Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Lorgies - Folle course-poursuite avec les gendarmes .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Lorgies - Folle course-poursuite avec les gendarmes .   Mar 8 Sep 2015 - 16:27

Le 11 juillet, une jeune Lilloise a tenté d’échapper à un contrôle de gendarmerie à Lorgies, prenant des risques inconsidérés et blessant au passage un gendarme. Elle vient d’être condamnée par les juges béthunois.

« J’étais dans un autre monde et persuadée que ce n’étaient pas les gendarmes qui me pourchassaient. Je pensais que c’étaient des hooligans qui voulaient m’agresser. Je voulais échapper à quelque chose, en aucun cas causer des dommages… », explique V. C., Lilloise de 26 ans, au tribunal de Béthune, ce lundi. C’est la raison pour laquelle, alors qu’elle revenait d’un bar béthunois le 11 juillet, elle a tenté d’échapper à un contrôle des gendarmes à Lorgies.

Amphétamines, ecstasy et MDMA

À trois reprises, à Lorgies et Illies, elle a esquivé les militaires. Même quand ils ont sorti leurs armes et que l’un d’eux s’était penché dans la voiture pour prendre les clés. Elle a redémarré, blessant un gendarme, a pris des risques inconsidérés jusqu’à Lille où les herses ont été tirées, avant de repartir sur l’A25. Les CRS ont dû couper la circulation à hauteur de Steenvoorde pour mettre fin à cette folle fuite.
Face aux juges, elle explique qu’elle était « dans un état de terreur ». Le résultat d’un « surdosage » de stupéfiants selon la présidente : amphétamines, ecstasy et MDMA. « Tout découle d’une prise de toxiques délibérée », pour le procureur qui entend contrecarrer l’altération partielle du discernement évoquée par l’expert psychiatre.

« Un épisode délirant »[/b]

Dénonçant « une prise de risque extrême » qui a mis sa vie, celle des gendarmes et celle de nombreux autres automobilistes, en danger, il a requis un an de prison dont la moitié avec sursis et mise à l’épreuve.
Demandant aux juges de « ne pas noircir le tableau », Me Demeyere estime que sa cliente « s’est pris un bad trip ». Le jour des faits, après une soirée, elle a pris un cachet lors d’un brunch le matin et voulait rentrer à Lille à tout prix quand elle a eu « un épisode délirant ». L’avocat a surtout rappelé que « les faits sont simples mais derrière il y a un contexte, c’est une personne malade depuis 10 ans ».

Passé psychiatrique

La jeune femme a un passé psychiatrique. Elle est bipolaire, a fait des tentatives de suicide, et a longtemps été suivie et étant sous traitement avant de trouver refuge dans les stupéfiants dans un contexte d’abord festif. Mais c’est une jeune femme insérée, qui a réussi ses études et qui a surtout besoin d’aide.
Les juges ont entendu ses arguments, condamnant V. C. à 18 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve avec une obligation de soins. Elle devra aussi payer 400 € d’amende, 600 € de dommages et intérêts au gendarme blessé et son permis a été suspendu pour un an.

http://www.lavoixdunord.fr/region/folle-course-poursuite-de-lorgies-a-lille-apres-avoir-ia21b49768n3031944
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lorgies - Folle course-poursuite avec les gendarmes .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: