Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Mayotte - Un an ferme pour le lynchage d'un gendarme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Mayotte - Un an ferme pour le lynchage d'un gendarme.   Mer 11 Mar 2015 - 19:06

Selon la gendarmerie, un gendarme en civil qui allait chercher des pizzas est agressé verbalement samedi 22h à Pamandzi par un groupe de "jeunes". L'insulte "sale flic" aurait été proférée par les individus. Alors qu'il sortait de l'établissement, le gendarme est assailli par la bande. Il reçoit un pavé au visage et un coup de barre de fer dans le dos, puis est roué de coups de pieds, une fois au sol. Pour ses blessures, le médecin lui a délivré une ITT de 5 jours.

Un de ses agresseurs, mineur a été interpellé par ses collègues quelques instants plus tard. Il a été placé en garde à vue à 22h30. Le lendemain matin c'est le jeteur de pierre qui a été appréhendé par les forces de l'ordre. Il a été présenté devant le juge le lendemain à 14h pour une comparution immédiate. Il a écopé de 18 mois de prison dont 6 avec sursis, soit un an ferme. Il a été placé sous mandat à l'issue de l'audience, tandis que le mineur s'est vu délivré une convocation devant un officier de police judiciaire au mois d'avril.

http://www.mayottehebdo.com/index.php?option=com_content&view=article&id=567:un-an-ferme-pour-le-lynchage-d-un-gendarme&catid=98:en-bref&Itemid=263
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mayotte - Un an ferme pour le lynchage d'un gendarme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: