Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 8 Avril 2011 - Jeune policier tué sur la route : 18 mois ferme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: 8 Avril 2011 - Jeune policier tué sur la route : 18 mois ferme !   Mer 5 Déc 2012 - 11:39

"""Dix-huit mois de prison ferme ont finalement été prononcés par le tribunal correctionnel de Thionville à l’encontre d’Adel El Aouini poursuivi pour homicide involontaire. Le quadragénaire, originaire d’Anzeling, conduisait le véhicule, qui, le 8 avril 2011, a heurté la moto du jeune policier thionvillois, Adrien Apolloni, sur le chemin départemental reliant les communes de Kédange-sur-Canner à Thionville, à hauteur de Metzervisse. La victime de 32 ans avait été mortellement blessée, percutée de plein fouet sur sa voie de circulation. Son deux-roues avait pris feu, son corps avait été projeté à plusieurs mètres du point d’impact.""""

"""Les premières analyses toxicologiques effectuées sur le conducteur, quelques instants après le drame, avaient révélé la présence d’1,83 g d’alcool par litre de sang. Une circonstance aggravante évoquée lors du procès, à laquelle s’est ajoutée la vitesse excessive de l’automobiliste. L’accident mortel était survenu en début d’après-midi, sur une ligne droite, par un temps sec."""""

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/12/05/jeune-policier-tue-sur-la-route-18-mois-ferme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
8 Avril 2011 - Jeune policier tué sur la route : 18 mois ferme !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: