Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Angoulême: le policier pris d'un coup de folie ne sera jamais jugé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Angoulême: le policier pris d'un coup de folie ne sera jamais jugé   Mar 11 Déc 2012 - 10:14

Il avait été pris d'un coup de folie en pleine journée, le 26 janvier dernier. Alors que Laurent Wauquiez, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, déambulait entre les bulles du Festival de la bande dessinée, ce policier de 47 ans du commissariat d'Angoulême avait joué de la 22 long rifle. Installé dans son canapé, dans son appartement de l'avenue de la République, il avait mis en joue la façade du traiteur Events by Nicolas, en face de chez lui. Il avait tiré et encore tiré.

De multiples impacts avaient été relevés sur la façade et des salariés du traiteur avaient été terrorisés. L'un d'eux avait vu une balle s'écraser contre un pilier, à quelques centimètres de sa tête. Le policier ne s'expliquera jamais devant des juges.

Un collège d'experts vient de confirmer les conclusions d'une première expertise psychiatrique: l'homme, dépressif au moment des faits, a été jugé pénalement irresponsable. Abolition complète du discernement. Il ne peut être poursuivi. «On l'a en travers», lâche Nicolas Berthomet, le patron de Events by Nicolas, qui, ce jour-là, avait vécu un véritable enfer.

Avec son salarié, l'entrepreneur s'était constitué partie civile. Les conclusions de la première expertise les avaient atterrés. «Elles étaient simplistes», témoigne Jean-François Changeur, avocat du jeune apprenti. Il a demandé une contre-expertise: le collège d'experts a confirmé. Fin du film. Déjà interné en mars 2011 à Camille-Claudel à La Couronne, le policier n'avait repris le travail qu'en septembre, dans un service administratif du commissariat.

http://www.charentelibre.fr/2012/12/11/le-policier-pris-d-un-coup-de-folie-ne-sera-jamais-juge,1129305.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Angoulême: le policier pris d'un coup de folie ne sera jamais jugé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: