Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Pourquoi la gestion de l'armée inquiète

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Mer 11 Juil 2012 - 22:52

Rappel du premier message :

La Cour des comptes estime que ni les objectifs financiers, ni les objectifs militaires, ne seront tenus.

L'état de l'armée française inquiète la Cour des comptes, qui craint de la voir subir des difficultés à accomplir certaines de ses missions. Soumise à des économies drastiques dans le cadre d'une loi de programmation militaire (LPM) sur la période 2009-2014, son fonctionnement aurait baissé en qualité. Et le tour de vice budgétaire pourrait encore se serrer, car les objectifs de cette loi ne sont pas tenus, selon le bilan à mi-parcours de cette LPM présenté mercredi par la Cour des comptes.

Que prévoit la LPM ? Il s'agit de se servir de l'armée comme variable d'ajustement pour faire des économies et réduire les déficits publics. Comment ? La LPM programme la suppression de 54.000 emplois, soit 17% des effectifs de la défense, dans la période 2008-2015. Pour la masse salariale, "une économie nette cumulée de 1,1 milliard d'euros" était ainsi attendue entre 2008 et 2011.

La commission de la Défense du Sénat évalue dans un rapport à 6,6 milliards d'euros les économies globales attendues de la réforme sur la période 2008-2014.

Pourquoi cela n'est pas suffisant financièrement ? La masse salariale du ministère de la Défense a continué d'augmenter depuis 2009, malgré les importantes réductions d'effectifs.

"Il apparaît que si le ministère tient jusqu'à présent les objectifs en termes de réduction des effectifs, avec plus de 29.000 emplois supprimés" fin 2011, "la masse salariale continue sa progression, avec une augmentation de 1 milliard d'euros entre 2008 et 2011", note la Cour.

La Cour épingle notamment "l'augmentation continue de l'encadrement supérieur" des armées, en particulier du nombre d'officiers supérieurs, qui n'est pas en cohérence avec la diminution des effectifs.......

http://www.europe1.fr/France/Pourquoi-la-gestion-de-l-armee-inquiete-1166331

http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Il-y-a-lieu-de-s-interroger-sur-le-nombre-d-officiers-generaux_a688.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Amiral Guillaud : "Il faut repenser nos ambitions" !   Mer 24 Oct 2012 - 12:40

Le chef d'état-major des armées estime qu'il manquera 40 milliards d'euros à l'horizon 2020.

L'amiral Edouard Guilaud, chef d'état-major des armées, n'a pas fait dans la langue de bois devant les députés de la commission de la défense qui l'auditonnaient le 10 octobre. Voici des extraits de ses propos dont on peut lire l'intégralité sur le site de l'Assemblée nationale.

"Le modèle défini par le Livre blanc de 2008 n’est plus soutenable. Depuis 15 ans , l’outil de défense est dimensionné en moyenne à 32 milliards constants en valeur de 2012. Le nouveau budget triennal programme 29 milliards pour 2015, soit quasiment 10 % de moins. C’est clairement un changement de portage. Il faut en conséquence repenser nos ambitions.

Le décrochage des ressources amorcé dès 2011 s’amplifie. Le modèle sous-tendu par la loi de programmation militaire en cours était bâti, entre autres, sur une prévision d’augmentation en volume des ressources de 1 % par an à partir de 2012. Dans les faits, le budget de la défense diminuera de 4 % en valeur sur la période 2012-2015. Au résultat, la divergence cumulée entre les ressources prévues aujourd’hui et la programmation initiale atteint 10 milliards pour 2013-2015, soit presque une année de masse salariale du ministère hors pensions ou la totalité du programme des six sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) Barracuda. Si l’on prolonge la tendance actuelle, on obtiendra en 2020 un écart de 40 milliards en valeur de 2012, soit 130 % du budget total d’une année.

Un tel écart n’est pas de l’ordre de l’ajustement. Il nous impose de revisiter nos ambitions. Pour mémoire, l’effort de défense était, aux normes OTAN –c’est-à-dire hors pensions et hors gendarmerie –, de 2 % du PIB en 1997, avant de se stabiliser ces dix dernières années entre 1,6 % et 1,7 %. En 2012, il est de 1,55 %. À l’horizon de 2015, il dépassera à peine 1,3 %. Compte tenu de la situation des finances publiques, le modèle en vigueur n’est plus soutenable. Nous devrons donc penser autrement."
(...)
"Pour résumer ces inquiétudes, ces inerties, ces rigidités, je dirais que la défense est comme un grand navire lancé à 32 milliards d’euros : on ne peut pas réduire sa vitesse aussi rapidement qu’on le voudrait. Cela ne signifie pas qu’il n’existe aucune alternative à la situation tendue que nous connaissons, surtout si l’on considère l’ensemble des leviers, mais ceux-ci sont indissociables.

Ne me demandez pas de choisir aujourd’hui : c’est la déclinaison de l’ambition nationale définie par le Livre blanc qui déterminera le levier à privilégier."



http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Amiral-Guillaud-Il-faut-repenser-nos-ambitions_a803.html

http://www.opex360.com/2012/10/24/pour-lamiral-guillaud-le-budget-2012-de-la-defense-marque-une-rupture-irreversible/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Louvois : Un paquet de Gauloises en colère !   Jeu 25 Oct 2012 - 14:41

Aux Etats-Unis, Ashley Wise, l’épouse d’un militaire victime de stress post-traumatiques (PTSD) a eu l’idée de faire écrire un poème sur son dos par une amie et d’en diffuser la photographie via les réseaux sociaux, en l’occurrence Facebook, afin de protester contre le manque de soutien de la part des autorités américaines et pour réclamer une meilleure prise en charge des soldats atteints par ces traumatismes psychologiques liés à leur engagement en Irak ou en Afghanistan.

La démarche d’Ashley Wise a été imitée par une centaine de femmes de militaires vivant la même situation. Et c’est ainsi qu’est née l’association “Batling Bare“, dont l’objet est de soutenir les familles de soldats victimes de PTSD tout en réclamant une meilleure prise en charge de ces derniers.

En France, des épouses de militaires, qui en aussi plein le dos, ont également décidé de s’inspirer de cette initiative, mais pas pour les mêmes raisons. C’est en effet pour protester contre les incidents de paiements des soldes de leurs maris ou compagnons liés au passage au Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS) qu’elles ont lancé le mouvement “Un paquet de Gauloises en colère” en créant une page dédiée sur Facebook.

Sur le dos nu de l’une d’entre elles, on peut par exemple lire ce message : “Mon chéri, ici tout va bien, l’Etat place ta solde sur les marchés financiers, le frigo est vide, la banque réclame des intérêts et on me dit de la fermer. Je t’aime très fort.”

Les problèmes de soldes, récurrents depuis un an pour les personnels de l’armée de Terre et qui se traduisent par des non-remboursement de frais ou d’Indemnités pour service en campagne (ISC) ainsi que par le versement de salaires tronqués, concernent 60% de militaires déployés, ou l’ayant été, en opération extérieure (opex).

http://www.opex360.com/2012/10/25/louvois-un-paquet-de-gauloises-en-colere/

http://www.opex360.com/2012/10/25/m-le-drian-promet-une-nouvelle-strategie-pour-la-prise-en-charge-des-troubles-de-stress-post-traumatique/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le Drian répond à la colère des femmes de soldats !   Lun 29 Oct 2012 - 17:06

Le ministre de la Défense doit annoncer des mesures d'urgence pour régler les problèmes de retard et de dysfonctionnements dans le paiement des soldes des militaires qui s'accumulent depuis plus d'un an.



Déjà mobilisé depuis plusieurs semaines sur ce dossier sensible, Jean-Yves Le Drian est déterminé à accélérer le règlement des problèmes qui retardent depuis plus d'un an le paiement de la solde de nombreux militaires. Le ministre de la Défense doit annoncer lundi après-midi des mesures d'urgence pour remédier rapidement aux dysfonctionnements du système informatisé Louvois, mis en place en 2011 pour centraliser le versement des soldes des militaires de l'armée française.

Ces mesures sont très attendues par les militaires et leur famille qui déplorent des retards et des erreurs en cascade depuis le basculement en octobre 2011 des 130.000 bulletins de soldes de l'armée de Terre sur le nouveau logiciel Louvois. Le raccordement de la Marine à ce «guichet» unique, en mars, n'a fait qu'aggraver la situation.



Ces problèmes n'ont eu qu'un retentissement limité à l'extérieur de l'armée, les militaires étant astreints au devoir de réserve et la Défense ayant un temps minimisé leur ampleur. Mais les familles ont décidé de donner de la voix, notamment sur internet. Un site Facebook relaie leurs revendications. Des femmes de militaires, imitant des initiatives observées aux États-Unis, posent dos nu avec un message teinté d'humour: «Un paquet de Gauloises en colère».

Des dizaines de milliers d'erreurs


Soldes non versées, frais de déplacement ou de déménagement non remboursés… Des dizaines de milliers d'erreurs, aux conséquences parfois dramatiques, se sont produites ces derniers mois, liées notamment à la multiplicité des primes et traitements, à la mobilité ou à l'engagement extérieur des militaires. Environ 60% des problèmes observés concernent en effet des soldats en «Opex» (opérations extérieures), comme en Afghanistan. «Ne lâchez rien, vos conjoints risquent leurs vies et vous comment réussissez-vous à vivre?», témoigne une mère de militaire sur le site «Gauloises en colère».

Le 17 octobre, Jean-Yves Le Drian a poussé un coup de gueule en visitant le centre d'appels mis en place, début octobre à Rambouillet, pour traiter les demandes - environ 250 par jours - des militaires et de leur famille. Il s'agit d'une «vraie crise, il faut la gérer comme telle», avait déclaré le ministre. Lors de cette visite, il a également dénoncé la «précipitation» qui a prévalu selon lui sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy dans la décision de centraliser les soldes dans un système unique. «Une décision qui ne m'appartient pas et que je n'ai aucune envie d'assumer», avait-il ajouté.

Diète budgétaire


La mise en place du nouveau logiciel s'inscrit dans le contexte de diète budgétaire et de restructuration. Parallèlement à Louvois, de nouvelles structures, les «bases de défense», ont été créées afin de mutualiser les moyens de l'armée. Une mesure, non exempte de critiques en interne, qui s'est traduite par d'importants mouvements de personnels et des fermetures de sites.

Jean-Yves Le Drian s'était engagé à régler «le plus gros» des problèmes de versement des soldes avant Noël. Deux inspections, une interne au ministère, une autre externe, ont déjà été lancées pour évaluer le système Louvois. À l'approche de l'échéance et face à l'impatience grandissante des familles de militaires en attente de leur solde, le ministre a décidé de passer aux mesures d'urgence.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/29/01003-20121029ARTFIG00392-le-drian-repond-a-la-colere-des-femmes-de-soldats.php
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/ca-valse-chez-le-drian-27-10-2012-1521730_53.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Soldes de militaires non payées. 30 millions d'euros "immédiatement mobilisables   Lun 29 Oct 2012 - 20:26

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé ce lundi "une trésorerie immédiatement mobilisable" de 30 millions d'euros pour régler les erreurs de paiement des soldes de militaires qui s'accumulent depuis plus d'un an à cause d'un nouveau logiciel de traitement.

Depuis le basculement en octobre 2011 des 130.000 bulletins de soldes de l'Armée de Terre sur le nouveau logiciel des armées Louvois, des dizaines de milliers d'erreurs de paiements se sont produites.

"Pour Noël, je ne veux plus en entendre parler", a déclaré M. Le Drian lors d'une conférence de presse au ministère de la Défense, parlant de "difficultés insupportables" pour les militaires, "pas dignes d'un pays comme le nôtre".

"Pour accélérer encore les délais de traitement", le ministre a aussi indiqué avoir demandé que les demandes de paiement jusqu'à 5.000 euros soient traitées par les trésoriers militaires des groupements de soutien des bases de défense.

Des femmes de militaires, excédées par ces retards de paiement de soldes, se sont regroupées sur Facebook. Leur méthode d'action ? Inscrire au stylo, sur leur dos, leur ras-le-bol.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/soldes-de-militaires-non-payees-30-millions-d-euros-immediatement-mobilisables-29-10-2012-1889634.php

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Louvois-le-ministre-exige-que-tout-soit-regle-d-ici-a-Noel_a814.html


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Mar 30 Oct 2012 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Lun 29 Oct 2012 - 20:33

-Problème que le gouvernement actuel récupère de "l'ancien régime", qui a laissé trainer les choses et a refilé le bébé. Mais campagne électorale oblige, il y avait plus d'urgent que le problème Louvois. Comme le dit le ministre de la défense, c'est un problème indigne pour un pays comme la France et j'ajoute qui a trop durée.
Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les contraintes budgétaires menacent la cohérence de l’armée de Terre.   Mer 31 Oct 2012 - 18:56

L’avenir de l’armée de Terre ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices, si l’on en croit son chef d’état-major (CEMAT), le général Bertrand Ract-Madoux, qu fait état, avec franchise, de ses inquiétudes lors de son audition devant la commission de la Défense de l’Assemblée nationale, dans le cadre des débats portant sur le projet de loi de finances 2013.

Bien qu’elle soit la plus importante, en terme d’effectifs, que l’armée de l’Air et la Marine nationale, l’armée de Terre ne bénéficie que de 20% des crédits d’équipements prévus dans le budget de la Défense (programme 146). Et pour le prochain exercice, c’est elle qui sera la plus affectée par les mesures d’économies, lesquelles se traduisent par le gel ou l’annulation de 5,5 milliards d’euros de commandes.

Ainsi, sur les années 2012 et 2013, l’armée de Terre aura “à contribuer à hauteur d’environ 40% du total des reports ou annulations en autorisations d’engagement ainsi que des crédits de paiement”, selon le général Ract-Madoux. Et “cet effort apparaît encore plus disproportionné pour la seule année 2013, avec une part dans la réduction des engagements estimée à 76 %”, a-t-il ajouté.

La suite ...

http://www.opex360.com/2012/10/31/les-contraintes-budgetaires-menacent-la-coherence-de-larmee-de-terre/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Renforts militaires pour la solde !   Jeu 8 Nov 2012 - 20:37

Une centaine de personnels supplémentaires, façon escadron en opération spéciale : tel est le traitement de choc préconisé par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, pour renforcer le Centre expert des ressources humaines et de la solde (CERHS), hébergé quartier Blandan à Nancy. Depuis quelques jours, des spécialistes de la solde et des ressources humaines, venus de plusieurs armes, arrivent par petits groupes et intègrent des « shelters » métaliques kakis, sortes de bureaux militaires démontables, qu’on installe traditionnellement pour monter un état-major en campagne.

Faire de la place


« Nous n’avons pas l’espace pour les accueillir à l’intérieur. Ce renfort est précieux. Les derniers arriveront le 19 novembre. Ces personnels vont traiter les cas transmis et triés depuis le N° vert installé par le ministère », explique le lieutenat-colonel Calas, patron du CERHS. Le 25 septembre déjà, Jean-Yves Le Drian avait vertement dénoncé à Nancy, l’imbroglio dans lequel se trouvait le ministère de la Défense. Primes d’opération extérieures non payées ou avec du retard, trois CSG retirées sur la même personne le même mois, avance sur salaires retirée plusieurs fois : la liste est longue des 75 anomalies différentes, empoisonnant les militaires depuis près de quinze mois. « Pour Noël je ne veux plus en entendre parler », a déclaré Jean-Yves Le Drian, évoquant des difficultés « insupportables pour les militaires » et leurs familles, pas « dignes d’un pays comme le nôtre ». Depuis le basculement, en octobre 2011, des 130 000 bulletins de soldes de l’armée de terre sur le nouveau logiciel des armées Louvois, un calculateur central qualifié de « machine un peu folle » par le ministre, des dizaines de milliers d’erreurs se sont produites. Le centre expert de Nancy, qui n’est qu’un utilisateur de Louvois, a récupéré 74 841 dossiers litigieux. « Tout le monde est sur le pont, les bases de défense, les collègues des autres armes. C’est un dossier très prioritaire », confirme le lieutenant-colonel Calas. Conjonction de plusieurs facteurs, l’embrouillamini national, qui a fait descendre des dizaines de conjoints et de femmes de soldats dans la rue, est la conjonction de plusieurs facteurs. Notamment la montée en puissance des bases de défense, en même temps que le déploiement de nouveaux outils informatiques complexes. « La disparition des anciens centres territoriaux d’administration et de comptabilité (CTAC) a été trop rapide… », explique encore le lieutenant-colonel Calas.

Son unité, le CERHS de Nancy est ainsi devenue en quelques mois, l’entonnoir où s’engouffrent tous les cas difficiles. « En principe, la mission est de trois mois. Puisqu’à Noël tout doit être réglé », confirme le capitaine Paul de l’Etat-major interarmées de la zone de défense Est. En principe, car au prochain bug informatique, on risque à nouveau de voir affluer les erreurs en cascade.

En effet, l’ensemble du système informatique des ressources humaines et de la paie, est en phase d’audit géant, commandée par Jean-Yves Le Drian en personne. Une nébuleuse symphonique, dont les planètes s’appellent Concerto, Orchestra, Aghora, Rhapsodie, et qui n’a abouti jusqu’ici, qu’à une valse de couacs retentissants. Jamais, en effet, une démocratie moderne, avec un siège au conseil de sécurité de l’ONU et intégrée dans l’OTAN, n’avait eu de telles difficultés pour payer ses soldats.

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/11/08/renforts-militaires-pour-la-solde

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/11/08/louvois.html

https://groups.google.com/forum/?fromgroups#!topic/fr.misc.militaire/wuw65-TdBfU

Louvois c’est le merdier! http://adefdromil.org/22717


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Ven 9 Nov 2012 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Ven 9 Nov 2012 - 4:42

Bonsoir,
Au préalable, dans certains centres il y avait déjà des problèmes qui semblaient pour beaucoup venir de quelques personnels, parfois de responsables. Alors si on a eu la bonne idée d'en regrouper un certain nombre au même endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 48
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Ven 9 Nov 2012 - 10:20

MARSOUIN 26 a écrit:
Jamais, en effet, une démocratie moderne, avec un siège au conseil de sécurité de l’ONU et intégrée dans l’OTAN, n’avait eu de telles difficultés pour payer ses soldats.

C'est tout ce que je retiens à l'heure où de nombreuses familles attendent encore leur dû...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Une rallonge de 280 millions d’euros pour la Défense   Lun 12 Nov 2012 - 15:25

Jamais deux sans trois. En effet, le 14 novembre, un troisième projet loi de finances rectificatives pour l’année 2012 sera présenté lors du prochain Conseil des ministres.

Ce nouveau collectif budgétaire prévoit de nouvelles dispositions pour lutter contre les fraudes fiscales mais aussi de débloquer, selon le quotidien Les Echos, 2,1 milliards d’euros afin de régler les impasses budgétaires identifiées l’été dernier par la Cour des comptes, qui avait évoqué des “budgétisations optimises” pour certains ministères. Ce montant devrait être comblé par des annulations de crédits et aussi grâce à des dépenses inférieures aux attentes.

En attendant, le ministère de la Défense devrait recevoir 280 millions d’euros supplémentaires, notamment pour pouvoir payer ses personnels d’ici la fin de l’année. “Les primes versées lors des opérations extérieures expliquent aussi les besoins des armées” explique le quotidien économique.

http://www.opex360.com/2012/11/12/une-rallonge-de-280-millions-deuros-pour-la-defense/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: «Le blues» post-Afghanistan    Mar 20 Nov 2012 - 16:54

En quittant mardi la Kapissa où elle affrontait les talibans depuis 2008, l'armée de terre française craint de ne plus avoir d'engagements à sa mesure.



Même si les communiqués officiels insistent sur les succès remportés par les forces françaises en Afghanistan et notamment en Kapisa, le départ des troupes laisse un goût d'amertume à l'armée de terre. Pas seulement parce que les soldats français quittent l'Afghanistan de façon anticipée, plus tôt que leurs homologues britanniques ou américains. Pas seulement parce qu'il n'est pas besoin de lunettes 3D pour savoir que la guerre a été perdue par les puissances occidentales et que les talibans, sitôt les talons des soldats occidentaux tournés, investiront sans doute à nouveau les provinces afghanes. Mais parce que ce type d'engagement à long terme risque d'être le dernier avant longtemps. Et que les nouveaux conflits annoncés par les stratèges ne feront pas la part belle aux Terriens.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/11/20/01016-20121120ARTFIG00525-le-blues-post-afghanistan-de-l-armee-de-terre.php

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/11/20/97001-20121120FILWWW00347-l-armee-francaise-quitte-la-kapisa.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Nouveau dérapage des salaires de la Défense !   Mer 19 Déc 2012 - 5:34

L’Assemblée nationale est contrainte de voter une nouvelle rallonge de 204 millions pour financer les soldes des militaires de décembre. Une mission IGA-IGF va être diligentée.

Le moins que l’on puisse dire est que cela fait désordre, et que le ministère du Budget et la commission des Finances de l’Assemblée n’apprécient guère l’exercice. Les députés ont été contraints de voter ce mardi soir une nouvelle rallonge de crédits de 204 millions d’euros pour que le ministère de la Défense puisse payer les soldes des militaires à la fin du mois. Une ouverture de crédits avait pourtant déjà été dégagée le mois dernier, à hauteur de 278 millions d’euros. En tout, le dérapage de la masse salariale des Armées dépasse donc 450 millions d’euros cette année.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202458232553-nouveau-derapage-des-salaires-de-la-defense-521932.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
interceptor
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2306
Emploi : CBTA
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Mer 19 Déc 2012 - 9:07

mais aucun député ne s'offusque que certains de nos camarades ne perçoivent pas leur solde ou prime grâce à LOUVOIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Mer 19 Déc 2012 - 9:10

Ceci va faire une nouvelle excuse pour tailler dans les effectifs. La réserve à de beaux jours devant elle.
Je propose une solution: une petite transfusion de crédits entre le gouvernement, Sénat et l'assemblée nationale vers l'armée.
Mais aussi virer les responsables de la gestion qui attendent la dernière minute pour découvrir un trou d'un demi milliard d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
interceptor
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2306
Emploi : CBTA
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Mer 19 Déc 2012 - 9:27

... ou l'oubli de créditer une ligne budgétaire ... je pense à la grille B chez nous en 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le coup de gueule du Conseil supérieur de la fonction militaire !   Ven 21 Déc 2012 - 5:26

Le Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) est une instance interarmées de concertation qui permet aux militaires d’exprimer au ministre de la Défense leurs opinions concernant leur condition et leur statut.

A l’issue de sa 88ème session, qui a eu lieu la semaine passée, le CSFM ne s’est pas privé de faire savoir son mécontentement en rendant au ministre son avis portant sur plusieurs projets de textes de loi. Surtout, c’est le manque d’écoute qui a été mis en avant.

“Avant toutes choses, le Conseil tient à vous faire part de son fort mécontentement et de sa déception du peu de considération qui est accordé à ses travaux. A cette session même, quatre textes lui ont été présentés sans qu’aucune des observations et demandes qu’il avait exprimées, deux ans et demi auparavant, sur ces mêmes textes, n’ait été retenue”, peut-on lire dans le texte.

Et ce peu de considération dont il est fait état dans cet avis a eu des conséquences sur les problèmes liés au le passage à LOUVOIS : “Depuis plus d’un an, le CSFM alerte sur les dysfonctionnements en matière de paiements des soldes. A l’époque, il lui a été répondu que c’était un problème mineur qui ne tarderait pas à être résolu. Aujourd’hui, des dizaines de milliers de militaires sont toujours concernés et des centaines se trouvent dans une situation scandaleuse, même si votre action personnelle a marqué une réelle amélioration sur ce point.”

“Pour les membres, il semble de plus en plus évident que les journalistes, les blogs, voire les conjoints sont plus écoutés qu’eux. Ils vivent très mal cette situation alors même qu’ils se dévouent sans compter pour la communauté militaire et sa condition dans le respect des règles du statut militaire et de la concertation” poursuit le document.

Aussi, les membres du CSFM demandent une “modification en profondeur des instances de concertation, de leur place, de leur mode de fonctionnement” ainsi que la création “d’un groupe de liaison qui entretienne” avec le ministre “un lien permanent.” Faute de quoi, ont-ils prévenu, “des militaires pourraient être tentées de recourir à des modes de dialogue fondés sur le conflit et la défiance, au péril de la cohésion des forces armées et de leur efficacité dans l’exécution des missions que la nation leur confie.”

Pour le moment, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a donné satisfaction au sujet de ce groupe de liaison, avec l’annonce de la mise sur pied d’une structure permanente habilitée à “l’informer directement de toute question de condition militaire.”

http://www.opex360.com/2012/12/20/le-coup-de-gueule-du-conseil-superieur-de-la-fonction-militaire/

http://www.defense.gouv.fr/content/download/191470/2112649/file/Avis%20lu%20au%20ministre.pdf

http://secretdefiance.com/?p=4917

http://secretdefiance.com/?p=4917#more-4917
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 973
Age : 37
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Ven 21 Déc 2012 - 11:44

Citation :
Aussi, les membres du CSFM demandent une “modification en profondeur des instances de concertation, de leur place, de leur mode de fonctionnement” ainsi que la création “d’un groupe de liaison qui entretienne” avec le ministre “un lien permanent.” Faute de quoi, ont-ils prévenu, “des militaires pourraient être tentées de recourir à des modes de dialogue fondés sur le conflit et la défiance, au péril de la cohésion des forces armées et de leur efficacité dans l’exécution des missions que la nation leur confie.”

A trop tirer sur la laisse, le chien finit toujours par mordre...

J'attends les suites, mais si les gars de la défense vont au bout de l'idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: La France prête à saborder son armée sur l’autel de la mondialisation financière   Sam 22 Déc 2012 - 23:46

par Roosevelt_vs_Keynes

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-prete-a-saborder-son-127938
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: La fonction “habillement” sera-t-elle externalisée en 2013?   Mer 2 Jan 2013 - 15:03

Comme l’a souligné le rapport “Défense : préparation et emploi des forces” publié par le Sénat dans le cadre du projet de loi de finances 2013, “la fonction ‘habillement’ du ministère de la Défense est, de par son organisation et ses volumes de stocks, génératrice de surcoûts importants par rapport aux meilleures pratiques en vigueur dans le monde économique.”

D’où le projet, lancé à l’été 2010 et suite à une évaluation préalable faite par l’Etat-major des armées (EMA) menée quelques mois plus tôt, d’externaliser cette fonction, à l’instar du ministère de l’Intérieur. Il s’agirait de confier au privé la réalisation (et non l’étude et la conception), le stockage, le transport et la distribution des effets militaires, à l’exception de ceux ayant une ” haute criticité opérationnelle”.

Un avis d’appel public à la concurrence a ensuite été émis. Puis, en septembre dernier, 4 prestataires ont remis des offres fermes pour tenter d’obtenir ce marché évalué à près de 1,5 milliard d’euros sur 8 ans. Parmi eux, l’on trouve le tandem Daher-Paul Boyé Technologies, TFN Affrètement et Logistique (Atalian, Logistik Unicorps, Mulliez-Flory), Griffes Défense où INEO, la filiale de GDF-Suez est associée à une douzaine d’autres entreprises, et enfin, un groupement emmené par Defense Environnement Service, détenue par DCNS et Veolia, et réunissant également Armor Lux (qui a récemment fait parler avec une marinière portée par le ministre du “Redressement productif”).

Pour autant, l’idée de maintenir cette activité en régie, comme c’est le cas actuellement, n’a pas été abandonnée, pourvu que la gestion en soit “optimisée” (l’on parle de “régie rationalisée optimisée”, RRO), ce qui passe par une réduction des effectifs et des centres de stockage ainsi que par la mise en place d’un système d’information logistique “uniforme et performant.”

Un choix définitif entre ces deux options aurait dû être fait début 2012 mais il a sans cesse été reporté depuis. Il reviendra donc à l’actuel ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian de trancher. Selon le quotidien Les Echos (édition du 31 décembre), cela pourrait être fait d’ici février prochain.

Dans son rapport, le Sénat souligne que “l’étude préalable ayant conduit à lancer le marché, les gains attendus de l’externalisation étaient estimés à 21 %, ceux de la rationalisation de la régie, à 13 %.”

http://www.opex360.com/2013/01/02/la-fonction-habillement-sera-t-elle-externalisee-en-2013/


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Mer 23 Jan 2013 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Le logiciel Louvois, piloté par le docteur Folamour ?   Jeu 3 Jan 2013 - 22:56

Voici quelques nouvelles de notre ami Louvois.

Trop versés.

Le ministre avait promis un peu avant Noël qu’on ne procéderait pas à des prélèvements sauvages sans étalement et sans prévenir les intéressés.

Hélas, Louvois refuse d’obéir aux instructions qu’on lui donne. Il semble donc piloté par le Docteur Folamour[1].

Les remontées d’informations des administrés pour décembre sont encore très négatives et les prévisions du système SIRHs-Louvois pour janvier sont tout aussi pessimistes.

Pas assez versés.

Il nous revient également que plusieurs militaires clairement créanciers de l’Etat ne sont toujours pas payés directement par leurs GSBdDs ou par Nancy…une semaine après le Noël de M. Jean-Yves Le Drian. Mais, pas de soucis, il lui suffit de faire de nouvelles promesses !

Titres de perception.

Les bugs de la machine présentent aussi quelques avantages pour les « administrés ».

Environ 10 000 titres de perception, visant à récupérer des trop-perçus, établis par les services de Nancy restent en souffrance en raison de l’incapacité technique du comptable assignataire (DDFiP Moselle) de les prendre en compte, et aussi de quelques incertitudes de la part du ministère de la défense quant aux dettes réelles ou supposées à faire recouvrer.

Compte individuel de retraite.

Cette nouveauté informatique interministérielle qui doit à terme conduire à dissoudre le service des pensions des armées de La Rochelle ne semble plus d’actualité.

Inutile d’ajouter du bug au bug…

Rimaillons pour conclure :

2012 : année du coup de douze

2013 : année de l’ascèse !

http://adefdromil.org/23481
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Jean-Yves Le Drian supprime 580 postes d'officiers de l'armée française en 2013   Ven 4 Jan 2013 - 10:49

Les ministres du Budget et de la Défense ont fixé pour 2013 les plafonds des effectifs pour chaque grade. La baisse des effectifs des officiers est d'environ 2 % pour un total de 28.513 postes attendus en fin d'année. Les effectifs des officiers généraux sont quant à eux réduits de 5,20 %......

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20121231trib000739964/defense-jean-yves-le-drian-supprime-580-postes-d-officiers-de-l-armee-francaise-en-2013.html

Le torchon brûle entre Le Drian et les chefs militaires

Le ministre de la Défense veut revenir sur les décrets définissant le rôle du chef d'état-major des armées. Ça coince très sérieusement...

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/le-torchon-brule-entre-le-drian-et-les-chefs-militaires-03-01-2013-1608161_53.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: "Chorus m'a tuer": la galère d'un patron de PME !   Sam 5 Jan 2013 - 19:27

Lionel Bieder est un homme en colère. Ce dirigeant de la société Augias environnement spécialisée dans le nettoyage et le facility management vient d'ouvrir une page Facebook et d'ouvrir un blog (ouvert le 1er janvier) très sommairement mais très explicitement appelé Chorus.

Objectif: rompre la loi du silence sur les errements du logiciel Chorus et fédérer les patrons de PME qui en ont été victimes. Chorus, c'est un système d’information comptable et financier unique pour l’ensemble des ministères (quatre ministères l'ont adopté: l'Education nationale, la Défense, la Justice et l'Intérieur) dont les faiblesses ont généré des milliers de factures impayées et exacerbé les risques de défaillance des PME.

Lionel Bieder a monté sa société il y a une quinzaine d'années; en 2010, il employait 400 salariés et avait des projets de développement dans le facility management, dans un système de franchise... Au début des années 2000, il avait répondu à des appels d'offres du Mindef. "Bon créneau mais avec l'arrivée de Chorus, les choses ont dérapé. A cause des impayés, ma société s'est trouvée asphyxiée, en redressement judiciaire; j'ai dû licencier, interrompre mes projets de développement. Un véritable carnage!"

Depuis trois ans donc, c'est donc la galère. D'où la décision de reprendre l'initiative et faire connaître les difficultés de nombreuses PME. Un blog: Chorus, et une page facebook: scandale du chorus gate. Et une certitude: le Mindef est aussi une victime de Chorus. "En revanche, sa responsabilité est directe vis-à-vis des PME", assure Lionel Bieder.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/04/chorus-m-a-tuer-la-galere-d-un-patron-de-pme.html

http://www.opex360.com/2013/01/06/un-chef-dentreprise-denonce-les-retards-de-paiement-du-ministere-de-la-defense/

http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/gestion-le-grand-desordre-continue-la.html

http://www.contrepoints.org/2012/10/24/101865-chorus-louvois-revelateurs-dun-etat-mal-gere


Dernière édition par MARSOUIN 26 le Dim 6 Jan 2013 - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASSOCIATION G&C
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Sam 5 Jan 2013 - 19:42

Ce n'est pas la joie au ministère de la Défense

D’après un article du Point.fr en date du 3 janvier, il semble que M. Le Drian et ses conseillers veuillent redéfinir le rôle du chef d’état-major des armées (CMA). Les politiques veulent prendre la main sur les militaires...............................................

https://sites.google.com/site/assogendarmesetcitoyens/COMMUNIQUES/scenedemenageentrelescivilsetlesmilitaireslesguerriersetlesnon-combattantsauministeredeladefense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: L'affaire de corruption à Balard relancée !   Lun 7 Jan 2013 - 20:59

L’affaire de soupçons de corruption autour de l'attribution du chantier de Balard pourrait rebondir. Selon nos informations une importante perquisition a eu lieu le 19 décembre au siège de l’organisme qui s’occupe de la construction du nouveau ministère de la Défense à Balard (Paris, 15ème). A la demande de deux juges d’instruction, une quarantaine de policiers de la Brigade financière ont fouillé les locaux de la Dresd (Délégation pour le regroupement des états-majors, directions et services centraux du ministère de la Défense), après avoir perquisitionné au domicile de plusieurs de ses responsables, dont Bruno Vieillefosse, qui dirige la DRESD. Celui-ci devrait d’ailleurs quitter ses fonctions dans les prochains jours et rejoindre l’Assemblée nationale, dont il est fonctionnaire.
L’affaire de corruption sur le chantier de Balard pourrait être plus sérieuse que ce que le ministère de la Défense– aussi bien les équipes Longuet que Le Drian, d’ailleurs – ne le pensait. Et que l’affirmait ce blog, sur la base d’informations incomplètes. La défense expliquait que seul un autre chantier, celui dit de la Tour F, était concerné par des soupçons de corruption.
De nombreux points d’ombre subsistent, mais nous sommes aujourd’hui en mesure d’apporter des éléments nouveaux.
En janvier 2012, sur la base d'informations des douanes, la DPSD (direction de la protection et de la sécurité de la défense) est entrée en possession d’une clé USB contenant des documents confidentiels relatifs à l’appel d’offres qui a abouti à l’attribution, en mai 2011, du marché à Bouygues. Des intermédiaires semblaient vouloir monnayer cette clé et l’ont finalement remis à la DPSD lors d’un rendez-vous à la gare de Perpignan !
Le cabinet du ministre de la défense et la DRESD ont été informés de son contenu – ils ont pu confirmer qu’il s’agissait bien de documents authentiques, mais portant sur une phase très en amont de la procédure d'appel d'offres et qui n'était pas "confidentiel défense" .
Récemment informée de ces faits, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian entend transmettre le dossier à la justice, estimant que ces documents ont été volés.
Un récent rapport conjoint du Contrôle général des armées et de l’Inspection générale des finances, révélé par ce blog, parlait – avant la perquisition - exprimait ses craintes sur « la possibilité de divulgation d'informations sensibles », tout en considérant la procédure sans « anomalie ou irrégularité manifeste ».



Lundi 7 Janvier 2013

Jean-Dominique Merchet

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Exclusif-l-affaire-de-corruption-a-Balard-relancee-actualise_a905.html

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Exclusif-les-conclusions-du-rapport-d-audit-sur-Balard_a868.html

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/L-etrange-affaire-de-Balard_a447.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 973
Age : 37
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    Jeu 10 Jan 2013 - 12:50

http://www.lepoint.fr/politique/pour-hollande-l-armee-ne-sera-pas-une-variable-d-ajustement-09-01-2013-1611551_20.php


Pour Hollande, l'armée ne sera pas "une variable d'ajustement"

Le Point.fr - Publié le 09/01/2013 à 18:58

Lors de ses voeux aux militaires, le président a fixé le cap des missions à venir et a tenté de les rassurer, malgré les coupes budgétaires.

François Hollande a fixé mercredi les nouveaux défis auxquels les armées seront confortées en 2013, comme la lutte contre le terrorisme au Sahel, et a tenté de rassurer les militaires inquiets des réformes et des choix budgétaires qui les attendent. Le chef de l'État avait choisi le 12e régiment de cuirassiers basé à Olivet, près d'Orléans, pour présenter ses premiers voeux aux armées de son quinquennat.

Promesse tenue


À quelques semaines de la publication du Livre blanc qui doit définir les nouvelles orientations stratégiques de la France pour les 10 à 15 ans à venir, le chef de l'État et chef des armées a rappelé qu'il a tenu sa promesse de ramener avant fin 2012 les forces combattantes françaises d'Afghanistan. Une mission s'achève, mais d'autres "défis majeurs" attendent la défense, a-t-il poursuivi : "Le terrorisme, cette forme de barbarie qui a déclaré la guerre à toutes les civilisations, a pris racine au Sahel et dans le nord du Mali."

Le président Hollande a rappelé que le Conseil de sécurité des Nations unies avait adopté à l'unanimité une résolution autorisant, "pour une durée initiale d'une année", le déploiement d'une mission internationale sous conduite africaine dans le but de chasser les islamistes armés qui occupent le nord du pays. La France et l'Union européenne participeront à "la formation des forces armées, celle du Mali et celle des Africains, par rapport à l'opération qu'eux seuls peuvent décider", a-t-il souligné.

Parmi les autres menaces auxquelles la France est confrontée, le chef de l'État a mentionné "la prolifération nucléaire" ou encore les attaques informatiques qui obligent à "réinventer la façon dont nous concevons notre défense et notre sécurité". Il a réaffirmé la volonté de la France de jouer tout son rôle au sein de l'Otan tout en renforçant ses efforts en faveur de l'Europe de la défense.

Pas "une variable d'ajustement"

Le chef de l'État a par ailleurs évoqué le futur Livre blanc de la défense et la loi de programmation militaire (LPM), "qui sera discutée au Parlement cet été". Il a souhaité une LPM avec "des objectifs plus réalistes" que ceux de la loi précédente de 2008, adoptée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, mais qu'il conviendra cette fois d'atteindre. François Hollande a notamment rappelé que la loi réaffirmerait le maintien de la stratégie de dissuasion nucléaire française dans ses deux composantes, sous-marine et aéroportée. Rappelant que le budget de la défense a été maintenu pour 2013 à son niveau de 2012, autour de 32 milliards d'euros, il a réaffirmé que la défense participerait à l'effort de redressement des comptes publics au même niveau que les autres ministères, mais ne serait pas "une variable d'ajustement" du budget de l'État.


Le président s'est par ailleurs réjoui que des procédures exceptionnelles aient été mises en place pour régler les graves erreurs de paiement des soldes des militaires accumulées depuis plus d'un an. Il a réclamé à ce sujet "une évaluation précise" des défaillances du système Louvois, le logiciel à l'origine des dysfonctionnements. S'exprimant devant des unités des trois armes, il a voulu rassurer les militaires inquiets des réformes et des choix attendus dans les prochains mois (lire à ce sujet notre article "Le torchon brûle entre Le Drian et les chefs militaires"). "J'entends, je lis parfois, les messages de vos chefs d'état-major, je connais les tensions qui peuvent résulter de vos exaspérations", a-t-il assuré.

Si c'est c'est une promesse du président...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Les voeux du Président aux armées à Olivet: percutants?   Jeu 10 Jan 2013 - 18:59

09.01.2013

François Hollande, et son ministre de la Défense seront dans le Loiret chez les cuirassiers d'Olivet pour les traditionnels voeux aux armées.

Bien sûr, alors que l'on attend le Livre blanc sur la défense et la sécurité (version 2013) et (beaucoup plus impatiemment) la LPM, le discours présidentiel méritera d'être attentivement décortiqué au cas où le chef de l'Etat se risquerait à exprimer des pistes sur le devenir des armées et de la défense nationale. RV en fin d'après-midi sur Lignes de Défense.

Discours, cocktail (28 000€) et tout le tralala sécuritaire... Rien d'exceptionnel, si ce n'est que tous les détachements militaires sommés à la cérémonie ont eu pour ordre, par note de service officielle suite à une demande du GSPR, de retirer percuteurs pour toutes les armes et les platines des pistolets. Menace ou crise de confiance?

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/09/les-voeux-du-president-aux-armees-a-olivet-percutants.html

http://www.elysee.fr/chronologie/#e2264,2013-01-09,v-ux-aux-armees-2

http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Les-militaires-ont-ete-desarmes-durant-la-visite-de-Francois-Hollande-a-Olivet_a909.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Serval dope les ventes des magasins d'équipements militaires !   Mer 23 Jan 2013 - 12:40

[quote="MARSOUIN 26"]Comme l’a souligné le rapport “Défense : préparation et emploi des forces” publié par le Sénat dans le cadre du projet de loi de finances 2013, “la fonction ‘habillement’ du ministère de la Défense est, de par son organisation et ses volumes de stocks, génératrice de surcoûts importants par rapport aux meilleures pratiques en vigueur dans le monde économique.”

D’où le projet, lancé à l’été 2010 et suite à une évaluation préalable faite par l’Etat-major des armées (EMA) menée quelques mois plus tôt, d’externaliser cette fonction, à l’instar du ministère de l’Intérieur. Il s’agirait de confier au privé la réalisation (et non l’étude et la conception), le stockage, le transport et la distribution des effets militaires, à l’exception de ceux ayant une ” haute criticité opérationnelle”.

Un avis d’appel public à la concurrence a ensuite été émis. Puis, en septembre dernier, 4 prestataires ont remis des offres fermes pour tenter d’obtenir ce marché évalué à près de 1,5 milliard d’euros sur 8 ans. Parmi eux, l’on trouve le tandem Daher-Paul Boyé Technologies, TFN Affrètement et Logistique (Atalian, Logistik Unicorps, Mulliez-Flory), Griffes Défense où INEO, la filiale de GDF-Suez est associée à une douzaine d’autres entreprises, et enfin, un groupement emmené par Defense Environnement Service, détenue par DCNS et Veolia, et réunissant également Armor Lux (qui a récemment fait parler avec une marinière portée par le ministre du “Redressement productif”).

Pour autant, l’idée de maintenir cette activité en régie, comme c’est le cas actuellement, n’a pas été abandonnée, pourvu que la gestion en soit “optimisée” (l’on parle de “régie rationalisée optimisée”, RRO), ce qui passe par une réduction des effectifs et des centres de stockage ainsi que par la mise en place d’un système d’information logistique “uniforme et performant.”

Un choix définitif entre ces deux options aurait dû être fait début 2012 mais il a sans cesse été reporté depuis. Il reviendra donc à l’actuel ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian de trancher. Selon le quotidien Les Echos (édition du 31 décembre), cela pourrait être fait d’ici février prochain.

Dans son rapport, le Sénat souligne que “l’étude préalable ayant conduit à lancer le marché, les gains attendus de l’externalisation étaient estimés à 21 %, ceux de la rationalisation de la régie, à 13 %.”

http://www.opex360.com/2013/01/02/la-fonction-habillement-sera-t-elle-externalisee-en-2013/[/quote]

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Serval dope les ventes des magasins d'équipements militaires

Quelques coups de fil passés à des magasins spécialisées confirment que l'opération au Mali a provoqué un regain des achats d'équipements perso.

En période de soldes, ça tombe bien pour les acheteurs. En période de vaches maigres (crise et retrait d'Afghanistan se conjuguant), ça aide les magasins à renflouer leurs caisses et vider leurs stocks.

Selon un vendeur, jeudi dernier, un bus militaire entier, venu d'une unité en partance, s'est arrêté devant son magasin. Et les militaires ont fait leurs courses: des chaussures, des holsters, des porte-chargeurs, des tenues cam'...

De là à en déduire que les partants se jugent mal équipés, il y a un pas que je ne vais pas franchir.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/22/serval-dope-les-ventes-des-magasins.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Un hors-série de DSI: "l'armée de terre française en danger?"   Jeu 24 Jan 2013 - 15:02

DSI vient de sortir un hors-série (n° 27, 10,95€) consacré au devenir de l'armée de terre et qui pose des questions qui, certes, n'ont rien d'innovantes, mais dont les réponses méritent assurément d'être lues.

L'armée de terre est-elle en danger?

A l'évidence non, si on la considère en tant qu'entité de l'Institution militaire.

Evidemment oui si l'on prend en compte la réduction de ses moyens, réduction engagée depuis déjà plus de 15 ans et qui risque de se poursuivre avec la prochaine LPM. Ces "coupes", DSI les juge inéluctables; c'est pourquoi les contributeurs à ce hors-série dénoncent davantage des "coupes déséquilibrées visant davantage l'armée de terre que les autres armées" et se penchent sur des "innovations conceptuelles".

On lira ainsi les contributions de Georges-Henri Bricet des Vallons sur la "décadence et chute de l'armée française", d'Olivier Hubac sur le contrat opérationnel de l'AT, d'Olivier Zajec sur la security force assistance ou encore de Michel Goya pour qui l'AT entre dans la "saison brune" et devra s'extiper de la boue.

Convaincant? Oui; il ne manque qu'une contribution: celle qu'il faudrait consacrer non pas au mode d'action mais au mode de gestion de cette AT.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/24/un-hors-serie-de-dsi-l-armee-de-terre-francaise-en-danger.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: France-Culture : l'armée française est-elle en danger ?    Mar 29 Jan 2013 - 16:27

Un débat entre Catherine Durandin et Jean-Dominique Merchet






les matins - L'armée française est-elle en... par franceculture



L'émission matinale de France-Culture était consacrée ce matin à l'armée française. Un débat entre Catherine Durandin, universitaire et auteur d'un récent livre "Le déclin de l'armée française" (François Bourin Editeur) et moi-même. C'est ici, en vidéo - et sans maquillage pour le pacha :-)
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/France-Culture-l-armee-francaise-est-elle-en-danger_a928.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Louvois: le Contrôle général des armées préconise le retrait momentané du systèm   Dim 10 Fév 2013 - 19:58

Quand on reparle de Louvois... Extrait d'une note du Contrôle général des armées mise en ligne sur le site armée-média.com:
Cette note dont l'intégralité (11 pages) est à consulter ici, a été adressée au ministre de la Défense, le 28 janvier. Ses rédacteurs préconisent le retrait du système Louvois dont les difficultés sont jugées durables et le retour à l'ancien système:

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/10/explosion-nocturne-a-gao-un-kamikaze-intercepte-a-un-che.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi la gestion de l'armée inquiète    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi la gestion de l'armée inquiète
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: