Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 2 femmes gendarme tuées froidement ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa42
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   Lun 18 Juin 2012 - 22:53

Je suis encore bouleversée par la triste nouvelle de ce matin, j'ai beaucoup pensée au famille qui apprenne en pleine nuit la mort de leur proche...

Et je me suis imaginée à leur place, c'est l'horreur, annoncer à mes 2 filles que leur papa ne reviendra plus...
enfin j'en ai encore des frissons...

Il est vrai que ce n'est pas normal de les laisser partir à 2 la nuit, moi je ne suis jamais tranquille lorsqu'il est PAMI (surtout avec un GAV ou avec une jeune femme)
Il me dit que non seulement il doit faire attention à son collègue mais aussi à lui, des fois ce n'est pas tjrs facile pour eux...

J'ai lu un peu tout ce qui a été dit par nos "gendarmes", je suis tout à fait d'accord avec eux,
malheureusement nous pleurons nos morts mais plus haut rien ne change, quoi faire pour arrêter tout ça ???

je ne veux pas être à la place de ses familles plus tard, je veux pouvoir dormir tranquille lorsqu'il est PAMI, je ne m'endors comme il faut que lorsque je l'entend se coucher pres de moi, dès qu'il a du retard mon coeur s'emballe et je ne dors plus...

Il aime son métier, il vit en grande parti pour lui, j'ai souvent l'impression de passer après même si je sais qu'il nous aime aussi...

J'ai juste une petite prière " Ne nous prenez plus la vie de nos gendarmes"

Il n'y a plus de respect pour les militaires, ils n'ont plus peur eux, ils font ce qu'ils veulent...

Donnez à nouveau à nos hommes, le droit d'être un "vrai gendarme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
creelia
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 68
Localisation : 93
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   Lun 18 Juin 2012 - 23:31

C'est terrible cette angoisse d'attendre l'autre et toujours se poser des questions sur sa sécurité....je ne me pose jamais la question même après tout ce temps passé à ses côtés. J'ai foi en lui et je crois en notre bonne étoile et bien naivement que rien ne peut nous arriver !!
Le problème c'est que tout cela ne risque pas de s'arranger et pour cause la population carcérale explose et que le président a affirmé durant sa campagne vouloir supprimer les peines plancher (celle dont l'assassin du Var a pu échapper et être en liberté), une justice libre et bien pensante j'espere que celui qui a estimé que cette peine n'était pas nécessaire à l'application ne trouvera pas le sommeil de si tôt..!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa42
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   Mar 19 Juin 2012 - 9:05

je suis tout à fait d'accord avec toi, la peine plancher, si on ne l'avait pas suprimé ces 2 femmes seraient encore là parmis nous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIPM
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2042
Age : 61
Localisation : Lyon
Emploi : testeur harley davidson
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   Mar 19 Juin 2012 - 10:23

Elisa42 a écrit:
je suis tout à fait d'accord avec toi, la peine plancher, si on ne l'avait pas suprimé ces 2 femmes seraient encore là parmis nous...

http://policerurale.over-blog.com/article-deux-gendarmes-assassines-dans-le-var-reaction-107124119.html


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANNE
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 41
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Hommage   Mar 19 Juin 2012 - 20:12

J'avais écrit ce texte à l'époque où je m'investissais au sein d'une association de conjoints de gendarmes. Il n'a jamais été publié.
L'unité de temps est dépassée, mais le coeur et les idées y sont toujours...

"Ce matin de février, nous sommes réunis pour rendre hommage à tous ces compagnons, époux disparus cette année dans l’exercice de leur fonction. Sont présentes de nombreuses personnalités, militaires et civiles. La représentation des familles est assurée, nous sommes là. Malgré ce vent froid, le soleil brille haut, comme s’il fallait que le courage de ces hommes soit célébré de toutes les façons.
Trois gerbes seront déposées.
Le discours communs aux ministres de l’Intérieur et de la Défense sera lu.
La sonnerie aux morts retentira dans les airs et dans nos cœurs. Puis le silence, lourd.

A Alain, Raphaël, Eric, Fabrice, Frédérick.
A Erik, Jérôme, Eric, Maxime, Michel, Fabien.
A Alain, Olivier et Jacques.

A Alicia et Audrey

A la lecture de leur prénom, voyez comme nous nous sentons plus proches d’eux. Plus proches aussi de leurs familles. Il nous est possible en un instant de concevoir les sentiments qui les ont assaillis: la tristesse, l’abandon, la solitude, la colère aussi. Pour nous, il sera facile de voir se lever le soleil demain. Mais pour eux, qu’en sera t’il ?

Faire corps autour de toutes ces familles endeuillées, c’est là un devoir que nous avons tous, nous citoyens, pour leur permettre de pleurer dignement l’être disparu. Car à l’écoute des informations quotidiennes, comment ne pas réagir aux mots de militants s’exprimant sans vergogne, sans remord sur leurs idéaux politiques avec le sang de policiers et gendarmes sur leurs mains ? Comment ne pas bondir face à l’incivisme et l’inconscience de certains automobilistes ? La justice se faisant souvent longue à rendre son verdict et pas toujours de façon juste.

Et puis il y a la fatalité, trop injustement présente. Trop fréquemment l’émoi du peuple qui découvre qu’un autre gendarme ce jour a perdu la vie pour défendre la société se voit noyé dans un flot d’informations révélateur de la misère affective, sociale qui règne aujourd’hui. Et c’est là que nous devons garder la tête relevée, pour toutes ces familles, à la mémoire de ceux qui un jour ou une nuit se sont levés, ont quittés leur maison en pensant à leur famille et non aux risques du métier, en pensant que leur engagement militaire, motivé par un idéal de justice fera évoluer un peu plus les mentalités.

Je vois notre société comme Jean de La Fontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous feront blanc ou noir ». Poète, moraliste du 17è siècle, ces vers restent d’actualité… Mais soyons à l’image de son roseau : « Je plie et ne romps pas ».

Face au déclin de notre société, à la fatalité, une prise de conscience collective devient urgente. A vous, familles, sachez qu’au-delà de la perte de votre compagnon, de votre époux, c’est aussi la société qui a perdu un citoyen et qui se doit d’être en deuil avec vous. Nous vous accompagnons dans votre douleur et nous vous présentons nos plus sincères condoléances."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisa42
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   Jeu 21 Juin 2012 - 13:04

c'est très beau ce que tu as écris Anne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2 femmes gendarme tuées froidement ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
2 femmes gendarme tuées froidement ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: