Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Sam 4 Avr 2015 - 11:07

Source : La Dépêche.fr

Épidémie d'arrêts maladies à la CRS 26 de Toulouse-Lardenne. Les CRS se disent épuisés par la multiplication des missions dans le cadre du plan Vigipirate renforcé. Un mouvement qui a des échos au plan national.


Ça gamberge sous la guérite. Rien ne va plus à la CRS 26 de Toulouse-Lardenne. Ces spécialistes du maintien de l'ordre seraient au bord du burn out ou du nervous breakdown (dépression nerveuse), comme on disait dans les films d'Audiard.

Le CRS a le blues, hypersollicité depuis les attentats de janvier à Paris et l'activation du plan Vigipirate renforcé, il n'aurait plus le temps de récupérer entre deux missions et ceux à qui leurs supérieurs demandent d'être des «fonctionnaires de police modèle» risquent la bavure à tout instant à cause de la fatigue et de la tension nerveuse.

Pour Christian Barcouda, délégué régional CRS Toulouse de l'UNSA-Police Midi-Pyrénées, les CRS sont «au bord de l'épuisement, hyperfatigués après 49 jours de déplacement et 19 jours en résidence (formation et maintien de l'ordre à Toulouse) depuis le début de l'année. Après cinq week-ends d'affilée travaillés, ils ont besoin de repos».

Le responsable syndical poursuit : «Au moment de partir en mission pour Paris afin d'assurer la sécurité durant le week-end pour les festivités juives, seuls 40 CRS sont partis sur 65 prévus au départ, 27 sont soit en arrêt maladie (11) soit consultants (16). Quatre ou cinq personnes sont en dépression nerveuse. Je n'ai jamais vu ça en 22 ans à la CRS 26», déclare Christian Barcouda.

«Depuis Charlie, on a la reconnaissance des gens, mais pas celle du ministère de l'Intérieur qui multiplie les missions et les déplacements sans adapter l'effectif», poursuit le responsable syndical. La CRS 26 est en effet intervenue à Paris (protection de la presse et des lieux de culte juifs), à Sivens dans le Tarn, au pays basque (garde statique des intérêts de l'état), sur les manifs nombreuses à Toulouse (en marge de Sivens) et sur certains matchs de foot à risque, et à nouveau ce week-end à Paris.

«En déplacement, on a droit à un seul jour de repos tous les sept jours, l'autre jour de repos est décalé, après trois semaines en déplacement on a droit ainsi à six jours de repos, mais avec la succession de missions, ce n'est pas toujours possible. Et on peut être rappelé en urgence pendant les six jours de repos», explique Christian Barcouda.

En déplacement, les CRS sont logés dans des cantonnements succincts, des chambres de 12 m2 pour deux avec une table, deux chaises et une armoire, parfois pas aux normes et sans prise wifi ni prise TV, ce qui empêche tout contact pendant des jours entiers avec les familles, indique-t-on de source syndicale.

Les CRS, tout comme les policiers, figureraient parmi les professions les plus «à risque» pour le divorce, voire le suicide.

La suite de l 'article en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/04/2080362-le-blues-de-la-crs-26-victime-d-une-epidemie.html


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Mar 7 Avr 2015 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Plan Vigipirate : la multiplication des missions commence à peser .   Lun 6 Avr 2015 - 3:52

Un peu plus de 10 000 policiers, CRS, gendarmes, se relaient sept jours sur sept, jour et nuit, pour assurer les relèves depuis les attentats de janvier. Mais la multiplication des missions commence à peser.

À Toulouse, l'épouse d'un CRS s'inquiète des horaires décalés qui affectent la santé de son mari. "Vous vous rendez compte quand même qu'on envoie sur la voie publique des fonctionnaires de police qui n'ont pas dormi ? Ils attendent quoi ? Une autre bavure ?", s'énerve-t-elle. À Toulouse, 130 CRS sont affectés. Un tiers de l'effectif qui devait assurer une mission à Paris ce weekend est en arrêt maladie.

Une situation inédite, dénoncée par les syndicats

Des missions multipliées, des demandes de mutation reportées, chez les CRS, le ras-le-bol est général. Trois mois après la mise en place du plan Vigipirate, l'accumulation des gardes statiques une fois la nuit tombée est souvent incomprise. Les syndicats réclament une revalorisation de la prime de déplacement, mais aussi une hausse des effectifs. Une table ronde nationale est programmée d'ici quelques jours.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/cocaine-disparue-a-la-pj/vol-de-cocaine-a-la-pj-le-principal-suspect-mis-en-cause-pour-des-faits-anterieurs_855765.html



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mar 7 Avr 2015 - 16:39

Source : France 3 Rhône-Alpes

Des arrêts maladies qui se multiplient chez les CRS et notamment au sein de la compagnie 46 de Sainte-Foy-lès-Lyon. Un mouvement spontané qui traduit un profond malaise chez ces fonctionnaires de Police. Explications

"ça n'est en rien un mot d'ordre syndical, mais un mouvement spontané pour suremploi". Didier Mangione Secrétaire National Unité SGP Police pour les CRS est clair : les "gars sont au bout du rouleau".

A cette heure, la CRS 46 -en ce moment affectée en région parisienne dans le cadre du plan Vigipirate- compte 24 arrêts maladie pour 70 fonctionnaires. Même phénomène pour des compagnies de Toulouse et Nancy.Le procédé a déjà été employé par le passé pour manifester un mal-être, mais ce vague à l'âme est aujourd'hui particulièrement fort, du fait du renforcement considérable des missions de surveillance.


Vigipirate contre temps de repos et de formation

"L'emploi des compagnies est de plus en plus intense". Résultat, le syndicat majoritaire chez les CRS pointe du doigt le rognage des temps de repos et de formation pour des missions loin de chez eux, des missions qualifiées de "pot de fleur" : "Huit heures en faction devant un bâtiment confessionnel -souvent vide-".


Un vieux contentieux qui s'envenime

Si la surcharge de travail est réelle depuis les attentats de janvier, la grogne vient de loin. Depuis de nombreuses années, les CRS demandent que l'indemnité journalière d'absence temporaire, l'IJAT fixée à 30 euros depuis le 30 janvier 2002- soit revalorisée. Jamais entendus, les syndicats -à force de tirer la sonnette d'alarme- ont fini par obtenir il y a 15 jours que le ministère ouvre des discussions ... sans en fixer la date.


le mépris de l'administration

Pour les CRS, ce silence face à dix ans de revendication est synonyme de mépris, forcément envenimé par le contexte antiterroriste. Le niveau alerte attentat en région parisenne a été prolongé jusqu'au 10 avril, et le sera sans doute de nouveau, laissant des fonctionnaires loin de chez eux sans espoir tangible de repos à court terme.


Des revendications dans la gestion des hommes et l'organisation des missions de surveillance.
Le syndicat relève que la gestion des personnels mobiles de la Gendarmerie est plus favorable. Et Didier Mangione d'expliquer : quand les escadrons ont terminé leur missions extérieures, ils sont "neutralisés" et les militaires restent au repos. Chez les CRS, on "déneutralise" volontiers pour redéployer les hommes alors qu'ils devraient être hors circuit.


Pour des patrouilles dynamiques

L'autre gros grief, c'est donc la fin des "missions pot de fleur". "On veut passer à des patrouilles dynamiques, au lieu de faire du statique". Surveiller un quartier en patrouillant, plutôt que de garder un lieu avec peu, voire très peu, de passage. Le syndrôme du batiment confessionnel vide plusieurs jours par semaine, d'autant plus mal accepté que la fin de la mission n'est pas pour demain.  Tous les jours, ce sont environ un millier de CRS qui sont mobilisés en France pour la surveillance de sites sensibles -en grande majorité à Paris-, et 10 000 militaires -tous corps confondus-.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2015/04/07/lyon-nancy-toulouse-malaise-chez-les-crs-699621.html


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/04/07/vigipirate-des-crs-se-font-porter-pales-13841.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mar 7 Avr 2015 - 21:05

oui mais eux ils ont le droit.....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mer 8 Avr 2015 - 10:03

MARSOUIN 26 a écrit:
Source : France 3 Rhône-Alpes
Le syndicat relève que la gestion des personnels mobiles de la Gendarmerie est plus favorable. Et Didier Mangione d'expliquer : quand les escadrons ont terminé leur missions extérieures, ils sont "neutralisés" et les militaires restent au repos.

J'adore cette propension, chez les flics, à opposer systématiquement les deux forces de police étatique...

Ils sont incapables de revendiquer sans "regarder ce qu'il y a dans la gamelle" du voisin...

çà en dit long sur leur mentalité détestable !!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP7
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mer 8 Avr 2015 - 22:56

Crotale ... Vous avez l air de bien connaître ce corps en apportant de telle critique !!!! Moi je serais content de bénéficier également une amelioration sur cette mission pot de fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RetCop32
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Loin des gaz d'échappement
Date d'inscription : 22/01/2015

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mar 14 Avr 2015 - 16:28

Mentalité détestable ???
C'est généraliser à outrance.

Il est vrai que les gardes prétoriennes de certains édiles peuvent nous en remontrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mar 14 Avr 2015 - 20:21

Cette mentalité détestable, je le maintiens, les amène à revendiquer en comparaison systématique avec la gendarmerie... Les flics ne fonctionnent pas et ne fonctionneront jamais comme les gendarmes, alors qu'ils revendiquent en laissant hors du coup les gendarmes qui sont assez grands pour produire leurs propres réclamations, le cas échéant.

Oui, beaucoup de flics ont une mentalité détestable et c'est un fait, ne vous en déplaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP7
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mar 14 Avr 2015 - 20:36

Que c est petit et lamentable de tenir un tel dénigrement. Ce type de discours je l entends souvent mais toujours de la part des voyous..et des délinquants de nos petites cités....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RetCop32
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Loin des gaz d'échappement
Date d'inscription : 22/01/2015

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Mer 15 Avr 2015 - 15:45

Il n'empêche que certaines avancées obtenues par la PN ont également bénéficié à la GN, parité Queuille oblige.
Quant à moi, je maintiens qu'en matière de mentalité détestable, la PM en connait aussi un rayon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Ven 17 Avr 2015 - 9:15

Le Crotale a écrit:
MARSOUIN 26 a écrit:
Source : France 3 Rhône-Alpes
Le syndicat relève que la gestion des personnels mobiles de la Gendarmerie est plus favorable. Et Didier Mangione d'expliquer : quand les escadrons ont terminé leur missions extérieures, ils sont "neutralisés" et les militaires restent au repos.

J'adore cette propension, chez les flics, à opposer systématiquement les deux forces de police étatique...

Ils sont incapables de revendiquer sans "regarder ce qu'il y a dans la gamelle" du voisin...

çà en dit long sur leur mentalité détestable !!  

Les syndicats ne font que leur métier .... de syndicat. Ils défendent d'une part leur beefsteack et s'assurent de leur réélection d'autre part.
Après, qu'ils tapent sur les autres pour essayer de se faire valoir, c'est faire preuve d'un certain manque vue globale, mais c'est pas une raison pour nous même généraliser Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Ven 17 Avr 2015 - 17:54

RetCop32 a écrit:
Il n'empêche que certaines avancées obtenues par la PN ont également bénéficié à la GN, parité Queuille oblige.
Quant à moi, je maintiens qu'en matière de mentalité détestable, la PM en connait aussi un rayon.  

Voila qui confirme mon propos initial !!!

Toujours à regarder dans la gamelle du voisin...

Et pour ton info, je ne suis pas en PM...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MP7
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Ven 17 Avr 2015 - 18:39

Que chacun balaye devant sa porte....
Si j obtiens les avantages des autres corps je ne vais pas me plaindre. Ce n est jamais à sens unique. Après dans chaque corps il y a des gamelles. Nous sommes le reflet de la société......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RetCop32
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Loin des gaz d'échappement
Date d'inscription : 22/01/2015

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Ven 17 Avr 2015 - 22:24

Le Crotale a écrit:
RetCop32 a écrit:
Il n'empêche que certaines avancées obtenues par la PN ont également bénéficié à la GN, parité Queuille oblige.
Quant à moi, je maintiens qu'en matière de mentalité détestable, la PM en connait aussi un rayon.  

Voila qui confirme mon propos initial !!!

Toujours à regarder dans la gamelle du voisin...

Et pour ton info, je ne suis pas en PM...

MDR ! Pôvre gamelle
Et pour ton info, ma galtouze me suffit amplement lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titan32
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3215
Age : 71
Localisation : MIDI PYRENEES - GERS - SARAMON
Emploi : retraité Gie
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Sam 18 Avr 2015 - 0:05

La vache, ça passe bien maintenant à Lou Galip

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RetCop32
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Loin des gaz d'échappement
Date d'inscription : 22/01/2015

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Sam 18 Avr 2015 - 21:44

titan32 a écrit:
La vache, ça passe bien maintenant à Lou Galip      
T'inquiètes, Christian, ça bétonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   Dim 19 Avr 2015 - 22:18

Bonsoir,
Que l'on apprécie ou pas la "communication" des syndicats policiers à propos de l'emploi des CRS dans le cadre du plan vigipirate, il apparait que la gendarmerie mobile en profite aussi puisque nos moblots ne gardent plus des édifices religieux H/24 depuis quelques jours mais ne sont présents en statique que pendant la durée des offices religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyon, Nancy, Toulouse ... malaise chez les CRS.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: