Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lamiss
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 39
Localisation : Lot et Garonne - au soleil quoi ;)
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Lun 10 Déc 2007 - 16:46

chers epoux / epouses de gendarmes

plutot que de tailler une bavette sur les kdo de noel ou autre, je vous propose de lancer une reflexion, un débat sur notre vision des dysfonctionnements ou difficultés qui semble pour nous les + importantes ou urgentes a faire evoluer

alors j'attends vos contribution et j'envisage d'en faire une synthèse communicable au MFG si il existe toujours Question et a G et C pour prendre en compte l'avis des "tolérés" comme le stipule souvent les reglements de caserne cad les familles.

pour vous aider je lance quelques pistes:
pour ma part :
-les conditions de mutation des personnels,
- l'absence de planning des astreintes qui sont préjudiciables a la vie de famille

et vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Lun 10 Déc 2007 - 17:48

salut lamiss !

en ce qui me concerne, je n'ai pas de réelle revendication.

j'avoue que j'apprécierai quand même d'obtenir le planning un peu plus tôt afin de s'organiser. et je ne comprends pas pourquoi on oblige mon mari à poser un mois de congés en plein été alors que nous n'avons pas d'enfant et ne sommes pas intéressés pour partir en vacances ne même temps que tout le monde...

c'est tout pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
lamiss
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 39
Localisation : Lot et Garonne - au soleil quoi ;)
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Mar 11 Déc 2007 - 15:19

Merci
l'idée ce n'est pas de revendiquer sur tout mais de mettre en evidence les besoins minimau pour que les familles continuent de pouvoir soutenir les gendarmes le + sereinement possible
nous sommes tous conscient de leurs contraintes, comme le reprcise un post sur femme de gendarme un vrai metier

mais justement, pour l'exercer il nous faut un minimum d'infos prmettant d'anticiper un temps soit peu en fonction des astreintes de nos maris ne serait ce que pour prendre un rdv chez certains medecinc ou spécialistes, prévoir les congés scolaires pour ceux qui ont des enfants et même (soyons optimistes) pour pouvoir se liberer et confier par ex les enfants pour avoir une activité perso sport ou autre en dehors du boulot

tout cela sans remettre en cause la sacro sainte disponibilité des gendarmes, mais qui dit disponibilité n'empêche pas la plannification des effectifs!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 513
Localisation : rhone
Emploi : cb bta
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Mer 12 Déc 2007 - 15:21

en tant que Cb féminin je suis pour la prévision planning en avance (photocopie donnée aux maris) à condition que les épouses ne se mêlent pas du service (tour de planton pams etc...) si si ça c'est déjà vu
Deuxièmement on peut prendre trois semaines ou 04 semaines hors congès scolaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ka Mate
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 58
Localisation : Dans l'ordre : PACA; Paris; LR; FC; PdL, LR.
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: reflexions des conjoints.......   Mer 12 Déc 2007 - 15:26

Perso je n'ai jamais lu ni vu aucun texte réglementaire, ni aucun règlement de caserne qui employait le mot "toléré" à propos des faimilles et des conjoints.............
Au contraire il est prévu la participation des familles aux conseils des résidents.
Il faut arrêter l'intox sur ce point précis ou apporter des preuves écrites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babounou77
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Jeu 13 Déc 2007 - 17:43

Ka Mate a écrit:
Perso je n'ai jamais lu ni vu aucun texte réglementaire, ni aucun règlement de caserne qui employait le mot "toléré" à propos des faimilles et des conjoints.............
Au contraire il est prévu la participation des familles aux conseils des résidents.
Il faut arrêter l'intox sur ce point précis ou apporter des preuves écrites.

Conseil des résidents? Ca me fait bien rigoler, tu sais, ici des conseils de résidents il n'y en a pas et quand on en demande il n'y a jamais le temps!!!
Mais bon c'est pas grave!!! Y'a pire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lamiss
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 39
Localisation : Lot et Garonne - au soleil quoi ;)
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Jeu 13 Déc 2007 - 21:33

Ka Mate
du calme c du 2nd degré...ben oui c pas tellement ça le sujet

mais ceci etant je cherche le texte et je vous metterais les reférences, je n'aipme pas être accusé d'intox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarainuela
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 47
Localisation : loiret
Emploi : femme de gendarme
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Mar 18 Déc 2007 - 12:56

En plus de sept ans en gendarmerie (mobile et gd), je n'ai jamais vraiment senti une considération particulière envers les familles, sauf pour le traditionnel discours de noël pour faire joli.
Quand aux mutations: par expérience, je peux vous dire qu'ils ne tiennent en aucun cas compte des désideratas! nous avions demandé un endroit assez précis, car j"avais déccroché un emploi de longue durée:au BRH: "on en tiendra compte": résultat: nous sommes à 1h30 dudit endroit, et j'ai dû abandonner cette idée. Mon mari sortant de mobile, au niveau des mutations, après pourtant plus de 8 ans effectifs de gendarmerie donc service à l'Etat, est passé après les sorties d'école (qui n'avaient pas encore démontré toute leur motivation et nécessité)et après les mutations interne GD (plus normal): il était très déçu.
Après bien des travaux car appart insalubre et très humide,une proposition d'entrée en grande école et un autre emploi CDI plus tard(refusés les deux à cause des cinditions de vie que nous avons), sans compter les 3 CP que nous avions faites et refusées pour des raisons très évasives, on nous a dit que pour sortir d'un endroit inhospitalier, il faut en demander un autre car les bonnes places, on les garde, bien sûr!
Tout cela pour dire que j'ai beau multiplier les démarches d'emploi, du fait de la localisation de l'emploi de mon mari, je ne peux pas travailler: nounou plus gas-oil égal rapport déficitaire au niveau financier.
A la longue, nous ne savons pas comment obtenir à brève échéance d'aller dans les régions qui nous intéressent, et par là-même, un projet de maison et de vie sont remis en question jusqu'aux calendres grecques... Et moi, la vie militaire, je n'ai jamais voulu y faire quoi que ce soit, et finalement, je me sens contrainte en permanence et plus que mon mari dans nos projets de vie.C'est très dur à gérer au quotidien: pas de vie sociale, pas de vie professionnellle possible , au niveau finances, c'est loin d'être évident, sans parler des problèmes de salubrités de notre logement dont toute la hiérarchie et les service sociaux se fichent depuis presque 4 ans malgré les certificats médicaux pour cause de nombreuses maladies infantiles et autres comptes-rendus....
Alors le respect des familles, je n'y crois plus, pas plus qu'en l'humanité de l'institution....
Si les gens qui en pâtissent le plus dirigeaient cela, je peux vous dire que d'en souffrir depuis tant d'années, les emplois du temps seraient plus rationnels, et plus en adéquation avec les désirs des personnels et les rythmes de vie.S'ils avaient l'intelligence de demander le point de vue de ceux sans qui tous ces gendarmes ne tiendraient pas la route, cela serait un réel progrès, et une réussite pour tous.
Tant que la gendarmerie restera dans l'âge de pierre à cause des dinosaures qui sont aux commandes et qui trouvent très commode d'avoir des petits soldats lobotomisés et obéissant pour effectuer toutes les missions qu'on ne peut que donner aux gendarmes car corvéables à merci nuit et jour, sans heures supp' à payer et repos à rattraper, rien n'avancera!
Il y a vraiment des jours très durs en gendarmerie: heureusement que l'homme qui est à nos côtés vaut la peine de tout supporter, car il y aurait encore bien plus de gendarmes en perdition morale....
Comment voulez vous que ces gendarmes se sentent bien dans leur emploi quand ils savent que leur famille est dans un logement insalubre, sans vie personnelle possible, sans projet de vie réalisable à court terme, sans certitudes quand à l'avenir du fait de l'opacité des méandres administratif de l'intitution,sans vie financière acceptable pour supporter la charge de l'emploi en gendarmerie, sans compréhension et réaction quand il faudrait, et surtout sans reconnaissance des sacrifices consentis jamais suffisants de la part du gendarme et des siens?
Je vous passe les COB qui donnent plus de boulot que cela n'aide, les emplois du temps avec astreintes ou patrouilles de nuit avant repos ou perm, les rattrapages de repos pas forcément donnés, les remontées de bretelles quand les procédures n'avancent pas mais comment les rédiger si le service commande d'être dehors, de faire des gardes à vue, des transferrements, LRA et autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noralice
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Ven 21 Déc 2007 - 17:49

En tant que femme de gendarme depuis peu je n'ai pas l'expérience des mutations par contre, je soutiens la proposition concernant les plannings... les délais sont vraiment long...

On reparle du reste l'année prochaine Wink

Merci de la consultation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Ven 21 Déc 2007 - 18:38

Concernant le conseil des résidents, c'est une obligation. Le CB doit d'ailleurs établir un procès verbal de réunion du conseil des résidents. S'il ne le fait pas, les conjoints de gendarmes peuvent toujours se regrouper pour demander des explications au Commandant de Compagnie ou de Groupement. Eh oui, gros avantages des conjoints, pas de VH à respecter.

Et à mon avis, la réponse ne devrait pas tarder à arriver, ni même d'ailleurs le prochain conseil des résidents en bonne et dûe forme.

Mais avant d'envoyer votre courrier à l'officier concerné, pourquoi ne pas faire lire l'ébauche du courrier au CB, juste pour "avis". Des fois, cela suffit.

Les conjoints ont un poids en Gendarmerie, il suffit de se fédérer.

Dans mon unité, les épouses en avaient tellement marre de voir qu'on nous tenait le bec dans l'eau concernant des travaux nécessaires depuis des années, qu'elles ont adressés un courrier au Maire, avec copie au Député. Bien sûr, elles nous ont fourni un exemplaire que nous nous sommes empressés de transmettre via la VH.

Eh bien, le Cdt de Gpt a suivi, et les travaux ont finalement commencé, et ont été suivis de près par les A.I.
Maintenant, il manque encore des choses à faire, et le Cdt de Grpt, qui visitait notre unité justement ce matin, connait le dossier, et nous a même dit qu'il comprenait le mécontentement des épouses.

Il faut bien comprendre que pour lui c'est du pain béni pour monter au créneau. Ils sont militaires comme nous, mais lorsque ce sont les civils qui s'adressent à eux, ils peuvent forcément traiter le problème avec un peu plus d'attention, car les ordres sur les civils ne marchent pas, donc ils doivent agir. Et c'est avec ce genre d'arguments qu'ils peuvent pousser les dossiers plus que si ce sont les militaires eux-mêmes qui se plaignent .... pardon ? ah oui, un militaire ne se plaint pas, c'est vrai !

Donc, les civils (je parle donc des conjoints), vous pouvez aussi contribuer
à faire évoluer les choses.

Merci en tout cas à tous ces conjoints qui supportent leur époux(ses) et sans qui nous passerions parfois de mauvaises périodes avec ce boulot à la con, mais qui nous colle à la peau.

:devotion: :devotion:
Revenir en haut Aller en bas
Koala Masquée
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 43
Localisation : Ici en attendant ailleurs.....
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Mer 26 Déc 2007 - 16:56

En Escadron je connaissais le Conseil des résidents mais depuis 2ans en GD je ne savais pas que cela existait... En même temps je me plains pas trop... Planning sur un mois, satisfaction sur les demandes de QL ou Repos et plutôt pas mal pour les congés... Le seul hic peut être... la cohésion! Sortant de 5ans de vie en Escadron je me trouvais un peu perdue mais on fait avec...

Mais je reconnais qu'un peu plus d'informations ne se refuserait pas!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 513
Localisation : rhone
Emploi : cb bta
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Mer 26 Déc 2007 - 21:42

Ka Mate a écrit:
Perso je n'ai jamais lu ni vu aucun texte réglementaire, ni aucun règlement de caserne qui employait le mot "toléré" à propos des faimilles et des conjoints.............
Au contraire il est prévu la participation des familles aux conseils des résidents.
Il faut arrêter l'intox sur ce point précis ou apporter des preuves écrites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lamiss
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 39
Localisation : Lot et Garonne - au soleil quoi ;)
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Sam 29 Déc 2007 - 1:27

d'abord 2nd degré les filles, du calme!!!!!

ensuite c dans le DO de 1903 vous savez celui qui JUSTEMENT va être revu...

alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mi
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller
avatar

Nombre de messages : 513
Localisation : rhone
Emploi : cb bta
Date d'inscription : 12/11/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Sam 29 Déc 2007 - 9:30

et oui et puis on vit aussi sur la déclaration des droits de l'homme etc... mais le DO je ne m'en sers pas beaucoup pour mon service
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 48
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   Sam 29 Déc 2007 - 9:55

Conseil des résidents =droit d'expression et amélioration du cadre de vie virtuels
D.O= directives obsolètes
Vous avez dit dysfonctionnements ..............
Sara .......bravos pour ton post ....tellement vrai !
Tous ensemble,tous ensemble,tous ensemble,
cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
reflexions des conjoints sur la condition de gendarmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: