Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mer 6 Mar 2013 - 18:36

Rappel du premier message :

De jeunes officiers dénoncent une gabegie au sein de l'armée !

"Nous, jeunes officiers du mouvement Marc Bloch". Mercredi 6 mars, francetv info
publie une tribune dans laquelle plusieurs officiers de l’armée française, normalement soumis au devoir de réserve, épinglent sévèrement la gestion de la Grande Muette. Explications.

Qui sont-ils ?

Une dizaine de jeunes lieutenants de l’armée française, issus de divers recrutements et appartenant à différents corps. Ils restent anonymes, car parler de leur métier et de l’armée leur est interdit, devoir de réserve oblige. Mais ils souhaitent interpeller sur "l’état critique de l’armée française", qu’ils ont intégrée il y a en moyenne trois ans.

Ils se réclament de Marc Bloch, historien et gradé de l’armée française qui a écrit en 1940 L’Etrange Défaite, où il décortique les raisons de l’échec français durant la Seconde Guerre mondiale. Défaite qu’il impute à des dysfonctionnements au plus haut niveau de l’armée.

Que dénoncent-ils ?

De mauvais choix budgétaires

"Aujourd’hui, l’armée française est menacée de déclin", attaquent d’emblée ces jeunes officiers dans leur tribune. Ils pointent particulièrement la négligence de l’équipement individuel des soldats au profit de grands programmes d’armement. Et de citer le programme Félin, "censé faire du soldat une sorte de Robocop ou d’inspecteur Gadget", mais qui a "alourdi d’une dizaine de kilos" les équipements. "Un parachutiste dépense en moyenne 1 600 euros pour son équipement individuel, c’est près d’un mois de salaire",confient-ils à francetv info pour appuyer leur propos. Car le matériel de base fourni par l’armée est loin d’être optimal, comme le révèle ce témoignage publié sur le blog Secret défense. Mais ils épinglent aussi le lobby "du complexe militaro-industriel", qu'ils accusent d'être responsable de certaines des orientations budgétaires qu'ils dénoncent, et auquel le Parlement doit "imposer des choix stratégiques".

La "gabegie du pyramidage des officiers"

"Des officiers supérieurs sont entretenus dans une inactivité de petits fours", assène le mouvement Marc Bloch. Dans le viseur : 5 500 généraux officiellement à la retraite, mais maintenus en "2e section". Mobilisables par l’armée, ils perçoivent à ce titre "une solde de réserve, dont le montant est équivalent à celui de la pension de retraite, mais qui est fiscalement considérée comme un revenu d'activité". Ce qui permet notamment de bénéficier de la déduction de 10% pour frais professionnels dans le calcul de l'impôt sur le revenu selon la loi.
Seule une petite centaine sont rappelés chaque année, tandis que les autres "sont jamais à la retraite, mais tranquilles", note Rue89, qui rappelle que la solde moyenne de ces généraux, hors prime, est de 5 850 euros mensuels.

De plus, nombre d’entre eux se reconvertissent dans le privé, et l’Association de défense des droits des militaires dénonçait déjà en 2008 le fait qu’"au mépris de la règlementation et à l’heure des restrictions budgétaires, des généraux cumulent soldes de réserve et solde d’activité". "Dans le même temps, 35 000 emplois de militaires et sous-officiers sont supprimés, et aucun d’officier", déplorent les signataires de la tribune. Selon une étude de la Cour des comptes reprise par la Fondation iFrap (un think tank français ultralibéral), sur les 22 000 postes supprimés entre 2008 et 2011, seulement six postes d’officiers généraux (toutes armées confondues) étaient concernés. Ils épinglent également le système de primes, notamment attribuées aux parachutistes, mais dont l’organisation est en passe d’être revue.

Pourquoi parlent-ils ?

S’ils manquent à leur devoir de réserve, "c’est parce que la hiérarchie n’a pas intérêt à dénoncer les abus dont elle bénéficie", confient-ils à francetv info. Ils assurent dénoncer uniquement des faits qui sont dans le "domaine public", mais sur lesquels l’attention n’est, à leur sens, pas assez portée. Ils s’appuient notamment sur des chiffres de la Cour des comptes, du Conseil supérieur de la fonction militaire ou encore des données largement relayées sur les blogs et forum militaires. Par cette tribune, publiée avant la sortie du Livre blanc de la Défense pour 2014-2019, qui doit être rendu fin mars ou début avril, selon Marianne, ils souhaitent "interpeller l’opinion publique pour éviter que le recueil ne se trompe, délibérément ou non, de constat". "Ce sont des faits qui scandalisent toute l’armée", soulignent ces jeunes chefs qui se veulent porte-paroles de leurs troupes.

Que veulent-ils ?

Attirer l’attention de l’opinion publique

"Nous n’avons pas la prétention de tout bouleverser ", affirment-ils. Mais ils cherchent à prendre toute leur place dans un "débat national" qu’ils jugent nécessaire. Le mouvement Marc Bloch réclame également la création d’une commission parlementaire indépendante afin de réfléchir à toutes les questions qu’il soulève et notamment à révision des primes et indemnités des militaires.

En guise de signal d’alarme, ils rappellent que le moral de l’armée "est en seuil d’alerte", selon les mots du chef d’état-major des armées, l’amiral Edouard Guillaud, le 11 juillet 2012.

Montrer que les efforts peuvent venir de l’intérieur

Ils aimeraient "que les pouvoirs publics montrent qu’ils s’intéressent à l’armée en augmentant son budget et en s’occupant de ceux qui la plombent de l’intérieur". Car l’autre objectif de ces jeunes cadres de l’armée est de "montrer que des efforts de l’intérieur sont également possibles".

En effet, au-delà du "manque de moyens donnés à l’armée par l’Etat", ils souhaitent mettre en lumière "le conservatisme des officiers qui empêchent toute réforme d’ampleur".

http://www.francetvinfo.fr/info-francetv-info-de-jeunes-officiers-sortent-de-leur-silence-et-denoncent-une-gabegie-au-sein-de-l-armee_274945.html

http://www.francetvinfo.fr/nous-jeunes-officiers-sommes-inquiets-des-gaspillages-et-des-coupes-budgetaires-commis-au-detriment-de-la-capacite-operationnelle_274895.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:07

GENDSTAS a écrit:

Renseignez-vous sur les salaires et avantages tant du privé que du public, vous aurez bien des surprises.
Oui je sais et je m'en b... je parle de la gendarmerie moi !

A ma connaissance, les plus à la traîne sont les personnels de préfecture et les enseignants et avec la crise les jeunes diplômés débutant dans le privé.
Re-belote !


Le seul véritable bonus hors norme a tout de même bien été pour les Saints-cyriens : accéder aux étoiles presque dix ans plus tôt à environ 1000 euros l'étoile, ça supporte la comparaison avec le gendarme qui passe chef 6 ou 7 ans plutôt pour quelques poignées d'euros.
Oui ! et pour un lieutenant-colonel bourrin c'est combien ?
Tu me fatigue l'ami avec ta fixette sur les saint-cyriens.

Pour la petite histoire, j'en ai plus enduré avec des gaziers pédants comme toi qu'avec ceux-là.

BT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:19

Bonsoir,
Je suis très content de savoir dans quelle catégorie mettre Hal : les individus qui ont eu à se plaindre de moi étaient soient alcooliques, malhonnêtes ou profiteurs.
Nul doute qu'il aura su trouver où se situer de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:29

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Je suis très content de savoir dans quelle catégorie mettre Hal : les individus qui ont eu à se plaindre de moi étaient soient alcooliques, malhonnêtes ou profiteurs.
Nul doute qu'il aura su trouver où se situer de lui-même.

Tu es désormais conforme à ce que je pensais de toi. L'alcoolique c'est toujours ce sous-off, malhonnête et profiteur de surcroit.

PS : Au fait t'as toujours pas la rouge ?
Curieux ! Un mec brillant comme toi !

Au plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:34

Bonsoir,
Quand on se comporte comme un voyou, on obtient des réponses de voyou.
Et quand on croit pouvoir utiliser des infos des petits "copains", on se renseigne hônnetement.
Pour info, le dernier alcoolique dont j'ai eu à traiter le cas était officier... un ami peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimoth
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 137
Emploi : Gendarme de BT
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:42

GENDSTAS a écrit:

Pour info, le dernier alcoolique dont j'ai eu à traiter le cas était officier... un ami peut-être ?

Était-ce un vil Cyrard ?

P.S: Je refuserai de partir en service avec un camarade alcoolisé, pour autant je n'oublie pas que l'on ne devient pas alcoolique par choix, et qu'il s'agit d'une maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Ven 8 Mar 2013 - 23:53

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Quand on se comporte comme un voyou, on obtient des réponses de voyou.
Et quand on croit pouvoir utiliser des infos des petits "copains", on se renseigne hônnetement.
Pour info, le dernier alcoolique dont j'ai eu à traiter le cas était officier... un ami peut-être ?

C'est plus fort que toi il te faut faire la morale ! Enfin essayer.

Affligeants tes commentaires sur l'officier alcoolique.

Tu confirmes à chaque intervention, ce que je pensais de toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Sam 9 Mar 2013 - 0:04

Bonsoir Heimoth,
Non, mais il faisait partie de ceux qui pouvaient prétendre aller loin sans cela. Un Cyrard aurait été mis à l'abri hors du terrain, en tout cas c'est ce qui est arrivé à certains que j'ai connu sauf un de mes premiers patrons qui a pu être commandant de compagnie, commandant de groupement et chef d'Etat-major dans la même légion sans beaucoup voir le jour et en ne perdant que les étoiles de 2ème section.

C'est hors sujet mais la question est intéressante. En ce qui concerne l'alcool, je serais plus réservé. C'est une maladie une fois l'individu atteint mais le chemin pour y arriver est assez long. J'ai vu de près des individus plonger pour la seule raison qu'ils privilégiaient leur plaisir avant toute chose. Les emm....s, ils les ont eu ensuite du fait de leur alcoolisme et pour deux le dénouement a été brutal : un accident et un suicide.
Sur l'aspect maladie, j'ai toujours laissé leur chance aux alcooliques avec un contrat simple : vous vous soignez, ok - vous continuez ce sera la totale y compris la menace de la garde à vue. Deux ou trois n'ont pas rechuté du moins tant que je les ai eu sous mes ordres - un s'est soigné, a demandé une mutation et est parti après avoir rechuté dans sa nouvelle affectation - le dernier n'a jamais été en capacité de reprendre le service.
Contrairement au tabac ou à la drogue, le sevrage alcoolique est assez rapide mais la rechute est très fréquente car la moindre tentation peu entraîner une catastrophe.

P.S. pour Nono 9000 : (je ne vais quand même pas lui laisser le plaisir de croire que son P.S. se voulant malveillant, à force de trop fréquenter certains, pouvait me gêner) la question devrait être qui de ma promotion et de mon recrutement a obtenu la rouge ?
A ma connaissance personne sauf peut être un camarade qui a passé sa carrière dans les Etats-majors.
Pour ceux qui ne connaissent pas le mode d'attribution des médailles dans le corps des officiers, c'est simple : si vous êtes programmé pour être commandant de groupement, il vous sera attribué l'ONM très rapidement afin d'obtenir ensuite la légion d'honneur avant d'être commandant de groupement. C'est automatique même si la règle n'est pas écrite.
Pour le reste, les médailles étant contingentées, elles sont distribuées "utilement" en commençant par le haut et par type de recrutement (si je dis que ça commence par les Cyrards Nono va encore faire un bug). Si vous privilégiez les commandements de terrain comme je l'ai fait, il faut prendre du plomb pour obtenir la LH, comme pour les sous-officiers. Donc j'ai la "bleue" qui pour moi ne représente que la reconnaissance d'un temps de service et que je ne porte pas même pour les cérémonies et la médaille en chocolat (déf.nat.) mais échelon "or" que ne peuvent généralement pas obtenir les titulaires de la "rouge" car ils n'ont pas assez d'années de commandement de terrain. Cela va peut être changer pour les CCOB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 0:29

GENDSTAS a écrit:

P.S. pour Nono 9000 : (je ne vais quand même pas lui laisser le plaisir de croire que son P.S. se voulant malveillant, à force de trop fréquenter certains, pouvait me gêner) la question devrait être qui de ma promotion et de mon recrutement a obtenu la rouge ?
Ben voyons, je ne suis pas un lapin de six semaine l'immense majorité des lieutenants-colonels l'ont la rouge, sauf les ..............
A ma connaissance personne sauf peut être un camarade qui a passé sa carrière dans les Etats-majors.
Pour ceux qui ne connaissent pas le mode d'attribution des médailles dans le corps des officiers, c'est simple : si vous êtes programmé pour être commandant de groupement, il vous sera attribué l'ONM très rapidement afin d'obtenir ensuite la légion d'honneur avant d'être commandant de groupement. C'est automatique même si la règle n'est pas écrite.
Pour le reste, les médailles étant contingentées, elles sont distribuées "utilement" en commençant par le haut et par type de recrutement (si je dis que ça commence par les Cyrards Nono va encore faire un bug). Si vous privilégiez les commandements de terrain comme je l'ai fait, Tu raconte ce que tu veux à tes amis (qui se mettront au garde à vous dès que tes lèvres bougeront) mais pas à moi. Un officier de base ne privilégie rien, il va où la DG l'envoie. il faut prendre du plomb pour obtenir la LH, comme pour les sous-officiers pour les sous-off oui c'est clair et seulement depuis peu, sinon c'était que dalle.. Donc j'ai la "bleue" qui pour moi ne représente que la reconnaissance d'un temps de service l'ordre national du mérite une reconnaissance due d'un temps de service ? et que je ne porte pas même pour les cérémonies et la médaille en chocolat (déf.nat.) mais échelon "or" que ne peuvent généralement pas obtenir les titulaires de la "rouge" N'importe quoi ! Les titulaires de la légion d'honneur ou de la médaille militaire ne peuvent plus concourir pour la médaille de la défense, c'est réglementaire. car ils n'ont pas assez d'années de commandement de terrain pour la MDN en GD dès que tu sors de la BT pour le service tu fais un point, alors aucune difficulté pour l'avoir. Le temps de commandement (tu affectionnes ces mots) n'apporte rien dans l'affaire. Tu embrouilles les gens..
A ce propos, tu es excellent dans cet exercice.
Cela va peut être changer pour les CCOB.

Ceci dit Nono qui t'affectionne dorénavant tout particulièrement, te souhaite une très bonne nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 2:44

Bonsoir,
Toujours aussi charmant.
Puisque Nono semble aussi bien connaître ma carrière, il peut peut-être dire combien d'années de commandement j'ai eu et quel était mon premier grade en gendarmerie ?
Pour la MDN, c'est bien parce que les temps de commandement sont trop courts que la plupart des officiers à mon époque ne pouvaient pas obtenir l'échelon or et lorsque l'on est près du Bon Dieu, effectivement on obtient la bleue avant de retourner sur le terrain et on ne peut plus changer d'échelon pour la MDN. Comme je n'ai jamais fait la cour à personne et que je me suis tenu loin des Etats-majors, les petits privilèges n'étaient pas pour moi mais j'y ai trouvé bien d'autres satisfactions.

En ce qui concerne les affectations, mon premier poste en gendarmerie, je l'ai choisi de A à Z, les circonstances m'ont été favorables et je n'étais pas le seul.
Le deuxième poste, c'était mon deuxième choix mais dans la ville choisie.
Le troisième mon premier choix (commandement) ; le quatrième répondait totalement à mes souhaits poste et région (commandement au soleil) ; le cinquième m'a été imposé et ça a été un des meilleurs ; le sixième était un poste privilégié qui m'a été proposé et a fait quelques jaloux lorsque je l'ai accepté (commandement au soleil) ; le septième m'a été proposé et je l'ai choisi également (commandement) enfin pour le dernier, j'ai refusé un poste en Etat-major que me proposait mon patron, je n'ai pas eu le poste souhaité déjà réservé à un officier parisien mais j'ai été affecté dans la région demandée (au soleil).

Voilà, j'avoue, j'étais tellement nul que je n'ai jamais porté que des galons blancs et que l'on ne m'a donné que des commandements de terrain : 4 sur 6 postes d'officier et encore pour le 3ème poste que je n'avais pas sollicité, la réponse a été que j'avais déjà trop de temps de commandement. Cela ne m'empêchera pas d'obtenir ensuite deux nouveaux commandements.

Alors dire que l'on ne fait que subir ses mutations, là c'est un gros mensonge mais Nono prend ses rêves pour des réalités ou alors il n'a jamais eu que ce qui correspondait à ses qualités et là, on peut le plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charnegou
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 10:33

Bonjour GENDSTAS,

GENDSTAS a écrit:

Pour la MDN, c'est bien parce que les temps de commandement sont trop courts que la plupart des officiers à mon époque ne pouvaient pas obtenir l'échelon or et lorsque l'on est près du Bon Dieu, effectivement on obtient la bleue avant de retourner sur le terrain et on ne peut plus changer d'échelon pour la MDN.

Voilà, j'avoue, j'étais tellement nul que je n'ai jamais porté que des galons blancs et que l'on ne m'a donné que des commandements de terrain

Il n'y a pas besoin d'être près du Bon Dieu et en EM pour se voir décerner l'ONM.
Les "tellement nuls" ne portent que des galons jaunes ou n'ont pas que des commandements de terrain ?
Bonne journée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lareran
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Picardie
Emploi : U.R.
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 13:39

http://www.francetvinfo.fr/certains-tentent-d-instiller-la-lutte-des-classes-au-sein-de-l-armee_276585.html#xtor=AL-54

Circulez ... y'a rien à voir. c'est le général qui l'a dit.

Ces officiers subalternes sont que des menteurs lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimoth
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 137
Emploi : Gendarme de BT
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 15:01

Lareran a écrit:
http://www.francetvinfo.fr/certains-tentent-d-instiller-la-lutte-des-classes-au-sein-de-l-armee_276585.html#xtor=AL-54

Circulez ... y'a rien à voir. c'est le général qui l'a dit.

Ces officiers subalternes sont que des menteurs lol!

Il n'a vraiment pas mal aux balloches quand même pour oser un tel déni de réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 23:46

Charnegou a écrit:
Bonjour GENDSTAS,

GENDSTAS a écrit:

Pour la MDN, c'est bien parce que les temps de commandement sont trop courts que la plupart des officiers à mon époque ne pouvaient pas obtenir l'échelon or et lorsque l'on est près du Bon Dieu, effectivement on obtient la bleue avant de retourner sur le terrain et on ne peut plus changer d'échelon pour la MDN.

Voilà, j'avoue, j'étais tellement nul que je n'ai jamais porté que des galons blancs et que l'on ne m'a donné que des commandements de terrain

Il n'y a pas besoin d'être près du Bon Dieu et en EM pour se voir décerner l'ONM.
Les "tellement nuls" ne portent que des galons jaunes ou n'ont pas que des commandements de terrain ?
Bonne journée.


Bonsoir Charnegou,
Il faut relire le contexte de ma réponse mais peut-être que ce "nouveau membre" n'est qu'un IBM déguisé...
et j'ai bien précisé que l'ONM n'est que la reconnaissance d'années de service mais encore faut-il lire un peu plus que le dernier message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Dim 10 Mar 2013 - 23:56

Heimoth a écrit:
Lareran a écrit:
http://www.francetvinfo.fr/certains-tentent-d-instiller-la-lutte-des-classes-au-sein-de-l-armee_276585.html#xtor=AL-54

Circulez ... y'a rien à voir. c'est le général qui l'a dit.

Ces officiers subalternes sont que des menteurs lol!

Il n'a vraiment pas mal aux balloches quand même pour oser un tel déni de réalité.

Bonsoir,
Bel exercice de communication : le corps des officiers est lisse, homogène, égalitaire. Le livre de Marcel Bloch parle des mauvais choix des militaires avant guerre, le général ne parle que de la victoire de l'Allemagne.
Au Mali, il ne manque pas un bouton de guêtre.
La deuxième section n'est pas un problème puisque ça ne coûte pas plus cher à l'Armée. Ben, on pourrait peut-être accorder le même statut à tous les militaires dans ces conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avp4s
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: le droit d'exister   Lun 11 Mar 2013 - 11:20

comme le disent si bien ces jeunes officiers ou sous officiers ou soldats tout le monde a une place dans cette société.

Mais on s'aperçoit que depuis des décennies on voit les avantages et les privilèges décernés aux mêmes individus.

Des catégories sociaux professionnelles ne sont pas représentées ou occultées pour éviter que les problèmes ou les dysfonctionnements n'apparaissent.

Alors on accorde tout à ceux qui ne dénoncent rien comme çà tout va bien.

Pourtant au regard de notre société qui n'avancent plus, il faut apporter des nouveaux échos.

Quand nous allumons notre téléviseur, nous voyons les mêmes gouvernants, les mêmes syndicalistes, les mêmes fonctionnaires parler d'eux, ce qui leur permet d'obtenir toujours plus de privilèges et bien au delà (ce qui ruine notre société) mais on ne voit plus, on ne s'adresse plus aux nantis de la société, que sont les travailleurs, les paysans, les militaires.

On leur demande de travailler dur la terre pour nourrir la patrie, de monter des bâtiments et de maisons pour loger confortablement les privilégiés, les profiteurs et les fainéants, on leur demande de se battre et de mourir pour la patrie mais surtout de se taire ou de ne pas s'exprimer ( on ne peut pas les entendre car les médias ont des consignes pour ne pas les interrroger) et de payer toujours plus.

Il faut que çà change, développons cet esprit de RESISTANCE !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Lun 11 Mar 2013 - 19:32

Lareran a écrit:
http://www.francetvinfo.fr/certains-tentent-d-instiller-la-lutte-des-classes-au-sein-de-l-armee_276585.html#xtor=AL-54

Circulez ... y'a rien à voir. c'est le général qui l'a dit.

Ces officiers subalternes sont que des menteurs lol!

Bon le Général est couillu, certes. mais il a le mérite de prendre la parole.
Sauf erreur, il est très rare de voir ça en Gendarmerie : la DG ne commente jamais les tribunes des uns ou des autres, non ?!
Il faut croire que l'armée de terre est plus sensible à la com' que la gendarmerie !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charnegou
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Lun 11 Mar 2013 - 20:56

Bonjour GENDSTAS,

Ce "nouveau membre",comme vous l'écrivez de manière condescendante, est inscrit sur ce forum depuis le 9 février 2011,soit à peine moins de 10 mois aprés vous.
L'ONM n'est pas la reconnaissance d'années de service comme vous l'affirmez : cette décoration m'a été décernée à 15 ans de service effectués exclusivement sur le terrain.
J'ajoute que je ne suis pas le seul.
Vous n'avez pas répondu à ma question : "Les "tellement nuls" ne portent que des galons jaunes ou n'ont pas que des commandements de terrain ?"
Bonne soirée.
PS : Afin de calmer votre paranoïa,je ne suis ni cyrard,ni EMIA.
A bon entendeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 0:04

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Toujours aussi charmant.
Puisque Nono semble aussi bien connaître ma carrière, il peut peut-être dire combien d'années de commandement j'ai eu et quel était mon premier grade en gendarmerie ? Gendarme adjoint (2ème cul)
Pour la MDN, c'est bien parce que les temps de commandement sont trop courts que la plupart des officiers à mon époque ne pouvaient pas obtenir l'échelon or oui ils étaient candidats proposables à l'ONM et lorsque l'on est près du Bon Dieu, effectivement on obtient la bleue avant de retourner sur le terrain explication qui pue et on ne peut plus changer d'échelon pour la MDN. Comme je n'ai jamais fait la cour à personne et que je me suis tenu loin des Etats-majors, personnel non grata plutot les petits privilèges n'étaient pas pour moi Lol ! mais j'y ai trouvé bien d'autres satisfaction comme quoi !.

En ce qui concerne les affectations, mon premier poste en gendarmerie, je l'ai choisi de A à Z, ben voui.. les circonstances m'ont été favorables et je n'étais pas le seul. Faut le dire aux jeunes qui rentrent en ESOG à la sortie du stage d'élève gendarme on va où l'on veux ! Non ! L' on prend ce qu'ils proposent.
Le deuxième poste, c'était mon deuxième choix mais dans la ville choisie. Une CP il me semble !
Le troisième mon premier choix (commandement) choix des postes au TA donc tu prends ce qu'ils proposent une fois encore ; le quatrième répondait totalement à mes souhaits poste et région (commandement au soleil) adjoint il me semble ; le cinquième m'a été imposé et ça a été un des meilleurs quand tu expliques tu es véritablement comique ; le sixième était un poste privilégié qui m'a été proposé Ouaaa ! la vache et a fait quelques jaloux lorsque je l'ai accepté (commandement au soleil) ; le septième m'a été proposé et je l'ai choisi également (commandement) enfin pour le dernier, j'ai refusé un poste en Etat-major à l'EM des transports aériens ? Lol que me proposait mon patron, je n'ai pas eu le poste souhaité déjà réservé à un officier parisien mais j'ai été affecté dans la région demandée à Orly ? (au soleil).

Voilà, j'avoue, j'étais tellement nul que je n'ai jamais porté que des galons blancs sauf pour lieutenant-colonel mon garçon et que l'on ne m'a donné que des commandements de terrain Ouais ! la GTA c'est pas le top pour une bête de haut niveau comme toi !: 4 sur 6 postes d'officier et encore pour le 3ème poste que je n'avais pas sollicité, la réponse a été que j'avais déjà trop de temps de commandement. Cela ne m'empêchera pas d'obtenir ensuite deux nouveaux commandements. Hum!

Alors dire que l'on ne fait que subir ses mutations, là c'est un gros mensonge bien entendu, tous les off le disent à l'unisson mais Nono prend ses rêves pour des réalités loin s'en faut l'ami "modeste" ou alors il n'a jamais eu que ce qui correspondait à ses qualités si si et là, on peut le plaindre. Non non, lorsque l'on t'a connu on peut s'estimer heureux Lol !
Au plaisir de te lire mon encarté préféré.

Ton nono.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 1:54

TAS..............................................
En ce qui concerne les affectations, mon premier poste en gendarmerie, je l'ai choisi de A à Z, les circonstances m'ont été favorables et je n'étais pas le seul.
Le deuxième poste, c'était mon deuxième choix mais dans la ville choisie.
Le troisième mon premier choix (commandement) ; le quatrième répondait totalement à mes souhaits poste et région (commandement au soleil) ; le cinquième m'a été imposé et ça a été un des meilleurs ; le sixième était un poste privilégié qui m'a été proposé et a fait quelques jaloux lorsque je l'ai accepté (commandement au soleil) ; le septième m'a été proposé et je l'ai choisi également (commandement) enfin pour le dernier, j'ai refusé un poste en Etat-major que me proposait mon patron, je n'ai pas eu le poste souhaité déjà réservé à un officier parisien mais j'ai été affecté dans la région demandée (au soleil).

[color=green]si j'avis dû faire ta notation , j'aurais mis " manque de stabilité , ne sait pas ou il se plait ".......


Alors dire que l'on ne fait que subir ses mutations, là c'est un gros mensonge mais Nono prend ses rêves pour des réalités ou alors il n'a jamais eu que ce qui correspondait à ses qualités et là, on peut le plaindre.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 2:52

Bonsoir,
Voilà qui confirme ce que je pensais, lorsque l'on est un triste sire qui ne cherche qu'à nuire, on tire des conclusions d'éléments partiels.
Pour compléter les informations :
- 1er grade : G.A.V. deuxième classe du premier contingent de gendarme auxiliaire : pour promouvoir le système, il fallait un maximum de candidats et ce n'était pas évident car l'image donnée n'était pas brillante à Auxerre, mon analyse de l'époque : un ramassis de fainéants, d'alcooliques ou de caractériels, mis à part quelques éléments compétents.
Bien qu'il nous était proposé d'intégrer la gendarmerie directement dans la subdivision et la région choisies, les candidats n'étaient pas nombreux. Pour ma part, j'avais refusé. C'est une fois sur le terrain que j'ai découvert qu'il y avait une autre gendarmerie et un travail passionnant. Bien qu'ayant alors posé ma candidature hors délai, j'ai été intégré dès la fin du service. Le stage de formation ne durait que 2 mois (au lieu de 6 pour les candidats de l'époque). Nous étions 53 sur 250 ce qui montre que malgré tout la propagande n'avait pas été très efficace et ce n'était pas la sélection qui avait été terrible car sur les 53, un certain n'aurait pas été intégré aujourd'hui. J'ai appris par la suite que pour ceux là la carrière avait été courte.
Le premier jour du stage j'ai acheté mon képi blanc, certains le jaune, d'autres le rouge. Toutes les régions demandées ont été attribuées dont un grand nombre de postes dans le Sud alors que c'était exceptionnel à l'époque. Mais comme malgré tout il y a eu un classement, un certain nombre de volontaires pour le Sud se sont désistés pour leur région d'origine si bien que tous les derniers du stage ont été affectés au soleil...
Pour ma part, j'ai rejoint ma région d'origine que j'avais demandé pendant que deux camarades étaient déçus car ils ont compris trop tard qu'ils auraient mieux fait de faire comme moi.
Comme notre malveillant est bien renseigné, il pourra peut être expliquer pourquoi j'ai choisi ma B.T. sur la liste des postes disponibles.
Je n'ai jamais fait de C.P. de ma vie - donc pour la réponse, tout faux.
En fait, je n'ai pas cité mon vrai troisième poste car j'ai juste changé d'étage dans le même bâtiment. J'avais tellement peu l'estime de mes chefs que jeune chef, on m'a fait remplacer un adjudant au T.A.
Le poste suivant, encore tout faux, s'agissant de la sortie de Melun, c'est un choix sur liste et j'ai obtenu le commandement que je souhaitais.
J'ai ensuite demandé une compagnie dans la même région et l'ai obtenu dans un lieu très ensoleillé. Poste très défavorisé puisque j'ai rencontré un major général qui avait occupé ce poste dans sa jeunesse et j'étais le patron pas l'adjoint = total 9 ans de commandement. Mais il y a des explications sur ce total hors norme que je laisse à la réflexion de notre malveillant.
Puis nouveau poste de commandant de compagnie mais s'agissant d'une école, je ne l'intègre pas comme poste de commandement même si j'y ai eu une marge d'initiative hors norme que Nono pourra expliquer puisqu'il croit me connaître.
N'ayant pas la confiance de mes patrons, un beau matin, on m'a proposé de prendre le commandement d'une compagnie au soleil que je rejoignais deux mois plus tard. J'ai alors reçu quelques appels téléphoniques aussi courtois que le propos de Nono de quelques officiers jaloux que je leur souffle la place. Ils étaient manifestement aussi naïfs que notre bugger en ce qui concernent le fonctionnement de l'institution. Lorsqu'un poste d'officier est trop demandé, s'il n'y a pas un fils d'archevêque, on le propose à un officier qui n'avais pas fait ce choix.
Voilà comment je me suis retrouvé dans un département où tous les officiers venaient de la D.G., faisaient leur temps de commandement et repartaient pour la maison mère.
Comme j'étais toujours aussi nul, il m'a été proposé ensuite de prendre le commandement de la compagnie GTA d'Orly et ensuite de passer à l'Etat-major de la GTA et c'est ce poste que j'ai refusé.
Pour ma dernière affectation, j'ai donc été puni en étant affecté dans un groupement très au Sud.

Pour les Etats-majors, pour une fois Nono n'a pas complètement tort : je me suis bien gardé de préparer le diplôme qui y conduit tout droit mais comme je suis un goinfre nul comme les autres, j'ai passé ceux qui donnent les primes alimentaires. Où Nono a raison, si je reprends les propos échangés un jour avec un de mes patrons qui menaçait de me faire affecter à la D.G. (il en était un pur produit) pour me dresser, je lui ai dit que ce n'était pas possible. Il m'a évidemment demandé pourquoi et je lui ai répondu "Vous savez très bien que même à la D.G. vous ne m'empêcherez pas de donner mon avis et comme ce n'est pas la règle, ils auront très vite fait de me renvoyer sur le terrain".
Le futur général n'a pu que dire : "C'est vrai". Bien sûr, il s'est un peu vengé mais sans le savoir, il m'a bien arrangé d'un autre côté.
En ce qui concerne les appréciations de Nono sur la GTA, il montre là encore ses connaissances de haut niveau sur la gendarmerie. C'est un des commandements les plus intéressants pour un officier mais il y a des conditions qui sont hors d'approche de certains : il faut connaître le fonctionnement des institutions, avoir une expérience de la G.D., avoir des connaissances juridiques, avoir le courage d'ingurgiter des quantités de données techniques (et pas se contenter comme les amis de Nono de parader avec les petits fours ou de faire mumuse avec un manche ou comme un manche), être capable de s'imposer parmi un monde de crocodiles et en même temps assumer un commandement. Mais effectivement, comme il y a une large autonomie pour le patron, personne ne verra si on se contente des petits fours.
Pour ma part, j'étais trop nul alors un service étranger m'a juste invité un jour à participer à une beuverie entre amis avec des Américains du Nord et du Sud, des Russes, des Asiatiques, des Africains. La Mongolie extérieure n'étant pas invitée, les amis de Nono n'étaient pas là.

Donc, effectivement, j'ai loupé ma carrière, je voulais rester sur le terrain, j'y suis resté. Je voulais être autonome, je l'ai été pratiquement toute ma carrière plus que je n'aurais pu l'imaginer.
En entrant en gendarmerie, je m'étais dit que jamais je n'irai dans le Nord de la France, à Paris et dans le Sud et j'ai toujours préféré les reliefs à la plaine.
Je ne suis pas allé dans le Nord, j'ai fait un court passage en région parisienne et à part cela j'ai passé l'essentiel de mon temps dans des régions touristiques montagneuses et ensoleillées et j'y suis resté.
Par rapport à mon profil de recrutement, j'ai probablement perdu un échelon d'indice à cause de ces choix, on m'avait indiqué dès le début de carrière, comme à tous les officiers, mon potentiel et c'est celui que j'ai atteint.
Et je n'ai pas eu la rouge !!!
Donc j'ai tout loupé. S'il fallait resigner, je ferais exactement les mêmes choix et je perdrais probablement un ou deux échelons d'indice de plus car j'ai secoué quelques c..s, mais je me dis que j'aurais pu faire mieux, c'est mon seul regret.
Par rapport à l'idée que Nono se fait du métier d'officier, nous n'avons pas les mêmes valeurs. Commander et être sur le terrain c'est pour moins la plus belle des satisfactions. Préparer le café pour le général ou le colonel, lui trouver la première édition de son journal préféré, lui offrir ses cigares favoris, pourquoi pas lui acheter son pain et les croissants le dimanche matin et les lui amener avec le journal, gratter vingt fois le même texte pour finalement faire accepter la première version après quelques renvois dédaigneux, avaler des couleuvres les deux tiers de sa carrière pour espérer en faire avaler le dernier tiers, voilà le quotidien des amis de Nonos*.
Mais il est vrai que pour ces sacrifices, on obtient la rouge.
On échange ?

* Ce n'est pas de l'humour, ce sont des exemples réels et assez fréquents - il peut y avoir pire...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 4:25

Charnegou a écrit:
Bonjour GENDSTAS,

Ce "nouveau membre",comme vous l'écrivez de manière condescendante, est inscrit sur ce forum depuis le 9 février 2011,soit à peine moins de 10 mois aprés vous.
L'ONM n'est pas la reconnaissance d'années de service comme vous l'affirmez : cette décoration m'a été décernée à 15 ans de service effectués exclusivement sur le terrain.
J'ajoute que je ne suis pas le seul.
Vous n'avez pas répondu à ma question : "Les "tellement nuls" ne portent que des galons jaunes ou n'ont pas que des commandements de terrain ?"
Bonne soirée.
PS : Afin de calmer votre paranoïa,je ne suis ni cyrard,ni EMIA.
A bon entendeur...

Bonsoir,
Même réponse que précédemment, je ne mets en cause ni la rouge ni la jaune, mais je répondais à un guignol dans un contexte particulier.
Si vous sortez ce que j'ai écrit de ce contexte effectivement, on peut tout prendre mal.

Pour l'ONM, ouvrez un peu plus les yeux, il y a un contingent annuel et les attributions varient d'une année à l'autre en fonction des proposables et là, les critères sont suffisamment variables et nombreux pour qu'on ne puisse pas en faire une règle comme en matière d'avancement.
Si vous prenez l'exemple des officiers appelés à faire une carrière à la DG, il n'y a pas si longtemps, la règle la plus courante étant 4 ans en mobile comme lieutenant, 2 à 3 ans commandant d'escadron puis école ou bureau DG, quelques stages, ils retournaient sur le terrain commandant de compagnie avec l'ONM en étant loin de 15 ans de terrain et la rouge était attribuée avant la nomination comme commandant de groupement avant un nouveau séjour à Paris et toujours pas 15 ans de terrain. Sur la quantité, il y a des gens remarquables et quelques belles buses. Voilà ce que j'ai voulu dire et rien d'autre.
Vous pouvez très bien avoir largement mérité l'ONM - au sens noble du terme - et avoir été grillé par quantité de fils d'archevêques. Cela ne vous enlève pourtant rien à votre valeur personnelle.

Donc quand un abruti croit pouvoir dire qu'elle est la valeur de quelqu'un en fonction de ce qu'il a eu ou pas eu, on est dans le grotesque et l'ignorance des réalités.
Pour les officiers de mon recrutement et de ma promotion, le potentiel de carrière était lieutenant-colonel que la plupart de mes camarades n'obtiendront pas non faute de mérite mais à cause de leur âge ou du choix d'un départ anticipé. Facile de dire alors qu'il s'agit de retraités nuls puisqu'ils n'ont même pas pu obtenir un meilleur grade.
Ridicule mais ce genre de raisonnement fait plaisir à Nono.
Mon âge à l'entrée à Melun me permettait théoriquement de finir général ce qui n'était bien sûr pas envisageable. Au mieux, je pouvais changer la donne mais pour cela il n'y avait qu'un choix, tout faire pour aller et la D.G. ou pour être en permanence dans un Etat-major et encore, la carotte ne serait arrivée que pour la fin de carrière. Certains font ce choix, ce n'était pas le mien. Je n'ai donc aucune raison de me plaindre.
Pour en revenir aux médailles, faites votre travail pas trop mal et même bien, si vous n'êtes pas au bon endroit ou si cette année là il y a trop de "copains", vous passerez votre tour, c'est le jeu.
Ayez la curiosité de demander à des anciens ayant connu un conflit comment les médailles étaient attribuées. Le système d'aujourd'hui est peut être plus juste.

Pour l'anecdote, j'ai croisé un jour un camarade de promotion qui avait des mérites réels et la poitrine d'un général d'armée sud-américaine. Lorsque je lui ai demandé quels séjours à l'étranger il avait fait, il a bien rigolé, il n'avait jamais quitté les marches du perron d'une prestigieuse institution.
Beaucoup de gendarmes ou de militaires exposés physiquement dans les mêmes pays n'obtiendront jamais une reconnaissance aussi prestigieuse.

Quand on est conscient de ces réalités, on admet les choses et on leur attribue la valeur qu'elles ont.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 4:28

excelsior a écrit:
[color=green]TAS..............................................
En ce qui concerne les affectations, ...

si j'avis dû faire ta notation , j'aurais mis " manque de stabilité , ne sait pas ou il se plait ".......

[/quote]
Ou plutôt "stable comme plaie"...

Mais j'avoue que le changement ne m'a jamais déplu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lareran
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Picardie
Emploi : U.R.
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 8:53

J'adore comment le sujet a été détourné par certains pour passer de "coup de gueule de jeunes officiers" à "parcours d'un officier pour obtenir l'ONM".

Sans vouloir être grossier, pourriez vous vous invectiver sur vos parcours respectifs en privé ... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimoth
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 137
Emploi : Gendarme de BT
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 9:42

Lareran a écrit:
J'adore comment le sujet a été détourné par certains pour passer de "coup de gueule de jeunes officiers" à "parcours d'un officier pour obtenir l'ONM".

Sans vouloir être grossier, pourriez vous vous invectiver sur vos parcours respectifs en privé ... flower

Oui, et pour clore le débat, celui qui a la plus grosse, c'est moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontifex maximus
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Partout et tout le temps
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 10:05

Heimoth a écrit:
Oui, et pour clore le débat, celui qui a la plus grosse, c'est moi.

Désolé mon petit c'est moi !










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 10:16

GENDSTAS a écrit:
Lorsqu'un poste d'officier est trop demandé, s'il n'y a pas un fils d'archevêque, on le propose à un officier qui n'avais pas fait ce choix.
"habemus papam" .......c'est du 3ème degré voire plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimoth
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 137
Emploi : Gendarme de BT
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 14:21

Pontifex maximus a écrit:
Heimoth a écrit:
Oui, et pour clore le débat, celui qui a la plus grosse, c'est moi.

Désolé mon petit c'est moi !


Photo, sinon tu mens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 15:13

Lareran a écrit:
J'adore comment le sujet a été détourné par certains pour passer de "coup de gueule de jeunes officiers" à "parcours d'un officier pour obtenir l'ONM".

Sans vouloir être grossier, pourriez vous vous invectiver sur vos parcours respectifs en privé ... flower

Bonjour,
C'est évident mais pour certains, il n'y a d'intérêt qu'à exposer leur haine en public. Bizarrement, j'ai n'ai pas encore eu une seule attaque personnelle en MP, en revanche par des posteurs inactifs sur les autres sujets, çà ne manque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimoth
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 137
Emploi : Gendarme de BT
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 15:30

GENDSTAS a écrit:
Lareran a écrit:
J'adore comment le sujet a été détourné par certains pour passer de "coup de gueule de jeunes officiers" à "parcours d'un officier pour obtenir l'ONM".

Sans vouloir être grossier, pourriez vous vous invectiver sur vos parcours respectifs en privé ... flower

Bonjour,
C'est évident mais pour certains, il n'y a d'intérêt qu'à exposer leur haine en public. Bizarrement, j'ai n'ai pas encore eu une seule attaque personnelle en MP, en revanche par des posteurs inactifs sur les autres sujets, çà ne manque pas.

En même temps, rien ne t'obliges à te justifier auprès de eux :" bien faire et laisser braire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandaor
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   Mar 12 Mar 2013 - 19:42

Comparer l'Allemagne de 40 qui nous l'a mise jusqu'au coude avec des pépitos au Mali, j'avoue que j'ai explosé de rire.
Vraiment faut avoir les cojones pour la placer. Limite à se demander s'il avait pas un "t'es pas cap" pour sortir une telle phrase.

Bon ben clairement à moins de tous les réunir dans une pièce et de lâcher une grenade défensive, faut pas s'attendre à une quelconque amélioration

D'un autre côté nous c'est pas comme si on n'avait pas l'habitude, ça fait pas mal de temps qu'on ne nous fourni même plus la vaseline pour nous faire zoum-zoumer chaque année...

A ce rythme on va finir avec une armée de mercenaires et des milices privées pour assurer la sécurité du territoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée : coup de gueule des jeunes officiers !!!
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: