Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 A Kaboul, Manuel Valls a tenu à saluer les gendarmes français !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: A Kaboul, Manuel Valls a tenu à saluer les gendarmes français !   Sam 16 Fév 2013 - 14:27

En visite à Kaboul, Manuel Valls a tenu à saluer les gendarmes français qui ont participé à la mission tricolore en Afghanistan. Quelques heures à peine après son arrivée, le ministre de l'Intérieur s'est rendu dans la province de Wardak, au sud-ouest de Kaboul, pour «voir de près l'effort de formation accomplie» par les gendarmes au centre national de formation de la police afghane (NPTC). «C'est un retour d'expérience qui m'intéresse car nos gendarmes sont également déployés sur des opérations extérieures comme en Côte d'ivoire et au Mali», souligne le ministre. Alors que 1200 gendarmes ont foulé le sol afghan, ils ne sont plus que 37 à former la police nationale afghane dans le Wardak. Leur mission s'achève le mois prochain.

Le ministre devait rencontrer samedi son homologue afghan Mujtaba Patang ainsi que le président Hamid Karzai, pour évoquer les accords de coopération policiers définis par le traité d'amitié entre la France et l'Afghanistan. Par ce traité signé en 2012, la France prévoit de maintenir son aide sur vingt ans après le départ complet de ses forces. «C'est une manière de poursuivre cette relation forte entre les Afghans et les Français», explique Manuel Valls. Entre autres, au départ des gendarmes, le centre d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier, en Dordogne, continuera d'accueillir en formation des policiers des frontières de l'école de Sheberghan, au nord de l'Afghanistan.
http://www.lefigaro.fr/international/2013/02/16/01003-20130216ARTFIG00294-valls-interpelle-a-kaboul-sur-la-question-des-interpretes.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le travail trop méconnu réalisé par les gendarmes français en Afghanistan !   Ven 1 Mar 2013 - 0:28

En 2009, à l’initiative de la France, une Force européenne de gendarmerie a été envoyée en Afghanistan afin de former les membres de la police nationale afghane (ANP). Pourquoi les gendarmes? Tout simplement parce que leur statut militaire rendait plus facile le lancement d’une telle mission.

Depuis, 1.300 gendarmes français ont été envoyés en Afghanistan, que ce soit en qualité d’instructeurs dans les centres de formation de la police afghane de Mazar-e-Sharif et du Wardak ou de conseillers dans le cadre du dispositif POMLT (Police Operational Mentoring Liaison Team), notamment en Kapisa, où étaient déployées les troupes françaises. A noter que ces derniers ont permis, grâce à leur travail, de rendre plus sûr les axes pour le désengagement. Enfin, certains ont été affectés – et le sont encore – au laboratoire contre IED, installé au camp Warehouse, à Kaboul, ou bien encore à des états-majors.

Avec la fin de la mission de combat des forces françaises et la phase de retrait qui s’en est suivie, les effectifs de la gendarmerie en Afghanistan sont passés de 200 à 80 personnels, dont une bonne moitié est affectée au Centre d’entraînement national de la police du Wardak, qui, situé dans le camp de Saïdebad, est sous responsabilité française jusqu’à la fin du mois de mars prochain.

Le moins que l’on puisse dire est que la mission confiée à ces gendarmes n’a été que trop peu médiatisée alors que ces derniers ont réalisé un travail aussi intense que difficile. Ainsi, rien que pour le centre du Wardak, ils ont assuré l’instruction de plus de 5.000 policiers afghans en deux ans. Et cela alors que cette province reste encore très dangereuse et instable. Qui plus est, les personnels en formation – 1.200 actuellement – sont pour la plupart illettrés.

Quoi qu’il en soit, la mission parlementaire sur le retrait d’Afghanistan, a salué le “grand mérite” de ces gendarmes ainsi que leur travail de formation, qualifié de “fantastique” par Philippe Meunier, co-rapporteur avec Philippe Nauche.

http://www.opex360.com/2013/02/28/le-travail-trop-meconnu-realise-par-les-gendarmes-francais-en-afghanistan/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les gendarmes français ont quitté le Wardak et bientôt l'Afghanistan !   Jeu 4 Avr 2013 - 17:54

La quarantaine de gendarmes français qui participaient encore à la formation de la police afghane ont regagné Kaboul fin mars et seront rapatriés prochainement d'Afghanistan. Il ne restera alors que 1 100 militaires français installés sur le site de KAIA (aéroport de kaboul).Déployés dans la province du Wardak depuis 2009, à 80 km à l'ouest de Kaboul, les gendarmes faisaient partie des derniers militaires français encore engagés hors de la capitale afghane. Ils ont participé depuis 2011 à la formation de plus de 6 000 policiers afghans, dans le cadre d'une force de gendarmerie européenne.
Après le retrait anticipé des forces françaises de la coalition multinationale de l'Otan (Isaf), décidé par le président François Hollande, quelque 500 soldats français devraient être maintenus en Afghanistan après l'été 2013.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/04/04/les-gendarmes-francais-ont-quitte-le-wardak-et-bientot-l-afg.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: "Le dernier convoi du Wardak": les gendarmes ferment la marche !   Mer 10 Avr 2013 - 10:50

L'ultime convoi français hors de Kaboul a gagné le capitale afghane le 31 mars. Il était composé de 4 VAB de la gendarmerie (dont un VAB sanitaire), 2 véhicules tchèques et 7 semi-remorques afghans qui évacuaient les derniers équipements européens du centre de formation de la police afghane situé dans la province du Wardak.
Une escorte avait été fournie par les forces américaines, avec 5 véhicules, et 4 hélicoptères Apache étaient en alerte en cas d'embuscade.Cette opération devrait être la dernière du désengagement français. Elle a eu lieu sur un axe dangereux où en juillet 2011 un IED avait détruit un VAB de la gendarmerie et blessé plusieurs gendarmes.

Désormais, la remise en état des VAB est en cours par les mécanos de la gendarmerie de Kaboul, avant un rapatriement "vers la métropole ou ailleurs, qui sait?, comme s'interroge un gendarme.

Quand aux "mobiles" de l'EGM 24/1, après un passage à Chypre, ils sont de retour en France depuis lundi. Sauf changement, ils devraient défiler sur les Champs-Elysées, le 14 juillet.

Commentaire d'un officier: "Voilà la fin de cette belle mission pour la gendarmerie, qui marque le maintien de notre aptitude à faire notre métier en pleine guerre, comme l'ont fait nos pères et nos grands-pères en Indochine et en Algérie".

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/04/09/le-dernier-convoi-du-wardak.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Kaboul, Manuel Valls a tenu à saluer les gendarmes français !   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Kaboul, Manuel Valls a tenu à saluer les gendarmes français !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums spécifiques (GM / GR / CSTAGN / GAV / Personnels Civils Gie / Réservistes) :: Forum Outre-Mer / OPEX-
Sauter vers: