Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   Sam 23 Mar 2013 - 18:32

Le parquet de Mulhouse a ouvert une information judiciaire pour viol sur une mineure de moins de 15 ans à Wittelsheim, a-t-on appris hier matin.

D’après les premiers éléments de l’enquête, une adolescente de 13 ans aurait été emmenée dans un sous-sol où deux jeunes lui auraient imposé des relations sexuelles, le 11 mars dernier, en fin d’après-midi. Après plusieurs jours de recherche et de recoupements, les gendarmes ont retrouvé la trace de cinq suspects, domiciliés à Mulhouse et Wittelsheim, et les ont interpellés mardi dernier. L’un d’entre eux, qui avait un alibi, a été remis en liberté dans la journée et un autre, qui n’aurait pas participé et aurait reconduit la victime après les faits, a aussi été relâché.

Celui qui est suspecté d’avoir amené l’adolescente vers le sous-sol a été mis en examen pour complicité et placé sous contrôle judiciaire, les deux auteurs présumés, âgés de 17 et 19 ans et impliqués à des degrés différents, ont été mis en examen du chef de viol sur mineure de 15 ans et placés en détention provisoire. L’un a reconnu une relation mais assuré que l’adolescente était consentante, l’autre a démenti toute implication. Quant au complice présumé, il a expliqué qu’il ignorait ce qu’il allait se passer.

Pompiers et gendarmes visés

Après les placements en détention, la commune a été le théâtre de violences urbaines, au cours de la nuit de jeudi à vendredi. Plusieurs incidents se sont déroulés au centre-ville et sur la voie de contournement. Les forces de l’ordre ont été la cible de caillassages et de guet-apens. Les pompiers et les gendarmes sont intervenus vers 22 h 30, pour trois voitures signalées en feu derrière la mairie. Les pompiers ont éteint les incendies qui ont détruit deux véhicules sur trois. Durant leur intervention, un groupe d’une quinzaine de jeunes a jeté des cailloux et mis des barrières sur la route.

Les gendarmes de Wittelsheim et le Psig de Cernay, qui ont aussi été visés par des jets de pierres, ont demandé des renforts. Deux patrouilles de gendarmerie de Blodelsheim, des mobiles de Wintzenheim et Neuf-Brisach, le Psig de Mulhouse, ceux d’Illzach, Ottmarsheim et Lutterbach, soit entre 25 et 30 militaires sont arrivés sur les lieux. Les jeunes, qui semblaient vouloir en découdre, se sont déplacés au niveau du pont de la D2 qui traverse la voie de contournement de Wittelsheim. Un conteneur à poubelles a été incendié sur la route et des pavés et des pierres ont été jetés sur la chaussée. Une voiture qui passait a eu un pneu crevé. Les forces de l’ordre ont fini par fermer cette portion de route.

Le calme est revenu vers 2 h du matin. Une enquête est en cours pour identifier les auteurs des méfaits.

A lire aussi




  • Voitures incendiées à Wittelsheim
  • Wittelsheim : encore des incendies volontaires de voitures cette nuit
http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/03/23/violences-urbaines-apres-des-incarcerations-pour-viol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrphilou
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Chartres (28) France
Emploi : Brigadier Police Nationale Chartres
Date d'inscription : 17/05/2009

MessageSujet: Re: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   Sam 23 Mar 2013 - 19:57

Et alors ? quoi de plus naturel que ces jeunes gens manifestent leurs soutiens à leurs camarades qui sont victimes du harcèlement des Forces de l'Ordre...
Normal, tout celà est normal.
Dans certains pays il y aurait eu quelques émeutiers au tapis de façon définitive. En France il y a les syndromes des "bavures", et donc on ose pas répliquer.
Force doit rester à la Loi, il me semble... mais pas en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilan
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 38
Localisation : A niqab city
Emploi : To protect and serve
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   Dim 24 Mar 2013 - 16:05

M. Valls, Madame Taubira, un mot à dire? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   Dim 24 Mar 2013 - 16:35

ilan a écrit:
M. Valls, Madame Taubira, un mot à dire? Rolling Eyes
euhhhhhhhhhhhhhhh Exclamation rien Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TACKELBERY
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 38
Localisation : frontière franco-suisso-allemande
Emploi : Chef de groupe Gie Mobile
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   Dim 24 Mar 2013 - 17:36

malinois a écrit:
ilan a écrit:
M. Valls, Madame Taubira, un mot à dire? Rolling Eyes
euhhhhhhhhhhhhhhh Exclamation rien Embarassed

ces jeunes ne voulaient que jouer, il faut que jeunesse se fasse



DEHORS!!!!!! Au 40mm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !   

Revenir en haut Aller en bas
 
WITTELSHEIM - Violences urbaines après des incarcérations pour viol !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: