Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Une muselière de plus aux gendarmes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ASSOCIATION G&C
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Une muselière de plus aux gendarmes   Mer 16 Jan 2013 - 20:20

Rappel du premier message :

Alors que le nouveau code de déontologie commun police-gendarmerie n’est pas encore sorti des presses, voici que les généraux de gendarmerie ont décidé de plaire au ministre de l’Intérieur en anticipant sur ce nouveau texte ;
Dans la circulaire 33000 (*) modifiée récemment nous découvrons que l’article 10 du projet de code de déontologie est déjà pris en compte. Si le premier précise que : ..........................................


https://sites.google.com/site/assogendarmesetcitoyens/COMMUNIQUES/unemuselieredeplusauxgendarmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
DURAIL
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Une muselière de plus aux gendarmes   Dim 10 Fév 2013 - 6:54

Bonjour
La liberté d'expression dans les armées, et la fonction publique en général, ce n'est pas un problème nouvau.

Nos pouvoirs politiques, qui se servent des institutions judicaires ne manquent d'imaginations, et de ressources pour maintenir LA PAROLE OFFICIELLE, et au passage servir leurs intérêts.
Pour ce qui du monde civil, le principe reste le même, le seul droit, qui est reconnu,
Tout va très bien madame la Marquise.
Il n'y a pas d'injustice, la liberté d'expression est bien perçue, à condition de dire comme son chef.

Si nous dénonçons, les agissements crapuleux d'un élu local, surtout, si c'est prouvé, ce sont tout de même des policiers ou des gendarmes, qui nous créent des ennuis, et pourtant, en qualité de civil et citoyens, nous ne sommes pas soumis à une quelconque obligation de réserve.

la victime d'un fait délictueux, qui ose protester, elle se fait passer pour un malade mental atteint de parano, et pendant les auteurs des faits bénéficient des largesses de notre système judiciaire, et encore si la victime ne se défend pas, si une victime ose se défendre, ce sont les crapules qui deviennent les victimes.

Actuellement, nous avons un pouvoir politique mis en place, par les élections de 2012, qui est bien aux responsabilités, bien, que n'aurai souhaité sa mise en place, je ne conteste pas sa légitimité.
Après, il y aura d'autres élections, et sera aux électeurs, de se éterminer pour changer de majorité, et encore si nous avons encore le droit de vote au moment du choix.

Les problèmes, que vous pouvez rencontrer, ne diffèrent pas vraiment, de celui des civils, mais ce sera les fdo prises elle-même dans les atteintes à leur droits, qui seront chargées de museler les citoyens.

Cordialement
Durail



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Une muselière de plus aux gendarmes   Dim 10 Fév 2013 - 9:24

Bonjour Durail, tu écris: "Les problèmes, que vous pouvez rencontrer, ne diffèrent pas vraiment, de celui des civils", si tu dis ça à un cheval de bois il va te mettre un coup de sabot Laughing Laughing Laughing
compare le droit d'expression d'un cheminot à celui d'un gendarme ..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 69
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Une muselière de plus aux gendarmes   Dim 10 Fév 2013 - 11:43

cti 41 a écrit:

compare le droit d'expression d'un cheminot à celui d'un gendarme ..............

On tolère qu'un cheminot puisse "dérailler" , pas un gendarme ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
DURAIL
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Une muselière de plus aux gendarmes   Dim 10 Fév 2013 - 14:18

Bonjour

J'ai aussi testé les joies de l'obligation de réserve, et des restrictions de libertés, même les galons ne vous protègent pas des problèmes.

Après mon retour à la vie civile, j'ai travailler dans une entreprise ferroviaire nationalisée, j'avais la possiblité de disposer d'une qualification professionnelle autre, que celle de pilote.
Pour ce qui est des cheminots ce sont surtout les syndicats, qui s'expriment à leur place.
Si, vous ne souhaitezpas faire grève, et ne pas vous méler aux grandes messes syndicales, vous risquez aussi pas mal de problèmes.

Entre les directions, et les syndicats, c'est un partage de pouvoir, les dirigeants des entreprises publiques, ne sont pas des patrons, mais des grands commis de l'état nommés par un pouvoir politique, auxquels les postes sont distribués, à force de courtiser, ou par copinage de promotion.

Nous retrouvons plus ou moins les mêmes à la tête de nos services publics, et autres institutions, les métiers étant différents, nous retrouvons des effets différents, mais semblable dans le principe.

Dans la POLICE, vous pouvez constater l'omniprésence des syndicats même si leurs activités sont plus proche des votres, que celle d'un cheminot.

En fait un cheminot, n'a pas plus le droit d'expression, que vous, je l'ai testé et vérifié, lorsque j'avais fait une intervention dans la presse pour dénoncer comment les entreprises de transports minimisaient les poblèmes d'insécurité, et les syndicats arrivaient encore à être encore plus acharnés, que la direction.


Pour museler l'opinion, vous avez deux méthodes principales, une certaine répression avec une interdiction , c'est quantifiable, ouune méthode plus insidieuse, par la prise de contrôle des opinions par organisations dites représentatives, qui en fait ne représentent, qu'elle mêmes, et des intérêts politiques.

Pour comparer, la liberté d'expression d'un cheminot, en observant bien, vous pourrez toujours trouver plus ou moins les mêmes discours formatés, et ceux, qui s'expriment sont généralement bien entourés, et bien encadrés, les autres eux, ne peuvent pas approcher les caméras, et les micros.

Une autre méthode bien générale, c'est aussi la pollution des institutions par le carrièrisme, ça aussi, c'est assez efficace, vous pouvez avoir des désaccord, mais vous pouvez échanger, vos convictions contre la bienveillance de la hiérarchie, et la promsse d'un déroulement de carrière.

Après, c'est à vous de réfléchr, et de choisir votre avenir, et votre conscience.
Chercher à comprendre, c'est commencer à désobérir.

Codialement
DURAIL


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une muselière de plus aux gendarmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une muselière de plus aux gendarmes
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: