Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Burundi: envoi de gendarmes pour protéger l'ambassade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Burundi: envoi de gendarmes pour protéger l'ambassade   Mar 19 Mai 2015 - 23:30


Une quinzaine de "gendarmes français et leur matériel" sont arrivés à Bujumbura pour renforcer l'équipe habituelle chargée de la sécurité de l'ambassade de France, en raison de la crise actuelle au Burundi, a annoncé l'ambassade ce jour. "Il s'agit d'une mission de renfort de sécurité destinée à l'ambassade au titre de la protection. Elle veillera sur les locaux, les implantations françaises diplomatiques", a-t-il été précisé. "Cette équipe vient "renforcer la capacité qui existait auparavant à l'ambassade, compte tenu de la situation au Burundi", a ajouté l'ambassade.


Cette annonce intervient après une série de rumeurs circulant dans la capitale burundaise, faisant état de l'arrivée de "militaires français" au Burundi, où une tentative de coup d'Etat fomentée par plusieurs hauts gradés de l'armée burundaise a échoué jeudi. Le Burundi, ancienne colonie belge, est le théâtre depuis le 26 avril d'un violent mouvement de contestation de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, que ses adversaires jugent inconstitutionnel. Les autorités burundaises ont interdit toute manifestation et qualifié la contestation d'"insurrection". Le mouvement a été brutalement réprimé par la police qui a parfois tiré à balle réelle sur les manifestants.

Les violences liées à la contestation d'un troisième mandat de Pierre Nkurunziza ont fait une vingtaine de morts depuis le 26 avril. Des élections législatives et présidentielle sont prévues respectivement le 26 mai et le 26 juin. De nombreux observateurs et la communauté internationale craignent que les tensions actuelles ne fassent replonger dans des violences à grande échelle ce petit pays des Grands Lacs, dont l'histoire post-coloniale est marquée par de nombreux coups d'Etat, une série de massacres entre communautés hutue et tutsie, et une sanglante guerre civile (1993-2006).

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/19/97001-20150519FILWWW00334-burundi-envoi-de-gendarmes-pour-proteger-l-ambassade.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Burundi : 16 gendarmes français dont 9 du GIGN au cœur de la crise   Jeu 28 Mai 2015 - 19:04

Une trentaine de morts et en l’espace d’un mois, c’est le bilan provisoire des affrontements dans la capitale burundaise, Bujumbura. Depuis le 26 avril, des milliers de Burundais manifestent contre la candidature de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, qu’ils jugent inconstitutionnel. Profitant de cette instabilité, l’ancien chef du service des renseignements burundais Godefroid Niyombare, a annoncé mercredi 13 mai la destitution du président. Un coup d’Etat qui a finalement échoué. C’est dans ce contexte que 16 gendarmes français ont été déployés pour renforcer le dispositif de protection de l’ambassade de France et veiller à la sécurité des ressortissants français.

La tâche pourrait s’avérer plus ardue que prévu. Le détachement composé de sept gendarmes mobiles de l’EGM 34/2 Saint-Gaudens (Haute-Garonne) et de neuf membres du GIGN assiste à des violences devenues quotidiennes dans les quartiers voisins de l’ambassade (Nyakabiga, Jabe). Aux jets de pierre des manifestants répondent les jets de grenades lacrymogènes et les tirs de la police locale. Des face-à-face très tendus ont également lieu entre militaires et policiers burundais, deux forces ayant des difficultés à cohabiter.

L’assassinat, samedi 23 mai au soir, de Zedi Feruzi, président d’un petit parti d’opposition, a remis le feu aux poudres. Les opposants au président appellent désormais à une reprise des manifestations avec encore plus de « vigueur ».

De son côté, le ministère français des Affaires étrangères se dit préoccupé à la fois par les violences et la dégradation du climat politique. « Nous souhaitons l’ouverture du dialogue pour engager la désescalade car seule une solution politique conforme au modèle de réconciliation consacré par l’accord d’Arusha permettra de mettre fin à la crise » fait savoir le Quai d’Orsay.

http://www.lessor.org/burundi-16-gendarmes-francais-dont-9-du-gign-au-coeur-de-la-crise/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Burundi: envoi de gendarmes pour protéger l'ambassade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum Outre-Mer / OPEX-
Sauter vers: