Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Revalorisation des traitements et des retraites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
retraitéGD
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 10:29

En 2007, la fonction publique (militaires compris) a vu l'augmentation des traitements et des soldes progresser de 0,80%. Quant aux retraités, leur pension a été revalorisée de 1,80%. Pour ces derniers, l'augmentation ne serait que 1,10% au 1er janvier 2008, car ils auraient trop perçu...........
Pour les actifs (fonctionnaires et militaires) rien à l'horizon pour 2008.
Quelqu'un sur ce forum en sait il plus? La défense du pourvoir d'achat concerne tout le monde, aussi bien actifs que retraités. Il est évident qu'avec ces faibles augmentations le pouvoir d'achat de l'immense majorité des Français va encore baisser. Tout le monde peut voir l'augmentation des prix en 2007, carburants, fiscalité, énergie, produits alimentaires (pain..) ect......... Il existe des catégories de concitoyens encore plus touchées que nous, actifs ou retraités. Je connais des retraités, anciens salariés agricole qui perçoivent une retraite de 650€/mensuel. En plus en 2008 ces personnes non imposable sur le revenu vont devoir s'acquiter de la moitié de la redevance de l'audiovisuel + 58€. A mon avis la relance de la consommation préconisée ne sera pas au rendez-vous car les "gens" ont de moins en moins de "pognon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ardechois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 63
Localisation : ARDECHE - ST GEORGES LES BAINS
Emploi : retraité
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: retraites   Ven 14 Déc 2007 - 11:49

La redevance TV devrait être de 50 % en ce qui concerne les personnes âgées ??? mais attention le service des impôts risque de ne pas faire attention à l'âge du déclarant et de ce fait fixer le montant de la redevance égale pour tous....
Il y a des fois ou les engagements ne sont pas tenus ... A SUIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riton62
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1370
Date d'inscription : 07/05/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 12:19

En ce qui me concerne ,je n'ai pas vu ma paye augmenter cette année !!!! et pourtant je suis militaire - ou as tu était chercher ça ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Revalorisation !   Ven 14 Déc 2007 - 12:24

Bonjour,

Très curieux ce matin vers 7h00 il y avait un article dans Les Echos sur le taux d'inflation avéré du mois de novembre, et à cette heure l'article semble avoir disparu !
Il reste un article sur Libé concernant le augmentations de prix à la conso :
http://www.liberation.fr/vous/297762.FR.php

De toute façon, quelques soient les infos, chaque personne faisant ses courses alimentaires (y compris dans les harddiscount) constate que depuis le passage à l'euro, les prix ne cessent de grimper pour l'alimentaire, sans parler du carburant et de l'augmentation du prix du gaz à venir !
Revenir en haut Aller en bas
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 13:03

Quelques infos en plus concernant les prix !
Guy Verdier


Le pouvoir d'achat menacé par un pic d'inflation en novembre
Publié le jeudi 13 décembre 2007 à 14H14


Les prix à la consommation en France ont progressé de 0,5% en novembre par rapport à octobre, soit une hausse de 2,4% sur les 12 derniers mois, a annoncé jeudi l'Insee.
Mychèle Daniau AFP/Archives



Bien qu'elle ait atteint en novembre son plus haut niveau depuis trois ans (+2,4% sur un an) sous l'effet de la hausse des carburants, l'inflation reste relativement modérée en France même si elle menace directement le pouvoir d'achat des ménages.D'octobre à novembre, les prix à la consommation ont progressé de 0,5%, une forte hausse "essentiellement liée à celle des prix du pétrole", explique l'Insee."L'inflation augmente mais reste moins forte que dans le reste de la zone euro, où elle est en moyenne de 3% sur un an", souligne Eric Dubois, chef du département conjoncture de l'Institut national de la statistique.
"C'est un phénomène qu'on peut espérer transitoire malgré tout. Depuis le mois de novembre, les prix du pétrole ont arrêté de monter, donc si on reste là, progressivement l'inflation devrait s'assagir (...) On ne doit pas être loin du pic d'inflation", estime-t-il.
Les prix de l'énergie dans leur ensemble subissent en effet une nette envolée, avec une hausse de 4,1% en novembre et de 10,2% sur les douze derniers mois. Les seuls produits pétroliers ont même bondi de 6,7% sur le mois et de 16,3% en glissement annuel, "du jamais vu", selon Jean-Christophe Caffet, économiste chez Natixis. "Il faut en effet remonter à la première Guerre du Golfe pour retrouver une progression similaire (+5,2% en septembre 1990)", rappelle ce dernier.
Dans le même temps, les prix des produits alimentaires progressent de 0,7% sur un mois, soit 2,2% sur un an en novembre.
Si l'on ajoute à cela un chiffre de l'inflation particulièrement faible en novembre 2006, qui tire mécaniquement l'indice à la hausse sur un an, les économistes interrogés par l'AFP ne s'inquiètent pas d'un risque inflationniste durable en France.
"Le caractère plutôt modéré de l'inflation dans l'Hexagone se lit également dans les données sous-jacentes" - hors énergie et matières premières aux cours très volatils - dont la hausse sur les douze derniers mois se limite à 1,7%, souligne Alexander Law, économiste en chef du cabinet Xerfi.
"Autrement dit, nous sommes toujours très loin de l'hyper inflation et les effets de second tour, c'est-à-dire de contagion des prix énergétiques à l'ensemble des prix", renchérit Marc Touati, économiste chez ACDEFI.
Les statistiques de novembre ne semblent donc pas préoccupantes pour l'économie de la France prise dans son ensemble mais elles mettent bel et bien en lumière des "poches" d'inflation qui pèsent lourdement sur le pouvoir d'achat des ménages.
"Les prix qui augmentent le plus sont ceux des produits alimentaires, énergétiques et des loyers, c'est-à-dire des produits dont la part dans le total des dépenses est inversement proportionnelle aux revenus. En d'autres termes, plus les revenus des ménages sont modestes, plus la part des produits chers dans le total de leurs dépenses est forte et plus par là même leur pouvoir d'achat est faible", explique M. Touati.
"Le vrai problème de l'économie française réside aujourd'hui dans le fait que les revenus d'une grande majorité des Français augmentent insuffisamment par rapport aux prix des produits qu'ils consomment le plus", d'où l'écart entre l'inflation mesurée par l'Insee et la perception qu'en ont les consommateurs, résume-t-il.
"Faire le plein à la station-service est un acte de consommation répétitif qui grève le budget des consommateurs. Bien entendu, les prix des ordinateurs ou des téléviseurs continuent de chuter, mais il s'agit là de produits qu'on achète au mieux une fois tous les deux ans et qui ne constituent pas des achats de première nécessité, tant s'en faut", note Alexander Law.
© 2007 AFP



http://www.laprovence.com/articles/2007/12/13/183343-France-Le-pouvoir-d-ac…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L'inflation   Ven 14 Déc 2007 - 13:35

Extrait des Echos
La hausse des prix à la consommation en Autriche s'est accélérée en novembre, à 3,2% en glissement annuel contre à 2,8% en octobre, selon les chiffres établis d'après la norme harmonisée européenne, a annoncé vendredi l'office des statistiques autrichien, Statistik Austria.
Cette poussée porte l'inflation à son plus haut niveau enregistré en Autriche depuis mai 2001 lorsqu'elle avait atteint 3,4%. Elle s'explique principalement par la hausse des prix de l'alimentation, du logement, de l'énergie et des transports, selon Statistik Austria.
En glissement mensuel, l'indice des prix a progressé de 0,5% en novembre après avoir augmenté de 0,7% octobre, selon la même source.

et dans La Tribune
L'inflation allemande au plus haut depuis janvier 1994


Selon les données nationales, la hausse des prix outre-Rhin a atteint 3,1% en novembre en rythme annuel, son plus haut niveau depuis janvier 1994. Selon l'indice IPCH, elle ressort à 3,3%, rythme jamais atteint depuis janvier 1996.


C'est une confirmation de la tendance, mais elle ne va pas dans le bon sens. Les prix à la consommation (CPI) allemands ont augmenté de 0,5% en novembre par rapport à octobre et de 3,1% en rythme annuel, selon les chiffres définitifs publiés ce vendredi par l'Office fédéral de la statistique. "Le taux d'inflation en rythme annuel a dépassé la barre de 3% pour la première fois depuis janvier 1994", écrit l'Office dans son communiqué.
"Le taux annuel d'inflation se caractérise par une augmentation significative des coûts de l'énergie et des produits alimentaires. Ces deux segments expliquent à eux seuls plus de la moitié de la hausse observée par rapport à novembre 2006", poursuit l'Office. En octobre, l'inflation mensuelle était ressortie à 0,2% et à 2,4% en rythme annuel.
Les prix à la consommation calculés aux normes européennes (IPCH) sont ressortis en hausse de 0,5% sur le mois et de 3,3% sur un an, rythme annuel le plus élevé depuis la création de l'indice en janvier 1996, après 2,7% en octobre.

La France a "encore arrêté un nuage" à ses frontières alors que la crise et l'inflation ne font que commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
KORRIGAN29
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 2261
Localisation : Trop loin des terres de la Duchesse Anne
Emploi : An archerien gast !!!!!!
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 13:59

Ouais, la France va se retrouver en queue de peloton.

Tous nous constatons que des pays s'en sortent honorablement et même parfois très bien, mais nous................?????

On dit souvent qu'il ne faut pas aller regarder dans la gamelle du voisin, mais là, sérieux, notre grand cuisinier à l'Elysée, ferait peut-être bien de chipper les recettes.

En autriche, on s’y régale du tafelspitz (une variante du pot-au-feu), de la wiener schnitzel (escalope panée de veau, de porc), en allemagne Le « braten » (rôti), en irlande l'Irish Stew (veau mijoté)....lol!

A zut, je m'égare, c'était du pouvoir d'achat qu'on parlais.....

Messieurs les ministres, quelques recettes en matière de pouvoir d'achat, de chômage, etc............ça vous dit ?????

_________________
"""Va lentement. Ne te hâte pas. Chaque pas t'amène au meilleur instant de ta vie : l'instant présent."""
(Paroles de sagesse Thich Nhat Hanh)
"""It's nice to be important, but it's more important to be nice"""
(Hans Peter Geerdes dit HP Baxxter - groupe SCOOTER)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Revalorisation des traitements   Ven 14 Déc 2007 - 14:14

En tout cas ce ne sont pas les fameux contrats avec la Lybie qui vous nous permettre à tous de nous un faire un pot-au-feu !
Le Monde
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3212,36-989674@51-987190,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 15:02

la dernière augmentation remonte à juillet 2006 et ce n'était pas très élevé - avec la retraite additionelle celà fait maintenant quelques années que la déclaration des revenus diminue d'une année sur l'autre - le dernier échelon de gendarme est très long..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 14 Déc 2007 - 17:10

Voyant que tout augmente et que vos salaires n augmente pas, je me demande que faire ??????
Vous ne pouvez pas travailler plus pour gagner plus donc il n y a pas de chance pour que le pouvoir d achat des gendarmes augmente !
Revenir en haut Aller en bas
retraitéGD
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 77
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 21 Déc 2007 - 11:37

La revalorisation des retraites a été annoncée par les médias. C'est 1,1%Shocked . Quant aux actifs fonctionnaires et assimilés rien pour l'instant puisque les syndicats et le gouvernement ont cessé de négocier.
Cà promet une année 2008 pas terrible et nous devrons serrer la ceinture de notre budget d'un cran de plus, car nous sommes tous concernés, actifs et retraités.

Malgré ces nouvelles, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année, à l'ensemble des forumistes et leur famille.santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Sam 22 Déc 2007 - 18:39

Up !lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   Ven 4 Jan 2008 - 0:08

UP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revalorisation des traitements et des retraites   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revalorisation des traitements et des retraites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives rémunération / grilles indiciaires-
Sauter vers: