Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 la vie en milieu très rural

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eve89
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 28
Age : 44
Emploi : ambulancière
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: la vie en milieu très rural   Dim 23 Déc 2012 - 21:13

bonjour à tous et toutes, mon probléme majeur est la scolarité de mes enfants , l'un étant trop petit (3 ans) puisque l'age obligatoire est à 6 ans je répète les dires de l'inspection académique de mon département, la directrice n'en veut pas car un jour elle n'a plus de place (la mairie me soutien qu'ils sont en sous effectifs) et qu'un jour ca le troublerai d'entrer en cours d'année soit le 7 janvier, 5 jours après ces 3 ans mais là ou je suis en colère c'est que mon enfant allait à la garderie de l'ancienne affectation de mon mari ,3 fois par semaine donc le fait de perdre sa sociabilité et son envie d'apprendre car c'est un petit garcon très intelligent ou va- t -on? j'ai donc été obligée de l'amener seulement 2 fois par semaine dans une autre garderie à 21 km de mon domicile soit 84 km par jour.
Puis vient enfin mon enfant de 16 ans scolarisé en lycée professionnel, on m'a répondu qu'il n'y avait plus de places en cours d'années et qu'également l'école n'était plus obligatoire pour lui non plus, je me suis donc débrouillée et j'ai "trouvé" un etablissement à 35 km de mon domicile ou il sera scolarisé en internat car il faut d'abord que je l'emmène en voiture (16 km) jusq'au bus.Internat qui me coutera 450 euros par mois car privé mais c'est le seul dispo.
Quand à moi reprendre mon job est un lointain souvenir car il faudrait que je trouve un employeur compréhensif lorsque je dois m'absenter pour le grand et une nounou super, ultra disponible car je suis dans le domaine médical donc horaires de jour, nuit, week end.Voilà avec mon mari nous venons d'arriver et je suis déjà à bout, je laisse le temps passer, mais si je vois que ca coince trop pour mon boulot, je serai obligée de quitter mon mari géographiquement.
Tout cela vous est déjà arrivée? parlez moi en, j'attends vos conseils, en attendant je perds mes cheveux par poignée tellement je suis stressée par tout ca, je déprime la veille de noel, pas cool, bises à tous passez de bonnes fetes et n'hésitez pas à me parler de vos experiences cela me conforterait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Dim 23 Déc 2012 - 21:57

Bonsoir Eve89 (Yonne?),

Je ne maîtrise pas le sujet, je ne pourrai pas vous aider mais ce que je peux vous dire c'est que dans l'état, faute de solutions ou face à une injustice il ne faut pas baisser les bras, nous vivons tous dans nos petites vies des moments difficiles, ou il nous semble tomber de plus en plus bas... Très bas parfois, mais un mauvais moment viendra toujours se faire remplacer par un bon, plus vous serez bas, plus vous remonterez, c'est physique!!
Ses situations, dans la profession de votre époux, sans être courante ne sont pas une surprise, c'est le prix, parfois plus cher que les autres, l'important c'est que quoi qu'il advienne, pour vous et évidement pour votre famille, sans pour autant baisser les bras, vous devez toujours garder le moral!! Y'a des phases merdiques, y'a des coups pourris mais ça va revenir!!
Chaque petites minutes de bien être, chaque petites "escapades" doivent être consommées jusqu’à plus soif!!!
La santé, la bonne bouffe, LE SOMMEIL, emmerder le monde moisi qui vous entoure et seuls les bras de votre époux et de vos enfants compte!
Ça ira toujours mieux après!
Utilisez tout ce que ces évènements créé en négatif chez vous pour aller retourner la Mairie par exemple... Enfin vous trouverez bien ici des personnes de bon conseils, peut être aller voir l'assistance sociale!
Pour mon second enfant nous avons eu des soucis similaire, l'important c'est qu'il était totalement exclu qu'une "défaillance" du système pourrisse nos santé morale, ou l'intégrité de notre famille!! C'est même interdit!!
Il ne s'agit pas d’être fort ou tout autre idiotie facile à dire, ça sera toujours meilleur après, et la solution viendra (peut être d'ici)
Profitez bien de vos fêtes de fin d'année, qui sont les votre et personne ou rien ne pourra vous les dégrader!!!
Abusez du champ' et des bonnes choses et arrêtez les shampoings Dessange Wink
Et c'est un type de 28 piges qui a vue les 20 premières années de sa vie anéantie qui l'dis!!! Faut pas s'en faire!!!!
Allé, bonnes fêtes, no limit sur la picole et en 2013 ça ira mieux!! ---> afro




Revenir en haut Aller en bas
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 10:34

Chère eve89,

Je n'ai pas (encore) vécue votre situation, j'ai toujours réussi à "tomber" sur un lieu d'emploi qui n'handicape pas le travail et la vie sociale/professionelle de ma compagne et de mon bébé...

Néanmoins, de plus en plus de mes camarades se résignent au célibat géographique pour des questions de bien-être de leurs cellules familiales. La plupart des raisons qu'ils invoquent sont le travail de la conjointe, la proximité des membres de la famille et des amis, l'équilibre des enfants...

Mais ce n'est un choix ni bénin, ni simple. Outre l'impact budgétaire évident (Véhicules, logement, impôts, alimentaire...), il arrive à certains de mes camarades de se voir parfois reprocher cet éloignement par leurs "conjoints/compagnons/copains", essentiellement dans les moments de "coups durs" (maladie d'un enfant, accident de la vie, etc...).

A ceux qui vont vous dire que vous connaissiez les contraintes du métier de votre compagnon, je réponds souvent que "Si moi j'ai singé en connaissance de cause, ma femme et ma gosse n'ont pas signé avec la gendarmerie ni avec ses contraintes."

La meilleure solution reste néanmoins la discussion et la mise à plat de tout ça avec votre homme, avant de la situaton ne finisse de vous "bouffer" et provoque une dispute ou une séparation qu'un peu de dialogue peut éviter...

J'ignore ce que l'avenir vous réserve, je vous souhaite néanmoins bon courage, de bonnes fêtes de fin d'année pour vous et ceux que vous aimez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 10:52

Je rejoins mes deux camarades dans leurs dires , et je vais aller encore plus loin , parce que vous pourrir la vie pour ces problèmes liées encore une fois à de l'administration dont j'ai une opinion très personnelle et plus que négative , c'est dommage !

Je ne saurais trop vous conseiller face à des "gens" qui se croient ou se prennent pour des "seigneurs en puissance" dans leur poste d'enseignants (ils confondent bien souvent intelligence et instruction ) de réagir très FERMEMENT !

comment ?
******** EN UTILISANT TOUS LES MOYENS mis à vôtre disposition dans un cas comme celui ci ... assistante sociale, psychologue , maire, et même député s'il le faut !! association y compris !

un courrier bien balancé peut faire bouger les choses plus rapidement qu'on le croit souvent .

mais ne baissez pas les bras surtout ! comme vous l'ont dit mes camarades "parlez en avec vôtre mari calmement , voyez si d'autres mères de la région ont eu ce problème , car c'est souvent lié à la région et arguez le fait que si l'on donne bien le droit à certains pourquoi pas vous ?

pour info les gens du voyage qui ont "un statut spécial " sont accueillis d'office !!! demandez à bénéficier du même en tant qu'itinérant de l'état ..

bien évidemment je dis cela pour vous "amuser" sur le principe ,mais le fond y est ! utilisez tout cela et si vous n'y arrivez pas une lettre au député serait bienvenue ... ils sont en général très attentifs à ces sujets qui leur apportent des voix !! eh oui l'intérêt avant tout .

il serait étonnant qu'ici vous ne trouviez pas une maman dans ce même cas ici et qui l'a résolu ..

bonnes fêtes de Noël en famille !

"ne vous songez pas trop aujourd'hui au problème que vous n'aurez que l'année prochaine ! " (li tsu )


Dernière édition par Fantôme le Lun 24 Déc 2012 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 16:56

Globalement d'accord avec tout le monde mais juste une petite question : Comment êtes vous arrivés dans ce trou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cougar89
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 555
Age : 42
Localisation : ex-moblo muté chez les cassos
Emploi : taxi, garde du corps, employé de la DDE, vigil, assistante social et plus si affinité.
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 17:10

Marrem a écrit:
Globalement d'accord avec tout le monde mais juste une petite question : Comment êtes vous arrivés dans ce trou ?

un bon CSA bien pourri, une mutation disciplinaire, une permutation mensongère............... il y a plein de réponse possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 17:16

cougar89 a écrit:
Marrem a écrit:
Globalement d'accord avec tout le monde mais juste une petite question : Comment êtes vous arrivés dans ce trou ?

un bon CSA bien pourri, une mutation disciplinaire, une permutation mensongère............... il y a plein de réponse possible

Merci mais je connais un peu la maison !

Je pense juste qu'une précision à ce sujet pourrait apporter un plus au sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Lun 24 Déc 2012 - 17:16

cougar89 a écrit:
Marrem a écrit:
Globalement d'accord avec tout le monde mais juste une petite question : Comment êtes vous arrivés dans ce trou ?

un bon CSA bien pourri, une mutation disciplinaire, une permutation mensongère............... il y a plein de réponse possible

Ou c'est la nouvelle convention médicale sur les zones déficitaire, vue qu'assistance sociale fait aussi partie par la force des choses de vos qualifications professionnelle Shocked
Revenir en haut Aller en bas
eve89
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 28
Age : 44
Emploi : ambulancière
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Mar 25 Déc 2012 - 10:46

Tout d'abord merci à tous pour vos commentaires, je me sens un peu moins seule dans ce trou paumé, je suis d'accord avec jem82 lorsqu'il dit qu'en tombant très bas on ne peut que remonter mais dans la vie on connait tous ce genre de "passage" mais lorsqu'il est là il faut quand même l'affronter et lorsque l'on cumule trop de tuiles c'est là que le pétage de plomb est inévitable pour ce qui est de la picole je ne bois jamais d'alcool, de toutes façons cela ne résout rien, merci quand même
En réponse à l'idiot utile: ton message m'a fait chaud au coeur, tu ne tentes pas de m'enfoncer un peu plus, ta phrase "ma femme et ma gosse n'ont pas signé avec la gendarmerie ni avec ses contraintes" est de mise, mais je tiens à préciser tout de même que je suis une ancienne de l'arme, je connais bien l'institution, c'est surement parce que je la connais que trop, que je l'ai quitté. Je m'explique: je pense que quand on entre en gendarmerie on a tous nos convictions et la première, pour moi, fut l'intégrité, l'honnêteté, le sérieux de ce côté militaire et représentant de la force publique et malheureusement au bout de 6 mois d'école j'ai vite déchantée, très très déçue par certains officiers, certaines pratiques... Quelques années après j'ai eu "l'occasion" d'y retourner, une autre école cette fois-ci (logique) et pour cela il a fallut que la DG ordonne une enquête qui a été conclu en ma faveur évidemment, mais le mal était fait, mon dossier de recours me suivait et allait me suivre toute ma carrière, dégout total cette fois-ci j'ai tiré ma révérence mais toutefois mon regard sur certains officiers ont changés.
Je sais donc comment l'institution fonctionne, la csa de mon époux a été bénéfique dans le sens où nous avons pu avoir la région mais pour le reste des choix nous avions demandés uniquement des villes de plus de 5000 habitants justement pour les enfants lorsque le final est tombé dans cette BP à 1200 hab, je vous laisse imaginer ma peine, mais j'espérais tout de même un peu de chance, un peu d'aide...
Pour répondre à fantôme, j'ai déjà contacté l'assistante sociale, et la réponse type qu'elle a pu me donner n'a pas fait avancer le shmilblick, je me demande ce quelles font de leur journée, à part nous plaindre et nous dire qu'elles ne peuvent rien faire!!! HI HI HI Elle est gentille!!!
Quand a faire bouger les choses pour le petit, eh oui les gens du voyage ont des faveurs mais... je n'en fais pas partie je suis une simple épouse de gendarme qui ne gagne pas assez d'argent pour partir en vacances et changer de voiture mais qui en gagne suffisamment pour ne pas avoir d'aides sociales!!! Mon mari avait pensé aller trouver mr le maire pour l'école du petit mais nous en avons parlé et je crains qu'à la moindre petite broutille ( bagarre ou pipi dans la culotte) cette maitresse d'école me le renvoie à la maison illico-presto! voilà, j'espère par la même occasion avoir répondu à marrem et cougar89. Je ne pensai pas qu'un jour j'en viendrai à penser au célibat géographique, je me suis toujours demandé pourquoi ces couples en arrivaient là, maintenant je sais, après comme me disait mon mari il y aurait la possibilité de: permuter, mutation cause dépression de l'épouse... et d'autres mais là je sais que cela va suivre mon mari toute se carrière, en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Mar 25 Déc 2012 - 11:11

Que dire ! Courage à toi et aux tiens et effectivement ça pourra aller QUE mieux !

Maintenant dans le problème foncier, comment faire concrètement pour pouvoir contenter TOUS les gendarmes dans leurs choix géographiques, de compétences.......... même s'il est certain que pour certaines catégories de personnel (CSA ou retours OM par exemple) le jeu des BRH consiste à les caser où personne ne veut aller ............

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eve89
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 28
Age : 44
Emploi : ambulancière
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Mar 25 Déc 2012 - 12:31

Marrem, c'est un peu ce que m'a répondu l'assistante sociale, en gros qu'en épousant un gendarme je savais à quoi m'attendre et qu'il en fallait en milieu rural, donc si je comprends bien à moins d'avoir des enfants entre 6 et 15 ans ou ne pas en avoir du tout la ruralité est une tare pour les autres, et c'est pour cela que les épouses en difficultés comme moi, délaissent leur conjoint pour avoir une vie sociale et contribuer à l'éducation de leurs enfants le temps d'un rapprochement et s'il est trop long, se soldera quelquefois par un divorce.
Je vais voir dans les mois à venir mais il est vrai que je n'imagine pas mon mari seul le soir, sans un peu de réconfort, un bon repas qui mijote, des enfants qui jouent, après une bonne journée à faire du social et à se faire pourrir par la hiérarchie qui passera par là!
Il y a des tas d'enfants qui trainent dans les rues, qui subissent leur adolescence en délaissant les études au plus grand dam de leurs parents, les miens veulent juste y aller, le grand veut passer son diplôme et le petit a une grande soif d'apprendre, bref nous sommes juste en france en 2012, joyeux noël à tous!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Mar 25 Déc 2012 - 12:44

Je me suis peut être mal exprimé mais ça n'était pas une affirmation de ma part, juste une question !

Personnellement, je voulais, au niveau familial, éviter les grands villes et les toutes petites communes .............. comme beaucoup de monde, il me semble !

Et ma question était de savoir comment on pouvait faire pour contenter tout le monde car il est indéniable que nous sommes beaucoup à avoir les mêmes envies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Mar 25 Déc 2012 - 13:57

En tout cas Eve 89 merci de ta franchise et sans te connaitre , je dirais que ton mari a de la chance de t'avoir à ses côtés comme épouse , je te trouve plus que courageuse et lucide ,( rare de nos jours )

Ne lâche rien de ce que tu penses , je crois en effet (pour avoir connu l'éloignement très souvent) que tu es très importante de par ta présence afin que lui assume à fond son job et sa vie de gendarme au mieux , tout en aidant ton fils à s'épanouir !

si tu veux en parler ici ou en MP n'hésite pas ... tiens nous au courant de l'évolution et si on peu aider même à distance on essaiera ..; le téléphone existe pour agir parfois à distance .

courage et tiens bon . amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   Jeu 27 Déc 2012 - 23:04

Un sujet pour DFFDF ça !!!!

Bon le CSA de la mobile vers la "très verte", j'ai vécu ça il y a 8 ans maintenant. Mais j'avais tellement hâte de quitter la mobile qu'en fait, avec mon épouse c'était vraiment la fête.
Mon expérience est que :
1/ il va te falloir un petit moment pour trouver ta place dans cette micro-société villageoise, donc, vas-y doucement avec la directrice d'école, elle va avoir la charge de ton gamin pendant quelques années.... sereinement il y a toute les chances qu'elle prenne ton môme le plus tôt possible, car +1 élève, en zone rural, ça peut décider de la fermeture ou de l'ouverture d'un poste. Laisse la revenir de ses vacances et vas-y tranquille, ils vont te le prendre le gamin, les paysans autour n'attendent pas 6 ans pour aller à l'école.
2/ De plus ton mari va être ou a été présenté au maire, lui glisser un petit mot là-dessus...gentil, toujours gentil....
3/ De plus il va avoir droit à un petit article de presse... c'est très lu la presse dans la brousse, le moment idéal pour placer que son petit bout a trois ans et qu'il a hâte d'aller à l'école !!!
TOUT ça avec le SOURIRE.
4/ Ton grand est bon pour l'internat, je parie qu'il ne va pas en mourir... à 16 ans ça m'étonnerait....(*)

et toi... profession médicale que tu dis ? Ils vont te faire un pont d'or à la maison de retraite, là aussi, va falloir y aller tranquille, accepter des remplacements au début, faire des sourires, mais tu seras "la pro qui vient de la ville", faudra être modeste, hein, ils aiment pas trop la leçon....
Ton mari va adorer son job, dans 3 ans vous connaissez tout le monde.
dans 6 ans vous repartez pour une bonne aventure dans une autre mutation et vous aurez la larme à l’œil.
Bon tu ne dis pas depuis combien de temps t'es arrivée là, mais bon, faut pas tout jeter en 3 semaines, la vie est longue.
je repasserai par là pour surveiller ce sujet, j'ai survécu 7 ans et demi dans un village de 900 habitants !
Mon avis personnel sur le célibat géographique c'est que c'est une tentative de divorce, faut y réfléchir quand même....

passe de bonnes fêtes et laisse venir, ça va très bien se passer.



(*) 16 ans, loin de papa maman, faut vraiment vous faire un dessin ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eve89
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 28
Age : 44
Emploi : ambulancière
Date d'inscription : 21/05/2012

MessageSujet: Des nouvelles...   Sam 30 Mar 2013 - 9:30

Tout d'abord je voudrai répondre à fantôme et lui dire un grand merci, ton poste m'a fait très plaisir, et pour répondre à du fin fond du froid, ce n'est pas le fait que mon grand soit à l'internat qui me dérange c'est le fait de débourser 450 euros tous les mois, je suis sans emploi pour le moment et nous avons une résidence secondaire avec des traites à payer, doubles factures, travaux et nous n'arrivons pas à la vendre dons c'est pas facile entre le coût de l'internat sans compter les trajets en bus la demi heure de route tous les lundis matins et vendredis soirs ainsi que les 84 km à faire 3 fois par semaine pour que le petit puisse aller à la garderie, qu'il continue d'avoir une vie sociale, eh oui rien n'y a fait la directrice de l'école s'est emmêlée dans les excuses qu'elle a trouvées pour ne pas le prendre, le maire était au courant mais bon apparemment le sous effectif ne les dérange pas plus que ça, je me suis donc résignée (pas trop le choix non plus) à attendre la rentrée de septembre, bref ma vie tourne autour de mes enfants, je passe mon temps sur les routes de campagne, mais je ne me laisse pas abattre j'ai quand même trouvé le temps de reprendre le sport à raison de 4 à 6h par semaine, cet été je pars en renfort côtier (réserves) pour bosser un peu ça me fera du bien mais aussi pour payer le permis de mon grand, par contre le grand bémol c'est que je ne peux pas travailler alors que j'ai trouvé du travail (sur 4 demandes, 2 veulent m'embaucher au plus vite) car en milieu très rural, je n'ai pas trouvé de nounou, je ne vais pas m'attarder sur le sujet car je suis très en colère sur les raisons des refus de celles-ci, bref je ne désespère pas de trouver "la perle" un jour. En attendant je joue à la petite ménagère, entre mari et enfants, eux sont heureux, pas moi. Je pense que je ne suis pas la seule épouse de gendarme dans ce "genre" de cas et je ne sais pas ce que me réserve l'avenir mais j'envisage de refaire une formation pour changer de métier (qui ne me plait pas du tout) afin de "caler" mes horaires sur ceux de mon mari.
Voilà il y a pire comme situation, c'est clair mais c'est pas facile à vivre quand on vous met tous les jours des bâtons dans les roues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la vie en milieu très rural   

Revenir en haut Aller en bas
 
la vie en milieu très rural
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: