Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Vannes. Des policiers et des gendarmes confrontés à la gale !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Vannes. Des policiers et des gendarmes confrontés à la gale !   Sam 1 Déc 2012 - 10:59

Quatre policiers de Vannes ont été touchés par la gale, une affection très contagieuse de la peau. Comment a-t-elle pu faire son apparition au commissariat ? Vincent Le Borgne, le directeur de la sécurité publique dans le Morbihan, se le demande encore. À la suite de la prise en charge d’un détenu de la maison d’arrêt voisine ? Possible, mais rien de certain.

Traitement préventif

Un premier fonctionnaire il y a un mois environ, un second, un troisième… Depuis une semaine, aucun nouveau cas n’a été détecté. Il est vrai que le ministère de l’Intérieur a pris de sérieuses mesures pour lutter contre cette épidémie. L’entourage des policiers a été traité à titre préventif. Les locaux, les véhicules, les sièges, certains uniformes ont été désinfectés.

Fermée deux jours

À Auray (Morbihan), il y a quinze jours, un homme ivre a été placé en cellule de dégrisement. Il était porteur de la gale. La brigade de gendarmerie a dû fermer deux jours pour être entièrement désinfectée.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Vannes.-Des-policiers-et-des-gendarmes-confrontes-a-la-gale_40771-2139171-pere-bre_filDMA.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: « À cause de la gale, les policiers sont inquiets »   Mar 4 Déc 2012 - 11:01

Le commissariat est confronté à une épidémie depuis deux mois (Ouest-France de samedi). Dominique Le Dourner, du syndicat Unité SGP FO, réclame des mesures pour lutter contre les maladies contagieuses.
Entretien
Dominique Le Dourner, du syndicat Unité SGP FO.

Comment vivez-vous cette épidémie de gale entre collègues ?

On est tous inquiets évidemment. Cela se comprend. Nous ne voulons pas ramener cette maladie à la maison, contaminer nos compagnes, nos enfants.

On nous a demandé de ne plus nous serrer la main entre collègues, afin d'éviter la propagation de la gale.

Parfois, en intervention, nous redoublons de vigilance en portant deux paires de gants.

Cette épidémie est-elle en voie d'éradication ?

Nous l'ignorons. Les derniers cas remontent à moins de quinze jours.

Compte tenu du délai d'incubation, nous saurons s'il y a éradication à la fin de ce mois de décembre. Nous attendons... avec appréhension.

Combien de fonctionnaires ont été touchés ?

Sept policiers et la compagne de l'un d'eux. Le 1er cas s'est révélé fin septembre ; le deuxième, fin octobre ; les autres en novembre.

Trois services ont été contaminés : la Brigade d'appui judiciaire, chargée notamment du transfert des détenus de la maison d'arrêt vers le palais de justice, et réciproquement ; Police secours ; et les motards.

Comment la gale est-elle apparue au commissariat ?

Tout est parti de la prise en charge d'un détenu à la maison d'arrêt. Il avait la maladie. Notre collègue ne s'est pas méfié, faute d'avoir reçu une information sur les infections contagieuses. On a beau porter des gants, la gale se propage aussi avec les vêtements.......

http://www.vannes.maville.com/actu/actudet_--a-cause-de-la-gale-les-policiers-sont-inquiets-_fil-2256091_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vannes. Des policiers et des gendarmes confrontés à la gale !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: