Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 MALI : 5 eme victime française

Aller en bas 
AuteurMessage
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 11:35



un caporal du 1er RIMA d angoulême .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 11:44

L'Elysée a annoncé dimanche matin la mort d'un caporal au Mali. Il s'agit du cinquième Français tué depuis le début de l'opération Serval.

Un caporal du 1er régiment d'infanterie de Marine d'Angoulême est mort au combat dans le nord du Mali, cinquième soldat français tué depuis le début de l'opération Serval, a annoncé le président François Hollande dans un communiqué de l'Elysée, exprimant sa "grande tristesse". Le chef de l'Etat "adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères  condoléances et le respect de toute la Nation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 11:49

Condoléances à sa famille et à ses frères d'Arme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 13:13


Un caporal du 1er RIMa tué au combat dans le nord Mali (MàJ)
17 mars 2013 – 9:56

La présidence de la République a annoncé, ce 17 mars, la mort au combat d’un caporal du 1er Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) d’Angoulême. Il s’agit du 5e militaire français à perdre la vie depuis le lancement de l’opération Serval, le 11 janvier dernier.

Le président Hollande “adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances et le respect de toute la nation” et “salue avec émotion la détermination et le courage des forces françaises engagées au Mali dans l’ultime phase, la plus délicate, de leur mission”, indique le communiqué de l’Elysée.

Le ministère de la Défense a précisé l’identité du marsouin tué au combat : il s’agit du caporal Alexandre Van Dooren, âgé de 24 ans. L’AMX-10 RC qu’il pilotait a été atteint par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) lors d’une mission de fouille et de destruction de caches terroristes au sud de Tessalit, dans l’Adrar des Ifoghas. Trois autres militaires ont été blessés, dont deux sérieusement.

“Nous n’oublierons jamais le courage de nos militaires, engagés loin de chez eux dans une mission si difficile où ils défendent notre liberté et notre sécurité”, a assuré le ministre de la Défese, Jean-Yves Le Drian, par voie de communiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou93
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 13:21

Honneurs lui soient rendus.
Raison supplémentaire de continuer jusqu'au bout l'éradication de la peste terroriste islamiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AK47
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 779
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Dim 17 Mar 2013 - 14:27

Alexandre Van Dooren, 1er RIMa

Le caporal Alexandre Van Dooren, 24 ans, du 1er régiment d'infanterie de Marine d'Angoulême, a été tué le 16 mars au Mali. Le décès d'Alexandre Van Dooren est survenu alors qu'il participait à une mission de fouille et de destruction de caches terroristes au sud de Tessalit, dans le massif des Ifoghas, selon le ministère de la Défense. Dans cette opération dangereuse, trois autres soldats ont été blessés.

Au service de la France depuis 3 ans

Né le 8 avril 1989, le caporal Alexandre Van Dooren a servi la France durant plus de trois ans. Le 6 octobre 2009, il souscrit un contrat d’engagé volontaire de l’armée de Terre au CPIS (centre parachutiste d’instruction spécialisée) de Perpignan. Le 7 avril 2010, il rejoint le 1er régiment d’infanterie de Marine d’Angoulême pour cinq ans. Au terme de sa formation initiale durant laquelle il fait preuve d’un très fort potentiel, il est

élevé à la distinction de 1re classe le 7 octobre 2010 et est affecté au 3e escadron.

Gradé caporal en avril 2012

Très dynamique et efficace, il occupe la fonction de pilote AMX 10 RCR et se distingue en obtenant brillamment, dès octobre 2011, son certificat militaire élémentaire. Son excellente manière de servir lui permet d’accéder au grade de caporal dès le 1er avril 2012.

Un bon camarade

Le caporal Alexandre Van Dooren totalisait trois missions au cours desquelles son enthousiasme et ses qualités intellectuelles et physiques font l’unanimité, tant auprès de son commandement que de ses camarades. D’avril à juillet 2011, il avait été engagé dans sa fonction de pilote AMX 10 RCR au sein du 5e régiment interarmes outre-mer à Djibouti. De janvier à mai 2012, il avait servi en tant que chef d’équipe Proterre au sein du 41e bataillon d’infanterie de marine, en Guadeloupe. Une nouvelle fois, il y avait été particulièrement remarqué pour son sens aigu des responsabilités et sa rusticité.

Mort le 16 mars 2013

Envoyé au Mali depuis le 27 janvier 2013, il était engagé au sein du GTIA4 (groupement tactique interarmes) dans le cadre de l’opération Serval, en tant que pilote AMX 10RCR. Le 16 mars 2013, au cours d’une opération dans la zone au sud de Tessalit visant à rechercher et détruire les groupes terroristes qui s’y trouvent encore, un blindé AMX 10RCR a sauté sur un engin explosif, provoquant la mort du militaire.

Il est le cinquième soldat français à mourir au combat depuis le lancement de l’opération Serval.

Le caporal Alexandre Van Dooren était titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale depuis 2012. Agé de 24 ans, il était en situation de concubinage et père d’un enfant.

Il a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/ils-sont-morts-au-mali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Un militaire français tué au Mali !   Dim 17 Mar 2013 - 14:50





Un militaire français a été tué samedi en fin d'après-midi au cours d'une opération dans le nord du Mali, à une dizaine de kilomètres au sud de la vallée de l'Ametettaï, où de violents combats ont eu lieu récemment. Le caporal du 1er RIMa est mort dans l'explosion de son blindé AMX 10RC qui progressait en tête de colonne. Le blindé a sauté sur une mine ou un IED, et aucun accrochage n'a eu lieu.

Le caporal Alexandre Van Dooren, 24 ans, était pilote d'AMX 10RC. Il s'était engagé en octobre 2009 au Service Action de la DGSE. Pour une raison inconnue, il rejoint six mois plus tard le 1er RIMa, régiment d'Angoulême, où il servait depuis près de trois ans. Il participe à des missions au Djibouti et en Guadeloupe, avant d'être projeté au Mali, le 27 janvier dernier. Alexandre Van Dooren vivait en concubinage et était père d'un enfant.

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Un-militaire-francais-tue-au-Mali_a984.html

http://www.opex360.com/2013/03/17/caporal-alexandre-van-dooren-mort-pour-la-france/

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/03/17/in-memoriam-caporal-alexandre-van-dooren-1er-rima-tue-au-mal.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Mali: "Forte émotion" au 1er RIMa à l'annonce de la mort du 5e français !!!   Dim 17 Mar 2013 - 19:08

Le drapeau tricolore en berne et une rose déposée devant le 1er régiment d'infanterie de marine d'Angoulême, d'où est originaire le cinquième soldat mort depuis le début de l'intervention militaire française au Mali.

"On a tous conscience des risques de notre métier, mais on n'y songe jamais réellement. Et c'est lorsque l'on y est confronté que l'on prend bien conscience de la douleur que cela procure pour nous et surtout pour la famille", a déclaré au cours d'un point presse devant le 1er RIMa dont est issu le cinquième soldat français tué au Mali depuis le début du conflit, le lieutenant-colonel Patrick Martini. Il a fait part de "la forte émotion de l'ensemble du personnel du régiment", après la mort de ce caporal qui faisait partie des 370 sur 700 soldats du 1er RIMa engagés dans cette opération.

Père d'une fillette de 2 ans


Âgé de 23 ans, le caporal Alexandre Van Dooren était "en concubinage à Angoulême et papa d'une petite fille de deux ans", a-t-il ajouté. "C'est quelque-chose de terrible à annoncer puis à vivre pour la famille", a dit l'officier.

Le caporal, originaire de l'est de la France, s'était engagé dans le 1er RIMa en 2010 "pour piloter un engin blindé". Le Mali était sa troisième mission. "Il était parti motivé pour cette mission. Tout personnel du régiment aspirait à y participer", a témoigné Patrick Martini.

Les familles "profondément choquées"


Sa mort survient alors que le 1er RIMa organisait dimanche une journée d'information des familles. "Quand elles ont appris ce qui s'était passé, elles ont été profondément choquées", a rapporté le lieutenant-colonel. "Elles savent bien que cela peut arriver à un proche mais tant que l'on ne l'a pas vécu c'est quelque-chose complètement abstrait. Là, elles l'ont subi de plein fouet et sont très marquées", a-t-il dit.
Le décès du caporal, samedi, est survenu alors que son escadron était "en reconnaissance sur un axe", au sud de Tessalit, près de la frontière algérienne. "Le véhicule de tête, un char AMX 10 RC, a sauté sur un engin explosif", a rapporté Patrick Martini. "Le pilote a été tué sur le coup puisque c'était lui le plus exposé", les trois autres membres de l'équipage blessés sont "en cours de rapatriement vers les hôpitaux parisiens", a annoncé le lieutenant-colonel.
Le dernier décès d'un soldat du 1er RIMa remonte à 2003 lors d'une opération en Côte d'Ivoire.

http://www.bfmtv.com/international/mali-forte-emotion-1er-rima-a-lannonce-mort-5e-francais-472192.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: L'hommage de ses camarades au caporal Alexandre van Dooren !   Lun 18 Mar 2013 - 13:29

Kenzo Tribouillard, photographe de l'AFP, était ce lundi matin à Tessalit: il a pris ces photos du cercueil du caporal Alexandre van Dooren, tué au combat samedi dans les Ifoghas. Ce soldat du 1er RIMa a été tué lorsque son AMX 10RC a été détruit par l'explosion d'une mine ou d'un IED. Le corp du 5e militaire français tué au combat au Mali devrait regagner la France en milieu de semaine.


http://www.sudouest.fr/2013/03/18/l-hommage-de-la-defense-et-de-la-ville-d-angouleme-au-caporal-van-dooren-997995-813.php


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/03/18/lede-ses-camarades-au-caporal-alexandre-van-dooren.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Lun 18 Mar 2013 - 14:43

Lou93 a écrit:

Raison supplémentaire de continuer jusqu'au bout l'éradication de la peste terroriste islamiste.
je peux te dire qu'on n'est pas "sorti de l'auberge" No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DURAIL
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: MALI : 5 eme victime française   Mar 19 Mar 2013 - 18:40

Bonjour

Je ne peux, que présenter mes condoléances à sa famille et ses proches.

Mais, je peux aussi, vous mettre en garde contre des réactions de colère, même légitimes, et de haine, il ne faudrait pas , que nous mettions au niveau de ces terroristes.
Si devions devenir comme eux, ces morts, et cette lutte, n'aurait plus aucun sens.

Cordialement
Durail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: L'hommage national au caporal charentais Alexandre Van Dooren aura lieu vendredi   Mer 20 Mar 2013 - 13:34

Après l'hommage de ses frère d'armes rendu lundi matin sur la base de Tessalit (Mali), l'hommage national au caporal Alexandre Van Dooren, 24 ans, mort samedi au Mali, aura lieu vendredi matin, à Paris.Le convoi funéraire empruntera le pont Alexandre III à 10 heures. La cérémonie aux Invalides se déroulera une demi-heure plus tard dans la plus stricte intimité familiale.

L'hommage du 1er RIMa (Régiment d'infanterie de marine d'Angoulême) au jeune père de famille aura lieu, lui, samedi à 11 heures au Régiment, au Quartier Fayolle.

Ces hommages devraient se dérouler en présence du chef de l'Etat, du Premier ministre ou du ministre de la Défense, en fonction de leur agenda.

http://www.sudouest.fr/2013/03/20/l-hommage-national-au-caporal-charentais-alexandre-van-dooren-aura-lieu-vendredi-1000190-813.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les honneurs militaires ont été rendus ce matin au caporal Van Dooren !   Ven 22 Mar 2013 - 18:46

Le caporal Alexandre Van Dooren a été tué samedi 16 mars en mission au Mali. Les honneurs militaires lui ont été rendus ce vendredi matin à l'Hôtel des Invalides lors d'une cérémonie intime réservée à sa famille et ses compagnons d'armes.



© France TV Le convoi funéraire ce vendredi matin à l'entrée du Pont Alexandre III à Paris.





Avant la cérémonie militaire à 10h30, présidée par le général B.Ract-Madoux, chef d'état-major de l'Armée de terre, le cortège funèbre est passé sur le Pont Alexandre III .

Agé de 24 ans, le caporal Alexandre Van Dooren du 1er Régiment d’Infanterie de Marine d’Angoulême (RIMA) laisse une fille de 2 ans et une compagne enceinte de leur second enfant. Il était originaire de Picardie. Il est né à Senlis et sa famille vit toujours à Pontpoint dans l'Oise.

Le caporal Van Dooren est le 5e soldat français tué au Mali depuis le début de l'opération française Serval au Mali.
En début de semaine, mardi 19 mars, les députés ont observé une minute de silence en hommage au jeune caporal lors de l'ouverture de la séance de questions au gouvernement.

Demain samedi 23 mars, un dernier hommage lui sera rendu à 11h au quartier Fayolles à Angoulême où est basé le RIMA.
La cérémonie se déroulera en présence de Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense. Elle ne sera pas ouverte au public. Les habitants de la ville qui souhaitent témoigner sont invités à déposer des fleurs devant le quartier général du 1er RIMA.

Dès ce vendredi, la ville a affiché sa solidarité avec le caporal Van Dooren et les militaires qui combattent au Mali . Les commerçants ont affiché sa photo dans leur vitrine et les drapeaux sur la mairie ont été mis en berne.
Reportage ce vendredi à Angoulême de Jérôme Deboeuf et Christophe Guinot

http://poitou-charentes.france3.fr/2013/03/22/les-honneurs-militaires-ont-ete-rendus-ce-matin-au-caporal-van-dooren-aux-invalides-paris-221077.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 69
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    Sam 23 Mar 2013 - 1:55

Il avait un article dans le Courrier Picard de ce jour, qui en faisait un portrait très sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Adieu à un frère d’armes !   Jeu 28 Mar 2013 - 12:40

Le caporal Van Dooren est mort pour la France sur le sol malien. Le sacrifice consenti d’un homme de vingt-quatre ans qui aimait la vie.Van Dooren, tu es tombé, samedi 16 mars, sur le sol malien. À 24 ans. En laissant derrière toi une petite fille qui ne jouera jamais avec son père et une jeune femme qui ne reverra plus l’homme qu’elle aime.

Entre frères d’armes, nous parlons peu de la mort, mais elle plane et nous suit comme une ombre. La mort que l’on peut donner. Celle que l’on peut recevoir. Servir jusqu’au sacrifice suprême n’est pas vain. C’est assumer le choix du dévouement. Tu n’es pas une victime, Van Do. Soldat professionnel, tu as librement consenti au sacrifice suprême. Une décision d’homme. Tu dois t’en douter, j’ai l’impression que mes mots sonnent creux.
Pourtant, je te les dois. À toi et aux tiens. Pour expliquer ta mort. Qu’est-ce qui amène un jeune Français à mourir sur une piste poussiéreuse de la vallée de l’Amettetaï, aux confins du monde ? Le courage. Le choix de la force assumée, mise au service des faibles. Le besoin de faire voler en éclats ses propres limites. Peut-être, aussi, le désir de l’action noble et belle.

Tu étais fier d’appartenir au 1er régiment d’infanterie de marine, le régiment de Bir Hakeim, dont le drapeau s’enorgueillit de quinze noms de batailles. Tu y as rajouté ton histoire. Celle d’un raid blindé de plusieurs centaines de kilomètres dans le désert, de Niamey jusqu’à cet adrar des Ifoghas où tu débusquais avec tes camarades les criminels qui coupent les mains des petits voleurs d’étals et lapident les femmes qui s’abandonnent à l’étreinte d’un amant.

Combien d’hommes de ton âge seraient capables d’abandonner confort et sécurité pour risquer la mort par le fer et le feu ? Tu aimais les populations que nous avons croisées sous divers cieux. Et tu aimais le pays qui t’envoyait les défendre. Tu n’étais pas croyant, certes, mais tu avais l’intuition qu’il n’est pas de plus grand sacrifice que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Il faisait sans doute une chaleur à crever dans ton AMX-10RC ; le visage creusé sous une croûte de sueur et de poussière, tu devais arborer ce sourire légèrement narquois qui ne te quittait guère. Je revois aussi ton regard, tes yeux pers sans voile où pétillait une lueur d’amusement. Tu aimais la vie mais tu te foutais un peu d’elle, comme d’une bonne amie. Tu étais trop intelligent pour prendre ses foucades au sérieux. La seule chose qui comptait pour toi, c’était ta compagne et ta petite fille.

La boucle du Niger est pacifiée. Les pêcheurs y font glisser leurs longues barques et jettent leurs filets dans ses eaux bleues. Les enfants ramassent les premières mangues de la saison sous les ramées vertes couronnées de fleurs roses. Les pâtres surveillent négligemment quelques bêtes étiques qui mâchonnent des épines. Ils vivent en paix parce que de jeunes hommes donnent leur vie dans les massifs écrasés de soleil des confins sahariens. En tombant, tu as jeté un défi à la face de nos ennemis. Car ce sont des hommes qui aiment la mort mais ont peur de la vie. Toi, tu aimais la vie et tu avais un peu peur de la mort, comme nous tous, n’est-ce pas ? Mais tu n’as pas reculé. Et aux groupes de combattants islamistes suicidaires, tu opposes le sacrifice conscient de l’individu. Non seulement tu n’as pas plié le genou devant eux, mais tu as révélé le néant de leur combat. Que pèse l’acte du fanatique face à celui d’un homme libre qui aime sa femme, qui aime rire, qui aime embrasser son enfant et qui laisse tout cela pour se battre ? Pour que d’autres que lui puissent aimer, rire et embrasser.

J’ai un peu honte, mais je frissonne en finissant d’écrire ces lignes. Ce n’est pas de la faiblesse, je ne le crois pas. Au contraire. Malgré mon émotion et ma tristesse, je me sens plus que jamais ferme dans mes choix et mes résolutions. Le don que tu as fait de ta vie nous interdit la médiocrité. Dorénavant, c’est avec un peu de ton regard que je veux voir le monde. Te prêter mes yeux pour te faire voir que ce pour quoi tu es tombé perdure. Adieu, Van Do.

Le capitaine Raphaël Chauvancy fut le chef de peloton du caporal Van Dooren. Il sert actuellement en opération extérieure au Mali.

http://www.valeursactuelles.com/adieu-fr%C3%A8re-d%E2%80%99armes20130327.html-0

Hommage émouvant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MALI : 5 eme victime française    

Revenir en haut Aller en bas
 
MALI : 5 eme victime française
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: