Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Besoin de me confier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Besoin de me confier   Mar 3 Avr 2012 - 2:41

Rappel du premier message :

Epouse de gendarme, maman de trois enfants dont le petit dernier est autiste, je me sens bien seule ce soir devant mon ordi. Envie de parler, depuis si longtemps je garde toute cette souffrance. Deux ans que nous sommes dans cette sordide histoire et un an que la hiérarchie de mon mari nous pourri la vie.
Suite à un litige avec un garagiste qui a osé se faire de l'argent sur notre dos nous avons du aller au tribunal.
Litige plus de 12000 euros de dégats. Un seul salaire car enfant handicapé à + de 80%.
Procés perdu car faute d'argent pas de conclusion d'avocats. Revanche du garagiste qui a juré de nous détruire.
Il porte plainte. A noté, à l'origine nous n'avons pas voulu lui acheter de véhicule. Nous sommes les seuls avec le commandant de brigade. Son major a conforté le garagiste a poursuivre son action. Normal il était lui aussi client de celui-ci. Fuite, trahison.
Sans est suivi une mutation dans l'interêt du service. J'écris une lettre au colonel. Je lui explique les répercutions sur la maladie de mon petit; pas de réponse. Dégats financiers. Ce garagiste non content d'avoir gagné son procés grace au renseignements de certains collègues, nous a envoyé l'huissier. Trois saisies en 4 mois de temps. La première tout juste lorsque la paye fut viré. Rien ne nous a été laissé. Mari hospitalisé pour dépression; la 3ème saisie nous a achevé. Plus de 5000 euros de saisies et de frais d'huissier. Le nouveau logement reste trop petit pour 5 personnes. 20m2 de moins plus la surface de jeu extèrieure réduite. Je dois laisser des meubles sur le trottoir, y laisser aussi un de mes enfants plus mon petit malade car logement pas adapté à son handicap. Trop dangereux. Malgré toute notre attention il a déjà été victime de deux accidents domestiques. Un signalement à l'hopital a déja été fait. Je ne veux pas risquer de perdre mon enfant. Les professionnels de santé ayant vu les photos nous déconseillent d'y aller. L'assistante sociale remplaçante d'une autre région n'a pas pu ou voulu faire grand chose. Pour elle mon époux à déçu sa hiérarchie. Elle n'a pas vu le coté humain de notre histoire. Nous lui avions donné tout le dossier médical de notre petit avant l'affectation. Par courrier elle nous explique que la hiérarchie n'a pas souhaité faire d'enquête sociale. Nous n'avions pas demandé cette affectation car logement trop prés de la nationale, toiture en tôle donc trop bruyant lors des coups de vent pour un enfant autiste. La hièrarchie nous propose des verroux pour enfermer notre petit dans sa chambre pour régler le problème car d'autres points dangereux existent dans la cuisine, la salle de bain et les chambres ont toutes des portes fenêtres. Ils ont reprochés à mon mari de se cacher derrière la maladie. Comment peuvent ils dire cela? Savent ils au moins ce que c'est que d'être parents d'un enfant autiste? Bref. Affectation en x de l'année 2011. Mon mari en arrêt maladie n'a pu prendre ses fonctions qu'en x+1mois de l'année 2011. Je ne l'ai pas suivi vu le caractére dangereux de ce logement. J'ai dù choisir entre mon mari ou mon enfant. Toutes les mamans me comprendront, mêmes si cela fait mal de choisir. Mon époux a subit harcélement pendant plusieurs mois quand au déménagement. Mensonges, menaces, Punitions 30 jours d'arrêt. et depuis 7mois nous avons été dénoncé au domaine et devons payé plus de 5000 euros de loyers. Cela ne me plait pas de squatter ce logement loin de mon mari. Seul avec la maladie de mon petit; c'est trés fatiguant et je suis à bout. Suite à cette catastrophe financière la banque à ralonger le crédit pour payer la facture; mais les frais d'huissier nous ont fait plonger. Depuis mars 2011 nous vivons avec les allocations familiales soit 615 euros mais elles ont été revus à la baisse en février 2012 maintenant nous survivons avec 489 euros. Mon enfant allant tous les jours à l'hopital, le trajet aller et retour avec l'ambulance est pris en charge. Les nombreux autres rendez vous hebdomadaire sont à notre charge. Depuis quelques semaines je ne peux assurer ces rendez vous faute de pouvoir mettre de l'essence. En effet je dois nourrir mes enfants. Mon enfant que j'avais détecté malade depuis ces 18 mois avait de bon résultats; encourageant lorsqu'on sait la complexité de la maladie. Mais il était jeune. On ne peut le guèrir mais on peut lui permettre de vivre mieux sa vie future. L'éloignement de son papa à tout brisé. Mon mari ne rentre pas souvent non plus, faute de carburant. Il ne dispose dans son logement que d'un lit picot, un réchaud, une TV, table et chaise de camping; très précaire. C'est dur, trés dur. Mon enfant replonge doucement depuis peu dans la maladie. Les stéréotypies sont revenues. Tous mes espoirs, envolés. Il ne parle que depuis 1an. Il en a 6. Il peut s'arrêter de parler à n'importe quel moment. Une contrariété, un choc etc... Voilà mon combat.
Mon époux à depuis le début fait des comptes rendus concernant ce logement. Sans succés. Des recours, il en a fait trois. Le dernier, nous n'avons pas réponse. La date est dépassée. J'ai sollicité depuis cet été tous ceux que j'ai cru capable de m'aider. Le défenseur des enfants, Autisme France, 2 députés, La MDPH, dernièrement le ministre de la santé, maintenant La ministre chargée de la famille. Ils ne peuvent rien. C'est de l'interne leur a t'on répondu. Pourtant l'année 2012 a été déclaré grande cause nationale. Mon enfant ne serait il pas né dans la bonne catégorie professionnelle que personne ne puisse le protéger??? Pourtant nous parents sommes responsables pénalement. On nous demande des loyers pour occupation indue de logement mais nous une voir deux fois par an nous recevons un commandement de payer parce que la gendarmerie ne paye pas ces factures d'eau. Quelle ironie. Nous sommes épuisés tous les deux mais je ne partirais pas de ce logement. On nous a promis une expulsion puis radiation. Quel prix fort nous payons pour protéger notre enfant. Jamais je n'ai autant souffert; comme si la maladie ne nous suffisait pas. Du courage j'en ai lorsque je regarde mon enfant. Lui qui peine à soutenir mon regard mais qui arrive maintenant à nous sourire. Que de force il me donne lorsqu'il me dit "Maman je t'aime". Du haut de ces 6 ans il ne sait pas tout ce que la famille souffre pour lui. Pourtant des logements de libres plus grands et adaptés existent au sein de la communauté de brigade. Ils sont libres depuis le début de l'annonce d'une future mutation; un restera libre jusqu'en sept 2012. Mais on refuse toujours. Maintenant c'est punir pour le plaisir de punir. Mais moi je maintiens que c'est pour détruire toute une famille. Deux autres enfants souffrent aussi de cette situation. Moi seule de mon coté, avec parfois des envies de passer à l'acte et de l'autre mon époux avec son arme. Et au milieu de cette histoire sordide, un enfant qui n'a pas eu la chance d'être comme les autres; mais qui à autour de lui toute une famille qui l'aime. S'il vous plaît, rendez nous notre vie d'avant. Je ne veux pas vivre un drame. Mon époux et moi avons mis à l'abri nos enfants car nous avons deux assurances vies. Nous avons lancé un plan de surrendettement; eux aussi ne comprennent pas ce que nous vivons. Qui pourrait croire cela en 2012. S'il vous plaît ne supprimez pas mon message. C'est tout ce que j'ai trouvé à faire ce soir de grande tristesse pour m'empêcher de sombrer. Parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
CAPISTE29
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : CAP SIZUN
Emploi : APJ
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: courage   Dim 18 Nov 2012 - 16:50


Je partage les dires de SIERRA 5 - Il arrive un temps où vous avez besoin de conseils et surtout que d'autres personnes spécialistes dans leur domaine interviennent à votre place -
Vous devez être usés par votre combat - Je vous souhaite bon courage - Surtout, Il faut continuer à en parler
Rien n est perdu - Il y a des solutions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Ven 30 Nov 2012 - 15:29

Bonjour, je ne sais pas si cela a déjà été dit : En cas de saisie, on doit vous laisser un reste à vivre équivalent au montant d'un RSA selon votre composition familiale. Par ailleurs, les prestations familiales sont insaisissable. J'espère que vous avez été respectés dans vos droits. Crdt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 1 Déc 2012 - 3:07

Non, Dignité, Mes allocations sont parties avec la saisie et je ne les ai récupéré que bien plus tard. Lorsque l'huissier est venue à la Brigade (puisque le garagiste avait choisi d'humilier un peu plus mon époux sur son lieu de travail) il ne me restait rien sur le compte. La paye était tombée la veille au soir. Nous ne savions pas que nous serions saisi et le crédit agricole s'est servi juste derrière. Notre compte était donc a zéro. Puis dans le rouge avec les factures et les prélévements. Bizarrement dans notre histoire personne ne respecte nos droits. On cumule. Avec les doubles factures et les impots locaux en doublon nous avons très peur de nous retrouver dans la misère. Nos enfants ne méritent pas cela. Nous sommes fatigués et à bout. On ne comprend pas pourquoi nous devons payer des impots locaux des deux cotés alors que dans le système informatique de la gendarmerie, le logement de fonction est celui que j'habite encore avec mes enfants alors que l'adresse fiscale est celle ou mon époux habite seul maintenant.
J'envisage d'alerter le préfet de ma région. Je ne vois pas comment je pourrais me relever de cet acharnement financier. Les loyers s'accumulent. Notre vie n'est pas bien jolie aujourd'hui. Mon petit supporte mal l'absence de son papa et malgré la maladie, le supplit lorsqu'il repart de rester "parler" et jouer avec lui. Ironie lui qui ne parlait pas il y a 2ans. Un super reportage sur l'autisme, cette semaine sur France2. Il n'y a pas que les autistes qui se balancent, dans la maladie, il y a aussi les autres qui sont trés intelligents, qui comprennent tout et qui souffrent malgré tout. Notre fils est prisonnier dans son propre corps. Il a besoin au quotidien, de ses deux parents pour s'épanouir. Les responsables de tout cela pourrait regarder les reportages et voir ce que nous vivons au quotidien, puisque dans un premier temps nous étions des menteurs et nous nous cachions derrière notre fils. Il faut vraiment que la roue tourne pour nous maintenant ou sinon il sera trop tard.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 1 Déc 2012 - 9:24

Après tous ces échanges , je me rends compte que vôtre situation ne change que peu ...

Je pense que beaucoup pensent de même ici , ce n'est pas à distance que l'on règlera ce problème "grave "! si si ... GRAVE !

en conséquence ,deux solutions:

SOIT vous contactez immédiatement le médiateur de la R de la région dont vous dépendez et vous lui demandez une intervention (il faut savoir que 95% des cas sont résolus par ces médiateurs très utiles en cas de souci )
c'est gratuit, c'est efficace ...même pour un gendarme car il connait les statuts .

SOIT la presse peut s'en occuper en les alertant ,mais cela risque de nuire à vôtre époux ( je connais des journalistes M6) ... vous dites si vous voulez ,bien que je ne puisse m'y engager formellement . mais on peut tenter .

Vous NE DEVEZ PAS ATTENDRE PLUS LONGTEMPS ... vôtre détresse est impensable et surtout que l'on ne vous aide pas plus que cela parmi vos proches ou associations locales ! bien que le statut de vôtre mari soit particulier .

Alors :

1/ ARRÊTEZ DE VOUS MORFONDRE SEULS dans vôtre coin .. ..AGISSEZ !

2/VOUS DEVEZ TENIR BON !

j'espère qu'ici des retraités qui ont le temps pourront vous aider plus "matériellement" parlant .

amitiés
F.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 2 Déc 2012 - 3:22

Bonsoir,
Les impôts locaux sont dus pour tout logement occupé au 1er janvier de l'année en cours. Pour être exonéré, il faut que le logement ne soit pas meublé.
Donc une famille paye les impôts locaux autant de fois qu'il y a de logements meublés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen calme
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Là ou il fallait pas !!!!
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 14:55

Bonjour Lou,

Avez vous essayé de prendre rendez vous avec un élu de Conseil Général de votre département ? Le mieux serait celui qui s’occupe de la MDPH. Il pourra de plus certainement donner un coup de pouce à votre dossier auprès d’une assistance sociale du Conseil Général.
Vous pouvez également demander à voir le médiateur qui se trouve dans cette même administration.
Pour les impôts , vous avez tout à fait le droit contenu de votre situation de demander une remise gracieuse ,voir total ,de ce que vous devez. N’hésitez pas vous n’êtes ni la première ni la dernière qui fera se type de demande. Peut être à voir également avec le médiateur car généralement entre administration il trouve toujours un terrain d’entente !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 18:04

LOU380 a écrit:
Non, Dignité, Mes allocations sont parties avec la saisie et je ne les ai récupéré que bien plus tard. Lorsque l'huissier est venue à la Brigade (puisque le garagiste avait choisi d'humilier un peu plus mon époux sur son lieu de travail) il ne me restait rien sur le compte. La paye était tombée la veille au soir. Nous ne savions pas que nous serions saisi et le crédit agricole s'est servi juste derrière. Notre compte était donc a zéro. Puis dans le rouge avec les factures et les prélévements. Bizarrement dans notre histoire personne ne respecte nos droits. On cumule. Avec les doubles factures et les impots locaux en doublon nous avons très peur de nous retrouver dans la misère. Nos enfants ne méritent pas cela. Nous sommes fatigués et à bout. On ne comprend pas pourquoi nous devons payer des impots locaux des deux cotés alors que dans le système informatique de la gendarmerie, le logement de fonction est celui que j'habite encore avec mes enfants alors que l'adresse fiscale est celle ou mon époux habite seul maintenant.
J'envisage d'alerter le préfet de ma région. Je ne vois pas comment je pourrais me relever de cet acharnement financier. Les loyers s'accumulent. Notre vie n'est pas bien jolie aujourd'hui. Mon petit supporte mal l'absence de son papa et malgré la maladie, le supplit lorsqu'il repart de rester "parler" et jouer avec lui. Ironie lui qui ne parlait pas il y a 2ans. Un super reportage sur l'autisme, cette semaine sur France2. Il n'y a pas que les autistes qui se balancent, dans la maladie, il y a aussi les autres qui sont trés intelligents, qui comprennent tout et qui souffrent malgré tout. Notre fils est prisonnier dans son propre corps. Il a besoin au quotidien, de ses deux parents pour s'épanouir. Les responsables de tout cela pourrait regarder les reportages et voir ce que nous vivons au quotidien, puisque dans un premier temps nous étions des menteurs et nous nous cachions derrière notre fils. Il faut vraiment que la roue tourne pour nous maintenant ou sinon il sera trop tard.........

Le délit de concussion figure à l' article 432-10 du nouveau Code pénal, ça tient ? En effet, nul n'est sensé ignorer la loi et les huissiers savent très bien qu'ils n'ont pas le droit de saisir des prestations familiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 18:08

Voici un mail que j'ai adressé à une copine pour l'aider à récupérer tout ces frais bancaires indûment prélevés car illégaux. Tentez votre chance, moi je l'ai fais, j'ai récupéré 1100 euros sur 13 mois. Les frais de lettre sont à inclure car ils sont inhérents à la situation de crédit.

Marche à suivre : Reprends tes relevés de compte depuis que tu es à découvert et calcules mois par mois le montant des "commissions d'intervention" (ou frais de forçage, qu'importe le nom) jusqu'au jour d'aujourd'hui. Fais-en le total et remplis la lettre type qui suit avec les dates et le montant. J'attire ton attention sur le fait que, devant de l'argent à une banque, celle-ci peut, si elle le désire, se servir de l'argent qu'elle te remboursera pour se rembourser elle même. Ceci est susceptible de fonctionner, théoriquement, depuis le 1er mars 2008.

Lettre type à adresser à ta banque...

Objet :
Demande de remboursement des
commissions d'intervention sur mois précédent
Lettre recommandée avec AR n°XXXXXX
Référence :
Compte n° XXXXXX

Monsieur le Directeur,

Par la présente, je sollicite votre bienveillance, afin d'obtenir le remboursement des commissions d'interventions prélévées indûment sur mon compte bancaire pour la période du XXXXXX au XXXXXX, pour un montant total de XXXX,XX euros.

En effet, lorsque l'on se trouve en situation de découvert, une banque applique une autorisation sur laquelle est facturée des agios et des frais supplémentaires en cas de dépassement du montant autorisé. Nonobstant d’appliquer un taux supérieur, une banque applique surtout des frais fixes, que l’on appelle commissions d’intervention ou frais de forçage. Ce sont précisément ces frais-là qui sont totalement hors la loi. Un arrêt de la cour de cassation du 5 février 2008, numéro 06-20783, stipule en effet que ces frais d’intervention doivent être intégrés dans les taux qui sont appliqués par les banques. Ce que (nom de la banque) n'a jamais fait, puisqu'une telle intégration au calcul du TEG des frais agios lui ferait dépasser le taux de l’usure. Ce qui est illégal. Je suis donc en droit vous réclammer toutes sommes prélevées, sur mon compte bancaire, en dehors du cadre de la loi et de toute jurisprudence.

Comptant sur votre compréhension et votre diligence, qui font la renomée de votre établissement, et souhaitant que nous puissions nous entendre en bonne intelligence, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, à l'expression de mes respectueuses salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 18:16

http://www.kalagan.fr/article-l247

http://www.argent-pour-la-vie.com/rembourser-economiser/ne-plus-payer-dimpots-cest-possible/

Voici les liens utiles pour la demande de réduction d'impôts (ou pour ne pas en payer paraît-il...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 18:23

Voilà donc pour les pistes à étudier. Ceci étant, j'adhère aux propos de Fantôme : BOUGEZ !

Faites au moins les courriers à votre banque et aux impôts pour commencer. Le fait de commencer par de petites choses permets d'en faire de plus grandes.

COURAGE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dignité
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 4 Déc 2012 - 18:27

Ah, j'oubliais : Tentez de faire appel à Gendarme de coeur pour les frais liés aux soins de vos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monique67
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 5 Déc 2012 - 14:44

Parfois on se demande comment cela peut arriver...mais malheureusement cela arrive bien souvent et c est bien triste

Aujourd'hui il faut se méfier de tout et de tout le monde
Devoir payer une telle somme et cela pour une voiture c 'est sur il y a quoi deprimer.
ton mari faisait quoi avant d etre gendarme ( metier)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 6 Déc 2012 - 12:53

Bonjour,

Désolé de n'avoir pas répondu avant mais mon petit a été malade et depuis quelques temps je ne suis pas bien. Je dors peu et je suis moralement fatigué. Oui je me bat. Je vais dire seule puisque mon mari a les poings liés. Comme on doit l'attendre au tournant,, il se concentre sur son travail.De plus il a de graves problèmes de santé depuis peu liés a son travail.
Citoyen calme merçi de tes conseils. J'ai bien noté, mais nous avons déja fait appel a un député qui n'a pas pu ou voulu faire grand chose. Concernant le conseil général, je doute qu'ils me recoivent. Au tout début de notre affaire, n'ayant pas de bonnes relations avec l'assistante sociale gendarmerie du moment, j'ai décidé d'aller voir l'assistante sociale de ma commune. Elle a été de bon conseil. Elle m'a aidé moralement, aidé a faire notre plan de surrendettement pendant quelques mois; un suivi d'un an avec elle m'a alors été proposé. Je l'ai signé. Quelques temps aprés elle m'a convoqué et m'a annoncé que malheureusement nos entretiens s'arrêtaient là car le conseil général ne voulait pas empiéter sur le domaine de la gendarmerie, que nous avions une assistante sociale et qu'il fallait faire appel à elle. Je ne sais s'il y a eu un barrage de qui que ce soit???? C'est pourquoi j'ai pensé contacter le préfet.
Dignité merçi aussi pour tes conseils. Pour la banque c'est déja fait. On m'a répondu qu'il y a prescription puisque l'intervention de l'huissier c'était début 2011 et pour les frais seuls les frais de commission ou d'intervention prélévé depuis la date d'acceptation du plan jusqu'au plan définitif m'ont été remboursés; Pour l'huissier c'est monnaie courrante, j'ai entendu dire qu'il pratiqué comme cela. Pour les impôts j'ai rédigé un courrier et mon mari a pris rendez vous pour leur expliqué. De toute façon on ne pourra pas payer. Il n'y a qu'un salaire a la maison; Et je refuse de passer un 3ème noël dans la misère. Nous avons vécu avec moins d'argent que certaines personnes qui ne travaillent pas et nous sommes en gendarmerie. Nous avons négligé de nous soigner (excepté nos trois enfants) et nous le payons maintenant. Tant pis s'il y a saisi sur salaire. La banque de France ne pourra pas faire mieux que ce qu'elle a fait pour nous. Je veux juste continuer les soins de mon petit. Nous avons de bon résultat; et avoir de quoi remplir leurs assiettes. Je veux juste trouver un logement et que nous soyons réunis. Pour l'association gendarmes de coeur j'ai lu qu'ils étaient en relation avec la hiérarchie. Comment faire dans notre cas puisqu'ils sont à l'origine de notre malheur. De plus sur le site je crois, mais je peux me tromper; les familles concernées sont des familles d'officier. Le mien n'est pas officier.
Croyez moi c'est dur de quémander, je ne me lamente pas non plus sur mon sors. Lorsque je parle ici, c'est mon exutoire. Je n'encombre pas mon époux avec mes états d'âme. Je veux le rassurer de ce côté, qu'il sache que j'arrive à gérer pour que lui aille mieux. Mais je ne suis pas un robot et mon corps lache prise. Je crois que j'arrive bientôt au bout. Nous vivons comme des divorcés ou un couple illégitime, on se rencontre parfois à mi-chemin sur des parkings de supermarché, pour s'échanger des documents, signer les papiers de l'hôpital ou autre. Mon fils n'accepte plus que son papa soit là. Si nous allons voir son père à son logement. C'est un vrai déchirement lorsque nous devons partir. Je ne peux plus entendre ses cris dans la voiture. Il me faut du temps pour m'en remettre, je dois alors délégué à mes filles pour gérer leur frère; mais on leur bouffe leur jeunesse aussi. Merçi, merçi quand même de toutes vos suggestions. Je vais essayer. Mais lorsqu'on voit que même le défenseur des enfants n'a pu intervenir, là on comprend qui est la toute puissance. J'espère que ma lettre remise en main propre arrivera a bon port, puisque le courrier génant est toujours intercepté avant. Je ne baisse pas les bras. Je suis dans le creux de la vague, j'attend juste qu'elle me propulse encore plus haut. Du courage, il m'en reste mais pour l'instant c'est pour le quotidien car deux malades à la maison c'est dur à gérer. A bientôt de vous lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 6 Déc 2012 - 13:10


Je pense que tu te trompes pour GENDARME DE COEUR , il ne traite pas me semble t il QUE le cas des Officiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 6 Déc 2012 - 20:51

affirmatif, il traite les cas à traiter suivant leurs critères et décision propres ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen calme
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Là ou il fallait pas !!!!
Date d'inscription : 15/05/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Ven 7 Déc 2012 - 14:51

Bonjour LOU ,

Il faut que tu continus à te battre , tu es le pillier de toute ta petite famille......

Courage l'avenir est devant pas derrière !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 13 Déc 2012 - 19:13

Citoyen calme et Dignité un grand merçi pour vos conseils. Rendez vous impôts fait. N'ont jamais entendu pareille histoire. Attendons la décision régionale. Confirmation par le receveur que l'on a était dénoncé aux impôts car impossibilité d'avoir 2 adresses fiscales pour 2 logements de fonction sauf si un couple dans la gendarmerie et dans deux logements. De plus considéré comme étant à 5 dans le deuxième. On ne s'est pas dédoublé pourtant. Rendez vous Préfet en cours. Si débouté pour les impôts, le receveur qui ne peut décider vu notre dossier conséquent, nous a donné quelques pistes. Je reprend courage. Il m'en faut. Gros problème de santé cette semaine indiquant que je suis en bout de course. Espérons ne pas finir à l'hôpital, mon fils ne peut rester seul. Une aide miraculeuse aussi pour faire passer un courrier qui aurait fini à la poubelle. Pour la banque c'est pas gagné, elle invoque la rétroactivité. Je vais voir avec la Banque de France. Peut être un peu de bonheur avant Noël.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 29 Jan 2013 - 3:58

Bonsoir,
Je reviens sur le forum afin de remercier tous les membres de l'association Gendarmes et Citoyens
pour le chèque de solidarité reçu ce jour pour notre fils. Là où d'autres ont brillé par leur absence vous, messieurs
nous avez soutenu. Rien ne nous a été demandé en échange, ni cotisation d'aucune sorte. Ce qui n'est pas le cas dans d'autres associations qui ont eu notre dossier dans leurs mains. Un grand MERCI pour notre petit. Une amélioration dans les soins lui est nécessaire en urgence, et cela va pouvoir y contribuer.
Je me dis aujourd'hui que j'ai bien fait de venir exprimer ma souffrance cette nuit là. Je ne pensais pas avoir autant de réponses sur le forum ou en privé. D'abord blessée par certains commentaires dont je ne tiens plus rigueur aujourd'hui (ils m'ont rendus plus forte), puis soutenue et contactée par d'autres. Notre histoire semblait tellement improbable. Tellement de questions ont fusé. Avant tout le but premier d'un forum n'est-il pas de s'exprimer librement s'en attendre une réponse qui nous convienne?. Mais lorsque l'on est dans la douleur on espère cette réponse qui saura nous réconforter. Je ne pensais pas dans un premier temps écrire pour avoir une réponse mais écrire pour raconter notre histoire et laisser une trace pour mes enfants certaine que le lendemain je ne serais plus de ce monde car trop épuisée par le combat. Ce combat n'est pas fini, nous en souffrons encore beaucoup; nous tenons du mieux que nous pouvons, financièrement, moralement, pour lui. Lui, notre fils qui n'a rien demandé. Je n'ai rien contre cette hiérarchie, ni le grade, je regrette juste que chez certains le grade l'emporte sur l'humain. Tout cela reste trop complexe à comprendre pour une femme, mère et épouse.
Merçi, messieurs pour votre geste, merçi pour lui que vous ne connaissez pas mais que vous avez juste pris connaissance de son histoire. Je sais, je me répéte mais un grand merçi de toute notre petite famille, car nous ne nous y attendions pas.


















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASSOCIATION G&C
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 29 Jan 2013 - 8:08

Une petite précision, notre association ne comprend pas que des "messieurs" Laughing Laughing Laughing . Il y a aussi des femmes parmi les gendarmes d'active, les gendarmes retraités mais aussi les civils qui la composent. Tous heureux d'avoir pu apporter un peu d'aide à votre fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 29 Jan 2013 - 10:57

Oups désolé, Mesdames. A tous un grand merçi. LOU380
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 29 Jan 2013 - 12:22

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the voice
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : centre
Emploi : retraitée
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 29 Jan 2013 - 16:30

sunny parler c'est bien, agir c'est mieux . Bravo à l'association .
je souhaite pleins de bonnes choses à la famille de Lou380.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de me confier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de me confier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: