Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Sainte-Marie-aux-Chênes : un policier poignarde un collègue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Sainte-Marie-aux-Chênes : un policier poignarde un collègue    Dim 28 Juin 2015 - 6:30

Un policier est soupçonné d’avoir donné un coup de couteau à l’un de ses collègues vendredi soir, à Sainte-Marie-aux-Chênes. Le pronostic vital n’est pas engagé. La thèse d’un différend d’ordre privé est privilégiée. Les deux fonctionnaires sont des majors de police travaillant dans l’arrondissement de Briey (territoire Longwy-Chambley) mais qui ne sont pas affectés dans le même commissariat.

D’après les premiers éléments, l’auteur présumé soupçonnait sa femme d’avoir une relation intime avec son collègue. Pour des raisons encore floues, tous trois se sont retrouvés sur le parking du centre commercial de Sainte-Marie-aux-Chênes. Un seul coup a été porté, au niveau de l’abdomen. La victime a été transportée à l’hôpital de Briey. Les nouvelles étaient rassurantes ce samedi.

Interpellé sur les lieux de l’agression par les gendarmes d’Amanvillers, le suspect a fait l’objet d’un prolongement de sa garde à vue. Le parquet de Metz envisage d’ouvrir une information judiciaire pour faire la lumière sur cette affaire.

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-briey/2015/06/27/sainte-marie-aux-chenes-un-policier-poignarde-un-collegue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Moselle : un policier poignarde son collègue qui est l'amant de sa femme   Lun 29 Juin 2015 - 23:11

Un policier a été mis en examen pour "violences aggravées" par le parquet de Metz (Moselle) après avoir poignardé l'amant de sa femme qui est l'un de ses collègues.

Le parquet de Metz a procédé à la mise en examen d'un policier pour avoir poignardé un collègue qu'il soupçonne être l'amant de sa femme. Le suspect qui n'a pas été placé en détention provisoire, selon une source judiciaire, a été placé sous contrôle judiciaire. Les faits se sont déroulés vendredi soir vers 23h sur le parking d'un supermarché à Sainte-Marie-aux-Chêne (Moselle). Le collègue a été blesse légèrement à l'abdomen d'un seul coup de couteau après une vive discussion qui a mal tourné. Selon les premiers éléments de l'enquête, le policier jaloux n'avait "pas l'intention de tuer", d'après la même source.

Une rivalité amoureuse

La discussion a très mal tourné quand les trois personnes se sont retrouvées sur le même parking. Le suspect "imaginait avoir une discussion avec sa femme puisqu'ils viennent de se séparer" confie une source proche de l'enquête. Selon ses déclarations en garde-à-vue, son collègue qu'il soupçonne d'être l'amant de sa femme était également présent sur les lieux.

Le ton est monté et un coup d'arme blanche est parti au moment où les échanges verbaux se sont enflammés. Une ITT de 28 jours a été délivré au policier blessé, selon la même source. Le policier mis en cause ne doit plus entrer en contact avec sa femme et son collègue blessé et a l'interdiction de porter une arme à feu en dehors de son service. Malgré la mise en examen, il conserve ses fonctions dans l'attente de son procès.


http://loractu.fr/metz/10598-moselle-un-policier-poignarde-son-collegue-qui-est-l-amant-de-sa-femme.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sainte-Marie-aux-Chênes : un policier poignarde un collègue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: