire à son CB ??
De plus, il serait aussi judicieux de ne pas oublier que nos gradés, comme nous, subissent la pression de l'échelon supérieur pour les résultats, et généralement, si on entame une carrière de gradé, ce n'est pas pour rester Mdl/C. Alors pour peu que l'on manque un peu de force de caractère (ce n'est pas une tare, mais une caractéristique comme une autre), et bien on retransmets le message divin à ceux que l'on commande car on craint pour son passage de grade. Alors, peut-être que c'est la DG qui devrait simplement communiquer autrement sur les objectifs à atteindre (et non les quotas, comme le dit si bien JH Mattely).
D'autre part, n'oublions pas que sous-off, gradés ou non, tout comme officiers, il y a des cons partout, même en Gendarmerie. Et ceux-là, malgré toute la pédagogie du monde, ils resteront cons ! Il fautdra faire avec.
Pour info, je suis OPJ depuis 04 ans, et ex-candidat à l'avancement, mais leur PAGRE me fait bien rigoler. Là je n'engagerai que moi, mais il y avait des gens prêts à passer par la mutation pour le galon, on sort le fameux PAGRE, et on va se vendre auprès de gens qui n'étaient pas candidats pour qu'ils s'y mettent. Ils passent de grade, sont maintenus, et les autres, du jour au lendemain, on leur dit que finalement, le système de maintien a bloqué le système, et donc on revient au principe des mutations avec le grade ! Moi, je dis qu'on nous a pris pour des jambons ! (attenion, avec seulement 04 ans d'OPJ, je me doute bien que j'allais pas passer Chef, je parle juste du principe)
Cela n'a certainement pas contribué à redorer l'image des gradés aux yeux de ceux qui en avaient déjà une piètre idée.
Revenir en haut Aller en bas
zitoune 31
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 488
Age : 53
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mer 4 Avr 2007 - 23:57

Il y a quelques années en arrière, un Chef, ADJ, ADJ/C ou major ( Pour ces derniers ils étaient souvent adjoint en Cie) avaient un droit de parole dans les RCB.... et maintenant !!!???
Je ne vais pas trop en ajouter sous peine de me faire modérer ! (merci pour ce forum ! ) mais ????
Surement un problème de communication et de """"considération"""".
qu'en pensez-vous les anciens ? ( ce qu'y ont connu ces RCB )

Pour recentrer.. Et maintenant les RCB ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pso 50
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Lun 23 Avr 2007 - 13:40

La mise ne place des COB fait beaucoup de mécontents. Sur le papier cela marche, sur le terrain imposibe de gerer. Je suis dans une BTPCL (COB à plus de 30). Les deux autres BT n'ouvrent que deux jours par semaine, pendant ce temps, le planton COB passe son temps à receptionner les appels de trois BT, recevoir les personnes, prendre les plaintes, envoyer le service des trois BT, le soir envoyer le tableau de chasse de tous les GD, faire les sauvegardes.
Et avec cela, il faut rester aimable, et respecter la chartre d'accueil du public !!!!!!!!!!!!!!!!!!!









'' Essayes de faire avancer un âne en lui criant dessus : Il se bloque, propose lui une carotte : Il avance.
Revenir en haut Aller en bas
GD-RGMP
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 3385
Age : 43
Localisation : Eure-et-Loir (28)
Emploi : MDL/C en BTP
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mar 24 Avr 2007 - 1:00

Même constat que toi GD TOM.

Mais comme le dit MANOASSE, heureusement que ce n'est pas partout pareil en FRANCE !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Centre de la France
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mar 24 Avr 2007 - 1:08

D'accord aussi avec GD TOM. Et chez moi, ils se sont aperçus que les COB à 2 brigades fonctionnent pas. Alors pour palier à cela, ils ont trouvé la solution : hé bien, une brigade de plus donc COB à 3. Encore plus de délai de route et une circo à apprendre en plus. Et puis qu'on a à faire aux autochtones, maintenant ils nous prennent pour des martiens. Ah oui, c'est vrai qu'il n'y aura plus non plus de rapports avec la population lorsqu'ils s'apercevront que ce sont des gendarmes de leur canton qui les verbalisent avec le VL banalisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Mar 24 Avr 2007 - 8:48

lolo a écrit:
D'accord aussi avec GD TOM. Et chez moi, ils se sont aperçus que les COB à 2 brigades fonctionnent pas. Alors pour palier à cela, ils ont trouvé la solution : hé bien, une brigade de plus donc COB à 3. Encore plus de délai de route et une circo à apprendre en plus. Et puis qu'on a à faire aux autochtones, maintenant ils nous prennent pour des martiens. Ah oui, c'est vrai qu'il n'y aura plus non plus de rapports avec la population lorsqu'ils s'apercevront que ce sont des gendarmes de leur canton qui les verbalisent avec le VL banalisé...

Et alors, c'est déjà comme ça chez moi depuis pas mal de temps.
Les rapports avec la population : 90 euros 3 pts.
Je suis en brigade fille. La population nous voit partir le matin et c'est tout.
Je me demande comment le maire ne nous a pas encore viré de ses locaux ?
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 0:29

Souvenez vous la création des COB il y a déjà quelques années (2000).
Ces Cdt de Groupement qui couraient dans toutes les Mairies, pour prêcher la bonne parole aux élus, leur disant que les BT seraient fermées mais que la mutualsiation des moyens c'était mieux et plus efficace pour leurs concitoyens.

C'était tout simplement la préparation du PAGRE, suppression de 5000 gendarmes pour les transformer en Officiers.

Puis pendant quelque temps, passage de grades sur place,(TEA), oublié volontairement, donc augmentation de gradés dans les COB et BTA.

A termes la plus petite unité sera commandée par un Officier.

Donc dès maintenant, quelque gradé qu'il soit, si ce n'est le CB ou le CBA, effectue et dois effectuer le même travail qu'un gendarme APJ. ( planton, PAM etc......). Vous avez beaucoup de brigades ou il a autant de gradés que de Gendarme, donc le CHEF, se concerte avec tous et immanquablement, la solution la plus appropriée à la situation est qu'il n'y a plus de différence a y avoir entre un gendarme APJ, jusqu'à un ADC si ce dernier n'est pas CB ou CBA.

En tenant compte que le CB et le CBA assurent leurs PAM et leurs tournées de nuit.

En tout cas c'est de cette manière que l'on fonctionne dans mon unité et cela ne semble poser de problème à personne. Les PSO gendarmes ou Gradés ne m'ont effectué aucune doléance ou représentation à ce sujet.

Cette façon de voir la chose se discute au tour d'une table, où la personnalité de chacun doit s'exprimer.

Faire l'unanimité est rare, mais fonctionner démocratiquement à la majorité ça peux faire avancer les choses. En cas d'égalité il reste tout de même un patron qui doit alors prendre ses responsabilités.

Bientôt le problème ne se posera plus, puisque les Officiers auront la main sur toutes les unités de la Gendarmerie. Dans les très grosses boutiques, camarades gendarme vous verrez certainement un major planton.

Par contre vous gendarme O.P.J. qui visez un grade pour ne plus assurer le travail de base élémentaire de tout gendarme et ayant obtenu ce grade ne voyez pas que vous êtes trop nombreux, vous devez revoir vos aspirations à la baisse.

Le jour viendra ou vous serez CB, vraisemblablement Officier, alors là vous aurez compris qu'il y avait du vrais dans mon propos.

CBTA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricou
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3198
Age : 50
Localisation : BTP ST ALBAN Nord Lozére RGLR
Emploi : CBP
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 1:04

BSR quinta55,
Je suis en partie d'accord avec toi.
Je suis MDL/C et CBP dans une COB à 4 unités.
On est en tout 26 bien tot 20, car du personnel est récupéré pour créer un PSIG.
Concernant le Commandement d'une COB, c'est et ce sera un Officier par de doute là dessus, mais en ce qui concerne les brigades filles, je doute qu'ils mettent un Officier.
La raison est trés simple. Le CBP fait le travail des autres gendarmes de la Brigade (PAM, Plantons, Plaintes etc....), crois tu vraiment qu'un Officier fera ce genre de travail. Non, j'en doute.
Le systéme mit en place est trés simple, les différents interlocuteurs de la Hierarchie ne sera plus des gradés (S-O) mais des officiers.
Actuellement, cette même hierarchie dit "amen" à toutes les différentes administrations. Il est fort possible que nos CCB (Officiers) disent également "AMEN" à nos différents maires, puisque c'est eux leurs interlocuteurs privilégiés (non plus les CBP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RICOU 64
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 55
Localisation : Pyrénées Atlantiques
Emploi : Abusé, Désabusé et Dépité
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 11:39

Je suis MDL/C CBA, dans une BT à 6 +2 et une COB à 23. Comme l'on nous impose des services externes, l'on est obligé de fermer la BT, le téléphone est dévié sur la brigade mère. Résultat hier, nous avons été obligé de revenir 6 fois pour des procurations.....
Je prends les tours de Planton, OPJ, Gradé et lorsqu'un GAV est planton de nuit, un gradé double "des fois que"..... sur une semaine de 7 jours je n'ai qu'un QL la veille de mon repos. Et je recupère, comme aujourd'hui toute la journée en QL, mais bien sur rappelable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 47
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Emploi : GENDARME
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 19:34

-- Bonjour.
-- A la lecture des différents posts, plutôt que la mutualisation des forces qui semble poser de nombreux problèmes, il serait peut-être judicieux de travailler sur un regroupement des unités de façon a avoir sur un même site l'ensemble du personnel.
-- Dans ces conditions, il faudrait certainement revoir notre façon de travailler qui ne semble plus adaptée aujourd'hui.
-- Il faudrait dépasser la fronde des maires qui ne manquerait pas de s'élever contre la disparition de certaines unités.
-- Pour les gradés de COB pensez-vous que cette solution permettrait de régler une partie des problèmes rencontrés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GD-RGMP
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 3385
Age : 43
Localisation : Eure-et-Loir (28)
Emploi : MDL/C en BTP
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 19:41

XIII a écrit:
-- Bonjour.
-- A la lecture des différents posts, plutôt que la mutualisation des forces qui semble poser de nombreux problèmes, il serait peut-être judicieux de travailler sur un regroupement des unités de façon a avoir sur un même site l'ensemble du personnel.
-- Dans ces conditions, il faudrait certainement revoir notre façon de travailler qui ne semble plus adaptée aujourd'hui.
-- Il faudrait dépasser la fronde des maires qui ne manquerait pas de s'élever contre la disparition de certaines unités.
-- Pour les gradés de COB pensez-vous que cette solution permettrait de régler une partie des problèmes rencontrés ?

Je ne suis pas gradé de COB, mais je suis en BTP sur une COB de 2 unités en zone rurale.

Honnêtement, le regroupement en une seule unité, géographiquement placée dans la commune la plus proche du centre de la nouvelle circo (pour l'équité des délais d'intervention), ne semble pas une bonne idée : Pour les zone rurale, voire très rurale, la Brigade risque de se retrouver au milieu de nulle part, village de 300 habitants, sans commerce, sans école, etc...

Alors certes, on aurait une belle brigade toute neuve (qui va payer les bâtiments ?) avec des pavillons (?), avec tous les personnels en un même endroit. Mais quid de la vie de famille, des déplacements pour aller chercher le pain, emmener les enfants à l'école, etc....

Cette solution est envisageable dans les zone densément peuplée, mais certainement pas en zone rurale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 19:57

Il est évident qu'à défaut de recrutement, la seule solution est de regrouper le personnel et donc de fermer les petites brigades. Alors je sais, cela entrainerait une fronde des élus mais quand je vois (c'est le cas sur ma circo) que certaines brigades neuves ont été construites par les communes alors que celles-ci ne sont ouvertes que deux demie journées par semaine, cela me rend perplexe. Cela n'a pas l'air de choquer ces maires.
En tout cas, la Gie gagnerait certainement à regrouper ses effectifs. Le service serait plus cohérent et fini le système du gendarme qui se balade d'une BT à l'autre pour prendre le planton.
Revenir en haut Aller en bas
BALACASSE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 639
Age : 51
Localisation : 44
Emploi : BTA
Date d'inscription : 19/04/2007

MessageSujet: Re: La vie en brigade   Ven 27 Avr 2007 - 20:08

Connaissez vous une brigade où les Gradés ne prennent ni planton, ni PAM mais juste une astreinte journalière avec bien sur un GD OPJ de Permanence
Ne cherchez plus c'est ma BTA - 7 gradés sur 28 gd actuellement 7 / 24
Résultat CB se décharge sur gradés qui se déchargent sur OPJ qui eux ne peuvent évacuer sur personne.
Les APJ sont eux considérés comme de jovials inutiles et si de plus ils ont plus de 45 ANS, tout est fait pour les pousser dehors.
La vie à BTA LAND j'espère une exception
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie en brigade   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie en brigade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: