Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Cartouches défectueuses dans la police: 10.000 munitions concernées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Cartouches défectueuses dans la police: 10.000 munitions concernées   Ven 9 Oct 2015 - 20:23

Des cartouches potentiellement défectueuses ont été identifiées par la police nationale. Les lots concernés ont été répartis sur l'ensemble du territoire. 10.000 munitions sont concernées. Fin septembre, le ministère de l'Intérieur avait demandé le retrait immédiat de ces cartouches et pourtant elles sont toujours en circulation.

Une directive technique datée du 25 septembre interdit l’emploi immédiat de cartouches 9 mn COP correspondant à deux lots défectueux. Des essais de tirs ont confirmé l’existence d’ incidents de percussion. Au nom du principe de précaution les policiers doivent impérativement les rendre à l’armurerie. Actuellement des munitions potentiellement défectueuses sont toujours dans les chargeurs de policiers qui travaillent sur la voie publique. A Nantes, l’opération de restitution démarre lundi, les policiers sont en colère.

Dans le malaise policier actuel, la nouvelle fait tache et suscite la colère de syndicats policiers. La Direction générale de la police nationale demande le retrait immédiat de cartouches 9 mn COP qui se trouvent dans les chargeurs des pistolets mitrailleurs et des policiers . "Je prononce officiellement et sans délai, l’interdiction d’emploi des cartouches 9 mn COP des lots 005-LEW et 008-LEW-11" lit-on dans une note de la sous-direction de la logistique qu’iTELE s’est procurée. En fait, deux lots sont concernés, soit 10.000 cartouches au total. De nombreux services et unités sont concernées dans toute la France.

C’est lors de séances d’entraînement que le pot aux roses a été découvert. Les policiers ont constaté quelques incidents de percussion. Des essais finalisés par la sous-direction de la logistique ont ensuite confirmé l’existence de ces "incidents de percussion" (absence de départ de coup). "Cette anomalie est à mettre en rapport avec les 20 millions de cartouches qui sont chaque année livrées aux policiers. La probabilité qu’un policier ait une munition défectueuse dans son chargeur est très faible" relativise le contrôleur général Jérôme Bonet, le chef du service communication et information de la direction générale de police nationale. "L’absence de percussion dans une arme c’est comme quand on tourne la clef dans une voiture et que ça ne démarre pas" affirme Carl Ruth, un ancien champion de France de tir sportif.

A Nantes, une note de service datée du 1er octobre émise par le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) demande à "chaque fonctionnaire de vérifier" le numéro de lot des cartouches en sa possession. A compter du lundi 12 octobre, les policiers en service, dotés de munitions dans les lots incriminés, doivent impérativement se présenter à l’armurerie à l’Hôtel de police. Pourquoi un délai si long entre la note du 25 septembre émise par la sous-direction de la logistique et la restitution de ces munitions le 12 octobre à Nantes ? "Ce sont des opérations de logistique lourdes, on ne peut pas recensé et récupéré ces deux lots du jour au lendemain" observe Jérôme Bonet.

Les policiers nantais sont inquiets. "C’est un problème car actuellement des balles potentiellement défectueuses sont dans les chargeurs des fonctionnaires qui sont sur la voie publique", affirme Thierry Spitz, secrétaire régional d’Alliances. "Cela va prendre beaucoup de temps pour qu’elles soient toutes retirées, les policiers se posent beaucoup de questions. Ils sont très en colère. Ils se demandent s’ils vont pouvoir tirer en cas de coup dur. Il faut savoir qu’il y a eu une vingtaine d’incidents de percussion à Nantes dans les stands de tirs".

http://www.itele.fr/justice/video/cartouches-defectueuses-dans-la-police-10000-munitions-concernees-139627


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cartouches défectueuses dans la police: 10.000 munitions concernées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: