Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Longwy : quatre mois de prison pour outrages et rébellion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Longwy : quatre mois de prison pour outrages et rébellion   Dim 4 Oct 2015 - 16:33

Cette semaine, lors d’une audience du tribunal correctionnel de Briey, un jeune homme originaire de l’agglomération de Longwy a été condamné à quatre mois de prison ferme. Petit rappel des faits…

Mounir, 27 ans et le casier aussi long qu’un jour sans pain, est poursuivi ce mardi pour outrages et rébellion. Le 21 mai à Longwy, dans des termes fleuris, il a dit à trois policiers qu’il allait les honorer. Eux et leurs mères, naturellement. Forcément, les agents n’ont pas apprécié l’indécente proposition. Mais l’arrestation ne s’est pas faite sans heurts. « Se faire insulter, ça ne fait pas partie des fonctions du policier. C’est inacceptable ! », tonne l’avocate nancéienne des trois agents. Vu le pedigree du récidiviste, absent à l’audience, la substitut réclame deux mois ferme. Mounir Beldi* en écope de quatre. Il devra 900 € aux agents et leur rembourser les frais d’avocat à hauteur de 450 €. Pour la petite histoire, les policiers étaient intervenus car Monsieur était en train d’avoir une vive explication avec sa belle…

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-longwy/2015/10/04/longwy-quatre-mois-de-prison-pour-outrages-et-r


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Longwy : quatre mois de prison pour outrages et rébellion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: