Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Ardentes - Un gendarme projeté dans le bassin de la piscine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Ardentes - Un gendarme projeté dans le bassin de la piscine !   Sam 11 Juil 2015 - 12:26

Ardentes. Les origines des violences survenues lundi, à la piscine, se précisent. Des témoins évoquent des gifles, un booster à l’eau… puis un déchaînement.

Après les violences commises lundi, en fin de journée à la piscine d'Ardentes (NR de mardi et mercredi), des pièces du puzzle s'assemblent progressivement, expliquant un peu mieux le déroulement des faits. Selon un parent d'enfant pris dans cette tourmente, « tout est parti d'incivilités à l'égard de petits de la commune ». Certains parlent de gifles ; d'autres, de côtes fêlées ou, encore, de booster jeté dans la rivière voisine. Une accumulation d'actes qui faisaient converger les parents de ces victimes vers la piscine. La suite, chacun la connaît : six blessés le long des bassins ; puis autant à l'hôpital de Châteauroux, des gendarmes malmenés « dont un a été projeté dans le bassin de la piscine », déplore le maire, Didier Barachet. Des dégâts matériels également importants étaient constatés sur des voitures et à la chambre mortuaire de l'hôpital. « Inacceptable », martèle l'élu.

Au lendemain de ces faits, une cellule d'enquête a été mise en place à la gendarmerie d'Ardentes. « Huit officiers de police judiciaire et des hommes de la brigade de recherche travaillent assidûment sur ces faits, assure Laëtitia Biardeau-Schwok, substitut du procureur, et de très nombreuses auditions sont en cours, afin d'établir les responsabilités. » Mais ce n'est pas tout puisque « des enquêteurs du commissariat de Châteauroux travaillent également sur les actes qui se sont ensuite déroulés à l'hôpital. Des policiers qui s'appuient notamment sur les images de la vidéosurveillance ». Un travail de recoupement qui peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

" Notre volonté est de rouvrir les bassins "

En attendant, la piscine d'Ardentes demeure fermée, mais cette situation pourrait évoluer, dès la semaine prochaine. Immédiatement après les faits, Didier Barachet envisageait de faire vider les bassins. « Une éventualité que nous n'allons finalement pas retenir, dit-il, car il aurait été fort possible, qu'en raison des restrictions d'eau pouvant survenir durant l'été, nous n'ayons pas pu les remplir à nouveau. » Et puis, le maire estime que « ce ne sont pas les habitants de notre commune qui doivent pâtir des agissements inacceptables de quelques-uns, venus de Châteauroux. Notre volonté est bien, aujourd'hui, de rouvrir les bassins, mais en faisant intervenir, pourquoi pas, une société privée de sécurité ». Cinq jours après les faits, le bilan de cette affaire reste lourd : une douzaine de blessés, des gendarmes « et même les pompiers malmenés », assurent des témoins, des dégâts matériels importants et des parents toujours très remontés.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2015/07/11/Un-gendarme-projete-dans-le-bassin-de-la-piscine-2400706
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ardentes - Un gendarme projeté dans le bassin de la piscine !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: