Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires    Mer 22 Juil 2015 - 11:36

Le 1er juillet dernier, Hadèle Boukharouba avait provoqué un accident de la circulation à Metzing. Ivre, il avait percuté un muret ce qui avait entraîné des blessures corporelles chez son épouse. Dans la foulée, il avait fui mais il avait été retrouvé par les gendarmes, caché derrière une voiture, pieds nus. Dans son excès de précipitation, le conducteur avait oublié ses tongs. Lors d’une interpellation musclée, il s’est rendu coupable de rébellion et d’outrages face à cinq gendarmes.

Vodka, whisky, jeux

Jugé voici quelques jours en comparution immédiate pour " conduite d’un véhicule ayant occasionné des blessures involontaires, outrages, rébellion et ivresse manifeste en récidive ", Hadèle Boukharouba avait demandé un délai pour préparer sa défense. L’audience a donc été reportée à la date d’hier. Surprise, dès l’ouverture, il explique qu’il ne veut pas être assisté d’un avocat. A la barre, il explique avoir vidé à lui seul une bouteille de vodka et de whisky « parce que ça ne va plus avec ma femme », s’être rendu dans des salles de jeux à Nassweiler où il a pourtant demandé à sa femme de venir le récupérer. « Je l’ai cherché un bon moment avant de le trouver », déclare cette dernière. « J’ai pris le volant jusqu’à Oeting où il m’a fait changer de côté. » La suite, on la connaît, c’est l’accident. A la barre, le prévenu reconnaît tout, dit qu’il s’en veut, s’excuse auprès des gendarmes, demande pardon à sa femme, pleure à la barre en expliquant qu’il veut divorcer pour être « libéré » et qu’il a trop bu pour oublier ses problèmes.

Un mauvais film

« On se croirait dans un film », constate la représentante du ministère public. « C’est un piètre acteur quand il pleure alors qu’il a fait subir un calvaire aux enquêteurs, au personnel soignant et à sa femme. Avec 18 mentions au casier et déjà quatre ans de prison à son actif, il refuse d’assumer ses responsabilités. Aujourd’hui, il assume ses actes mais tout n’est que cinéma ! Il dit qu’il sera libéré en divorçant mais c’est pour sa femme que ce sera une véritable libération. »

Le tribunal suit les réquisitions du parquet et prononce une peine d’un an de prison ferme avec maintien en détention et la révocation d’un sursis de trois mois.

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarreguemines-bitche/2015/07/22/blessures-involontaires-un-an-de-prison-ferme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1333
Age : 47
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires    Mer 22 Juil 2015 - 17:17

"La vie d'hadèle" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1016
Age : 67
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires    Jeu 23 Juil 2015 - 0:10

Le Crotale a écrit:
"La vie d'hadèle" !

Adèle Blanc-Sec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires    Aujourd'hui à 17:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Metzing : un an ferme pour outrage, rébellion et blessures involontaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: