Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NANON
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 54
Localisation : LURE
Emploi : GD APJ
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 11:30

NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001

Actuellement le leitmotive du gouvernement est « travailler plus pour gagner plus ».


En Gendarmerie à cet instant « T » il est existe des différences :


Des personnels « bureau » effectuent 39 heures en bénéficiant du logement concédé par nécessité absolu de service sans aucune astreinte, ils ont la même rémunération, le même taux d'ISSP sans parler de la prime au mérité (grand sujet de discussion) enfin tout comme les 100 000 Gendarmes.


Et puis il existe les personnels de « terrain » qui eux effectuent régulièrement des semaines à plus 50 heures, avec des QLS supprimés régulièrement, des QL jours qui ne sont plus attribués depuis longtemps et des heures d'astreinte que l'on ne compte même plus.


Je pense qu'à l'heure actuelle notre hiérarchie dotée de puissant moyen informatique devrait constater aisément notre charge de travail et d'astreinte afin que celui-ci soit correctement rétribué.


De plus peux t'on continué à être rénuméré sur les mêmes bases alors que les conditions de travail ne sont pas équivalentes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miguel2
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 11:58

Analyse incomplête Manon.
Si on te suit, les gens "de bureau" devraient être payés moins et perdre leur logement CNAS (là je ne suis pas contre).

Bonne idée mais cela reviendra à punir 2 fois les gendarmes gravement blessés en service :
la 1ère en restant handicapés (plus ou moins gravement certes)
la 2nde en les payant moins et en leur supprimant leurs logements

Déjà que notre hièrachie n'a aucun respect (il suffit de voir mes notations et mon avancement) pour les personnels rendus invalides suite à des accidents de service (même pour ceux ayant des blessures dites "de guerre"), si nous sommes rejetés aussi par la base, il n'y aura plus grand monde pour prendre de risque.

Enfin, chacun voit midi à sa porte comme on dit.
Miguel
:study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NANON
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 54
Localisation : LURE
Emploi : GD APJ
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 12:14

Je n'ai que 24 ans de Gie et heureusement je ne penses pas que l'ensemble des personnels de bureau sont des personnels blessés en service et heureusement pour nous.
et je ne penses pas également qu'il faut les apyer mois mais certainement attribué une prime pour les gens de terrain !!!!!!

[MODERATION Gandalf : message en double exemplaire - doublon supprimé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
IC13
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 458
Localisation : dans le sud...
Emploi : Brigadier et fier de l'être
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 14:24

D'accord avec toi nanon, mais pour le critère, je ne te suis pas car chez moi mon CBA a le plus d'heures externe alors qu'il ne sort pas de son bureau...

Par contre, il est largement possible de voir l'activité de chaque gendarme et de donner un supplèment de solde et non une prime. (elle existe déjà) je ne parle pas d'un tableau de chasse mais de rétribuer à sa juste valeur le travail réel du GD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMMY
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 15:03

Je suis en bureau et travaille donc au minimum 40 heures par semaine mais plus souvent 42 à 45.

Je ne me plains pas loin de là car je n'ai pas les astreintes ni le stress du danger du terrain

Bémol : je suis en bureau car accidenté en service. Le choix a été : venir en GC ou quitter la gendarmerie.

Avec femme et enfants le choix a été vite fait.

Tirer sur les gens de bureau m'a toujours quelque peu agacé compte tenu que mon travail va toujours dans le sens d'être un maillon avec les gendarmes du terrain et ce parce que je n'ai pas oublié que j'ai été en brigade.

Dans les bureaux il n'y a pas que des fainéants, il y a des gens qui ont fait des choix de carrière ou qui ne peuvent pas faire autrement.
Ce qui compte c'est le travail fournit au service des autres.
Sur le terrain on rend service au public, dans le bureau on rend service aux gendarmes.
Maintenant y a des mauvais partout qui filent une mauvaise image du "bureaucrate" mais y a aussi des mauvais en brigade a qui on pourrait retirer des primes qu'ils ne méritent pas compte tenu du travail fourni et dire ne pas en connaître serait pur mensonge.

Bientôt dans les bureaux ce sera civils et cstagn. Loin de là de leur jeter la pierre mais on en reparlera quand on aura complètement "civilianisé" l'administration gendarmerie.

Aujourd'hui mon avenir est incertain car en tant que cassé je ne peux retourner sur le terrain et quand bien même je signerai une fiche de voeux que le médecin y mettrait un veto indélébile.
Alors que vais-je devenir : commission de réforme ??????

Voilà peut être mon avenir : sortir de la gendarmerie par la petite porte par la faute d'un officier qui n'a pas su mener une instruction. Comme le disait à juste titre miguel2 je serai puni deux fois.
Déjà que je ne peux plus exercer le métier que j'aimais sur le terrain mais en plus il faudrait que je dégage comme un malpropre.

Arrêtons de diviser les gens. La prime au mérite est nulle, qu'elle soit versée sur le terrain ou dans les bureaux. On ferait mieux d'utiliser cet argent à rendre les conditions de travail meilleures, à rénover les appartements, à augmenter les soldes ou certaines primes (OPJ notamment).

Un gradé qui en a gros sur la patate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POPOL66
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 100
Localisation : 66
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 15:16

bonjour à tous
Il ne faut pas se monter les uns contre les autres. Il est vrai que beaucoup qui ne sortent pas sur le terrain ont des heures externes en quantité "industrielles". Normal c'est un jeu d'écrires tout comme les stats la seule chose qui compte depuis un bon moment.
Subir une pression de l'intérieur pour une " productivité " et subir les cas sociaux qui n'hésitent pas écrire c'est de plus en plus dur.
Astreinte du matin au soir avec un GAV ou nouvelle mode un réserviste c'est devenu dur pour la base. 7 h / 19 h c'est pas mal.
Je pense que le mouvement sera un 2001 force 4 car l'exaspération est à son comble.
Les PSO doivent s'impliquer car j'ai peur que la base dans laquelle je suis depuis 29 ans soit en limite de rupture. Je suis en attente des directives car comme beaucoup vivement mes 50 ans pour bénéficier de l' ISPP.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 15:28

Cà fait 22 ans que je suis en bt Cie. Il ne faut pas s'en prendre aux collègues qui sont dans les GC.
Par contre, je pense qu'il faudrait qu'une commission parlementaire soit désignée de façon à ce que les sous offcierrs de terrain soient entendus afin de relater les différents problèmes et non les officiers. Suite à la grogne de 2001, j'ai vu aucun officiers en train de "manifester" soit à CINTEGABELLE ou à RODEZ. Par contre, les officiers se font payer les astreintes du week end et dans la nouvelle grille indiciaire, ils n'ont pas à se plaindre et tout celà suite à la grogne de 2001.
il est important de rappeler que ce gouvernement doit tenir les engagements de la grogne de 2001, à savoir du taux de l'ISSP qui aurait du être à 30% depuis quelles années.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 15:44

Je viens de lire tes états d'âmes ainsi que les différents commentaires.
Pour être sur le terrain, je te comprends tout à fait, cette gendarmerie à 2 vitesses doit cesser.
je ne remets pas en cause le travail des gars des bureaux ni leurs compétences mais il est vrai que toucher le même salaire que nous est aberrant.
ils ne sont pas soumis aux astreintes, ont tous leur week end et jours fériés, pas de nuit...
je suis d'accord que des gendarmes blessés en service ou pour raison de santé puissent accéder à ses postes. Je ne souhaite pas que leur salaire soit diminué ou qu'ils perdent leur logement mais les gens de terrain devraient avoir une prime qui marquent la différence ( prime que l'on perdrait si on intégrait un jour un poste de bureau ).
C'est un problème récurrent depuis des années, et quand le sujet est abordé entre nous, il y a une certaine exaspération.

Je ne m'étendrait pas d'avantage, gardons espoir !!
Revenir en haut Aller en bas
miguel2
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 19:02

Contrairement à ce que tu pense, certains personnels de "bureau" prennent des permanences.

A la CIRJ, c'est le cas et malgré mon handicap important dû à une blessure par balle à la tête, je prends tout de même 1 semaine de permanence sur 4 que je souffre des sequelles de ma blessure ou pas.

Comme je l'ai dit précédemment, il faut eviter de punir 2 fois les gens blessés en service. La 1ère en leur enlevant le boulot qu'ils aiment et la 2nde en les punissant pécuniairement.
La 2nde, la hiérarchie s'en charge déjà avec la notation et l'avancement, pas la peine d'en rajouter.

Adjt COLLIGNON Miguel (voir Beyrouth 1987 - 2 morts et 1 blessé grave)
:study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arès
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:02

J'ai cru m'entendre dire qu'à court terme les emplois de bureaux allaient être occupés pas les CSATG ou des civils en réservant tout de même des places pour les militaires blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:28

NANON,

100% d'accord avec ton premier post.

Il est grandement temps que les unités de terrain et en particulier les personnels des brigades soient enfin différenciés des services et des autres unités qui n'ont absolument pas la même charge de travail ,la même disponibilité et les mêmes risques.

Puisque le sujet est abordé, en effet je suis pour redistribuer le budget ISPP, si nécessaire, récupéré sur les services et autres ( secrétariats, Corg, Bdrj, Bpj, STI et toute sorte de services) pour le redistribuer sur les personnels des unités de terrain et en particulier les brigades.

Je suis pour que la prime de haute technicité soit attribuée à tous les gendarmes affectés en BT.

Il faut en effet remettre tout le monde au terrain, car voyez vous, tout le monde actuellement, tente de fuir la BT à peine arrivé à 10 ans de service, c'est qu'il doit y avoir une raison.............

très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:29

Pas de polémiques sur les spécificités dans la gendarmerie. En effet, tout le monde fait partie de la pyramide.

Nous avons, à mon avis d'autres priorités plutôt de de "chippoter" le nombre d'heures effectuées ou autres. Chaque maillon de la chaîne de la gendarmerie est nécessaire.

NE NOUS DISPERSONS PAS et revenons au sujet principal.

Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
futur retraité
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: d'accord   Ven 9 Nov 2007 - 20:30

Tout a fait d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
futur retraité
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: ok   Ven 9 Nov 2007 - 20:31

d'accord abec quinta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:31

Guy 13

C'est quoi le sujet principal, tu te souviens peut être pourquoi il y a une grogne dans la Gendarmerie ?????

Et là vois tu je ne rigole pas du tout !!Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophti
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 6
Emploi : BT
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:39

2001, voila une date à marquer mais qui malheureusement n'a pas eu l'effet escompté ou en tout cas pas de façon durable.
Je pense que si l on doit à nouveau nous montrer dans la rue, ou ailleurs, on devra aussi compter sur des membres du CFMG qui n'auront qu'un but, celui de se voir confier un vrai objectif et n ont pas de se le voir dicté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viny
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 46
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 20:44

Faux problème d'attaquer les gendarmes en bureaux, arrêtons de tendre le baton pour se faire battre et sortir nos veilles rancunes.

De plus les S/Off en bureau (j'en fait parti) vont disparaitre au profit des CSTAGN jusqu'au niveau groupement.

Nous pleurerons tous lorsqu'on sera gérer par des CSTAGN qui n'y connaissent rien au terrain. Faut voir comment ils se gérent entre eux, il n'y a pas de cadeaux.
Sachez que les gens de bureaux ont une expérience et vous défendent. De plus combien y a t il de volontaires lorsque ces places se libèrent ? tres très peu.
J'entends tous les jours des chefs secrétaires monter au créneaux pour dire dans quelle situation sont ceux qui sont sur le terrain.

Faut se recentrer sur nos problèmes.
++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
he'enalu
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 41
Localisation : gironde
Emploi : gendarme
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:00

Tout à fait d'accord avec toi Viny. Bien que je sois en BT je ne pense pas que notre problème principal soit la différence de traitement entre hommes de terrain et hommes de bureau. Il me semble que les problèmes sont le trop nombre d'heures effectuées par les gendarmes, qui seront certes abaissées avec le redéploiment des bureaucrates vers les bt, mais auusi le satut du LCNAS, les différentes charges de travail qui s'accumulent.

Bref, arrêtons de nous monter les uns les autres car çà doit bien en faire rire certains de nous voir discuter là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:05

Viny pas du tout d'accord avec toi sur le sujet.

Le gendarme en brigade n'a vraiment pas besoin d'être " défendu" par le personnel des bureaux ou des services, tu me ponds du réchauffé là.

Mais c'est vrais, bientôt vous allez nous rejoindre sur le terrain car vois ta place est en effet sur le terrain et pas dans un bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 47
Localisation : PAYS DE LA LOIRE
Emploi : GENDARME
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:22

- Bonsoir.
- Ramener la Gendarmerie à la brigade me semble quelque peu réducteur.
- Je suis stupéfait de constater qu'un mouvement ne soit réduit qu'à des vieilles rancoeurs digne de la cour de maternelle.
- Il semblerait que certains envient les places dans les "bureaux". Eh bien venez.
- Pour ma part, je sers en CORG, je vous invite à venir faire mes nuits. Le service commence à 19 heures et termine à 7 heures. Pour info, il y a actuellement de la place mais personne ne se bouscule pour venir. La place n'est peut-être pas si bonne.
- Concentrons nous sur les vrais raisons du mal-être gendarmique et arrêtons les querelles intestines. Essayons tous d'oeuvrer dans le même sens pour faire avancer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMMY
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:25

quinta55 a écrit:
Viny pas du tout d'accord avec toi sur le sujet.

......
Mais c'est vrais, bientôt vous allez nous rejoindre sur le terrain car vois ta place est en effet sur le terrain et pas dans un bureau.

Je trouve invraisemblable de lire un truc pareil. Une sorte de vengeance mal placée peut être j'en sais rien mais surtout un côté vindicatif qui n'est pas de mise. A croire que les meilleurs des meilleurs sont tous en unité.
Be zut alors, j'en ai connu qui ne savaient faire que des timbres-amende de non-présentation de permis de conduire et uniquement pour des femmes au volant, toujours balancer des convocations sur des dossiers "merdiques" au moment où eux étaient en repos, etc.....

Ben oui dans les bureaux y a des mauvais et alors, dans les brigades y en a pas ?

De l'administration il en faut, la gendarmerie n'est pas composée uniquement d'enquêteurs. Il y a des choix de carrière et il y a les imprévus.
Tout gendarme de terrain peut être demain victime d'un problème physique et c'est tant mieux qu'on ne vire pas les gens comme ca.
Certes on n'a pas fait les postes administratifs que pour les "cassés" mais c'est déjà pas mal que de pouvoir continuer à travailler dans son institution quand on ne peut plus faire du terrain.

Je trouve bien stérile que d'opposer les gendarmes. Que les gens qui ont des permanences ou des risques soient payés plus chers ca ne me gêne pas, je ne suis pas jaloux, mais qu'on soit constamment gratifiés quasiment de bon à rien, bah je m'arrête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMMY
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:27

Arès a écrit:
J'ai cru m'entendre dire qu'à court terme les emplois de bureaux allaient être occupés pas les CSATG ou des civils en réservant tout de même des places pour les militaires blessés.

Pour ce qui est des militaires blessés as tu plus de précision s'il te plaît ?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:35

Je sais Tommy je connais ta situation. Je pense que bien que tous les sous offs vont être remis au terrain il restera quelques places nécessairement tenues par des Sous Officiers Gendarmerie et en particulier en CORG.
Il n'y aura des places qui devront être libérées par des valides qui dispersent leur santé dans des postes sédentaires qui ne leur sont pas dus.

En celà je réponds au camarade XIII, les BT lui ouvriront les bras ou il sera en mesure de s'y exprimer en laissant sa place à nos malheureux camarades bléssés, mais c'est vrais tommy que celà va très rapidement devenir un souci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EX PSO GD 77
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 1033
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:35

De grace le sujet du moment ne concerne pas les animosités des uns ou des autres des BT ou des bureaux nous devons avant tout faire corps et avancer ensemble!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:41

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!

Mais camarade PSO GD 77 tu sais bien qu'il va falloir quand même un jour ou l'autre répondre à la question principale qui se pose :les effectifs.

BUDGET = effectif sup nada.

LOPSI 1= effectifs sup nada.( perte de 1700 )

Pagre = effectif sup nada

LOPSI 2 = effectif sup nada.

Alors la mission il va bien falloir la remplir.

La grogne elle vient pour partie de l'ordre de 75% des BT en raison de leurs horaires démesurés.......

Aklors il est facile de proner la solidarité quand tout le monde veux rester sur ses acquis au détriment de toujours les mêmes.

Allons nous un jour oui ou non cesser de faire l'autruche !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le croquant
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 173
Localisation : Le Périgord
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: pour XIII   Ven 9 Nov 2007 - 21:45

Dans les COG il y a des bons et des mauvais, chez moi il y en a plus de la seconde que de la première catégorie.
Je m'explique : Pour les gens des CORG, tous grades confondus sont là pour nous aider. Lorsque tu es déranger pour t'entendre dire ''Y à qqun au portel, va voir je ne sais pas ce qu'il veut''. Là je dis le CORG ne sert à rien. Lorsque tu as des personnels gend OPJ en CORG, le fait d'être OPJ est-il pas plus utile en BT ?
Pour cloturé ce post, je dirai que les gens qui malheureusement sont blessés, invalides ou malade devraient allé en CORG. Peut être oublieraient ils moins vite le terrain.
Je te rassure il y a égelement des gens ops dans mon CORG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TOMMY
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:47

quinta55 a écrit:
......Il n'y aura des places qui devront être libérées par des valides qui dispersent leur santé dans des postes sédentaires qui ne leur sont pas dus.
......

c'est d'autant plus vrai que je vois aujourd'hui des camarades en peine physiquement dans les unités qui mettent 6 mois à 1 an avant de pouvoir intégrer un poste sédentaire. C'est un pur scandale.
Une année entière je suis resté coincé dans la brigade avant d'être muté.
(mais bien sur je ne cherche à pousser personne)

Malheureusement je constate déjà aujourd'hui qu'à la région des personnels bien valides ont déjà intégrés des places dites "non touchées" par l'arrivée de cstagn et civils.
Alors on peut être inquiets de ce manque d'information quant au devenir des personnels blessés dont on ne s'est pas encore occupé et qui au moment venu risque de trouver des bureaux déjà occupés par des collègues en pleine forme qui ne veulent pas entendre parler de la brigade.

Ils ne savent pas la chance qu'ils ont eux de pouvoir choisir d'avoir le choix.

Mais bon restons solidaires. Je suis en bureau, je ne subis pas vos horaires ni vos contraintes permanentes du résultat et des multiples priorités gouvernementales mais je reste avec vous pour vous soutenir dans votre action Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
romana
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1033
Localisation : Sud-Est
Emploi : ex Motocycliste et maintenant retraité youpi...
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:47

Tu as tout a fait raison PSO GD77 la guerre n'est pas en interne gendarmerie, mais de faire évoluer l'institution.

Il ne sert à rien d'attaquer d'un côté les secrétaires, les tic, les corg et autres spécifités de notre Arme.

Le but est de faire avancer notre institution pour le bien de tout les gendarmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUY 13_83
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2476
Localisation : Banni du présent forum
Date d'inscription : 02/06/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:48

:calmos: On devrait arrêter ces polémiques d'étages et se recentrer sur les sujets cruciaux de G&C. Recentrons le dialogue sinon nous créons des divisions et ce n'est pas le but recherché sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quinta55
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3155
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   Ven 9 Nov 2007 - 21:52

Guy 13 tu es sur GEC pour débattre ou pour modérer sur rien du tout.

Surtout n'abordons pas au nom de la SOLIDARITE, les problèmes qui eux sont bien réels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001   

Revenir en haut Aller en bas
 
NE PAS NEGOCIER COMME EN 2001
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives rémunération / grilles indiciaires-
Sauter vers: