Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   Lun 13 Aoû 2012 - 22:33

Rappel du premier message :

Le préfet de la Somme a diligenté une enquête administrative après des heurts dimanche entre des habitants d'un quartier sensible d'Amiens et la police, dont l'intervention a été jugée "excessive" par certains riverains, a annoncé lundi soir la préfecture dans un communiqué.

Les échauffourées ont eu lieu dimanche soir à Amiens-Nord - qui fait partie des 15 zones de sécurité prioritaires - après que des fonctionnaires de la BAC (brigade anticriminalité) ont procédé au contrôle routier d'un automobiliste ayant une conduite dangereuse, a précisé la préfecture.

"A la suite de cette intervention, un attroupement hostile s'est formé ; des renforts ont dû être dépêchés sur place et les fonctionnaires ont dû faire usage de lacrymogènes et de flashball pour se dégager", est-il relaté dans le communiqué.

La famille et les proches d'un jeune homme de 20 ans, mort jeudi après un accident de moto, réunis à proximité pour une cérémonie de deuil, ont dit "avoir été indisposés par des gaz lacrymogènes et ont jugé l'action de police excessive au regard des circonstances".

L'enquête administrative interne a été diligentée "afin d'établir avec précision la chronologie des faits et le rôle que chacun y a tenu", selon la préfecture. Elle "en appelle ce (lundi) soir à l'esprit de responsabilité et à l'apaisement", après qu'un CRS a été blessé et quatre autres commotionnés par des jets de projectiles dimanche soir.

Début août, des policiers avaient été brièvement pris à partie par une vingtaine de jeunes dans ce quartier, une des 15 zones de sécurité prioritaires (ZSP) mises en place à la rentrée par le gouvernement.

http://www.roubaix.maville.com/actu/actudet_-Enquete-ouverte-apres-des-heurts-entre-habitants-et-policiers-a-Amiens_fil-2197356_actu.Htm


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Mar 14 Aoû 2012 - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   Sam 18 Aoû 2012 - 13:02

On se demande aussi commet des parents parlant à peine le Français pourraient inculquer quelque notions de civisme Français à leurs enfants...... qui de toutes façons s'en battent les couettes et veulent surtout gager de la thune rapidement et par, n'importe que moyen...

c'est comme là-bas dis......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
problematix
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   Sam 18 Aoû 2012 - 16:52

Ventura a écrit:
Très bel écrit. J'ai vécu en cité, je ne suis pas devenue une délinquante comme d'autres amis d'origine diverses ne le sont pas devenus non plus.

J'ai encore en souvenir, cette copine de lycée d'origine marocaine. C'était une fille formidable, une des meilleures élèves de notre classe. Une fois, lors de notre retour du lycée, nous avons discuté de la délinquance dans notre quartier, à son avis, il fallait que nous nous mettions ensemble contre les petites frappes.
Ce quartier, c'était le Pigeonnier à Amiens.
Je me demande, ce qu'elle est devenue, mais je suis certaine que c'est une personne bien car ses parents avaient interdit à leurs enfants de traîner en bas des immeubles.

Très bel article paru dans le journal l'Express, mis en ligne par marsouin
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/on-peut-etre-pauvre-et-chomeur-dans-une-cite-et-etre-bien-eduque_1149624.html

Ce qui prouve bien qu'on peut naitre et vivre dans une cité sans pour autant et obligatoirement devenir délinquant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Violences en banlieue : après Amiens, Neuilly-sur-Marne !   Lun 20 Aoû 2012 - 14:25

Un contrôle jugé musclé, des jeunes prêts à aller au conflit à la moindre occasion, une crise sociale hurlante... Voilà le cocktail explosif qui gangrène nos quartiers populaires. Le dernier débordement en date à Amiens a largement été médiatisé. Des établissements brûlés, des policiers blessés, des habitants tétanisés...

Ce mal social s'est répandu comme une traînée de poudre. Ainsi, d'autres incidents ont secoué nos quartiers. La nuit du 17 au 18 août, à Neuilly-sur-Marne (93), des policiers en mission de sécurisation ont été pris à partie par une trentaine de jeunes. Insultes, jets de projectiles, deux policiers ont été légèrement blessés et cinq individus arrêtés.

Les policiers payés pour protéger la population, qui ont été purgés par la RGPP chère à Sarkozy dans un souci d'économies, deviennent les boucs émissaires de ce malaise social. Il n'est plus question de religion, de couleur de peau, comme voudraient le faire croire les militants zélés de la Droite populaire, il s'agit d'une détresse sociale qui porte un nom : la banlieue.


Lors de son déplacement, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a été hué : pour toutes les promesses des gouvernements précédents non tenues, pour ce mépris de classe qui est ressenti dans les quartiers, pour ces clichés véhiculés, pour cette seconde chance que l'on refuse obstinément de leur donner. Plus qu'une envie d'en découdre, c'est un appel au secours que nous lancent les jeunes des quartiers populaires. Le mal des cités se propage dans l'indifférence quasi générale. Un quartier, puis deux...

Les forces de l'ordre n'ont pas à payer l'addition de l'inconséquence de la classe politique, chacun son job ! La classe politique entière trouve le chemin des quartiers lorsque les élections sont en jeu. Passé les périodes électorales, ces territoires ne semblent même plus appartenir à la République française. Les élus locaux y sont confrontés à des problèmes qu'ils ne peuvent résoudre seuls, les jeunes se cherchent et finissent par trouver la police. Amiens, Toulouse, puis Neuilly-sur-Marne, attendons-nous un embrasement total avant de réagir ?


http://www.lepoint.fr/invites-du-point/sihem-souid/violences-en-banlieue-apres-amiens-neuilly-sur-marne-19-08-2012-1497114_421.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Amiens: deux mineurs interpellés pour des violences envers la police   Mer 22 Aoû 2012 - 22:19

Deux mineurs ont été interpellés mardi et mercredi pour des violences envers des policiers quelques heures avant le début des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre dans le quartier d'Amiens-nord dans la nuit du 13 au 14 août, a-t-on appris de source judiciaire.

Ces deux mineurs de 15 ans et demi et 16 ans et demi sont soupçonnés d'avoir frappé des policiers en civil devant la préfecture d'Amiens le 13 août lors d'une marche organisée.

En revanche, la présence de ces deux mineurs lors des heurts dans la nuit de lundi à mardi, qui avaient fait 17 blessés parmi les forces de l'ordre et des millions d'euros de dégâts, n'a pu être établie.

"Il n'existe aucun élément de quelque nature que ce soit qui les relie aux violences de lundi soir", a dit la source judiciaire, précisant que kes deux jeunes niaient avoir commis la moindre violence.

Les deux mineurs arrêtés ont été identifiés grâce à des enregistrements des caméras de vidéo-surveillance placées devant la préfecture.

Ils ont été interpellés pour le premier mardi soir et pour le second mercredi matin et placés en garde à vue.

Déjà connus des services de police pour des faits de petite délinquance, ils devraient être déférés jeudi au parquet où un juge des enfants sera saisi.

http://www.tourcoing.maville.com/actu/actudet_-Amiens-deux-mineurs-interpelles-pour-des-violences-envers-la-police_fil-2200748_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ventura
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 282
Localisation : Cher
Emploi : Maman
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: Re: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   Jeu 13 Sep 2012 - 9:53

Amiens : la mère du motard tué en garde-à-vue

Fatma Hadji, la mère du jeune Nadir, mort dans un accident de moto à Amiens le 9 août 2012, a été placée en garde-à-vue ce mercredi « pour menaces de mort sur personne dépositaire, menaces de crime ou délit sur une personne dépositaire et outrages sur une personne dépositaire », a indiqué son avocat Me Guillaume Combes à l’AFP. « Elle est très calme. On attend les auditions en début d'après-midi. On espère mettre un terme à cette garde à vue le plus rapidement possible, que les choses s'apaisent, qu'on puisse avancer sereinement et pas dans un climat tendu », a-t-il ajouté.

Bouc émissaire

Fatma Hadji aurait insulté des policiers lors d’une « marche de la colère » devant le commissariat d’Amiens (Somme). Cette manifestation visait à protester contre l’intervention musclée de policiers, qui avaient fait usage de bombes lacrymogènes lors d’une cérémonie d’hommage à Nadir. Cet événement a été le déclencheur des émeutes qui ont frappé le quartier nord d’Amiens les 12 et 13 août derniers. La mère du jeune motard décédé se considère comme un bouc émissaire : « Ils ont la rage parce qu'ils n'ont eu personne pour l'émeute, ils veulent appuyer sur le bon bouton, ils veulent déclencher une deuxième émeute et comme ça ils auront vraiment des gens », a-t-elle déclaré.

Un contrôle routier qui dérape

Sabrina, la sœur de Nadir, est revenue pour le « Monde » sur les dérapages qui ont eu lieu lors du repas de deuil. « Nous étions tous réunis sur la terrasse de la maison de ma grand-mère lorsque les CRS sont arrivés. Tout l'après-midi, ils rôdaient ici, mais nous n'avons pas fait attention à eux », a expliqué la jeune femme de 22 ans au quotidien. Selon elle, tout aurait dérapé au moment où les policiers ont procédé au contrôle d’un jeune homme qui conduisait en sens interdit : « Le contrôle a été très agressif. Mon père et mon oncle sont sortis pour leur demander de partir et de respecter notre deuil. Puis ça a dégénéré, la brigade anticriminalité nous a gazés avec des bombes lacrymogènes alors qu'il y avait des femmes et des enfants. »


http://www.elle.fr/Societe/News/Amiens-la-mere-du-motard-tue-en-garde-a-vue-2171918
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: AMIENS - Deux hommes en garde à vue à la suite des violences du mois d'août    Mer 10 Oct 2012 - 17:07

Deux hommes ont été interpellés mardi matin et placés en garde à vue, près de deux mois après les violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre à Amiens-Nord, qui avaient fait 17 blessés chez les policiers, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Les deux hommes, l'un âgé d'une quarantaine d'années, l'autre d'une trentaine, ont été interpellés mardi à 6 heures, dans la Manche et à Amiens, a déclaré le procureur de la République d'Amiens Bernard Farret, confirmant une information du Parisien.fr.

Tentatives d'homicides volontaires avec préméditation


Ils ont été placés en garde à vue à Amiens, pour y être entendus dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour tentatives d'homicides volontaires avec préméditation, qui concerne les tirs d'armes à feu sur les fonctionnaires de police.

Les deux hommes seront présentés jeudi au juge d'instruction, a indiqué le procureur.

De violents affrontements dans la nuit du 13 au 14 août avaient fait 17 blessés chez les policiers et des millions d'euros de dégâts dans les quartiers nord d'Amiens.

Une autre information judiciaire avait été ouverte par le parquet pour dégradation par incendie, après que trois établissements publics ont brûlé mi-août.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Deux-hommes-en-garde-a-vue-a-la-suite-des-violences-du-mois-d-aout

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/10/10/violences-a-amiens-nord-deux-hommes-places-en-garde-a-vue_1773124_3224.html


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Mer 10 Oct 2012 - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   Mer 10 Oct 2012 - 17:26

Ces arrestation sont une excellente nouvelle ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: 9 interpellations à Amiens-Nord !   Mar 26 Mar 2013 - 13:30

Neuf personnes ont été interpellées mardi matin dans le cadre de l'enquête sur les violences dans le quartier d'Amiens-Nord les 13 et 14 août, a-t-on appris de source policière. Ces violents affrontements entre jeunes et forces de l'ordre, avec des tirs d'armes à feu, avaient fait dix-sept blessés parmi les policiers et des millions d'euros de dégâts. Quelque 130 policiers et gendarmes mobiles, assistés du Raid et du GIPN (groupe d'intervention de la police nationale), ont mené cette opération mardi matin.

http://www.europe1.fr/Faits-divers/9-interpellations-a-Amiens-Nord-1460773/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amiens - Enquête ouverte après des heurts entre habitants et policiers !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: