Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Deux policiers d'Asnières-sur-Seine contractent la tuberculose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Deux policiers d'Asnières-sur-Seine contractent la tuberculose   Jeu 9 Juil 2015 - 0:00

A trois mois d'intervalle, deux policiers du commissariat d'Asnières-sur-Seine ont contracté la tuberculose, rapporte Le Point.fr. L'insalubrité des locaux du commissariat serait en cause, selon l'hebdomadaire qui pointe l'embarra de la hiérarchie policière. La première contamination s'est déclarée le 26 mars dernier. Une fonctionnaire d'une trentaine d'années a été d'urgence à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret. Là, les médecins déterminent que la jeune femme est porteuse du bacille de Koch, la bactérie responsable de la tuberculose.

En avril, le commissariat reçoit la visite d'un médecin de la Clat, la cellule anti-tuberculose d'Ile-de-France. Aucun traitement préventif n'est alors ordonné pour le reste de l'équipe. Dans le même temps, leur hiérarchie enjoint les fonctionnaires à "ne pas en parler", confie l'un des policiers au Point.

Le 2 juillet un second cas se déclare, chez une autre fonctionnaire de 34 ans. Entre temps, aucune mesure n'avait semble-t-il été prise pour lutter contre une éventuelle contagion. Aujourd'hui, l'inquiétude prévaut au commissariat où les policiers dénoncent ouvertement les conditions de salubrité déplorables et l'absence chronique de mesures de protection et de matériel, gants en plastique, masques et même, jusqu'au savon.

http://www.bfmtv.com/societe/deux-policiers-d-asnieres-sur-seine-contractent-la-tuberculose-900667.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Maladies, saleté... La vétusté des commissariats met les policiers en danger.   Jeu 16 Juil 2015 - 23:58

LE PLUS. Après un cas de tuberculose dans un commissariat d'Asnières-sur-Seine, l'insalubrité des hôtels de police est pointée du doigt. À quoi ressemblent les locaux de la police ? Dans quelles conditions travaille-t-elle ? Pour Emmanuel Cravello, délégué syndical d'Alliance dans les Hauts-de-Seine, la vétusté des commissariats est bien connue et les policiers manquent cruellement de moyens.
Au commissariat d’Asnières-sur-Seine, un cas de tuberculose a été détecté en mars dernier et deux cas suspects viennent d’être écartés.

En tant que délégué syndical d'Alliance des Hauts-de-Seine, cela ne me surprend pas du tout, car je me rends régulièrement dans les hôtels de police de la région et j’ai pu constater la vétusté de celui d’Asnières-sur-Seine. Malheureusement, il n’est pas le seul.

Si l’insalubrité du lieu n’a pas été directement reliée à ce cas de tuberculose, les conditions de travail et le manque de moyens des policiers y sont bien pour quelque chose.

Pas de gants ni de masques à disposition des policiers

Dans le cadre de leurs fonctions, les policiers se rendent souvent à l’intérieur de camps ou de squats au sein desquels les habitants n’ont pas toujours les moyens d’avoir une hygiène adaptée. Certaines maladies peuvent donc s’y développer.

Pourtant, les policiers n’ont pas de gants en latex, de masques en papier, ni même de solution hydro-alcoolique à leur disposition pour se prémunir contre la transmission d’éventuelles maladies.

C’est ce qui est arrivé à la policière atteinte de tuberculose. Alors qu’elle se trouvait sur son lieu de travail, elle s’est mise à cracher du sang. Aujourd’hui, son état s’est nettement amélioré, mais ce drame montre bien les mauvaises conditions de travail des policiers.

En effet, les systèmes D auxquels ils sont obligés d’avoir recours pour se protéger sont insuffisants. Lorsqu’ils sont sur le terrain, ils demandent par exemple aux sapeurs-pompiers de leur prêter des gants et ils doivent acheter leur propre bouteille de solution hydro-alcoolique. C’est dramatique.

Tuberculose, légionellose, amiante...

Quand ils rentrent dans leur commissariat respectif, les policiers se retrouvent également face à des conditions d’hygiène déplorables.

Malheureusement, le commissariat d’Asnières-sur-Seine n’est pas le pire de tous : dans les Hauts-de-Seine et ailleurs en France, bien d’autres hôtels de police ont déjà été pointés du doigt pour les mêmes raisons.

Le commissariat de Saint-Cloud, par exemple, va être fermé pour cause d’amiante. Faute de moyens, les travaux n’ont pas encore commencé et en attendant, les policiers sont obligés de travailler dans une zone de confinement, dans des conditions précaires.

À Suresnes, la légionellose s’est développée dans les douches, tandis qu’à Nanterre, il y a eu des fuites sanitaires et un plafond qui s’est effondré dans une cellule de garde à vue. Enfin, à Boulogne-Billancourt, un collègue est tombé malade à cause de la potabilité de l’eau.

Plus de moyens, avant d'autres drames

Le problème, c’est que les locaux sont vieux et insalubres : les peintures s’écaillent, l’hygiène est discutable dans les parties communes et les sanitaires. Finalement, la saleté est présente partout.

Pour pallier cela et protéger les policiers, nous réclamons davantage de matériel, mais les réponses tardent à venir. On nous dit que le budget n’est pas extensible et qu’il y a d’autres priorités. Ce n’est que lorsqu’un drame se produit que l’on se préoccupe des commissariats vétustes.

Les policiers ont donc appris à se débrouiller seuls et à ne pas compter sur l’administration.

Ce n’est pas normal : il faudrait leur donner les moyens de prévenir ces problèmes en prenant davantage de précautions. En attendant, j’ai bien peur que d’autres drames se produisent ailleurs.


http://leplus.nouvelobs.com/redir/?key=1398028
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux policiers d'Asnières-sur-Seine contractent la tuberculose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: