Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rouletabille82
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 401
Localisation : dans la forêt amazonienne
Emploi : Bon à rien - Mauvais en tout - Alors Hamac
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Jeu 26 Jan 2012 - 0:52

De plus en plus d'actes de Suicide ou d'Autolyse, sont constatés dans chaque corps professionnel.
La Gendarmerie nationale, voit également son lot de personnels qui la servent, user de ce moyen pour, soit en finir avec un problème personnel, qui peut parfois toucher la cellule familiale, mais également dont l'origine des faits, se situe au niveau professionnel.
Une enquête réalisée souvent dans la précipitation, conclura à un problème familial !

Cet acte irréversible peut trouver sa finalité dans un conflit interne à la profession, avec pour origine des personnels, qui sont souvent placés à un niveau supérieur que celui du harcelé.
Ce dernier en arrive à penser, à force de martellement psychologique, n'avoir que pour seul échappatoire, ce recours afin que ces faits cessent.

Nous ne sommes pas naïf, et avons pour certain été témoin direct ou indirect de faits de harcèlement pratiqués sur d'autre camarade, pour une raison parfois ignorée, mais souvent dont nous connaissions l'origine.
Nous avons soutenu comme nous pouvions le faire notre ou nos camarades qui se sont trouvés pris dans cette spirale de harcèlement, qui a pour effet de créer un énorme stress.

Origine, venant du fait que ce camarade ainsi que d'autre, dont il est inutile de rappeler ici, le rôle et les principes fondamentaux de la profession de Gendarme ou Policier, avait été témoin de faits illégaux, dont un commandant d'unité, gradé, ou autre personnel, était soupçonné de s’en être rendu coupable.

Mais comme la hiérarchie, complaisante avec ce ou ces personnels, mais surtout pour ne pas faire de vague, a préféré faire taire les personnels intègres, qui avait osé porté à sa connaissance ces faits graves, qui auraient pu faire obstacle à leur ambition de carrière, et laisser continuer ceux que l'on pourrait nommer 'ripoux', à poursuivre leur méfait.

Un blog intéressant ''De Malakoff à Château Gontier'', a récemment été créé, où de nombreux camarades et membres de famille de personnels qui en sont arrivés à ce geste malheureux, témoignent.

Témoignages, très poignants !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martopikeur
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Jeu 26 Jan 2012 - 13:55

http://malakoffchateaugontier.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
problematix
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Jeu 26 Jan 2012 - 19:27

Quelqu'un peut me dire la différence entre autolyse et suicide ? Question Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo057
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 144
Age : 28
Emploi : Futur EG
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Jeu 26 Jan 2012 - 19:37

problematix a écrit:
Quelqu'un peut me dire la différence entre autolyse et suicide ? Question Question Question Question

Il n'y en a pas, les deux mots sont synonymes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouletabille82
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 401
Localisation : dans la forêt amazonienne
Emploi : Bon à rien - Mauvais en tout - Alors Hamac
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Suicide ou Autolyse !!!   Mer 7 Mar 2012 - 4:22

problematix a écrit:
Quelqu'un peut me dire la différence entre autolyse et suicide ? Question Question Question Question




Bonjour l'ami, pas de souci, je vais essayer de te donner une explication, à ma manière !!!

Entre les deux, il n'y a pas beaucoup de différence !

Le but à atteindre reste le même !!

C'est le mode opératoire qui change !!!

Le suicide est réalisé au moyen d'une arme à feu, se barder la poitrine d'explosifs, défenestration, se jeter sous les roues d'un camion, train, etc...

L’autolyse, est la destruction des cellules, par empoisonnement, pendaison, gaz, (manque oxygène), injection d’une substance létale, absorption mélange alcool/médocs etc...

En pratique, lorsque tu seras confronté à un cas de suicide, seul l'acte du médecin, fera apparaître ce terme dans ses conclusions !!!

Pour que l'acte soit considéré comme un suicide, ou tentative, il faut que la personne décédée, ou qui a tentée de se suicider, ait réalisé personnellement l'acte.

Si la personne décédée, ou qui a tenté de se suicider, a été aidée, nous ne sommes plus dans une situation de suicide !!!

Malheureusement, de plus en plus de nos camarades, utilisent cet acte irréversible, pour en finir avec la vie, et se libérer souvent de pression trop forte, qui peut avoir plusieurs origines, sans oublier l'origine professionnelle (harcèlement moral, et autre), et sans laisser de côté la provocation au suicide (amener la personne à bout de nerf, pour qu'elle s'autodétruise) !!! Respect vert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 973
Age : 36
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Mer 7 Mar 2012 - 17:45

Souhaitons que ce site rencontre un écho quelconque dans les médias...

Car ramasser les camarades qui ont préférés "en finir", dans le silence (voir le mépris de certains ) commence à être pesant...

On peut rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komugi chan
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 6162
Age : 64
Localisation : Deux Sevres
Emploi : Infirmière psy
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Mer 7 Mar 2012 - 19:07

rouletabille82 a écrit:
Mais comme la hiérarchie, complaisante avec ce ou ces personnels, mais surtout pour ne pas faire de vague, a préféré faire taire les personnels intègres, qui avait osé porté à sa connaissance ces faits graves, qui auraient pu faire obstacle à leur ambition de carrière, et laisser continuer ceux que l'on pourrait nommer 'ripoux', à poursuivre leur méfait.

J'ai vu récemment un reportage TV sur le burn out sur Arte http://www.arte.tv/fr/Malades-du-travail/6411872.html dans lequel une Allemande victime de harcèlement avait monté une structure d'aide aux harcelés et victimes du burn out. A la fin du reportage, l'intervieweur lui demandait comment mettre un terme à de telles conditions de travail: elle répondant que les décisions dépendaient du niveau politique, et qu'il n'était pas possible d'influer à ce niveau.

Cela me semble particulièrement grave concernant le rôle de nos gouvernants, et leurs responsabilités vis à vis des peuples qui les ont élus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 69
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Mer 7 Mar 2012 - 19:22

L'idiot utile a écrit:
Souhaitons que ce site rencontre un écho quelconque dans les médias...

Car ramasser les camarades qui ont préférés "en finir", dans le silence (voir le mépris de certains ) commence à être pesant...

On peut rêver...

Peut-être qu'un jour les médias finiront par prendre le problème à bras le corps. Ce n'est pas faute d'essayer de les faire bouger, un exemple récent:



http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/03/06/Emotion-et-colere-a-La-Poste-apres-le-suicide-d-un-cadre

Émotion et colère à La Poste après le suicide d'un cadre 06/03/2012 05:24
Les collègues du jeune cadre de La Poste qui s'est suicidé mercredi sur son lieu de travail ont salué sa mémoire par des applaudissements, lundi, pendant un hommage organisé devant la poste centrale de Rennes. Au bord des larmes, sa compagne Élodie Briand a dit quelques mots à la presse pour appeler « toutes les personnes qui souffrent, qui se sentent seules et incomprises, à réagir ou à accuser le système » qui, selon elle, a broyé son compagnon. Emus et silencieux, entre 100 et 200 salariés et fonctionnaires de La Poste ont participé au rassemblement organisé à l'heure où leur collègue a sauté du dernier étage.
Vos commentaires (1)
christian contini>06/03/2012 10:51:38
Suicides dans la fonction publique. Je comprends le désarroi et la colère des proches et camarades de ce jeune cadre de la poste qui s’est donné la mort. Au delà de la tristesse et faute d’avoir une solution il est primordial de faire connaître ces drames. Je remarque cependant que toutes les branches de la fonction publique n’ont pas le même traitement médiatique. Concernant les forces de sécurité je note plusieurs cas de suicides: 4 février, un gendarme affecté dans les pays de la Loire, 14 février un autre gendarme qui servait dans les Vosges, 27 février un troisième en poste à point-à-pitre et récemment, le 4 mars, un gendarme de Clermont Ferrand. On peut ajouter un policier de Dunkerque qui s’est donné la mort le 27 février. Qui en a parlé ? Ce sont des gens qui disparaissent en silence comme si la police et la gendarmerie avaient honte de ces drames, comme si les suicidés des forces de l’ordre n’intéressaient pas les médias. Pourtant ces morts laissent aussi des familles, des proches et des collègues dans la tristesse le désarroi et la colère. Christian Contini. Coulommiers-la- Tour. 41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Mer 7 Mar 2012 - 19:29

Il est très difficile pour certains haut gradés de l'Institution de voir la vérité en face , il préfère la détourner comme sur de nombreux autres sujets ...........pour connaître une carrière" étoilée"!!!!!Quand je dis qu'il faut faire du grand nettoyage ....dépêchons-nous !!!!!!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil pale pale pale pale pale :pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partisan 22
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 339
Age : 56
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Mer 7 Mar 2012 - 20:05

Bonjour,

Étymologiquement l'autolyse est la solution, la fin, l'achèvement, l'action de délier, de délivrer.
De la même façon, c'est le terme autoctonie qui désigne le suicide.
Cependant, l'autolyse s'est imposé depuis plusieurs années comme synonyme de suicide, bien qu'étymologiquement ce soit un processus qui n'est ni actif, ni volontaire.
Il n'y a donc aucune différence entre ces deux termes.
Mais ce qui semble important pour l'enquêteur constatant un drame de la sorte, c'est de révéler au cours de ses investigations, la volonté réelle de la personne suicidée, il faut que le but recherché soit atteint en pleine possession de sa conscience, la mort doit être l’intention de l’acte et non simplement une de ses conséquences
Sinon, on ne parle plus de suicide, mais d’accident, d'homicide ou autre.
En espérant avoir répondu à tes interrogations.
Cordialement,





problematix a écrit:
Quelqu'un peut me dire la différence entre autolyse et suicide ? Question Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucasgend60
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 29
Age : 40
Localisation : beauvais (oise)
Emploi : motocycliste
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: une bonne paire de baffes !!!   Jeu 8 Mar 2012 - 15:26

Le harcèlement existe partout dans toutes les sociétés et existera toujours. Certaines personnes de part leurs fonctions ou leurs places dans la hiérarchie utilise ce moyen comme pression. Cela est totalement déplorable, d'autre part afin de prouver le harcèlement il faut s'accrocher.

Malgré les preuves véritables, on peut toujours penser qu'il ne s'agit pas de harcèlement mais d'autre chose dont la gravité est moindre ( ex : Harceler une personne peut être considéré par l'exercice de l'autorité de manière rigoureuse, surtout par les sujets qui n'en sont pas les victimes ). Et ainsi la justice ne tranchera pas en faveur de la victime et la procédure sera classée sans suite.

J'ai été victime de harcèlement, j'en suis fortement convaincu au regard de sa définition au Code Pénal et des preuves apportées. D'autres camarades en sont victimes et passent à l'acte irrémédiable. Dans notre institution, notre hiérarchie s'en moque totalement car absolument rien n'est fait. Pour preuve aucune procédure de harcèlement n'a aboutie dans notre institution. La mienne vient d'être classée sans suite.

Que faire alors si la Justice et l'Institution de suivent pas ??? Quelqu'un m'a affirmé que cela devait me servir de leçon !! Je pense que oui, à partir de ce jour, je n'userai plus de moyens légaux ( il ne servent pas les victimes mais les auteurs ), mais en revanche j'userai de la force physique c'est-à-dire d'une bonne paire de baffes dans la figure, ce qui passera immédiatement l'envie de me harceler. J'en assumerai très bien les conséquences qui en découleront, car je préfère faire violence à mon harceleur qu'à moi-même. Et une paire de baffes n'a jamais tué personne.

Pour ma part aucune autre action ne peut faire cesser le harcèlement, bien sûr ce n'est pas diplomate mais ça fonctionne beaucoup mieux.

Paix à tous ceux qui nous ont quitté, on pensent à vous chers camarades !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
electron84
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 3445
Age : 47
Localisation : là où il fait bon vivre
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Jeu 8 Mar 2012 - 15:44

Citation :
J'ai été victime de harcèlement, j'en suis fortement convaincu au regard de sa définition au Code Pénal et des preuves apportées. D'autres camarades en sont victimes et passent à l'acte irrémédiable. Dans notre institution, notre hiérarchie s'en moque totalement car absolument rien n'est fait. Pour preuve aucune procédure de harcèlement n'a aboutie dans notre institution. La mienne vient d'être classée sans suite.

Que faire alors si la Justice et l'Institution de suivent pas ??? Quelqu'un m'a affirmé que cela devait me servir de leçon !! Je pense que oui, à partir de ce jour, je n'userai plus de moyens légaux ( il ne servent pas les victimes mais les auteurs ),

Tout a fait d'accord avec toi Lucasgend60 et tu as très bien résumé la situation !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?   Aujourd'hui à 23:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Harcèlement, une cause de Suicide ou d'Autolyse ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: