Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 5 Fév 2008 - 22:52

Rappel du premier message :

Après s'être penchés longuement sur la nouvelle organisation territoriale en anticipant sur les 10 prochaines années, sans l'arrivée d'aucun effectif supplémentaire, nos patrons en étaient arrivés à ces conclusions.

Nous n'avons plus les moyens d'entretenir une Gendarmerie de riche par manque de personnels quant à son organisation territoriale opérationnelle.
Nous allons droit dans le mur et nous seront incapables de réussir la mission confiée par notre Président notamment dans le domaine de la lutte contre la délinquance.

Faisons d'abords l'état des lieux : de manière à définir où se trouvent les unités qui n'ont peux ou prou d'influence sur la délinquance qui commence à miner sérieusement nos populations.

Pour ce faire, nous avons des stas qui valent ce qu'elles valent mais bon faisons avec et que découvrons nous???

Dans le domaine de la délinquance ( petite et moyenne ) elle représente environ 80 à 85% de notre délinquance tellement décriée par les électeur relayés en celà par notre Président.

Nous constatons que notre organisation précédente, digne d'une organisation d'une gendarmerie riche dans tout les domaines, concentre des unités type BR au siège de chacune de nos 490 Compagnies, où, nous constatons sur l'ensemble du territoire national qu'elles ont une influence très limitée dans la lutte contre la petite et moyenne délinquance.

Nous laissons donc au niveau des 95 groupements les BRD et nous récupérons, les 395 BR restantes qui ont des effectifs moyens de 10, soit un effectif de 3950 personnels qualifiés PJ.

Nous affectons donc ces 3950 personnels en zone périurbaines, présentant des surpopulations et une surdélinquance, non pas pour assister les BT mais en leur fixant des objectifs clair et précis : multiplication des GAV et arrestations dans le domaine de la petite délinquance. Le quota GAV d'un OPJ de ces unités étant fixé de 50 minimum à 90 GAV/ans par OPJ.......

BUT de cette REAFFECTATION : faire des coupes sombres, sur la petite délinquance de ces zones et tenir le terrain dans ce domaine en prévilégiant le flag...

Nota : Que toutes les CR passent par le Cdt de Groupement, qui saura effectuer les arbitrages nécessaires avec les Magistrats Instructeurs et chefs de Parquet......

Des mouvement de personnels seraient envisagés d'une région sur une autre en fonction de l'état de la délinquance et des populations de ces régions ou de ces départements..

Dans un souci de modernité et de communication, a l'époque de notre richesse nous avons mis sur pieds le concept des BDPJ, que nous avons tenté avec les ans à généraliser à l'ensemble des département. A effectif d'au moins 06 personnels, nous nous sommes enfin rendu compte d'une réalité : ces unités n'ont aucune mais strictement aucune influence sur notre délinquance. Si le concept est arrivé à terme nous devrions dégager 95 Groupements x 06 personnels qui arment ces unités : 570 personnels....
Qui seront réaffectés dans des BT qui sont déjà en sous effectifs par rapport au quota population/gend de 1000/1....


En gardant notre axe de réflexion et notre souci d'efficacité, nous décidons de revoir dans certains départements particulièrement désertiques le rapport mentionné supra concernant le quota population/ gendarme....
pour essayer coute que coute a nous raprocher du 1 gend pour 1000 habitants.

Nous proposons le concept du Poste de gendarmerie, souvent en lieu et place de COB qui dans ces endroits bouffent du personnels et ne sont pas du tout opérationnelles. Sur la base du volontariat ces postes seraient armés au plus de deux personnels avec une très grand souplesse d'organisation et d'emploi, pour ne pas couper l'arme des population très rurales et pour garder des yeux et des oreilles sur ces vastes territoires.Dans ce domaine particulier nosu ne sommes ni la poste, ni le trésor, ni l'enseignement.......notre métier nécessite que nous y restions.

Le personnels dégagés par cette étude sont en mesure de représenter à l'échelle nationale au moins une force de 4000 personnels qui sont également réinjectés dans des brigades territoriales sur les régiosn les plus populeuses ou qui vont se développer sur le plan de la démographie liée à l'exode des populations des villes vers les territoires sous notre contrôle.

Dans un souci d'écoute de nos personnels et en particulier ceux des BT qui doivent être à 100% de leur efficacité et de leurs effectifs de jour pour tenir le terrain, traiter les pièces de tous domaines.

Nous revoyons si possible le format des effectifs des EGM de manière si celà est possible d'en dissoudre quelques un de l'ordre de 5 à 10. Ce qui doit dégager une force comprise entre 675 à 1350 personnels qui sont injectés dans les PSIG de manière a confier la responsabuilité des inters de nuit aux seuls PSIG sur l'ensemble des départements.

Nous imposons la création de PSIG réserves sur l'ensemble des groupements de l'hexagone, pour muscler les effectifs pro des PSIG de ces groupements.

Nous nous penchons très sérieusement, sur les effectifs mis en place lors du remplacement de Ciat par BT, effectifs quii souvent ont été imposés ( a la hausse par rapport aux populations réelles ) par la pression des élus. Nous n'avons plus les moyens de cette politique. Gain encore de quelques personnels.....

Nous décidons que la Route appartient aux EDSR a eux d'adapter leur service pour en assurer toutes les missions et toutes les constatations utiles. Les EDSR pouvant être assistés mais seulement assistés pontuellement par les BT.

Nous nous employons au niveau de la DG à faire le siège du Ministre de l'intérieur pour le convaincre de refiler aux mairie ou communautés de commune l'établissement des procurations, celà aurait du être fait depuis des années.

Nous assistons au niveau du Ministère l'action des Cdt De Région et de Groupement près des Préfets de Régions et départements, pour faire diminuer les charges indues liées principalement depuis des décennies à l'emploi abusif de nos personnels pour les substituer aux incapacités chroniques des administrations à effectuer seules leur boulot.

Nous assistons près du ministère de la Justice l'action des Cdt Régionaux et de Groupement que nous encourageons à se rapprocher très sérieusement des Procureurs généraux et Procureurs de la République pour limiter les procédures abusives et la substitution des greffiers par l'action des gendarmes.......

Qu'en pensez vous ???


Dernière édition par le Mer 6 Fév 2008 - 1:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 13:53

Déjà, pourquoi n'avons-nous pas de fichiers communs et pourquoi sur des départements où se découpent ZPN et ZGN n'avons-nous pas de COG-CIC communs.

Ca ferait un peu d'économie au niveau matériel et effectif et surtout, ça permettrait à tous les policiers et gendarmes travaillant sur le même département de savoir ce qu'il se passe sur tout leur département, que ce soit en ZPN ou ZGN.

La gestion en cas de courses-poursuites ou en cas de besoin de renforts se ferait plus rapidement et plus efficacement (en admettant, qu'en cas d'urgence, on accepte partout de faire intervenir des policiers en ZGN ou inversement).

On a bien réussi à faire travailler gendarmes et policiers ensemble dans les GIR ou chez "Bison futé", pourquoi pas ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:18

Déreck, je ne sais pas pourquoi, bien que tu sembles très sincère dans ce que tu avances, je n'ai pas très envie de te suivre, mais vraiment je ne sais pas pourquoi...pour exprimer mon sentiment, je ressent un peux cela avec inquiétude, comme un piège où nous ne devons pas mettre les pieds.....J'aurai tendance à penser, chacun chez soi, les brebis seront bien gardées......
Oui pour les fichiers communs, oui pour un tph rouge entre les CORG et les CIC, puis continuons chacun sur nos zones à nous affairer, nous avons bien chacun assez de travail pour ne pas s'occuper des zones des autres...tu penses pas ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:24

Alors supprimons les GIR... mais ce n'est pas toi qui m'avait dit avoir travaillé en GIR à un moment et que ça c'était très bien passé ?

Je ne sais plus, enfin, ne vois pas de piège où il n'y en a pas, je te parle de cas d'urgence, tu ne vas quand même pas refuser le renfort de policiers si tu es en difficulté sur une intervention... je pense que c'est pareil pour tout le monde.


Dernière édition par le Mar 12 Fév 2008 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:29

Cela se fait naturellement par les gens de terrain, il ne sert à rien de trop se mélanger......

Pour être plus clair, Déreck, je ne sent pas la gendarmerie suffisamment armée pour trop se mélanger en institutionalisant la chose avec nos amis de la Police.....Et tu sais ce que je veux dire par là........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:41

Quinta, je crois sincèrement que notre salut se trouve en partie dans l'ouverture...
La mutualisation des moyens n'est pas une chimère et à vouloir défendre bec et ongle certaines choses, on risque de perdre beaucoup...

Je ne parle pas des unités élémentaires dont l'existence se justifie parfaitement. Mais en ce qui concerne les "pôles administratifs" et autres organes de fonctionnement, je ne vois pas l'intérêt des doublons.

La collaboration à tous les niveaux n'est certes pas encore inscrite dans nos gènes de gendarmes, mais il faut bien se faire à l'idée que ce rapprochement est pour 2009 et que l'occulter est une grave erreur...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:48

Quinta, je ne te parle pas là d'une fusion totale, je parle de mettre en commun les COG et CIC.

L'information passerait bien plus rapidement avec des ondes communes que par téléphone, en admettant que tout le monde aujourd'hui passe les infos par téléphone.

Et je ne parle pas de l'économie qui se ferait en mutualisant les moyens humains et matériels, on pourrait récupérer quelques effectifs (pas beaucoup certes mais c'est toujours ça de pris) et utiliser tous les relais radios (il me semble que vous n'utilisez pas nos relais et inversement).

Il y a quelques années, j'ai discuté avec un gendarme d'un COG qui m'a dit que nos systèmes étaient compatibles et qu'il serait bien content de pouvoir utiliser les relais de la PN car ça aurait permis d'améliorer la qualité des transmissions et, je crois, la zone de couverture.

Je ne suis pas spécialiste, peut-être qu'un collègue de COG pourrait nous donner plus d'infos à ce sujet.

De plus, pourquoi développer 2 systèmes différents, c'est idiot et ça coûte plus cher.

C'est un autre sujet mais c'est pareil pour les logiciels de rédaction de procédure, la PN et la GN ont développé chacun de leur côté un logiciel, pourquoi ne pas le développer en commun, ça aurait coûté moins cher et comme nos procédures vont toutes chez les procureur, autant qu'elles soient identiques.

Les policiers n'ont pas la peste et, pour l'instant, les gendarmes des GIR ou du CRIR de Rosny ne sont pas venus se plaindre d'en côtoyer, j'essaie de raisonner objectivement.

On nous parle de faire des économies, voilà déjà des propositions qui permettraient d'en faire.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 14:52

OUiiiiiiiiiiiiii Greg, mais sous couvert de mutualisation de moyens, je veux bien pour des services, quoique, il sera alors nécessaire de remettre à niveau les uns et les autres pour ne pas partir dans une désorganisation la plus totale......

Maintenant en ce qui concerne les unités opérationnelles, je ne vois pas du tout l'intérêt de la Gendarmerie à entrer dans ce piège et je pèsed mes mots en utilisant le mot "piège"..........

Pourquoi penses tu que nous gardions sous le coude un tas de personnels dans chacun de nos Groupemente les Week End et jours fériés, poses toi la question et tu auras une partie de la réponse à ce que j'avance, lorsque je dis ne rentrons pas dans ce "piège".......

Faudrait se souvenir que l'action de la gendarmerie ne se limite pas aux zones périurbaines, au contact direct de l'action de nos amis policiers !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 15:13

Je suis dans une unité considérée comme rurale...
A 25 km d'une ville comptant près de 600 fonctionnaires de police et à 15 km d'une autre zone étatisée...
Et Lyon à une heure de route...
Nous avons déjà du mal à communiquer entre groupements avec des systèmes de communication communs, alors avec la Police et un réseau propre...
C'est un peu comme si le SAMU bossait sans les pompiers... Il y a quelque chose qui cloche...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
KADOLE
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2525
Age : 61
Localisation : En retraite
Emploi : Civil
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 15:58

Si je pense avoir bien suivi le raisonnement de Quinta et pour faire trés simple.

Je vais essayer de donner mon sentiment ou mon point de vue.

Il me semble que dans ce post il y a deux courants qui s'affrontent.

Ceux qui veulent garder le système déjà mis en place , en essayant d'y remédier tant bien que mal tout en sachant que de toute façon cela ne marchera pas.

Ensuite ceux dont Quinta fait parti qui disent on remet tout à plat, on redistribue les cartes et les unité nouvellement crées s'occupent de ceux qui à le plus d'impact tant sur le public que sur notre boulot de tous les jours à nous Brigadiers, la DVP petite et moyenne.


Le problème c'est que certain disent mouai !! et la grosse délinquance et le grand banditisme etc .....

Je pose donc la question, vaut il mieux s'occuper de tout et de façon aléatoire et chaotique ,ou tout simplement limiter son champs d'action en disant qu'avec les moyens actuels nous ne pouvons pas fournir partout ?

Il me semble et c'est mon humble avis que Quinta répond pour tout ou partie à cette question qui est malgré tout vos commentaire le point essentiel.

S'occuper de tout un peu ou s'occuper d'une partie de manière satisfaisante, complète et correcte ?

Je ne parle bien entendu que du judiciare et que de cela !!


Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 16:15

La redistribution des rôles, voire des missions est impératif.
Je te rejoins parfaitement Kadole.
Mais il va falloir, à tous les niveaux (et ça c'est primordial) s'asseoir un moment (celui nécessaire à la restructuration) sur la fierté véhiculée par les chiffres et les résultats.

La logique (chose qui n'est pas inscrite dans le dogme gouvernemental) doit s'imposer à la culture de résultat pour ensuite déboucher, une fois le schéma recalibré et adapté, à une meilleure prise en compte des problèmes locaux et donc des résultats (ben mince, on y arrive aussi...).

Mais il y a l'échéance 2009 et l'impatience générée par la pression des "chefs" eux-même balancés sur la scène médiatique et politique...

Alors on échaffaude des plans à très court terme, histoire de rentrer dans le moule, au risque de compromettre l'action sur le long terme.
En fait, au lieu de tenter la carte visionnaire, on joue sur l'urgence et c'est maheureusement le cas dans de nombreux domaines en ce moment...

On ne peut pas péréniser un pays (dans notre cas, du point de vue de la sécurité) en réagissant bêtement à l'évênement sans une véritable prospective.

Au niveau politique, la limite longue est similaire au mandat, chez nous, au commandement...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Louis15
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 60
Localisation : charente-maritime
Emploi : retraité
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 16:16

derek a écrit:
Quinta, je ne te parle pas là d'une fusion totale, je parle de mettre en commun les COG et CIC.

L'information passerait bien plus rapidement avec des ondes communes que par téléphone, en admettant que tout le monde aujourd'hui passe les infos par téléphone.

Et je ne parle pas de l'économie qui se ferait en mutualisant les moyens humains et matériels, on pourrait récupérer quelques effectifs (pas beaucoup certes mais c'est toujours ça de pris) et utiliser tous les relais radios (il me semble que vous n'utilisez pas nos relais et inversement).

Il y a quelques années, j'ai discuté avec un gendarme d'un COG qui m'a dit que nos systèmes étaient compatibles et qu'il serait bien content de pouvoir utiliser les relais de la PN car ça aurait permis d'améliorer la qualité des transmissions et, je crois, la zone de couverture.

Je ne suis pas spécialiste, peut-être qu'un collègue de COG pourrait nous donner plus d'infos à ce sujet.

De plus, pourquoi développer 2 systèmes différents, c'est idiot et ça coûte plus cher.

C'est un autre sujet mais c'est pareil pour les logiciels de rédaction de procédure, la PN et la GN ont développé chacun de leur côté un logiciel, pourquoi ne pas le développer en commun, ça aurait coûté moins cher et comme nos procédures vont toutes chez les procureur, autant qu'elles soient identiques.

Les policiers n'ont pas la peste et, pour l'instant, les gendarmes des GIR ou du CRIR de Rosny ne sont pas venus se plaindre d'en côtoyer, j'essaie de raisonner objectivement.

On nous parle de faire des économies, voilà déjà des propositions qui permettraient d'en faire.

Je te signale que l'inter-operabilité entre les versions rubis gendarmerie et version acropol police est en cours. Sachant que Rubis et Acropol sont des radios identiques, mais différente au niveau des fréquences, nous viendrons à terme à avoir les mêmes radios tant en gendarmerie qu'en police. Cela prédispose bien le futur ministère de la sécurité intérieure qui va voir le jour en janvier 2009 et qui est le prémice d'un rapprochement accru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 16:31

Parfaitement Louis 15.
Le rapprochement accru est en cours mais as-tu entendu parler de réflexions communes aux deux forces sécurité actuellement en cours, au niveau local j'entends ?

Beaucoup sont trop occupés à tirer la couverture à eux pour prendre en considération cette nouvelle donne à laquelle nous ne pourrons pas échapper.

Et comme le dit Quinta, si nous ne commençons pas à repenser notre organisation dès maintenant, nous prendrons dans les dents des décisions que nous n'aurons même pas la possibilité de contester. Car si nous avançons des chiffres comme ceux exposés dans ce sujet, comment convaincre d'une capacité opérationnelle avérée si nos "spécialistes" judiciaires ne prennent en charge que 15% de la délinquance...

MAM a déjà affirmé que nous sommes mauvais dans la recherche des voleurs de poules, je pense que c'est un point de départ qui a échappé à beaucoup de monde...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 16:35

Oui, les radios sont identiques mais sur les départements découpés en ZPN et ZGN, allons-nous communiquer sur les mêmes conférences pour que l'information passe plus rapidement en direct ?

Parlent-ils de mutualiser les COG-CIC ?

Arriveront-ils à coopérer pour obtenir ensemble des marchés, par exemple pour l'achat du matériel radio, ce qui permettrait peut-être de réduire les coûts ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 12 Fév 2008 - 16:54

Bonjour DEREK,
Vite fait, tes questions sont pertinentes. Pour l'instant j'ignore qui peut y répondre, personne sur ce forum mise à part la DGGN.

Grâce au CORG et au TPH portable nous étions déjà en liaison notannement la nuit alors il n'y a qu'un pas à franchir.
Raymond
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 1:47

Auront nous le courage de regarder une fois pour toute la réalité de la délinquance en face.

Quels sont les chiffres, de quels délits souffrent en premier lieu la société, comment nous y prendre pour arrêter de banaliser le vol de l'autoradio CD, le vol de la voiture retrouvée brulée par un jeune qui voulait simplement se déplacer d'un point à un autre, pour s'amuser, pour rejoindre sa copine ou ses copains, les séries de dégradations gratuites tant publiques que privée, les vols à l'arrache qui se terminent souvent par la blessure de la victime..........
La liste est longue de ces petits délits, de ces petits cambriolages etc.......

cette liste représente en effet au moins voire plus de 85% de la délinquance qui préoccupe nos concitoyens et nos élus............

Alors pour les quelques 10% de grande délinquance restant, allons nous longtemps consacrer à elle seule, l'ensemble de nos meilleurs OPJ qui souvent s'empêtrent les pinceaux entre U.R elles mêmes mais également avec les services spécialisés de la Police à compétence régionale les SRPJ voire les Offices centraux......

C'est en effet une décision politique, qui va trancher cette question. Il semble que le politique se rende compte qu'il ne peux longtemps accepter d'ignorer avec indifférence cette petite délinquance qui bouffe la vie de la majorité de nos concityens qui sont pour eux ni plus ni moins que des cartes d'électeurs..........

Le français a été assez clair deux fois de suite tant en 2002 qu'en 2007, il a tiré la sonnette d'alarme du ras le bol !!!!!!!

En quelque sorte je me comporte comme le français moyen, je tire la sonnette d'alarme et j'avance qu'ne effet nous ne pouvons actuellement et pour quelques années nous priver de l'action de nos U.R dans lutte qu'il nous est demandé de mener contre cette petite délinquance.......

En tant que professionnels de la gendarmerie, mais également citoyens, comment accepter, alors que nous le savons comme tout le monde, que cette délinquance fasse tant de ravages, tant de victimes, sans que nous bougions dans notre approche pas le moindre petit doigts. Figés que nous sommes sur des principes d'actions et de reconnaissance qui date de plus de 25 ans......

Oui il faut et avec urgence réduire considérablement l'état de nos forces qui luttent contre la grande criminalité et arrêtons de lorgner sur les plates bandes de certains services spécialisés de la Police Nationale.....
Maintenons nos SR au niveau Régional et une BR par Chef lieu départemental, mais pour les autres U.R changeons radicalement leur mission et imposons pour ces unités que je nommerai service PJ un contrôle et des objectifs identiques que les unités territoriales dans la lutte contre la petite délinquance..

Cette petite délinquance est un phénomène de société réel, liés à divers facteurs que nous avons abordés. Nous en sommes tous conscients. Alors que tous nous retroussions les manches et que tous nous allions dans le même sens et ensembles!!!.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis15
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 448
Age : 60
Localisation : charente-maritime
Emploi : retraité
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 11:23

derek a écrit:
Oui, les radios sont identiques mais sur les départements découpés en ZPN et ZGN, allons-nous communiquer sur les mêmes conférences pour que l'information passe plus rapidement en direct ?

Parlent-ils de mutualiser les COG-CIC ?

Arriveront-ils à coopérer pour obtenir ensemble des marchés, par exemple pour l'achat du matériel radio, ce qui permettrait peut-être de réduire les coûts ?

Comme je l'ai déjà signalé plus haut, il y aura dans un premiers temps une inter-operabilité entre les poste radio gendarmerie et police qui consiste à changer de fréquence pour pouvoir se parler. Dans un deuxième temps, et à moyen terme, je pense qu'une seule et unique radio sera mis en place car appartenant au même ministère incessamment sous peu. Sur ce deuxième chapitre, je m'avance peut-être un peu mais c'est en tout cas mon avis personnel. De plus, Derek as-tu vu que dans certains forums de la police,il est stipulé que les personnels police travaillant dans les systèmes informatiques ou radio sont reversés sur le terrain. Chez nous, c'est le contraire pour l'instant. Mais cela va-t-il durer dans le temps? Nous nous dirigeons pour l'instant vers une mutualisation des moyens. A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 12:25

quinta55 a écrit:
Aurons-nous le courage de regarder une fois pour toute la réalité de la délinquance en face ?

Quinta, je ne veux surtout pas nuire à ton moral...
Je vais te livrer quelques extraits d'un rapport remis au Président de la République :

Citation :
[...]Devant la violence,notre société s'inquiète.
Le sentiment d'insécurité, qui a certes marqué bien des époques et qui parait anachronique à la nôtre, renaît pourtant. A nouveau, notre temps connait une certaine peur.
La criminalité présente un nouveau visage.
Anonyme, elle menace chacun. Brutale, elle émane d'individus plus dangereux,car plus impulsifs. Spectaculaire, elle s'est renouvelée dans ses formes.
La violence ne se confond pas nécessairement avec la criminalité. Elle s'installe peu à peu dans les relations sociales, se répand subtilement, jusqu'à imprégner les comportements. Mais quelles sont les relations entre la réalité des crimes violents et la crainte qui s'empare de la collectivité ; entre l'insécurité et la diffusion de la violence ?
Insécurité, criminalité et violence sont trois phénomènes interdépendants, mais aussi, dans une large part, autonomes.[...]
[...]Le sentiment d'insécurité
Le sentiment d'insécurité se fonde sur une perception fragmentée. Il présente différentes facettes, dont les unes tiennent au caractère de chacun, les autres à l'environnement. Il se manifeste diversement : paralysie des uns, réactions personnelles, initiatives collectives.
1) La résurgence du sentiment d'insécurité
Dans la France d'aujourd'hui, une peur enfouie au plus profond de l'homme, mais effacée pour un temps des mémoires, est reparue sous la forme d'un sentiment d'insécurité. Et certains de regretter les périodes antérieures, époques mythiques, où, croient-ils, existaient encore la confiance et la tranquillité.
Le caractère cyclique de l'insécurité
La résurgence de cette vieille crainte est un phénomène cyclique. Notre pays est, en effet, périodiquement soumis à des débordements antisociaux, qui plongent ses habitants dans l'inquiétude, voire dans l'angoisse.
Au long de notre histoire, chaque crise de ce type a provoqué des difficultés, que les pouvoirs publics ont cherché à surmonter. Le plus souvent,par des moyens de répression ; quelquefois, par des mesures de dissuasion ; jamais encore,par une politique de prévention sociale. [...]
[...]La résurgence récente du sentiment d'insécurité[...]
[...]Un recensement des questions écrites posées par les parlementaires à propos des phénomènes de violence confirme les différentes phases de cette évolution.[...]
[...]Aujourd'hui, une large majorité de Français, plus de 80%, ressent avec acuité une montée de la violence. Les deux tiers de la population estiment que les comportements violents sont plus répandus que dans un passé proche (15 ans) ou lointain (1900).
Même si certains (40%) nuancent cette impression, estimant que les moyens d'information accentuent la sensibilité collective à ces attitudes, le plus grand nombre est convaincu que l'augmentation de la violence est réelle et va croître ces prochaines années.[...]
[...]La lutte contre la violence et la criminalité devrait être, selon les Français, l'une des trois priorités de l'action gouvernementale, avec le ralentissement de la hausse des prix et la résorption du chômage. Ainsi, ce sentiment collectif d'une insécurité grandissante revêt une dimension nouvelle. D'une ampleur peu commune, il ne concerne plus, comme dans le passé, certaines couches de la population. Il affecte toutes les catégories sociales sur l'ensemble du territoire, quelles que soient leurs convictions ou leurs opinions politiques. L'inquiétude n'est toutefois pas également répandue dans tous les milieux. Les plus jeunes (moins de 20 ans) et les personnes qui ont un niveau d'études supérieur résistent davantage à l'impression dominante.[...] [...]Les moyens de communication
Dans ces conditions, les moyens de communication ne peuvent que constituer la principale source d'information sur la violence. La perception qu'en a le public varie avec la fréquence et l'intensité des messages diffusés par la presse écrite et parlée. Que les articles se multiplient ou que l'attention soit portée (sans que leur importance réelle ait varié) sur des faits négligés jusque là, l'opinion croit alors discerner une augmentation de la violence, et les pouvoirs publics se hâtent de réagir.
Qu'inversement, les organes de presse accordent une grande place, pendant un certain temps, à d'autres faits d'actualité, l'impression tend à s'estomper.


Et c'est comme ça pendant des pages...

Au fait !!!
Le Président à qui a été remis ce Rapport s'appelle Valéry Giscard d'Estaing... Il est daté de Juillet 1977 et est intitulé REPONSES A LA VIOLENCE...
Consultable en format PDF et RTF...

Le phénomène est identifié. Mais aucun gouvernement, en 30 ans, n'a su proposer une réponse viable aux problèmes d'insécurité...

Alors notre bonne volonté...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 14:18

Justement Greg vu les trente ans de ce rapport, il est temps aujourd'hui de se rendre compte que ce n'est pas qu'une chimère " la petite délinquance".......

En 30 ans, elle s'est insinuée partout, elle infiltre toutes les couches de la société à des dégrés divers......

les victimes se comptent par milliers tous les jours !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 14:47

Bonjour Quinta , ta réfléxion sur la petite délinquance est tout a fait cohérente mais sache que notre situation financière est telle qu'aucune prise de décision viable ne sera prise pour l'enrayer ? c'est impossible .Les populations les plus fragiles paieront le prix fort au détriment des populations aisées , qui elles seront sauvegardées . Seule la grosse délinquance sera traquée et encore ponctuellement faute de moyens tout en prenant en considération les limites de notre justice .Restons lucides .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mora
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 15:16

J'ai l'impression d'être dans un mauvais film dans lequel tout le monde crie "On va tous mourir !!!!"
et ben moi, je dis stop. Stop à l'alarmiste, stop au hurlement avec les loups, stop à la crise d'hystérie, stop au découragement ... quand on lit vos posts, on a envie de prendre son fusil .... pour tirer contre qui ??? tous les méchants !!!????
alors STOP !!!

Restons constructifs. Vous être là pour CONSTRUIRE, pas pour tout détruire ........ alors, on se ressaissit . MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 15:25

MORA,

Sans crier aux loups, c'est quand même le but du forum, s'exprimer et donner son point de vue.

Il faut quand même reconnaître que la situation est pour le moins alarmiste, autrement personne ne viendrait poster ici, et le forum n'aurait pas sa légitimité.

Qu'il faille contruire quelque chose, d'accord sans sortir le fusil et tirer sur le pianiste.

Si rien n'est avancé ou proposé, c'est la stagnation, l'enlisement, pourquoi veux-tu que certains ici se décarcassent depuis un bon moment.

C'est en tout cas mon point de vue.
Raymond.
Revenir en haut Aller en bas
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 15:40

hé ami mora, tu arrives d'où de Mars ???? ouvres les jounaux, ouvres ta télé, écoutes le discours de tes politiques locaux comme nationaux, souviens toi si tu n'étais pas sur Mars à l'époque de 2002 puis souviens toi sur quoi a été élu ton nouveau Président???

Puis c'est très simple si tu es gendarme, regarde ton registre de PV et tes MIS !!!!

alors inquiêts, oui, nous le sommes !!!!!! pourquoi dire alarmistes, voudrais tu cacher quelque chose !!! moi pas !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 13 Fév 2008 - 21:17

Je ne suis pas alarmiste. Ni découragé. Ni quoi que ce soit d'autre d'ailleurs...
Je me documente un peu pour aborder les sujets qui nous préoccupent au quotidien.
La violence (sous toutes ses formes) est quand même un gros morceau de notre boulôt. Hors, depuis 30 ans, on nous sert des politiques qui n'ont rien fait pour l'enrayer. Pire ! On utilise des statistiques qui trahissent complètement l'exactitude des faits...

Comment pourrions-nous envisager l'avenir de notre profession quand les objectifs chiffrés fixés par les Préfets ne correspondent pas à la réalité.
Les plans d'action, mis en en place à tous les niveaux de commandement, visent à séduire plutôt qu'à agir. C'est ce que traduit Quinta et même si certaines solutions proposées peuvent paraître abrupte, il faut quand même reconnaître qu'il n'a pas tort sur un point : C'est bien beau de crier partout que les racailles n'en n'ont plus pour longtemps... Mais dans le même temps, on réduit les budgets, on applique des politiques inadaptées au terrain et on laisse les forces de sécurité dans le doute quant à leur avenir...
Connaissez-vous des militaires aujourd'hui qui accepteraient de charger à cheval un sabre à la main ???

Marre de ses effets d'annonce... Tout le monde a une idée exacte de l'insécurité et de ses implications au quotidien. Reste que pour certains, c'est un fond de commerce qui rapporte... Pourquoi trouver des solutions qui règle le problème ? Une ou deux réformes, bien médiatisées et hop ! On endort le peuple...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
palpat
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 34
Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Jeu 14 Fév 2008 - 2:03

Que l'on commence à moins recruter en milieu rural....
Je n'ai rien contre, mais çà reflèterait plus la répartition de la polulation...et la connaissance du phénomène des banlieues... :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 26 Fév 2008 - 15:56

up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mar 26 Fév 2008 - 16:39

Gregthegrizzly a écrit:
.....La violence (sous toutes ses formes) est quand même un gros morceau de notre boulôt.

Or, depuis 30 ans, on nous sert des politiques qui n'ont rien fait pour l'enrayer.
Pire ! On utilise des statistiques qui trahissent complètement l'exactitude des faits...
Comment pourrions-nous envisager l'avenir de notre profession quand les objectifs chiffrés fixés par les Préfets ne correspondent pas à la réalité.

Les plans d'action, mis en en place à tous les niveaux de commandement, visent à séduire plutôt qu'à agir.....

C'est bien beau de crier partout que les racailles n'en n'ont plus pour longtemps...
Mais dans le même temps, on réduit les budgets, on applique des politiques inadaptées au terrain et on laisse les forces de sécurité dans le doute quant à leur avenir...
....
Greg, ton post avait échappé à ma lecture, alors qu'il contient tant de constatations fort pertinentes !


palpat a écrit:
Que l'on commence à moins recruter en milieu rural....
Je n'ai rien contre, mais çà reflèterait plus la répartition de la polulation...
et la connaissance du phénomène des banlieues...
palpat, "moins recruter en milieu rural".... supposerait d'abord, que plus de jeunes citadins soient intéressés par le métier de gendarme, ce qui n'est pas évident du tout....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 27 Fév 2008 - 15:50

Réorganisation !! Réorganisation !!

Pour celà mettre tous les services à contribution.

Pourquoi ??

dans un premier temps en s'appuyant sur les BDRIJ qui devraient être en mesure au niveau départemental de recouper l'ensemble des renseignements nécessaires pour identifier avec certitude le profil du délinquant type du département en se basant sur le type de délit, le lieu, l'âge, le domicile, l'origine sociale du délinquant pour celà en utilisant l'ensemble des informations fournies par les unités lors de constattions de délits et d'arrestations effectuées. Et je dis bien BDRIJ qu'il assument pour une fois.

dans un deuxième temps et rapport aux chiffres et enseignements tirés de l'étude effectuée par la BDRIJ, le Commandant de groupement réorganise et défini les missions qu'il fixe à ses U.R. Qu'il fait équiper d'un code unité, d'un registre PV informatique avec prise en compte du MIS par l'U.R et des objectifs a tenir annuellement dans le cadre de la petite délinquance et ce tenant notamment à un nombre d'arrestations imposées.

dans le domaine de la lutte contre la DVP maintenir la même pression sur les CB ou CCB notamment en regardant de plus prêt sur les taux de résolutions et les garde à vue.

dégager les BT et les COB des inters de nuit et les confier aux PSIG du département en s'appuyant notamment sur la réserve opérationnelle si besoin de personnels.
Les BT et les COB doivent retrouver l'initiative sur leur action de nuit pour lutter si nécessaire contre la délinquance.( surveillances ponctuelles, enquêtes juds...)

Le Cdt de Groupement doit confier la route et toute la route à son EDSR, à l'EDSR à s'organiser en organisant son service avec des PAM accident 24/24.

Nous recherchons de l'efficacité, bien ce n'est que par là que nous seront en mesure de la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sadosky A.M
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 130
Age : 68
Localisation : sables d olonne
Emploi : retraite
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: jamais posé le moindre probleme   Mer 27 Fév 2008 - 16:01

dans ma "jeunese" ayant travaille en PSIG nous étions relié à la police par CB, un poste dans chaque voiture et de nuit nous intervenions sur des gros coups soit en zone police ou gendarmerie ensemble et cela n'a jamais posé le moindre probleme pour la base, peut etre plus haut mais jamais personne n'a interdit ce genre de pratique et je trouve même qi'il y avait à gagner. Mais voilà les temps et les gens changent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Mer 27 Fév 2008 - 22:31

Quinta , je profite de ton dernier post pour saluer ta force de convictions et de propositions qui n'a jamais failli depuis que je te lis . Bravos encore .Si tous les commandants d'unité et personnels aux responsabilités avaient cette flamme si bien allumée pour défendre l'équité chez nous , la perception de notre institution serait moins noire . Bravos encore et merci pour la tempérance dont tu fais preuve depuis quelques temps . :salut: :salut:

Tous ensemble,tous ensemble,tous ensemble
cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   Jeu 28 Fév 2008 - 23:13

le choix comme l'avance Kadole il est là :
" S'occuper de tout un peu ou s'occuper d'une partie de manière satisfaisante, complète et correcte ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET SI PROCHAINEMENT NOTRE ORGANISATION RESSEMBLAIT A CA....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives fonctionnement des brigades-
Sauter vers: