Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Loir-et-Cher - Gens du voyage et gendarmes : relations toujours tendues !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Loir-et-Cher - Gens du voyage et gendarmes : relations toujours tendues !   Ven 9 Nov 2012 - 10:06

Agé de tout juste 20 ans, Jason était jugé mardi après avoir eu un contact très houleux avec les gendarmes de Saint-Aignan. Tout commence le 28 novembre 2011. Les militaires viennent le voir à son domicile de Sassay afin de lui notifier une suspension de permis de conduire. Le jeune homme les accueille par une bordée d'injures. Le lendemain, les gendarmes viennent l'interpeller pour ces outrages. La situation dégénère, le jeune homme profère des insultes et des menaces de mort. Dans le fourgon qui le conduit à la brigade, il se montre agressif. Mais c'est surtout dans les locaux de la gendarmerie qu'il perd tout contrôle en assénant un violent coup de pied dans la jambe d'un militaire et en crachant au sol.

A la barre, le jeune homme fait profil bas : « J'en avais marre, les gendarmes venaient toutes les semaines pour me poser des questions dès qu'il y avait un vol dans le secteur, à chaque fois c'étaient des histoires qui ne me regardaient pas. C'est pour ça que je les ai insultés. Le lendemain, ils sont arrivés avec leur berger allemand qui s'est arrêté tout près de mon bébé, ça m'a mis en colère. »
Le président Xavier de Bernouis demande au prévenu si ces relations tendues avec la gendarmerie ne remontent pas aux événements de Saint-Aignan en juillet 2010. Jason a en effet été impliqué en tant que mineur dans les dégradations de l'ancienne brigade au lendemain de la mort de Luigi Duquenet.
Me Durand, partie civile pour le gendarme blessé à la jambe (8 jours d'ITT), estime que Saint-Aignan appartient au passé, que les choses doivent s'apaiser et que les gendarmes doivent pouvoir effectuer leurs missions normalement. Même position de la part de Mme Puechmaille, procureure de la République, qui réclame un travail d'intérêt général.
« L'affaire de Saint-Aignan a laissé des traces entre gendarmes et gens du voyage, constate Me Vinet. Toute la communauté en paye encore les séquelles, elle est rejetée par la population. Lui a été condamné pour avoir jeté un bout de bois contre le mur de la brigade. Cette affaire l'a beaucoup marqué au point de déménager. Depuis, on entend plus parler de lui. »
Jason a été condamné à effectuer 120 heures de travail d'intérêt général. Le gendarme blessé à la jambe s'est vu accorder un total de 800 euros en réparation.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/11/09/Gens-du-voyage-et-gendarmes-relations-toujours-tendues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loir-et-Cher - Gens du voyage et gendarmes : relations toujours tendues !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: