Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mar 1 Jan 2013 - 21:23

2013 aura débuté sous d’inquiétants auspices, lundi matin, à Grand-Charmont. Il est un peu près d’1h10 lorsque les pompiers sont alertés pour un départ de feu dans des poubelles, rue d’Alsace, à Grand-Charmont.

Dès leur arrivée, les secours sont confrontés à un groupe qui s’oppose à ce qu’ils éteignent les flammes. Les gendarmes sont appelés pour assurer la protection. C’est alors que les fauteurs de troubles s’en prennent aux militaires. D’abord verbalement avant de passer à quelque chose de plus percutant.

Deux d’entre eux ainsi qu’un réserviste affecté à la brigade de Bethoncourt reçoivent alors des gifles et des coups de poings. Des renforts sont appelés avec le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) ainsi que les éléments d’Hérimoncourt et Bavans.

Sur les coups de 2 h, deux énergumènes sont interpellés. D’autres profitent de la relative confusion pour décocher quelques mauvais coups à deux nouveaux représentants de l’ordre, dont deux gendarmes adjoints volontaires. Au bilan final, cinq d’entre eux ont payé de leur personne. Le plus touché est un jeune de 21 ans, qui s’est vu prescrire cinq jours d’arrêt de travail.

Aux deux interpellés initiaux, sont venus s’ajouter deux autres, appréhendés hier au petit matin. À l’arrivée, quatre habitants de la localité âgés de 20 ans (pour deux d’entre eux), 22 et 35 ans, ont été placés en garde à vue. L’aîné a été rapidement transféré au centre du Mittan, en raison de son état psychiatrique. Quant aux trois autres, leurs gardes à vue ont été prolongées, sans doute en vue de présentation aujourd’hui. Les gendarmes attendent la réponse du procureur…

http://www.lepays.fr/actualite/2013/01/01/grand-charmont-cinq-gendarmes-tabasses

Curieux ces agressions ne sont pas mentionnés dans le bilan des voitures brulées !!! Bien sur c'était la nuit d'avant ! Prompt rétablissement aux collègues blessés !


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Jeu 3 Jan 2013 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mar 1 Jan 2013 - 22:37

L'année commence comme s'est finie la précédente...

Ca annonce la couleur à venir pour nous: rouge sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HATF33
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 10:33

MARSOUIN 26 a écrit:
....... L’aîné a été rapidement transféré au centre du Mittan, en raison de son état psychiatrique......
Ah bon ! ! ! Heureusement ! ! ! Ouf ! ! ! !

Il va pouvoire éviter la prison. Ben quoi, c'est normal, non ? Il est malade, c'est tout. Il doit être soigné pendant quelques jours, et puis après, il pourra ressortir pour recommencer. Il faut bien que jeunesse se passe. Il n'a que 35 ans ce pauvre petit. Il a encore toute la vie devant lui pour se redresser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 69
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 16:27

Un GAV, deux réservistes amochés, boof ça va devenir courant vu ce qu'ils risquent en face.
Prompt et complet rétablissement aux blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 17:23

eh bien ce n'est pas parce que ça devient banal qu'ils faut laisser faire surtout !!

j'espère en tout cas que nôtre cher ministre se "réveillera" enfin et que la justice fera son job qu'elle ne fait qu'a moitié depuis quelques années !! et que l'on ne vienne pas me dire "avec les moyens qu'elle a "

...;un coupable jugé par un magistrat devant de tels faits DOIT ETRE PUNI SEVEREMENT !!!!.......................POINT BARRE !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 18:41

prompt rétablissement aux "gendarme", "GAV" et "réserviste" blessés lors de cette inter Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 19:29

Sarko reviens ?????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Localisation : Périurbain
Emploi : sous off OPJ
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Mer 2 Jan 2013 - 21:23

"STOP les gars. Vous savez bien que nous pensons tous la même chose sur un certain sujet, mais nous avons pour vocation de ne pas parler politique pour tenter de garder notre crédibilité. Donc, tous les mots de Marine, FN ou Mélanchon, PC, PS, UMP etc... écrits dans une phrase pouvant inciter ou laisser penser que vous aimeriez voir tel ou telle à la direction de la France, seront supprimés (Mais non, je parle de la phrase, pas des personnes citées)

Désolé, même si vous connaissez mon fond de pensée, le modo que je suis est obligé d'intervenir pour la neutralité du forum. "


ca marche pas ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Gendarmes agressés à Grand-Charmont (25) : prison avec sursis !!!!!!?????   Jeu 3 Jan 2013 - 18:49

Ce jeudi matin, le tribunal de Montbéliard devait juger, en comparution immédiate, trois habitants de Grand-Charmont âgés de 19, 20 et 22 ans, soupçonnés d’avoir commis des violences sur cinq gendarmes...

« Le seul pour qui il n’y a pas de doute pour sa participation aux violences n’est pas là puisqu’il a été interné. Pour vous trois (NDLR : à l’adresse des prévenus), rien n’est avéré… » En une seule phrase, le président Marcelin vient de livrer sa perception du dossier et, peut-être, le fond de sa pensée.

Ce jeudi matin, le tribunal de Montbéliard devait juger, en comparution immédiate, trois habitants de Grand-Charmont âgés de 19, 20 et 22 ans, soupçonnés d’avoir commis des violences sur cinq gendarmes, avec interruption de travail de 5 jours pour le plus touché, le 1 er janvier, rue d’Alsace à Grand-Charmont .

Le président signale qu’il n’y « a plus que quatre victimes » et demande à chacun des mis en cause de se positionner. Amar, le plus jeune, dit ne se souvenir de rien. Il a été décrit comme étant le plus virulent, celui qui repoussait les pompiers venus éteindre un feu de conteneur, celui aussi qui a traité une femme gendarme de « sale pute ».

Les prénommés Adil et Samy assurent avoir voulu calmer le jeu. « Moi, j’ai juste mis un coup de pied par réflexe (sic) quand un gendarme m’a repoussé », convient le premier. « Qui a reçu le coup ? », interroge le président en levant les yeux vers les victimes. Deux gendarmes se lèvent simultanément. « Les deux en même temps ! », ironise le jeune prévenu.

Le président ne réagit pas devant l’impudence et c’est le procureur Pascal qui se charge de rappeler à l’ordre le jeune homme : « On peut se passer de vos commentaires ! » Comme, plus tard, à l’issue des débats, le représentant du ministère public demandera au président d’intervenir devant l’attitude la mère d’un prévenu qui se livre à un harcèlement verbal sur les gendarmes présents dans la salle.

Les avocats de la défense surfent sur la vague


Lionel Pascal s’attache à décortiquer le déroulement de ce qu’il qualifie de « début d’émeute ». Il reconnaît que les duettistes Adil et Samy ont d’abord eu une attitude louable en cherchant à refréner les ardeurs de leur ami mais qu’ils ont ensuite fait volte-face. Il sollicite des peines de six mois de prison dont deux ferme pour le duo et fixe le quantum à huit mois dont deux ferme pour Amar.

Les avocats de la défense n’ont plus qu’à surfer sur la vague soulevée par le président, lequel demandera un peu plus tard à l’un des jeunes s’il serait d’accord sur le principe d’un travail d’intérêt général pour réparer sa faute.

« Ce dossier, c’est le festival de l’à-peu-près ! », lance M e Bruot. M e Roth met de l’huile sur le feu en affirmant que c’est l’arrivée des militaires du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) qui a « accru les tensions ».

Les avocats invitent le tribunal à réduire considérablement la voilure des sanctions. Ils ont été entendus. Les trois prévenus ont obtenu des relaxes partielles sur les violences.

Le prénommé Amar écope de quatre mois avec sursis, les deux autres de deux mois avec sursis. Les militaires avaient sollicité, chacun, 500 € de dommages et intérêts. Là encore, le tribunal a fait dégringoler le curseur. Ce sera… l’euro symbolique.

À la sortie de la salle d’audience, les visages des militaires vacillaient entre colère et incrédulité.

http://www.estrepublicain.fr/justice/2013/01/03/gendarmes-agresse-a-grand-charmont-(25)-le-festival-de-l-a-peu-pres

Parodie de Justice ! ! Ca va très mal et l'on de se demande où cela va s'arrêter ! Pompiers, Policiers et Gendarmes faites votre devoir mais ne prenez pas de risques inutiles surtout quand on voit la suite donnée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Jeu 3 Jan 2013 - 19:48

Fantôme a écrit:
et que la justice fera son job qu'elle ne fait qu'a moitié depuis quelques années !! et que l'on ne vienne pas me dire "avec les moyens qu'elle a "
...;un coupable jugé par un magistrat devant de tels faits DOIT ETRE PUNI SEVEREMENT !!!!.......................POINT BARRE !!!
mdr ptdr tu as beaucoup d'humour et tu avais déjà anticipé la décision de "justice"
un verdict à l'image de la France c'est à dire au niveau zéro !
une HONTE...........
n'en déplaise à certaines âmes sensibles du forum : j'ai honte d'être français mais bon ce n'est pas grave d'ici quelques temps je serai considéré comme un "étranger" vivant en France.
bon je vous laisse je vais boire un coup à la santé (non pas la prison) de Amar, Adil et Samy qui doivent bien se marrer à l'heure où je vous envoie mon ressenti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Jeu 3 Jan 2013 - 20:21

Amar , adil et sami.... P..... ces normands........



Ce dossier, c’est le festival de l’à-peu-près ! », lance M e Bruot. M e Roth met de l’huile sur le feu en affirmant que c’est l’arrivée des militaires du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) qui a « accru les tensions ».


Ben oui quoi quand les gendarmes arrivent ça rend certaines catégories de personnes violents.......


Parodie de justice , sûrement " dans un souci d'apaisement " le baissage de culotte de la part des pouvoirs publics notemment De la justice est en passe de devenir le sport N° 1 pour cette année 2013

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loletio
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 1754
Age : 50
Localisation : Seine Saint Denis
Emploi : Anacrim DEFI - PPM STRJD
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Jeu 3 Jan 2013 - 20:35

Lamentable, rien à dire de plus...Quelle honte ! Pour le reste

_________________
Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.
Napoléon Bonaparte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 69
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Jeu 3 Jan 2013 - 20:47

Triste, peut-être que les magistrats ont la trouille de représailles ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Jeu 3 Jan 2013 - 23:39

Reprenons certaines phrases significatives de l'article posté ci-avant par MARSOUIN 26 :

MARSOUIN 26 a écrit:
Ce jeudi matin, le tribunal de Montbéliard devait juger, en comparution immédiate, trois habitants de Grand-Charmont âgés de 19, 20 et 22 ans, soupçonnés d’avoir commis des violences sur cinq gendarmes...

« Le seul pour qui il n’y a pas de doute pour sa participation aux violences n’est pas là puisqu’il a été interné.
Pour vous trois (NDLR : à l’adresse des prévenus), rien n’est avéré… » En une seule phrase, le président Marcelin vient de livrer sa perception du dossier et, peut-être, le fond de sa pensée.
..................................
Le président signale qu’il n’y « a plus que quatre victimes » et demande à chacun des mis en cause de se positionner.
Amar, le plus jeune, dit ne se souvenir de rien.
Il a été décrit comme étant le plus virulent, celui qui repoussait les pompiers venus éteindre un feu de conteneur,
celui aussi qui a traité une femme gendarme de « sale pute ».


Les prénommés Adil et Samy assurent avoir voulu calmer le jeu.
« Moi, j’ai juste mis un coup de pied par réflexe (sic) quand un gendarme m’a repoussé », convient le premier.
................................

[b]Le président ne réagit pas devant l’impudence
et c’est le procureur Pascal qui se charge de rappeler à l’ordre le jeune homme : « On peut se passer de vos commentaires ! »
Comme, plus tard, à l’issue des débats, le représentant du ministère public demandera au président d’intervenir devantl’attitude la mère d’un prévenu qui se livre à un harcèlement verbal sur les gendarmes présents dans la salle.

Les avocats de la défense surfent sur la vague

Lionel Pascal s’attache à décortiquer le déroulement de ce qu’il qualifie de « début d’émeute ».
Il reconnaît que les duettistes Adil et Samy ont d’abord eu une attitude louable en cherchant à refréner les ardeurs de leur ami mais qu’ils ont ensuite fait volte-face.
Il sollicite des peines de six mois de prison dont deux ferme pour le duo et fixe le quantum à huit mois dont deux ferme pour Amar.

Les avocats de la défense n’ont plus qu’à surfer sur la vague soulevée par le président, lequel demandera un peu plus tard à l’un des jeunes s’il serait d’accord sur le principe d’un travail d’intérêt général pour réparer sa faute.
.................................
Les avocats invitent le tribunal à réduire considérablement la voilure des sanctions. Ils ont été entendus. Les trois prévenus ont obtenu des relaxes partielles sur les violences.

Le prénommé Amar écope de quatre mois avec sursis, les deux autres de deux mois avec sursis.
Les militaires avaient sollicité, chacun, 500 € de dommages et intérêts.
Là encore, le tribunal a fait dégringoler le curseur. Ce sera… l’euro symbolique.


À la sortie de la salle d’audience, les visages des militaires vacillaient entre colère et incrédulité.

http://www.estrepublicain.fr/justice/2013/01/03/gendarmes-agresse-a-grand-charmont-(25)-le-festival-de-l-a-peu-pres
..............................

D'où, l'on pourrait en déduire qu'en certains coins de France, selon certains magistrats,
ce n'est finalement pas si grave de molester des gendarmes...
Oui, mais alors, pourquoi dans d'autres coins de France, lorsque ce sont les gendarmes qui dérapent...,
les sanctions sont d'une autre sévérité, comme ici par exemple, en 2009 :

http://www.ladepeche.fr/article/2009/11/11/712720-isere-prison-ferme-pour-deux-gendarmes-qui-avaient-violente-un-adolescent.html

" Quatre gendarmes mobiles ont été condamnés lundi soir en correctionnelle à des peines allant d'un an de prison ferme à quatre mois avec sursis après avoir violenté un adolescent lors d'une interpellation à l'Isle d'Abeau, en Isère, en avril 2008.
Deux d'entre eux ont été condamnés à de la prison ferme, d'un an et de six mois, avec interdiction définitive d'exercer dans la gendarmerie pour le premier et une année d'exclusion pour le deuxième.
Les deux autres ont été condamnés à six et quatre mois de prison avec sursis, a-t-on appris mardi de source judiciaire.
[..................] "



Deux poids, deux mesures !
Les gendarmes et les citoyens ont parfois bien du mal à établir la cohérence de telles décisions,
censées être rendues au nom du peuple français...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Ven 4 Jan 2013 - 10:05

Donc, je résume: 5 gendarmes se font agressés (y a pas d'autes termes) par une bande de trous du c.. et ont mets du sursis aux auteurs!

Si ces 5 gendarmes avaient "cartonnés" directement les auteurs de ces mêmes faits, eux, ils auraient vraisemblablement pris du ferme, voire une interdiction d'exercer!

Qui s'étonne encore de l'explosion des incivilités, violences à la personne et zones de non-droits dans ce pays, si les personnes appelés à la sécuriser sont systématiquement poursuivis quand les fauteurs de troubles sont à peine touchés?

La pénurie de places de prisons, le manque de moyens de la justice... Je n'entends jamais QUE DES EXCUSES pour légitimer une situation pourrie, à aucun moment je n'entends parler de solution durable mise en place par un gouvernement quelconque pour enfin régler une situation intolérable pour tous les citoyens qui payent et triment au nom d'un état, d'une justice qui les laissent peu à peu tomber!

Faut arrêter de faire croire qu'un délinquant choisit sa voie parce qu'il est incompris: des gens FORMIDABLES se sont sortis de cités soi-disant ghettos à la force du poignet et de leurs volontés!
Quand on présente un multi-récidiviste à la justice pour la 20ème fois, faut arrêter de croire qu'on peut encore le sauver! Il a déjà choisi son chemin et e reviendra pas dessus!

On emmerde tous les ans les chasseurs pour vérifier leurs permis de chasse, le nombre de fusils qu'ils ont à leurs domiciles, leurs derniers examens de santé... et qui s'est inquiété du nombre croissant d'armes automatiques, de fusils d'assauts, de grenades, de roquettes, d'explosifs et de gilets pare-balles lourds qu'on trouve de plus en plus souvent sur des braquages en zone urbaines ou pour surveiller des "zones de deals"???

J'ai l'impression que tous les gouvernements depuis des années ont choisis les mauvaises cibles, et qu'aucun n'a le courage de vouloir s'attaquer au coeur du problème, parce qu'une fois qu'on aura commencer à s'y atteler, faudra aller au bout, quoi qu'il arrive!

Soit on se réveille un jour et on fait ce qui doit être fait, soit on se laisse bouffer et on va voir se dévellopper un retour de "milices" armés dans certaines zones, qui ne seront qu'une réponse désespérés de la part d'une population qui estimera qu'elle doit assurer sa sécurité elle-même.

A ce moment là, la "justice" en France sera devenue une vaste plaisanterie!

Désolé, c'était mon billet d'humeur de la nouvelle année! Bon courage à tous, et pour paraphraser un de mes instructeurs en école: "VAUT MIEUX UN MAUVAIS PROCES QU'UN BEL ENTERREMENT!"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Grand-Charmont - Une nouvelle nuit émaillée d’incidents !   Sam 5 Jan 2013 - 10:50

Faut-il y voir une relation de cause à effet ? Jeudi matin, le tribunal de Montbéliard jugeait en comparution immédiate trois habitants de Grand-Charmont, âgés de 19, 20 et 22 ans, pour des violences commises sur des gendarmes, le 1er janvier.

À l’arrivée, les trois mis en cause ont obtenu des relaxes partielles et sont ressortis avec des peines de prison avec sursis et de dérisoires dommages et intérêts à verser à leurs victimes. En l’espèce, l’euro symbolique (voir notre édition d’hier).

Moins de douze heures plus tard, les militaires étaient de nouveau appelés dans la même commune. Tout avait débuté à 19 h 10. De retour à leur domicile, des habitants de la rue des Barres constatent que leur habitation a fait l’objet d’un cambriolage. Une vitre a été brisée.

Une moto KTM et une Audi volées


La suite est sans surprise. Visite des lieux, vol des objets de valeur (bijoux) et du numéraire (environ 200 €). Il apparaît aussi que des jeux de clés ont disparu. Et avec eux les véhicules qui leur correspondent. À savoir une moto KTM Superduke et une Audi S3 Sportback. Fin du premier acte.

Sur les coups de 22 h, les gendarmes sont prévenus qu’un véhicule fait du rodéo dans le quartier des Fougères. Une patrouille de Bethoncourt s’y rend. Et ne voit rien. Mais en poussant plus en avant les recherches, les militaires s’intéressent à un établissement scolaire où il semble y avoir de l’activité, alors que ce sont encore les vacances de Noël.

« Ils nous narguaient »


Une rapide visite des lieux permet de retrouver la KTM, dont les couleurs orange et noir disparaissent littéralement sous une couche de boue. Preuve que le deux-roues a été copieusement mis à l’épreuve depuis le moment du vol. Les voleurs avaient-ils provisoirement remisé la moto dans ce lieu, en apercevant la camionnette des gendarmes ? Toujours est-il qu’ils semblaient tapis dans l’ombre, dans les parages. Ainsi, quand les militaires ont approché, ils ont été accueillis par une pluie d’objets volants et une flopée d’injures. Couronnées, à écouter un gendarme, d’ironies et de réflexions pleines de morgue en lien avec les condamnations du matin. « Ils nous narguaient. Ils exprimaient le sentiment d’impunité qu’ils ressentent suite au jugement », témoigne la même source.

Des renforts sont appelés. La situation semble s’apaiser, les fauteurs de troubles paraissent s’être brusquement évanouis sinon évaporés. Le calme avant la tempête… Dans les minutes qui suivent, nouvelle alerte !

Jamal Lamaachi, domicilié rue des Jonchets, toujours à Grand-Charmont, raconte ce qui s’est passé : « Il devait être 22 h 30. Deux minutes plus tôt, j’étais dehors en train de sortir mes poubelles. J’ai entendu un vrombissement et des pneus qui crissaient. Puis un grand bruit ».

Trois jeunes dans la voiture réduite à l’état d’épave


Le temps d’ouvrir un volet et il aperçoit une voiture emplafonnée dans son pilier. C’est l’Audi. Trois jeunes, « âgés de 20 à 25 ans », estime le témoin, s’extirpent péniblement de l’habitable, boitant bas pour le chauffeur. Il faut dire que le choc a été suffisamment rude pour déclencher les airbags ; le véhicule est réduit à l’état d’épave.

Bien évidemment, les occupants de la voiture volée n’entendent pas attendre l’arrivée des secours. « Ils sont partis par ce petit chemin, sans doute pour rejoindre la place Godard », confie Jamal Lamaachi.

La nuit devait réserver un ultime épisode avec le centre social, dégradé par des projectiles et en partie dévalisé. La situation à Grand-Charmont connaît, en ce début d’année, « une série désagréable et dommageable », pour reprendre les mots du maire, Denis Sommer.

Avec le concours de techniciens en identification criminelle


Interrogé sur l’éventuel lien entre le jugement matinal du tribunal et les exactions nocturnes, l’édile répond : « Vous comprendrez, que je n’ai pas à commenter une décision de justice. Je peux simplement dire que celle de jeudi matin m’a surpris… »

Afin de fignoler l’enquête et ne laisser subsister aucun doute (ceux qui semblent assaillir sinon agacer parfois les magistrats…), des techniciens en identification criminelle ont été appelés afin de collecter des indices (ADN, empreintes digitales et autres) sur les deux véhicules volés. Histoire de stopper un phénomène qui semble gonfler à vitesse grand V, avec explosion…

http://www.lepays.fr/faits-divers/2013/01/05/une-nouvelle-nuit-emaillee-d-incidents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Sam 5 Jan 2013 - 11:02

les touches de mon clavier ne fonctionnent plus comme c'est dommage car.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Sam 5 Jan 2013 - 14:09

Citation :
Ainsi, quand les militaires ont approché, ils ont été accueillis par une pluie d’objets volants et une flopée d’injures. Couronnées, à écouter un gendarme, d’ironies et de réflexions pleines de morgue en lien avec les condamnations du matin. « Ils nous narguaient. Ils exprimaient le sentiment d’impunité qu’ils ressentent suite au jugement », témoigne la même source.



titanic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !   Aujourd'hui à 18:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Doubs - : cinq gendarmes tabassés ! Sursis pour les auteurs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: