Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Jeu 28 Mar 2013 - 16:49

Un homme a été tué par un policier jeudi en fin de matinée, lors de son interpellation à Montigny-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais.

L'homme était recherché par la police après avoir tenté d'extorquer de l'argent à la gérante d'un hôtel de Fontaine-Notre-Dame, près de Cambrai (Nord), où il avait passé la nuit. Il avait ensuite pris la fuite en voiture.

Selon nos informations, voyant la police arriver, l’homme est sorti de son véhicule et a assené plusieurs coups de ciseaux à la poitrine à un policier, qui est tombé au sol.
Un autre policier a alors tiré plusieurs fois, et l’homme est décédé.

http://www.bfmtv.com/societe/pas-de-calais-un-homme-tue-un-policier-lors-interpellation-480790.html

Prompt rétablissement au Policier blessé !
""""
L'homme est mort sur place. Les jours du policier blessé ne sont pas en danger, a-t-on indiqué de même source.
L'homme tué avait une condamnation à son casier judiciaire pour détention de stupéfiants.

Une quarantaine de jeunes s'étaient rassemblés en début d'après-midi dans le quartier où la victime est décédée, certains lançant des pierres en direction des policiers qui ont répliqué en utilisant des gaz lacrymogènes, a constaté une journaliste. """"""""

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/un-homme-tue-par-un-policier-lors-de-son-arrestation-dans-le-pas-de-calais_1235636.html


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Jeu 28 Mar 2013 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOUME2B
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 216
Localisation : BAS-RHIN
Emploi : GD
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Jeu 28 Mar 2013 - 17:32

Prompt rétablissement au collègue blessé et courage à celui qui a tiré, car je pense qu'il va probablement goûter un plat indigeste en police le fameux Boeuf Carottes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiberius30
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 95
Age : 60
Localisation : gard
Emploi : retraite de l'Arme
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Jeu 28 Mar 2013 - 18:47


Bonjour

Comme toujours après l'intervention de la police,c'est rassemblement de jeunes, provocations, jets de projectiles en tous genres, il faut s'attendre à des véhicules saccagés ou incendiés .
Bon courage aux policiers qui vont maintenant devoir s'expliquer en détails devant la police des polices !!
Phil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Montigny-en-Gohelle: retour au calme après la mort d'un habitant interpellé.   Jeu 28 Mar 2013 - 23:47

La mort d'un jeune habitant de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais) tué par la police lors de son interpellation a provoqué des heurts entre policiers et résidents de la cité minière, où régnait un calme relatif en fin de journée.

La famille de la victime a dénoncé le caractère "disproportionné" de la réponse policière. Mais le procureur de Béthune, Philippe Peyroux, a assuré à l'AFP que "les premiers éléments laissent à penser que les policiers n'ont pas agi de façon inconsidérée et ont agi ainsi pour protéger l'un des leurs dont la vie était menacée".

L'homme âgé de 26 ans était recherché par la police après avoir tenté jeudi matin, muni d'une paire de ciseaux, d'extorquer de l'argent à la gérante d'un hôtel de Fontaine-Notre-Dame, près de Cambrai (Nord), où il avait passé la nuit. Il avait ensuite pris la fuite en voiture.

Une patrouille de quatre policiers de Cambrai s'est rendue à l'adresse de son domicile identifiée grâce au véhicule, selon le magistrat.

Sur place, ils ont vu le jeune homme assis dans sa voiture, à une vingtaine de mètres du domicile de ses parents.
Le procureur a indiqué que trois des policiers sont descendus de leur voiture, le quatrième restant à l'intérieur.

Selon les premiers éléments, à confirmer, le jeune homme est sorti de son véhicule et s'est jeté sur l'un des policiers, le blessant au thorax avec une paire de ciseaux. Il a ensuite tenté de lui porter un deuxième coup. Le policier a alors tiré un coup de feu, le blessant aux jambes.

Le policier est ensuite tombé à terre, à plat sur le dos, sa tête heurtant le sol. Il a commencé à saigner abondamment et perdu connaissance.

Le jeune homme se baissant pour lui porter un nouveau coup de ciseau au cou ou au visage, les deux autres policiers ont ouvert le feu. Leurs balles ont atteint mortellement le jeune homme, l'une à l'aine et l'autre à l'abdomen, selon les premiers éléments.

Quatre coups de feu au total ont été tirés par les policiers, dont l'un, semble-t-il, accidentellement, au moment où le policier est tombé à terre.

Les jours du policier blessé ne sont pas en danger, selon des sources concordantes.

"Les trois policiers sont extrêmement traumatisés par ce qui s'est passé et sont pris en charge sur un plan médical et psychologique", a indiqué le préfet du Pas-de-Calais Denis Robin, sur place.

Malgré la "douleur" de la famille, le préfet a souligné la "dignité" des proches dans cette affaire.

La famille, qui a exprimé son voeu de "calmer les tensions survenues dans le quartier", a également souhaité que la justice "fasse son travail" et annoncé son intention de porter plainte, souhaitant que l'IGPN, la "police des polices", soit saisie.
"On est révoltés ! Pourquoi avoir utilisé directement trois coups de feu sur mon cousin, plutôt qu'un Taser pour le maîtriser ?", a déploré Fatima, cousine de la victime.

La mort du jeune homme, condamné dans le passé pour possession de stupéfiants, a provoqué en début d'après-midi des heurts entre jeunes et policiers, visés par des jets de pierre et qui ont répliqué par des gaz lacrymogènes.

"Il y a eu de façon sporadique et assez éclatée sur l'ensemble de Montigny des incidents du type incendies de conteneurs à ordures, bris d'un abribus", a indiqué par ailleurs le préfet.

"On a eu des groupes d'une quarantaine d'individus qui ont essayé ainsi de multiplier les incidents", a-t-il ajouté, mais aux environs de 17H00, "la situation semble apaisée, sous contrôle".

Des forces de police devaient rester dans la nuit de jeudi à vendredi "aux côtés de la population pour assurer la tranquillité", a informé le préfet.

Cinq résidents soupçonnés d'avoir commis des dégradations ont été placés en garde à vue.

La victime a été examinée sur place par un médecin légiste et sera autopsiée vendredi, a précisé le procureur qui a confié l'enquête à la police judiciaire (DIPJ) de Lille.

© 2013 AFP

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Montigny-en-Gohelle-retour-au-calme-apres-la-mort-d-un-habitant-interpelle.htm?&rub=3&xml=newsmlmmd.48ea11e1ca4823d14085aa6476035332.591.xml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Petit-Fontaine : la réceptionniste de Tabl'Hôtel raconte le braquage !   Ven 29 Mar 2013 - 6:26

Le drame qui s'est noué ce jeudi à Montigny-en-Gohelle - avec la mort du braqueur présumé, Lahoucine Aït Omghar - a pris son origine à Cambrai, jeudi à l'aube. Récit de la réceptionniste.
http://www.lobservateurducambresis.fr/article/28/03/2013/petit-fontaine--la-receptionniste-de-tablhotel-raconte-le-braquage-dont-elle-a-ete-victime-ce-matin/5710
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Ven 29 Mar 2013 - 9:58

Sad j'ai failli verser une petite larme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Ven 29 Mar 2013 - 11:30

Le drame qui s'est noué ce jeudi à Montigny-en-Gohelle - avec la mort du braqueur présumé, Lahoucine Aït Omghar - a pris son origine à Cambrai, jeudi à l'aube. Récit de la réceptionniste

j'aime beaucoup :

1 : " braqueur présumé "

2 : son nom ......... Ami cochon

3 : " l'intention de déposer plainte contre la police "

En tout cas :

" ça c'est fait "

et à mme TAUBIRA : au moins là , il n'y aura pas de risque de récidive Wink


@ Malinois : Moi aussi j'ai " failli "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: la famille réclame "justice" lors d'une marche !   Sam 30 Mar 2013 - 6:25

L'enquête se poursuivait vendredi pour déterminer les circonstances de la mort d'un habitant de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais) tué par la police lors de son interpellation.

L'enquête se poursuivait vendredi pour déterminer les circonstances de la mort d'un habitant de Montigny-en-Gohelle (Pas-de-Calais) tué par la police lors de son interpellation, la famille ayant réclamé "justice" lors d'une marche. Lahoucine Ait Omghar, 26 ans, soupçonné d'avoir commis jeudi matin une tentative d'extorsion dans un hôtel proche de Cambrai (Nord), a été tué par balle lors de son interpellation, alors qu'il tentait de s'en prendre à un policier avec une paire de ciseaux, selon les premiers éléments de l'enquête.

Selon les premiers examens d'autopsie et de balistique recueillis vendredi, cinq tirs ont été relevés sur les armes. Le policier qui a reçu les coups de ciseaux au thorax, avant de tomber et de perdre connaissance, a semble-t-il tiré trois fois, "mais ce ne sont pas ses tirs à lui qui manifestement ont été mortels", a rapporté à l'AFP le parquet de Béthune (Pas-de-Calais). Deux autres armes, celles de ses collègues qui n'ont pas été blessés, ont tiré une seule fois chacune, l'une d'elle ayant causé un impact mortel au foie, après avoir transpercé le biceps droit, selon le parquet, qui estime que cela "accrédite" que la victime était accroupie à terre au-dessus du policier.

Les quatre policiers présents lors de l'interpellation ont été entendus par la police judiciaire de Lille dans le cadre de l'enquête classique. L'IGPN (Inspection générale de la police nationale), la "police des polices", a quant à elle été saisie vendredi matin "pour effectuer une enquête parallèle sur les circonstances de l'intervention des services de police et ce qui a amené le déclenchement des tirs", selon le parquet.

"C'est pas juste, la mort de mon frère"

Environ 300 personnes, parmi lesquelles la famille du jeune homme, ont marché pacifiquement vendredi de leur commune de Montigny jusqu'au commissariat d'Hénin-Beaumont, pour réclamer "justice". "C'est pas juste, la mort de mon frère. Je réclame que justice soit faite", a déclaré à l'AFP, Fatima, soeur aînée du jeune homme. "Tuer un jeune de 26 ans, qui a son avenir devant lui... Il n'était pas armé. Même les animaux ne meurent pas comme ça", a-t-elle ajouté. "On fait cette marche pacifiquement, pour honorer sa mémoire et pour dire que les communautés de Montigny et alentours sont peinées de ce décès, mais on voulait montrer aux autorités, qu'on fait ça calmement", a déclaré Mustapha, un des frères du jeune homme.

"On l'a abattu dans la rue, alors qu'on pouvait le maîtriser, on veut que justice soit faite", a-t-il ajouté. La marche s'est terminée sans heurt, devant le commissariat de police d'Hénin-Beaumont. Après une minute de silence, lors de laquelle ils ont brandi roses et portraits du jeune homme tué, les manifestants se sont dispersés, toutefois dans une certaine tension, après avoir invectivé la police et la justice à plusieurs reprises, aux cris notamment de "Police, assassins, justice complice", alors que la représentante d'un collectif contre les violences policières en a également critiqué le fonctionnement.

Les gardes à vue de cinq jeunes hommes, soupçonnés d'avoir participé à des dégradations lors de heurts entre habitants et forces de l'ordre jeudi, ont été prolongées jusqu'à samedi, en attendant leur confrontation avec des policiers, selon le parquet. Une information judiciaire sera ouverte samedi sur l'ensemble des faits.

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/homme-tue-par-un-policier-la-famille-reclame-justice-lors-d-une-7910054.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sable
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 619
Localisation : Dans une BT au service des services et des administrations diverses
Emploi : GD noyé sous l'accumulation des missions et des PV
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Sam 30 Mar 2013 - 9:42

Je cite "il n'était pas armé..."
Cette p'tin de culture de l'excuse "à la Francaise" permet toutes les provocations.
Ben quoi! Il n'était pas armé, avec ses ciseaux, il essayait juste de faire de l'acunpuncture sur le policier. Le procureur de la République, entendu dans les médias, semble confirmer la thèse de la légitime défense. Je vois trés mal un proc avancer cette thèse s'il n'a pas d'éléments sérieux à sa disposition.
L'échelle des actes à ne pas commettre a tellement été dévalorisée entre autres grâce à des réponses pénales pronant plus la main tendue que la sanction et grâce aussi à une remise en cause des actes des forces de l'ordre, que les délinquants n'ont pas les limites qu'ils devraient avoir.
Tout le mode conteste tout maintenant! Plus c'est gros plus ça passe.....
STOP!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Sam 30 Mar 2013 - 12:49

"Tuer un jeune de 26 ans, qui a son avenir devant lui...


il en avait déjà derrière...... et effectivement se promettait un bel avenir de voyou.......


légitime défense , si je me rappelle bien " défense des biens ET DES PERSONNES " le policier a terre était soçus la menace immédiate d'aun coup de ciseaux potentiellement mortel.... PAN ! fermez le ban !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   Sam 30 Mar 2013 - 13:03

Le genre d'individu qui aurait pu se sentir concerné par ce gigantesque panneau sur la façade de la cour d'appel de Douai (il y a quelques dizaines d'années) !
"Ici l'Etat investit pour votre avenir - reconstruction d'une cour d'assises".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas-de-Calais: un homme tué par un policier lors de son interpellation !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: