Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Hte-Garonne - Les cambrioleurs présumés foncent sur deux gendarmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Hte-Garonne - Les cambrioleurs présumés foncent sur deux gendarmes.   Mer 11 Fév 2015 - 13:03

Source : La dépêche.fr

Ils ont délibérément foncé sur les gendarmes. Hier soir, deux cambrioleurs présumés ont blessé deux militaires de la gendarmerie au cours d'un contrôle, au niveau de la station-service du magasin Super U de Fonbeauzard.

Les deux hommes avaient été pris en chasse vers 18 heures après avoir été repérés, en flagrant délit, sur un cambriolage dans le secteur. Ils ont été coincés au niveau de cette station-service mais ne se sont pas démontés. Alors que deux gendarmes étaient sortis de leur véhicule afin de procéder à leur interpellation, le conducteur de la voiture a délibérément accéléré et percuté les militaires, sous les yeux de nombreux témoins.

Les deux victimes se sont retrouvées à terre. «Il y avait du sang», a décrit une personne présente sur les lieux. L'un des gendarmes, blessé à la tête, a perdu connaissance après le choc. L'autre a été touché à la tête et au genou. Les sapeurs-pompiers et le Samu se sont rendus sur place afin de leur prodiguer les premiers soins puis ils ont été transportés à l'hôpital. Leurs jours n'étaient pas en danger.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/11/2047618-fonbeauzard-cambrioleurs-presumes-foncent-deux-gendarmes-blessent.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DURAIL
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: FONCENT SUR LES GENDARMES   Mer 11 Fév 2015 - 18:01

Bonjour
En premier je souhaite tous mes vœux de rétablissement à vos collègues.

Dans d'autres circonstances, certaines attitudes m'étonnent
Il y a un plus d'un an et démi, un conducteurs sans permis, et sous l'emprise de stupéfiants, après avoir refusé  d'obtempéré, il se livre à une course poursuite, qui se termine dans les rues d'une commune rurale;
Il a manqué de peu des piétons, accroché deux voitures, et à tenté de renverser deux  gendarmes.

Il avait déjà un passé assez chargé, plusieurs condamnations, un accident et dommage corporel  sans permis, trafic de stup.
Il a fini par être interpellé, mais après, il semblerait, que le gendarmes se soient montré très conciliants.
Pour la première, c'était, une personne âgées, qui été "persuadée" par des amis à ce conducteur égaré, de faire une règlement amiable.
Une portière achetée chez un casseur, et repeinte pour remplacée, celle, qui avait enfoncée.
La seconde voiture accrochée, c'était celle de mon fils, et je l'ai aidé à faire son dossier.
l'affaire a été portée en appel, la partie civile n'ayant pas était prise en compte en première instance.

Au jugement en appel, la conduite sans permis n'apparaissait plus, il n'était retenu, que la conduite sans assurance.
Dans une première instance, la conduite sans permis, sous l'emprise de stupéfiants, les deux accrochages, et les tentatives, pour renverser les gendarmes étaient indiquées dans les PV.

En première présentation son avocat a obtenu que l'audience soit renvoyée, il était en détention provisoire, il restait libre pendant ce délais.
A la seconde présentation, il se retrouve condamné à un an de bracelet, et des amendes minorées, pour les infractions constatées.

Pendant sa condamnation, qui limitait  ses déplacement à son travail et son domicile, il se promenait librement, et il est même parti en vacances.

Mon fils, lui victime, à eu droit des menaces, et toutes les galères, pour faire admettre son préjudice,(devis pour 1000 €).
Pour les besoins de son action en appel, il a rencontré les gendarmes, qui avaient traité le dossier, ils trouvaient normal, qu'il puisse se promener, où, il voulait malgré son bracelet, et déclaraient, que ça ne le regardait pas, s'il pouvait se promener avec un bracelet.

Maintenant, pour le recouvrement de son préjudice, il passe par un organisme spécialisé, mais, il n'a pas vraiment le soutien de la Justice pour ce préjudice.
Je précise aussi, qu'il a été routier, pendant quelques années (formation transporteur, pas seulement titulaire du permis C1).
Il a arrêté, le fait d'être "pisté" par les fdo, a été un des éléments qui l'a conduit à changer d'activité, mais, il a un peu de mal à comprendre autant d'indulgence pour chauffard multirécidiviste.
Dans les communes rurales, nous savons, si une personne, qui est sans permis conduit malgré une interdiction.

Ce qui est arrivé à vos collègues, est peut-être inadmissible, mais la complaisance pour d'autres, me semble être assez difficile à expliquer.
En préparant le dossier de mon fils, j'ai pu l'effet, les faits retenus, et ensuite une certaine "complaisance", qui s'installait, et le résultat.
Bien évidement, pour un chauffard, qui s'en sort bien, nous n'allons, nous formaliser, puisque le système judiciaire semble s'en accommoder, le problème, c'est que mon fils puise obtenir sa réparation, par principe, il ne lâchera pas l'affaire, même si tout le système semble être complaisant avec les malfaiteurs, et sévère pour les victimes.

Ayant travaillé, quelques années dans les transport, les agressions étaient fréquentes, et lorsque nous nous sommes cités à comparaître en qualité de victimes, il nous arrive de se demander, si le Juge, ne  nous confond pas avec le prévenu.
Et souvent, c'est à nous de nous justifier d'être sur notre lieux de travail, et non au délinquant, qui par exemple circule sur les voies ferrées pour transporter sa drogue.

Cordialement
DURAIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le chauffard et son passager placés en détention.   Ven 13 Fév 2015 - 12:15

Source : La dépêche.fr

""Arrêtés mardi après avoir percuté deux gendarmes qui tentaient de les interpeller à Fonbeauzard, deux hommes âgés de 23 et 37 ans ont été présentés au parquet hier à l'issue de leur garde à vue. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour «violence sur personne dépositaire de l'autorité publique avec arme par destination», «recel», «vol aggravé», «usage de fausses plaques». Les deux suspects, soupçonnés d'au moins un cambriolage, ont été mis en examen par la juge d'instruction Élodie Billot puis placés sous mandat de dépôt.""

"""Un premier gendarme a été accroché par le véhicule. Ce capitaine, qui commande la brigade des recherches s'est vu attribuer 6 jours d'interruption temporaire de travail (arrêt légal). Un sous-officier du PSIG a lui été heurté de plein fouet par le véhicule et a violemment frappé le pare-brise avec sa tête. Opéré deux fois, ce militaire est hors de danger mais va rester de longues semaines aux soins (plusieurs fractures et 30 jours d'itt).""

http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/13/2048831-gendarmes-blesses-le-chauffard-et-son-passager-places-en-detention.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hte-Garonne - Les cambrioleurs présumés foncent sur deux gendarmes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hte-Garonne - Les cambrioleurs présumés foncent sur deux gendarmes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: