Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Besoin de me confier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Besoin de me confier   Mar 3 Avr 2012 - 2:41

Rappel du premier message :

Epouse de gendarme, maman de trois enfants dont le petit dernier est autiste, je me sens bien seule ce soir devant mon ordi. Envie de parler, depuis si longtemps je garde toute cette souffrance. Deux ans que nous sommes dans cette sordide histoire et un an que la hiérarchie de mon mari nous pourri la vie.
Suite à un litige avec un garagiste qui a osé se faire de l'argent sur notre dos nous avons du aller au tribunal.
Litige plus de 12000 euros de dégats. Un seul salaire car enfant handicapé à + de 80%.
Procés perdu car faute d'argent pas de conclusion d'avocats. Revanche du garagiste qui a juré de nous détruire.
Il porte plainte. A noté, à l'origine nous n'avons pas voulu lui acheter de véhicule. Nous sommes les seuls avec le commandant de brigade. Son major a conforté le garagiste a poursuivre son action. Normal il était lui aussi client de celui-ci. Fuite, trahison.
Sans est suivi une mutation dans l'interêt du service. J'écris une lettre au colonel. Je lui explique les répercutions sur la maladie de mon petit; pas de réponse. Dégats financiers. Ce garagiste non content d'avoir gagné son procés grace au renseignements de certains collègues, nous a envoyé l'huissier. Trois saisies en 4 mois de temps. La première tout juste lorsque la paye fut viré. Rien ne nous a été laissé. Mari hospitalisé pour dépression; la 3ème saisie nous a achevé. Plus de 5000 euros de saisies et de frais d'huissier. Le nouveau logement reste trop petit pour 5 personnes. 20m2 de moins plus la surface de jeu extèrieure réduite. Je dois laisser des meubles sur le trottoir, y laisser aussi un de mes enfants plus mon petit malade car logement pas adapté à son handicap. Trop dangereux. Malgré toute notre attention il a déjà été victime de deux accidents domestiques. Un signalement à l'hopital a déja été fait. Je ne veux pas risquer de perdre mon enfant. Les professionnels de santé ayant vu les photos nous déconseillent d'y aller. L'assistante sociale remplaçante d'une autre région n'a pas pu ou voulu faire grand chose. Pour elle mon époux à déçu sa hiérarchie. Elle n'a pas vu le coté humain de notre histoire. Nous lui avions donné tout le dossier médical de notre petit avant l'affectation. Par courrier elle nous explique que la hiérarchie n'a pas souhaité faire d'enquête sociale. Nous n'avions pas demandé cette affectation car logement trop prés de la nationale, toiture en tôle donc trop bruyant lors des coups de vent pour un enfant autiste. La hièrarchie nous propose des verroux pour enfermer notre petit dans sa chambre pour régler le problème car d'autres points dangereux existent dans la cuisine, la salle de bain et les chambres ont toutes des portes fenêtres. Ils ont reprochés à mon mari de se cacher derrière la maladie. Comment peuvent ils dire cela? Savent ils au moins ce que c'est que d'être parents d'un enfant autiste? Bref. Affectation en x de l'année 2011. Mon mari en arrêt maladie n'a pu prendre ses fonctions qu'en x+1mois de l'année 2011. Je ne l'ai pas suivi vu le caractére dangereux de ce logement. J'ai dù choisir entre mon mari ou mon enfant. Toutes les mamans me comprendront, mêmes si cela fait mal de choisir. Mon époux a subit harcélement pendant plusieurs mois quand au déménagement. Mensonges, menaces, Punitions 30 jours d'arrêt. et depuis 7mois nous avons été dénoncé au domaine et devons payé plus de 5000 euros de loyers. Cela ne me plait pas de squatter ce logement loin de mon mari. Seul avec la maladie de mon petit; c'est trés fatiguant et je suis à bout. Suite à cette catastrophe financière la banque à ralonger le crédit pour payer la facture; mais les frais d'huissier nous ont fait plonger. Depuis mars 2011 nous vivons avec les allocations familiales soit 615 euros mais elles ont été revus à la baisse en février 2012 maintenant nous survivons avec 489 euros. Mon enfant allant tous les jours à l'hopital, le trajet aller et retour avec l'ambulance est pris en charge. Les nombreux autres rendez vous hebdomadaire sont à notre charge. Depuis quelques semaines je ne peux assurer ces rendez vous faute de pouvoir mettre de l'essence. En effet je dois nourrir mes enfants. Mon enfant que j'avais détecté malade depuis ces 18 mois avait de bon résultats; encourageant lorsqu'on sait la complexité de la maladie. Mais il était jeune. On ne peut le guèrir mais on peut lui permettre de vivre mieux sa vie future. L'éloignement de son papa à tout brisé. Mon mari ne rentre pas souvent non plus, faute de carburant. Il ne dispose dans son logement que d'un lit picot, un réchaud, une TV, table et chaise de camping; très précaire. C'est dur, trés dur. Mon enfant replonge doucement depuis peu dans la maladie. Les stéréotypies sont revenues. Tous mes espoirs, envolés. Il ne parle que depuis 1an. Il en a 6. Il peut s'arrêter de parler à n'importe quel moment. Une contrariété, un choc etc... Voilà mon combat.
Mon époux à depuis le début fait des comptes rendus concernant ce logement. Sans succés. Des recours, il en a fait trois. Le dernier, nous n'avons pas réponse. La date est dépassée. J'ai sollicité depuis cet été tous ceux que j'ai cru capable de m'aider. Le défenseur des enfants, Autisme France, 2 députés, La MDPH, dernièrement le ministre de la santé, maintenant La ministre chargée de la famille. Ils ne peuvent rien. C'est de l'interne leur a t'on répondu. Pourtant l'année 2012 a été déclaré grande cause nationale. Mon enfant ne serait il pas né dans la bonne catégorie professionnelle que personne ne puisse le protéger??? Pourtant nous parents sommes responsables pénalement. On nous demande des loyers pour occupation indue de logement mais nous une voir deux fois par an nous recevons un commandement de payer parce que la gendarmerie ne paye pas ces factures d'eau. Quelle ironie. Nous sommes épuisés tous les deux mais je ne partirais pas de ce logement. On nous a promis une expulsion puis radiation. Quel prix fort nous payons pour protéger notre enfant. Jamais je n'ai autant souffert; comme si la maladie ne nous suffisait pas. Du courage j'en ai lorsque je regarde mon enfant. Lui qui peine à soutenir mon regard mais qui arrive maintenant à nous sourire. Que de force il me donne lorsqu'il me dit "Maman je t'aime". Du haut de ces 6 ans il ne sait pas tout ce que la famille souffre pour lui. Pourtant des logements de libres plus grands et adaptés existent au sein de la communauté de brigade. Ils sont libres depuis le début de l'annonce d'une future mutation; un restera libre jusqu'en sept 2012. Mais on refuse toujours. Maintenant c'est punir pour le plaisir de punir. Mais moi je maintiens que c'est pour détruire toute une famille. Deux autres enfants souffrent aussi de cette situation. Moi seule de mon coté, avec parfois des envies de passer à l'acte et de l'autre mon époux avec son arme. Et au milieu de cette histoire sordide, un enfant qui n'a pas eu la chance d'être comme les autres; mais qui à autour de lui toute une famille qui l'aime. S'il vous plaît, rendez nous notre vie d'avant. Je ne veux pas vivre un drame. Mon époux et moi avons mis à l'abri nos enfants car nous avons deux assurances vies. Nous avons lancé un plan de surrendettement; eux aussi ne comprennent pas ce que nous vivons. Qui pourrait croire cela en 2012. S'il vous plaît ne supprimez pas mon message. C'est tout ce que j'ai trouvé à faire ce soir de grande tristesse pour m'empêcher de sombrer. Parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 10 Avr 2012 - 21:49

Histoire d'enfoncer le clou planté par les dernières interventions, et à titre tout à fait personnel, je peux témoigner que quand vous vous trouvez dans une situation "hors normes", tous les petits problèmes quotidiens viennent s'y ajouter en prenant des proportions démesurées pour la majorité de ceux qui vivent sans "gros problème" insurmontable.

Celui ou celle qui subit alors l'adversité, fait souvent état des détails qui l'empoisonnent de manière récurrente journellement, omettant souvent par non discernement, d'exposer les motifs réels de sa situation, masquant souvent l'essentiel qui permettrait aux autres de le ou de la comprendre.

Il y a ensuite la capacité à réagir qui n'est pas la même pour tout le monde, le passif personnel déjà vécu et également l'expérience et la solidité morale dont tout le monde ne peut se targuer, qui font qu'on peut toutes et tous très bien, du jour au lendemain, se retrouver dans une situation vis à vis de laquelle on ne parvient pas à faire face, et que nous ne sommes même pas en mesure d'expliquer clairement à nos proches, le pourquoi du parce que !

C'est pourquoi je dis que le simple fait de démontrer son écoute, son attention à un problème évoqué par autrui, sans y apporté de jugement préconçu ou d'étaler d'apriori, ne peut que susciter un réconfort chez celui ou celle qui s'épanche sans pudeur à cause de sa détresse.

J'irais même jusqu'à dire qu'il ne nous appartient pas de faire la part des choses, mais juste d'écouter, de lire et de s'imaginer ce que vit réellement l'auteur des lignes douloureuses qu'il a le "courage" ou la "faiblesse" de nous soumettre, poussé par la douleur qui le ou la submerge.

L'un des sujets qui a ici reçu le plus de lectures et d'interventions, s'intitule "SUICIDES ?" Et il y en a eu bien d'autres tout aussi fréquentés que votre moteur de recherches vous indiquera si vous vous donnez la peine de taper "suicide"...

Ceux qui ont le courage et le temps d'en lire la totalité ne pourront que comprendre qu'il suffit parfois d'un rien pour permettre à quelqu'un affaibli ponctuellement par quelque motif que ce soit, de redresser la tête et de se sentir moins seul par le simple fait que d'autres l'ont écouté(e), lu(e), et au mieux, compris(e).

C'est pourquoi j'invite "LOU380" à ne pas hésiter à nous tenir informés de sa situation, en espérant que celle-ci finisse par trouver une issue.

Désolé d'avoir été long, mais croyant encore même à tort, à une certaine cohésion et à la solidarité "gendarmique", je vous invite à la compation, laquelle doit s'affranchir humainement d’explications sans fin .

.



Dernière édition par D'Artagnan Berrichon le Mar 10 Avr 2012 - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 10 Avr 2012 - 21:57

A D'Artagnan Berrichon

Simplement merci ..... pour votre message pur !
Revenir en haut Aller en bas
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 11 Avr 2012 - 8:14

D'Artagnan Berrichon a écrit:


C'est pourquoi je dis que le simple fait de démontrer son écoute, son attention à un problème évoqué par autrui, sans y apporté de jugement préconçu ou d'étaler d'apriori, ne peut que susciter un réconfort chez celui ou celle qui s'épanche sans pudeur à cause de sa détresse.

J'irais même jusqu'à dire qu'il ne nous appartient pas de faire la part des choses, mais juste d'écouter, de lire et de s'imaginer ce que vit réellement l'auteur des lignes douloureuses qu'il a le "courage" ou la "faiblesse" de nous soumettre, poussé par la douleur qui le ou la submerge.

.


Avec du recul, le "sage" a sans doute raison Up 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 11 Avr 2012 - 8:22

Certains après leurs messages, devraient se cacher sous terre !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Marrem
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1587
Age : 45
Localisation : Près des miens !
Emploi : Quadra !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 11 Avr 2012 - 13:32

Milou34 a écrit:
Certains après leurs messages, devraient se cacher sous terre !!!!!!

Le "sage" a sans doute raison mais si tu n'es pas de l'avis de " Milou 34 ", n'oublie pas de t'auto-flageller bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 11 Avr 2012 - 14:23


Tout le monde est libre de penser ce qu'il veut de ce drame, quelques fois, il faudrait juste avoir un peu de compassion.

Mais il est vrai qu'à l'impossible nul n'est tenu.

Il doit bien exister d'autres sujets, pour ricaner.
Revenir en haut Aller en bas
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mer 11 Avr 2012 - 15:40

Je n'étais pas intervenu sur ce message, car je n'avais aucune piste à proposer pour aider Lou et sa petite famille dans cette triste histoire...

Je reviens sur ce post bien plus tard... Et j'avoue être effaré!

Comme le suggère certains, il vaux mieux avoir tous les éléments en main pour être d'une aide quelconque et proposer les meilleures solutions...

Mais certains se sont permis des postures et des phrases non seulement scandaleuses, mais indigne!

Malheureusement, " brave mousquetaire", ton message résume bien un des effets dévastateurs du "chacun pour soi" et de la "course au graton/stats" très encouragés par notre hiérarchie!

Je ne puis qu'espérer que ceux qui ont une aide à apporter à Lou et aux siens le feront, et j'encourage cette dernière à nous tenir informés des progrès ou non de sa situation... Nous ne sommes pas (tous) des monstres insensibles!

Courage à vous, bien cordialement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 48
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 12 Avr 2012 - 8:15

Citation :
Histoire d'enfoncer le clou planté par les dernières interventions, et à titre tout à fait personnel, je peux témoigner que quand vous vous trouvez dans une situation "hors normes", tous les petits problèmes quotidiens viennent s'y ajouter en prenant des proportions démesurées pour la majorité de ceux qui vivent sans "gros problème" insurmontable.

Celui ou celle qui subit alors l'adversité, fait souvent état des détails qui l'empoisonnent de manière récurrente journellement, omettant souvent par non discernement, d'exposer les motifs réels de sa situation, masquant souvent l'essentiel qui permettrait aux autres de le ou de la comprendre.

Il y a ensuite la capacité à réagir qui n'est pas la même pour tout le monde, le passif personnel déjà vécu et également l'expérience et la solidité morale dont tout le monde ne peut se targuer, qui font qu'on peut toutes et tous très bien, du jour au lendemain, se retrouver dans une situation vis à vis de laquelle on ne parvient pas à faire face, et que nous ne sommes même pas en mesure d'expliquer clairement à nos proches, le pourquoi du parce que !

C'est pourquoi je dis que le simple fait de démontrer son écoute, son attention à un problème évoqué par autrui, sans y apporté de jugement préconçu ou d'étaler d'apriori, ne peut que susciter un réconfort chez celui ou celle qui s'épanche sans pudeur à cause de sa détresse.

J'irais même jusqu'à dire qu'il ne nous appartient pas de faire la part des choses, mais juste d'écouter, de lire et de s'imaginer ce que vit réellement l'auteur des lignes douloureuses qu'il a le "courage" ou la "faiblesse" de nous soumettre, poussé par la douleur qui le ou la submerge.

L'un des sujets qui a ici reçu le plus de lectures et d'interventions, s'intitule "SUICIDES ?" Et il y en a eu bien d'autres tout aussi fréquentés que votre moteur de recherches vous indiquera si vous vous donnez la peine de taper "suicide"...

Ceux qui ont le courage et le temps d'en lire la totalité ne pourront que comprendre qu'il suffit parfois d'un rien pour permettre à quelqu'un affaibli ponctuellement par quelque motif que ce soit, de redresser la tête et de se sentir moins seul par le simple fait que d'autres l'ont écouté(e), lu(e), et au mieux, compris(e).

C'est pourquoi j'invite "LOU380" à ne pas hésiter à nous tenir informés de sa situation, en espérant que celle-ci finisse par trouver une issue.

D'artagnan , la majorité du forum partage ton sentiment .....pour les quelques autres , mettons cela sur un manque de psychologie , de savoir-être .......mais arrêtons cette propension de certains à la diabolisation ...cela en devient ridicule ,si,si,si!!!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: re   Jeu 12 Avr 2012 - 8:46

ça apporte au moins une confirmation mais ça tout le monde le sait depuis longtemps: en gendarmerie, ne vous trouvez jamais dans la difficulté, car une fois dans l'eau jusqu'au cou, vous trouverez toujours quelqu'un pour vous appuyer sur la tête pour abréger vos souffrances.....................et quand un pauvre gendarme d'un service social se met en travers pour trouver une solution on le met au pilori.(vécu)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 12 Avr 2012 - 9:55




" La peur du ridicule obtient de nous les pires lâchetés"

ANDRE GIDE lol!
Revenir en haut Aller en bas
luna5967
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 31
Age : 50
Localisation : à la campagne
Emploi : social et justice
Date d'inscription : 13/02/2009

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 5 Mai 2012 - 12:26

pourquoi douter de cet appel?chacun sa perception et son analyse: je crains que ta famille ne fasse pas le poids, vous n'êtes meme pas ensemble physiquement souvent!
faut il continuer à vous détruire car la perspective est plutot sombre? ou partir et tourner cette page pour en ouvrir une autre avec plus d'espoir?Ailleurs, avec d'autres?
Au moins, vous pourrez avoir d'autres perspectives!
ça doit etre aussi très dur pour ton mari...
bien sur qu'handicap et difference font peur, on ne sait jamais si ça s'attrapait?
Bon courage à vous et...partez de là!
Gardez espoir pour vous deux, et pour vos loulous!
sunny

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikosaliagas
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 5 Mai 2012 - 14:11

Un p'tit lien intéressant concernant le mari et son statut militaire:

Adefdromil

Il s'agit de l'Association de DEFense des DROits du MILitaire
Si ça peut aider. Peut être que certains connaissent. !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AK47
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 779
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 5 Mai 2012 - 14:22

Si tu cliques sur l'icone "liens" de la barre, tu verras qu' l'ADEFDROMIL y figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pitch
Membre CFMG
Membre CFMG
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 36
Localisation : 27
Emploi : MDL/C - BT
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 5 Mai 2012 - 14:43

Lou,

Voici un lien Facebook, rien à voir avec la gendarmerie, mais si tu veux parler des soucis que tu éprouves avec le handicap de ton p'tit bonhomme tu seras bien accueillie par des mamans qui ont les mêmes interrogations Wink

https://www.facebook.com/groups/171179106264534/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIPM
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2042
Age : 62
Localisation : Lyon
Emploi : testeur harley davidson
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 6 Mai 2012 - 4:54


la saisie des revenus ne doit pas excéder un certain montant et dans cette situation il y a des aides qui ne peuvent être saisies. Il en est de même sur la solde du gendarme.

J'ai connu la situation de mon meilleur ami qui avait l'intégralité de sa solde saisie au profit de son ex femme alors qu'il venait de divorcer. L'appel n'a pas été entendu et la justice n'a été rendue que des années plus tard. La saisie intégrale était illégale et malgré toutes les requêtes la hiérarchie n'a pas sourcillé vu qu'elle appliquait une décision de justice.....et que la justice était sourde......sans sou impossible de prendre un avocat et il a fallut des années et l'aide financière d'amis pour que le collègue gendarme rendu mendiant pour manger tous les jours attaque la justice et l'avocat adverse qui a été radié par le conseil des avocats suite à diverse magouilles dans divers dossiers dont celui de l'ami.......mais il a vécu l’enfer dans l'indifférence de son unité et sa hiérarchie.
Bon gendarme et père de famille un grain de sable a fait basculé sa vie au même titre qu'une personne de trouve au mauvais endroit au mauvais moment.

Pour ce qui est des assistantes sociales je n'ai jamais compris quels rôles elles jouaient car pour le collègue elle n'a jamais rien fait sachant qu'il n'avait rien pour vivre et en ce qui me concerne j'ai eu droit à un beau courrier souhaitant bon rétablissement à ma fille qui était décédée depuis 6 mois..l'assistance sociale me disait suivre le dossier (perso je ne lui avait rien demandé, mais le commandement avait cru bien faire en signalant le drame que nous vivions depuis des mois ). Par contre, en ce qui me concerne,j'étais une unité composée d'anciens tous soudés y compris les gradés. J'ai eu l'aide morale de mes collègues et du commandement, ce qui m'a aidé à surmonter mon drame.

Je ne supporte pas les moralistes qui généralement n'ont pas été confrontés à des problèmes majeurs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 20 Sep 2012 - 12:53

Je viens de lire en entier tous les messages adressés à cette femme de gendarme (qui est donc un collègue et de vôtre famille professionnelle )

et je suis EFFARE du peu de compréhension apporté... il s'agit d'un cas de désespoir FLAGRANT ,d'APPEL AU SECOURS et vous ne trouvez rien de mieux à faire que de "discutailler" ????

Mais que va t'il se passer si demain vous apprenez un drame ?

connaissez vous " la non assistance à personne en danger ? " ?????? je me pose la question !

Madame

1/Contactez immédiatement vôtre député et médiateur régional ! avec tous les faits et documents !

et 2/ que vôtre mari quitte dès qu'il le peut la Gendarmerie !!!!! il trouvera rapidement un métier à exercer correspondant à ses capacités que je ne connais pas (sécurité par exemple avec ses qualifications armes il trouvera ) ..

cette même gendarmerie qui le rejette !! c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner !!

j'espère qu'ici l'un de vous est intervenu dans la mesure de ses possibilités (je n'en ai pas les moyens financiers ni pratiques)

mais de grâce arrêtez de songer au pire !!! la vie vaut la peine d'être vécue (je sais de quoi je parle ) pour y avoir échappé il y a peu ... la solution est ailleurs !!! dans vôtre amour pour vôtre enfant et vôtre mari ! un jour vous respirerez en étant fière d'avoit tenu le coup

MADAME....... moi en tout cas je vous salue respectueusement et au GARDE à VOUS !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Ven 21 Sep 2012 - 18:08

Merçi Sierra5
Pour vous répondre, sachez que nous sommes toujours dans la même galère. Toujours dans 2 logements. Mais maintenant nous
avons un avocat et nous sommes au tribunal administratif. La banque de France a gelé tout pendant 2 ans estimant que ce serait nous
assassiné vu que la gendarmerie nous a anéantie. Le préfet n'a jamais entendu pareil histoire. Heureusement pour nous car on ne peut
faire de miracle avec 470 euros pour vivre à cinq. Nous avons vécu cette situation presque 5 mois. Les loyers tombent toujours dans notre
boite aux lettres chaque mois. Mon enfant est maintenant hyperactif à 90%, et a développé d'autres symptomes dû aux angoisses qu'il ressent
lorsque son père n'est pas là. Heureusement, les professionnels de santé nous entoure le mieux possible. Nous n'avons reçu qu'une aide de
300 euros en mai de la part de la fondation de la maison de la gendarmerie. Plusieurs personnes sur ce forum m'ont demandé un document
officiel pour savoir si notre histoire était vraie. Je leur ai fourni car il m'avait promis de m'aider. Que nenni. Curiosité quand tu nous tiens.....
Je devais être contacté soit disant par l'association gendarmes de coeur et une association de femmes. Idem. J'attend toujours. Enfin j'ai appris
qu'une personne de ce forum qui m'a contacté aurait pu nous aider en parlant avec une de ses relations. Mais on m'a dit qu'il ne le ferait pas. Tant pis pour nous. Merçi a toute celles et ceux qui m'ont contacté en privé, et du soutien qu'elles m'ont apporté. J'ai toujours des hauts et des bas. La vie n'est pas facile avec le handicap. J'ai au moins appris une chose dans notre histoire, c'est qu'il ne faut rien attendre de cette hièrarchie. Comme toutes les autres administrations, le harcèlement, l'acharnement, le dénigrement, le non respect de la personne et des lois, et j'en passe car tout n'a pas encore été révélé ça existe en gendarmerie. On est prêt à tout pour faire plier....... Merçi aux personnes rencontrés dernièrement par leur gentillesse lors de leur appel téléphonique. Ils se reconnaîtront. Merçi aux toutes premières grandes dames de ce forum. Merçi aussi à ce colonel qui nous a contacté en privé puis à notre domicile en juin dernier. Comme vous avez pu le constater, lorsqu'on attaque trop la gendarmerie, on se fait botter en touche rapidement. D'autres y ont gouté après moi. Ceux là, on devine très vite qui ils sont derrière leur pseudo. Mais comme quelqu'un l'a dit un forum est fait pour dire le bon comme le mauvais, d'accord ou pas d'accord, alors moi j'ai pris la liberté de dire que ce que la gendarmerie me faisait vivre à moi et ma famille était écoeurrant. Si l'issue à cette histoire devait nous anéantir complétement la presse en serait informé. On nous a donné des contacts. On m'a même proposé d'écrire notre histoire......
Pour vous répondre Sierra5, mon mari aime son travail. Là où il est, il est bien. Il ne nous manque plus que d'être réuni afin de nous reconstruire, et de continuer notre petit chemin avec notre fils. Par contre le goût amer lui ne partira jamais. Mais comme on dit chez moi tout se paye un jour où l'autre et j'espère que ce jour arrivera trés vite. J'espère d'ici là avoir la force de continuer à me battre car cela me pèse comme ce n'est pas possible d'imaginer. Merçi de vous être penché sur notre histoire si INVRAISEMBLABLE mais bien réelle malheureusement. Bien à vous. LOU380
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 22 Sep 2012 - 10:18

Il n'y a pas de quoi me remercier (je ne peux malheureusement rien faire que de vous apporter une oreille attentive lorsque mon emploi du temps très chargé me le permet .. si vous avez besoin de parler allez y en mp puisque cela risque de déranger sur le forum .. mais avant toute chose il faut que vous sachiez cela :

A/je suis passé par des évènements très difficiles aussi... sans m'étendre de trop et j'en ai retiré deux leçons à ne jamais oublier

1/ il y a gendarme et gendarme ou policier et policer comme citoyens et citoyens (j'enfonce une porte ouverte je sais ) et je m'explique ...en me dévoilant un peu .

J'ai failli perdre la vie plusieurs fois et à chaque fois ce qui m'a sauvé c'est la ferme volonté de ne pas mourir ! et ma foi en la vie , ma foi en quelque chose qui vous habite .. l'envie et ma croyance en quelque chose que nous possédons tous ..
deux, collègues gendarmes m'ont permis de vivre encore quelques années de plus , parce qu'ils n'ont pas cédé , pas hésité , pas eu peur ,pas eu à se poser ne fut qu'un instant la question ILS Y SONT ALLES !!! point !
et puis vous avez les autres avec leurs soucis , leurs problèmes journaliers , ect ect jusqu'au jour où ils s trouveront dans une situation semblable ou qui mettra leur vie en danger mais pas une simple altercation...pour de vrai !! et là.............. leur opinion va changer .

Alors ne pas leur en vouloir , ne pas se laisser abattre , comprendre cela est primordial pour vous ..; vous êtes seuls dans ce genre de situation parce que les gens sont (même s'ils disent le contraire ) SUPERSTITIEUX ! il craignent inconsciemment que vôtre malheur ne s'attrape (si si c'est vrai ) et vous évitent , vous perdez vos soi disant amis mais qui ne sont que connaissances ou relations en fait de travail ou de voisinage !!

2/NE COMPTEZ QUE SUR VOUS MÊME et si l'on vous donne des conseils , ils ne restent que conseils (vous en avez eu la preuve !) GARDEZ EN TÊTE LE FAIT QUE VOUS DEVEZ TENIR PARCE QUE LA VIE EST UN CHEMIN QUE VOUS DEVEZ SUIVRE AVEC SES EPREUVES ET SES EMBÛCHES AFIN DE PARVENIR AU REPOS QUE VOUS AUREZ MERITE !
cela viendra soyez en sûre ! regardez vous avez fait déjà un grand pas en tenant jusqu'à ce jour alors ne cédez rien !!!

vous en serez heureuse un jour . comme je le suis maintenant de pourvoir "respirer un bol d'air" chaque matin... hé oui juste cela ! et de parler avec ma fille que j'ai failli perdre pour toujours

3/ pour vos affaires c'est en bonne voie , pour vôtre mari ,je comprends qu'il aime son métier , alors qu'il mette de l'eau dans son vin de messe et calme ses "rancoeurs ", qu'il suivent sa carrière avec calme et professionnalisme (je pense qu'il le fait bien ) s'il veut rester dans la gendarmerie ..qu'il n'y ai rien à lui reprocher , ainsi il se mettra à l'abri de rancoeurs hiérarchiques , qu'il se fasse oublier car la gendarmerie comme l'armée , c'est une machine qui ne comprend que les actes pas les sentiments .....

je le respecte pour cela et lui donne volontiers mon amitié ; vous pouvez lui dire ..et j'espère ne pas être le seul ici .

pour vôtre enfant il existe une méthode qui permet de calmer ses angoisses , un cd comportant des musiques douces de vagues d'océan ou de chants d'oiseaux qui permettent une auto hypnose douce , l'idéal serait un petit animal .. mais bon autre problème .

Voilà , courage et TENEZ BON la récompense viendra avec ..

amitiés cordiales

sierra5 (un jour j'expliquerais pourquoi 5)









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 22 Sep 2012 - 12:02

@ SIPM,

" Je ne supporte pas les moralistes qui généralement n'ont pas été confrontés à des problèmes majeurs."

Voici une pensée gaullienne qui t’honore.

" UN HOMME QUI N'A PAS SOUFFERT MANQUE D'ÉPAISSEUR "

Général De Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El jubilado
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 22 Sep 2012 - 12:05

@ SIPM,

" Je ne supporte pas les moralistes qui généralement n'ont pas été confrontés à des problèmes majeurs."

Voici une pensée gaullienne qui t’honore.

" UN HOMME QUI N'A PAS SOUFFERT MANQUE D'ÉPAISSEUR "

Général De Gaulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 23 Sep 2012 - 1:24

Non Sierra5, je n'en veux pas à la gendarmerie. Je suis fier que mon mari soit gendarme, et il exerce son métier du mieux qu'il peut avec les moyens qu'on lui donne. Gendarme par vocation, deux autres dans sa famille. Il l'a connu depuis tout petit. Mais elle a bien changé depuis, cette gendarmerie. j'en veux à certains hiérarchiques qui ont peu ou pas du tout de sentiment. Je sais que ce n'est pas le monde des bisounours mais qui est sur le terrain? pas ceux derrière leur bureau. Il en faut certes, mais ils s'attribuent des compétences qu'ils n'ont pas. Peut être que dans une autre région cela se serait passé autrement. Il faut qu'ils évoluent, le handicap existe aussi en gendarmerie. Nous n'avons pas choisi.Ils ont un grand pas à faire. Je ne doute pas qu'après, notre histoire laissera des traces. L'assistante sociale y travaille. Dans sa nouvelle affectation, ces mêmes hiérarchiques ont su apprécier ses qualités d'adaptation vu la situation, certain son travail malgré la rancoeur qu'ils lui font sentir. Pour notre fils, il a déja des animaux pour son équilibre. Je ne suis après tout qu'une femme qui aime ses enfants et son mari et qui essaye de protéger tout son petit monde. Qui aimerait qu'on détruise sa famille sans rien faire? On avance un pied devant l'autre. On garde espoir. Cela doit bouger maintenant. Notre patience a était testé assez longtemps. Plus serait inhumain. L'avenir nous le dira.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 23 Sep 2012 - 9:30

Bravo , vous avez pris le bon chemin et je le devine cela va s'améliorer de plus en plus justement grâce à cette décision d'aller vers et de l'avant ..

CARPE DIEM (suivant les traduction "vivre le temps présent " ou "profiter de la saison présente ")

et si vous avez besoin d'en parler même en MP no souci je réponds toujours lorsque je ne suis pas en "voyage " .

amitiés et respect pour ce courage de maman et d'épouse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sekkhi
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 38
Localisation : IDF
Emploi : gendarme
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 23 Sep 2012 - 12:28

patchouly a écrit:
Manquer de tct ?? non je ne pense pas pour apprehender une situation il faut un minimum d explications !!! on a déja donné dans les "sensationnel" qui s est avéré etre du pipot a la fin , alors désolée d etre sceptique , mais au vue de certaines parties de cette "malheureuse histoire" je reste dans le doute , car si mad occupe encore un appart dans l ancienne caserne c est qu elle n est pas tout a fait abandonnée , alors que la maldie du petit soit horrible je le conçoie que ce soit dur a gerer je le conçoie aussi pour le reste ........... et a la place pour certains de profiter de ce post pour tomber a bras raccourci sur la hierarchie il serait plus judicieu de l orienté vers un professionel de santé pour etre prise en charge avnt que ce soit trop tard.


as tu déjà essayé de rester dans un appart alors que tu n'avais plus à y être???? que peuvent-ils faire selon toi???? plusieurs possibilités

-1- logique , trouver un moyen de pression sur le militaire en trouvant un libellé adéquats pour des jours d'arrêts

-2- logique et si j'ai bien lu c'est exactement ce qui s'est ou se passe, la gendarmerie lui colle un loyer (j'ai cru lire 5000€)

-3- logique, passer par ce que la loi autorise, lancer une procédure d'expulsion!!!!!!

eh oui, la loi n'autorise pas d'expulser quelqu'un manu-militari sans décision de justice et ce même s'il s'agit d'un logement nas
donc même en étant dans un nas autre que celui de son mari, elle peut-être totalement seule, isolée

Juste la chose que je ne comprend pas, c'est si le nouveau logement du mari est si minable et donc vétuste, pourquoi ne l'a-t-il pas refusé? ça à ma connaissance c'est possible! quelqu'un connait les détail dans le cas d'un refus de logement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sekkhi
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 38
Localisation : IDF
Emploi : gendarme
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 23 Sep 2012 - 12:36

sinon j'ai un collègue qui a reçu une aide d'une assoc car un de ces enfants est aussi autiste, je v'ais me renseigner et communiquerais le nom de cet assoc dès que possible!

en attendant que dire, il y a quelques années j'ai connu les difficultés, certes pas à ce point, mais je m'en suis sortie plus forte

je te souhaite de trouver encore des ressources de courage ne serait-ce que pour vos enfants, ils sont et doivent rester une bonne motivation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Lun 24 Sep 2012 - 1:20

Le logement n'est pas vétuste. Il ressemble juste à un mobil home trop petit pour cinq personnes. Peu de terrain. Je sais d'autres n'en ont pas mais nous devons recréer tout l'univers de notre enfant sous peine de le voir s'enfoncer. Le moindre changement peut tout faire basculer. Le toit est en tôle donc très bruyant par tous les temps. Un enfant autiste ne perçoit pas les bruits comme nous. Tout est amplifié. Tout y est dangereux à l'intérieur de la sécurité des portes fenêtres (logement prés d'une nationale avec un enfant qui se lève la nuit, que ferais-je si la nuit il suit son papa qui part en patrouille, compteur edf, chaudière, fenêtre mal placée, etc.......) aucun travaux ne nous a été accordé (juste des verroux oui je dis bien des verroux pour enfermer notre enfant le plus possible). C'est pourquoi je n'ai pas encore quitté notre logement, juste pour protéger notre fils. Lorsqu'on ne vit pas avec un autiste c'est difficile de comprendre.
Mon mari a regagné sa garnison bien qu'étant en dépression en octobre dernier, sous la pression de sa hièrarchie qui le menaçait de le passer déserteur. Qu'aurions nous fait alors????? se retrouver à la rue sans travail, on n'avait déja plus d'argent, avec trois enfants dont un handicapé.
Non nous avons dépassé les 8000 euros maintenant. Nous n'avons pas encore était menacé d'expulsion; cela ferait désordre si la presse en était informée. Une partie des loyers a été déclaré dans notre plan de surendettement; Donc bloqué 2ans, et ce plan nous protége de l'expulsion. Je vois qu'on se pose encore des questions sur notre histoire. Est-ce vrai ou pas? pourtant un membre de cette association en a eu les preuves en privé, ainsi que l'association de femmes. Croyez moi je préférerais me réveiller et avoir fait un cauchemard. Tout cela au départ pour une voiture que nous n'avons pas acheté chez le garagiste local. La marque ne nous intéressait pas.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TiteFleurAMoto
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 52
Age : 39
Localisation : Ain
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Jeu 1 Nov 2012 - 14:13

Bonjour,

Je suis désolée pour vous qu'en cherchant une oreille vous trouviez sur ce forum des agressions, des demandes de preuves et de la souffrance en plus (les mots arrivent à valoir une arme).

Je pense (peut-être à tort) que vous arrivez à vous "détacher" de ceux qui ont besoin de "juger" et de "tout comprendre" parceque dans le texte il n'est pas inscrit en gros JE SOUFFRE, NE ME FAITES PAS PLUS DE MAL. Et pourtant je peux le lire...... Et oui messieurs dans le titre de son post il est inscrit "Besoin de me confier"

Pour ceux qui ne peuvent (ne veulent) pas comprendre parceque dans leur vie celà ne se produit pas...... C'est bien connu....... Bref je crois que vous arrivez bien à les ignorer et bravo.

Je ne peux vous aider sur le plan administratif, ni même vous orienter vers des personnes compétentes mais je peux vous dire que je fais parti (et ne suis pas la seule) de ceux qui vous ont lu, à m'être énervée de certains commentaires mais surtout à voir l'énergie que vous mettez pour sauver votre famille. BRAVO pour votre force. Votre mari et vos enfants peuvent être fiers de vous MADAME. Ne lâcher pas, vous finirez par être de nouveau réunis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 6 Nov 2012 - 3:00

Bonsoir TiteFleurAMoto,

Oui, du courage il en faut, et je le trouve grace à mes enfants et plus particulièrement lorsque je vois avec quelle volonté notre fils se bat pour rester dans notre monde. Des bas, il y en a mais toujours suivi de hauts. Lorsqu'on est Maman, on se doit de tout faire pour protéger ses enfants. Le temps nous semble long mais cela vaut le coup de patienter. L'avocate se charge de tout, elle a a coeur de défendre notre fils. Il est vrai que lorsqu'on n'est pas concerné par la maladie, le sujet intéresse peu. Mais sur un forum on ne peut toucher tout le monde. Pour moi ce fut un exutoire. Dans mon cas, parler, encore parler, pour rompre la solitude, arrêter les interrogations me semble être le plus important afin de ne pas plus gacher la vie de mes enfants en leur transmettant mes angoisses. Ils ont leur vie à vivre car malheureusement ils ont trop vite basculé dans la réalité de cette dure vie. Et parler, encore, et encore je le ferais. S'il le faut, je dénoncerai publiquement tout cela. D'eux je n'ai pas peur. La maladie de mon fils, oui, elle, me fait peur. Ne dit on pas que le bien triomphe toujours du mal?
Nous attendons une date pour le tribunal. Deux ans en janvier dans cette histoire et un an et deux mois que nous sommes séparés. Ce n'est plus qu'une question de patience. Je suis convaincue d'une chose c'est que lorsqu'on croit en quelque chose, lorsque l'on a des valeurs ou des droits à défendre, il faut avoir le courage d'aller jusqu'au bout. Et nous, nous avons ce courage. Dans quelque temps, il fera beau de vivre en Picardie......
Merçi de votre message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Mar 6 Nov 2012 - 16:42

en tout cas vous venez en parler quand ça vous dit .. moi en tout cas je répondrais si je ne suis pas à Tombouctou ou au fin fond de la France en déplacement .

courage et confiance ... "si on bâtissait la maison du bonheur ,la plus grande pièce serait .....la salle d'attente !" (Jules Renard )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOU380
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Sam 17 Nov 2012 - 20:43

Et la galère continue.....

En Juillet dernier, ils ont décidé de faire enfin cette enquète sociale tant demandé. En aout, ils ont reconnu officieusement que notre fils pouvait bénéficier d'un logement extèrieur adapté à sa pathologie.
Mais la pression continue sur mon époux, car ils veulent que nous trouvions un logement au plus vite. Ils vont même jusqu'à nous proposer un logement hors COB!!!!!!
Mais dûr dans notre région de trouver. De plus la superficie est imposée; le loyer, je comprend, c'est eux qui paye mais on nous propose encore plus petit que ce que l'on a actuellement et pas adapté. Bref on tourne en rond.
Pas de réponse pour le passage au tribunal. Mais là, où c'est abérrant c'est que les loyers continuent de tomber dans notre boite aux lettres.
Et dans quelques semaines nous serons retournés au point de départ d'il y a un an car les impots locaux sont tombés eux aussi ainsi que les doublons des factures de gaz et edf soit plus de 2000 euros à payer avant 15 jours. Et dire que la banque de France a tout bloqué pendant 2 ans pour nous soulager.
Peut être que j'aurais du quitter ce logement et vivre sur le trottoir avec mes meubles et mes enfants pour ne pas avoir toute cette avalanche de factures.
Encore un beau noël pour mes enfants.
Faudra t-il que nous quittions ce monde pour qu'on puisse être tranquille?
J'ai le droit de parler, et même dans la presse s'il le faut, comme on me l'a conseillé. Moi je ne passerais pas à la TV parce que mon tracteur a été verbalisé à Paris mais juste parce que certains derrière leur bureau en ont décidé autrement.
En France, on paye très cher le fait de protéger son enfant, et je peux remercier le groupement de la Somme.
Qu'enfin, il nous fiche la paix, nous n'avons rien fait qui mérite ce traitement. S'IL VOUS PLAIT, LAISSER NOUS VIVRE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantôme
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 691
Localisation : suivant mission..enfer ou paradis!
Emploi : s'engager pour la vie ..est un honneur !
Date d'inscription : 17/09/2012

MessageSujet: Re: Besoin de me confier   Dim 18 Nov 2012 - 13:12

je vois que les choses n'évoluent pas dans le bons sens .. alors il faut être plus que jamais solidaires et vous, plus ,"rentre dedans "

en tant que femme de .. vous pouvez témoigner auprès de la presse locale ils sont toujours intéressés par ces sujets , cela incitera peut être la hiérarchie à réagir dans le bons sens .

dites moi ce que vous envisagez et j'ai des connaissances en TV qui pourraient prendre le relais .. je vois avec vôtre accord ensuite .


dans la mesure où ils seront intéressés..

cordialement .

S.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de me confier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de me confier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: