Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:25

Bonsoir,

Ma fille voudrait entrer dans la gendarmerie et a parcouru ce forum mais m a posé une question!

Pourquoi y a t il autant de suicide dans la gendarmerie .

je ne suis pas compétent pour réponse a une question aussi grave , qui pourrait répondre ?



PS SVP évité les réponses cynique on parle de morts
Revenir en haut Aller en bas
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:31

Réponse officielle de la Gendarmerie lors d'un colloque auquel j'ai pu assister il y a deux ans et durant lequel j'avais précisément posé la question :

"il n'y a pas plus de suicides en Gendarmerie que dans la population française en général.
En effet, si l'on considère que l'autolyse est un acte majoritairement masculin et que la Gendarmerie est une Arme principalement d'hommes, il est logique qu'il y ait plus de suicides en Gendarmerie que dans les autres professions."

Chacun en tirera ses conclusions !

_________________


Dernière édition par NETHEM le Mer 28 Déc 2011 - 1:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:38

??????????????????????quand je parlais de cynique je commence a voir a quel niveau ils se trouvent , pour ma fille elle a ouvert la bouche mais rien n est sortie
Revenir en haut Aller en bas
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:41


Malheureusement, lorsque la chose nous a été expliquée par un médecin militaire, assisté d'une psychologue et de la personne qui avait fait l'étude, ils ne paraissaient pas le moindrement animés de cynisme.

A ce jour ce triste "décompte" pour l'année 2011, s'établit à 24 décès recensés par les forumeurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:44

French contractor a écrit:
??????????????????????quand je parlais de cynique je commence a voir a quel niveau ils se trouvent ,

??????????????????????
pour ma fille elle a ouvert la bouche mais rien n est sortie


Pas plus de suicides en gendarmerie qu'ailleurs.........

C'est quand même une " entreprise " qui emploie environ 100.000 Personnes , ramené en pourcentage par rapport à france télécom ou renault , je pense que c'est a peu près équivalent....... La seule différence , c'est que souvent l'arme de service est employée.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 1:52

Merci pour ces réponses, effectivement le coté arme de service choque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mer 28 Déc 2011 - 9:42

VITE ! VITE ! il ne faut surtout pas dire qu'il y a plus de suicides en gendarmerie qu'ailleurs !!!!!!!!!!!

Dans quelle entreprise vous avez un suicide chaque 10 jours ????????????????

Pour le moment c'est en GENDARMERIE.

Si le drame a lieu dans l'appartement personnel, et l'arme de service n'est pas employée, c'est encore mieux, pour la DG.

Pas grave ! en matière d'IRRESPONSABILITE ils ont déjà touché le plafond...........




Revenir en haut Aller en bas
mors
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: suicide et prevention   Jeu 29 Déc 2011 - 14:09

pour moi- la question n'est pas de savoir- si en gendarmerie ,il y a autant ,plus ou moins de suicide que dans la population -pas plus que de savoir si l'etat prefere -preselectionné- lors de l'incorporation des deprimés suicidaires ou des français idealistes à faire exploser - pas plus que de savoir si les gendarmes et militaires ,encadrés par le haut et par le bas ,à plein temps par la hierarchie et proteger par les visites medicales de surveillance annuelle et superposable au groupe d'individu- population- la QUESTION est de savoir -si l'ETAT peut EVITER les "suicides" des gendarmes et militaires - la REPONSE est -OUI- l'ETAT le sait - ne prend aucune mesure pour les eviter et toute les mesures pour les faire encaisser par les familles - les termes du CONTRAT sont bien suffisant pour eviter le BORDEL- il suffit juste de les RESPECTER avec RESPONSABILITEE ,en evitant de se cacher derriere l'omerta du silence- sinon on risque de prouver savoir provoquer ,sans avoir besoin de la victime- les explosions illegalement et ne pas savoir controler legalement les explosions legales des mamans- une VIE ,c'est une VIE- une seule de sauver meme si obligatoirement vous ignorer l'avoir sauver - c'est juste ce qui COMPTE- et doit COMPTER pour l'ETAT-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Jeu 29 Déc 2011 - 14:47

Merci pour ces réponses,j arrête de commenter sur le sujet .

Paix a leurs âmes soutien aux proches.

FC
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Jeu 29 Déc 2011 - 14:57

French contractor a écrit:
Merci pour ces réponses,j arrête de commenter sur le sujet .

Paix a leurs âmes soutien aux proches.

FC


POURQUOI arrêter de commenter ce sujet, puisque les familles le demandent ?

Concernant l'armée, nous sommes encore plus ignorants du nombre exact de suicides !

L'OMERTA, LA CHAPE DE PLOMB ça suffit ! Nos enfants, nos frères, nos conjoints ne sont pas des ESCLAVES !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Jeu 29 Déc 2011 - 15:13

Je voulais dire par là , les aides t on ? ou leur fait t on plus de mal ?
Revenir en haut Aller en bas
one ten kks
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 271
Localisation : limousin
Emploi : GD APJ
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Ven 30 Déc 2011 - 9:28

French contractor a écrit:
Je voulais dire par là , les aides t on ? ou leur fait t on plus de mal ?

je t'invite à lire ce post d'un militaire qui s'est suicidé en haute vienne et tu pourras y lire les réponses de la famille ...

http://gendarmes-en-colere.forum2discussion.net/t24418-haute-vienne-un-suicide-dans-une-brigade?highlight=suicide+CB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Ven 30 Déc 2011 - 10:42

Maintenant je comprend mieux !
Revenir en haut Aller en bas
VCE
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Ven 30 Déc 2011 - 19:34

NETHEM a écrit:
Réponse officielle de la Gendarmerie lors d'un colloque auquel j'ai pu assister il y a deux ans et durant lequel j'avais précisément posé la question :

"il n'y a pas plus de suicides en Gendarmerie que dans la population française en général.
En effet, si l'on considère que l'autolyse est un acte majoritairement masculin et que la Gendarmerie est une Arme principalement d'hommes, il est logique qu'il y ait plus de suicides en Gendarmerie que dans les autres professions."

Chacun en tirera ses conclusions !

s'ils veulent parler chiffres et stats, allons y :

Ce à quoi l'on répond que la population gendarmerie est sélectionnée par des tests psychotechniques qui éliminent les tendances suicidaires et les comportements susceptibles de dévier. Il faut donc en conclure que le rapport à la population nationale ne peut se faire, en raison même de ces tests éliminatoires, rappelons le.

Le ration à une population de 100 000 habitants est de l'ordre de 17 ou 18.
Pour la Gendarmerie ( moins de 75 000 puisque 74 600 logements au budget ), un chiffre comparable à la population nationale devrait approcher les 3/4, soit 13 à 14 suicides par an.
Il est probable qu'en raison de la sélection à l'entrée, nous devrions être bien en dessous de ce chiffre.

Or on nous annonce ici 24 suicides, mais je vous affirme que j'en connais au moins deux qui ne sont pas répertoriés. Combien d'autres sont passés inaperçus ?
Ce qui fait donc, comptabilisé ici 24 + 2 = 26 pour une population de 75 000 âmes - rapporté à une population de 100 000 ( unité de compte admise pour les stats ) un quart de plus, soit 32.

Je peux maintenant faire une comparaison, mais elle ne tient pas compte de la sélection à l'entrée :

population nationale : 18 suicides pour 100 000 habitants
gendarmes : 32 suicides pour une population théorique de 100 000

Cause principale : stress au travail qui rejaillit sur la vie familiale et provoque une autre source de stress. Cumul des deux égal catastrophe.

Désolé d'avoir été un peu long, mais les toubibs me gavent à force de nous prendre pour des ignares. Mais on peut comprendre leur attitude, puisque ce sont eux qui sont responsables de la santé des militaires de l'arme. Il n'y a pas de distinction dans leur responsabilité entre santé physique et santé psychique.
Maintenant, j'ai connu quelques médecins qui ne rigolaient pas avec l'équilibre des troupes, mais on a un peu l'impression qu'ils écrivent dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Ven 30 Déc 2011 - 19:55


Voilà pourquoi, VCE, ce sujet est important et qu'il est grand temps que d'autres que nous, qui ne peuvent officiellement en parler, puissent prendre le relais et porter en haut lieu.

Ce cancer qui nous ronge, s'il n'a pas forcément de remède, peut peut-être avoir une forme de prévention.

Comme l'a dit un de nos généraux (ne comptez pas sur moi pour vous dire lequel, mais certains d'entres vous le reconnaitront), "il faut arrêter de jouer avec le dévouement, la disponibilité, et le sens du service public du personnel (de la Gendarmerie), car certains reproches seraient assimilés à du harcèlement dans d'autres milieux professionnels".

Je crois qu'il résume bien la situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VCE
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Ven 30 Déc 2011 - 23:54

C'est fait Nethem, et par des gens qui ont pris le temps de travailler le sujet autrement que le nez au vent, le tout accompagné de l'expertise juridique nécessaire pour démontrer les contradictions du système et les conséquences inévitables.

Notons que le président de la commission de la défense rejette toute discussion sur le sujet du harcèlement, qui reste par ailleurs hors champ pour les militaires et provoque les non lieu à informer que nous constatons régulièrement, ou l'absence de condamnation tant à l'administratif qu'au pénal.
C'est ainsi par ailleurs que des militaires obtiennent gain de cause au conseil d'Etat, (pour des problèmes de procédure inévitables pour se farcir un mec bien), mais ne peuvent obtenir réparation.
Je prétends également que les fautes sur la forme sont provoquées par l'administration pour éviter de parler du fond lorsqu'ils savent qu'ils ne sont pas bétonnés.

Tu comprends qu'il faut faire les choses dans l'ordre et être rigoureusement cohérent car en face la machine juridique a fait ses preuves et le chantage à la bonne administration de la discipline militaire un argument difficile à contourner. Je pense que les législateurs admettent une marge d'erreurs aux chefs et considèrent les dégâts collatéraux comme négligeables sinon admissibles voire inévitables.

Il n'y a qu'en conscience de ces éléments que nous pourrons avancer. Le premier boulot est de travailler la commission de la défense et son président. Affaire en cours ......
L'autre cible à démolir est la CRM. Un incident de parcours d'un député a, pour l'instant retardé cette action, mais ce n'est qu'un retard, je te le certifie.

En redonnant l'espoir à un homme d'être entendu, en lui assurant qu'il ne part pas s'écraser contre un mur quand il demande des comptes et en lui assurant justice et équité, nous aurons fait beaucoup pour limiter les suicides. Nous devons offrir une porte de sortie à nos camarades dans le désespoir, leur éviter de constater qu'ils sont désarmés.
Voilà ce qui se fait dans le silence et dans l'ombre, Nethém.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 2:05


Tant mieux VCE, il est temps !

Car bien nombreux sont ceux qui ont tenté et qui se sont heurtés à mur.

Et que dire des familles de nos camarades disparus qui bien des fois, ont été "lachées" par nos hautes instances quand ce n'est pas avec un immense désespoir qu'elle se sont vu expliquer que le geste ultime était dû à "des problèmes personnels ou familiaux".

Jamais, je n'ai entendu un "courageux" admettre une quelconque responsabilité du dur métier que nous excerçons.

Je ne dis pas que d'autres professions ne sont pas aussi exigentes, mais quand même, chez nous, la façon de rejeter la faute si facilement est à élever au stade du Grand Art.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier RICOUARD
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3094
Age : 49
Localisation : haute Normandie
Emploi :
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 2:37

VCE....tu as toujours été à fond sur le sujet !
dommage ....que
non je vais me taire !

bref !

l’Auvergne, c'est vrai que c'est beau ?!!! moi je pleure cette région

_________________
ex theboucdu76

"Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots"

Flaubert

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 8:40

si tu veux OLIVIER , je te laisse la place en AUVERGNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 14:02

Issoire et ses hivers bien longs, obligeant à courir pour ne pas cailler, voir geler sur place !!!!!

Oliv ................... d'accord, il y a le fromage !!



Pour en revenir au sujet, il faudrait que les efforts faits sur le suicide, tant au niveau de la prévention que de l'assistance aux familles, soient plus connus de tous car aujourd'hui, je trouve que cela pêche dans le domaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legroschat
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 55
Localisation : LIBOURNE
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 18:17

Ce qui serait intéressant de savoir : deux choses.

Le nombre de suicide augmente t il tous les ans ? ou est il stable?

Combien y a t il de tentatives ? Je pense que c'est également important... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 19:38

Le nombre est quasi constant aux alentours de 30 (com officielle)

Impossible d'avoir le chiffre des tentatives.


Ce type de sujet est beaucoup trop sensible chez nous comme chez bien d'autres.

_________________


Dernière édition par NETHEM le Sam 31 Déc 2011 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavolaille
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Sam 31 Déc 2011 - 20:18

En ce qui concerne la Police 43 fonctionnaires se sont donnés la mort cette année.
Que ces collègues policiers et gendarmes reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legroschat
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 55
Localisation : LIBOURNE
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Dim 1 Jan 2012 - 17:41

Bonne année à tous....

--------------------------

Personne sur ce forum n'a donc accès à des données permettant de savoir combien de collègues tentent de mettre fin à leur jour par an ?

Il doit bien exister des données dans ce sens. Il me semble qu'il est difficile de combattre, ce fléau qu'est le suicide, si nous ne pouvons agir lorsque, la vie d'un des nôtres est menacée....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NETHEM
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 3889
Age : 53
Localisation : GIRONDE/LANGON/ST MACAIRE
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Dim 1 Jan 2012 - 18:01

Legroschat

Ces données ne peuvent malheureusement qu'être un décompte de notre propre initiative.

Voilà pourquoi, malgré la morbide mission, il est demandé à chacun de venir en faire part sur le forum afin que la triste réalité apparaisse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Lun 2 Jan 2012 - 19:55

Un petit article balancé le nez au vent le 2 janvier.
L'intérêt c'est qu'il semblerait que des médias voudraient se décider à relayer.
Ce billet est passé sur cinq départements.
Je vais essayer de récupérer l'édition papier.
http://www.lanouvellerepublique.fr/france-monde/ACTUALITE/24-Heures/Le-suicide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcos
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 315
Emploi : retraite actif
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Lun 2 Jan 2012 - 22:28

Bonsoir, une petite réponse simple pour votre fille (voir sujet) si elle se pose déjà la question avant de commencer, je lui conseil de ne même pas postuler.
Ce n'est pas du pessimisme, mais en sachant que la motivation baisse forcément de temps à autre et avec le nombre des années, qu'elle réfléchisse bien.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Ma fille    Lun 2 Jan 2012 - 23:22

C est fait ! en plus en tant que père j ai tout fait pour l en dissuader .

Moral dans les chaussettes rien qu a vous lire donc pas la vocation .

Courage a toutes et a tous ( FDO)
Revenir en haut Aller en bas
coucou.coucou
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 64
Localisation : pas chez moi
Emploi : je cherche à quoi je sers
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Lun 2 Jan 2012 - 23:37

je lui dirais ne rentre pas chez nous. Je parle de mon cas perso 6 ans de gie le moral dans les chaussette.
Avant la gendarmerie je faisais du sport une vie de couple de reve. Je sorts d'ecole et je me marie.
6 ans apres, je suis passé de carrière après une opération des yeux, je passe l'opj reussite du premier coup. Vous direz la vie est belle.

Mais dans ma vie perso, je vis en céliba geo depuis quelques années mes deux enfants je les vois de temps en temps mais ne jure que par ma femme ou devrais je dire mon ex femme qui avec la grande famille de la gie ( je rigole bien sur) elle a demandé le divorce.

Lorsque j'ai demandé ma première mutation car ma femme est FONCTIONNAIRE pour un rapprochement. Les belles remarques de ma hiérarchie, vous n’êtes pas un cas social et c'est un choix de vivre comme cela.

Je réponds nous sommes au 21 siècle donc bobonne qui attend que son cher mari avec le journal et les pantoufles s'est fini depuis très très longtemps.

Donc en résumé, je cherche a quitter la gie pas pour le boulot en lui même que j'adore mais pour le reste je pense que une grande partie de mes camarades me comprennent.
Le plus dur est d'accepter de s’être tromper du moins de s’être fait tromper.

La gie une force humaine. Je me marre une farce humaine ou la valeur et la parole d'un gendarme n'a que peu de valeur le principale et qu'il fasse son boulot et qu'il la ferme surtout.

Dommage peu de chose pourrait être changé pour redonner la motivation aux uns et aux autres mais bon cela supprimera les privilèges de certains.

J’arrête avant de devenir vraiment désagréable

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moblot2000
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 572
Localisation : RG EST
Emploi : GM
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   Mar 3 Jan 2012 - 0:43

NETHEM a écrit:
Réponse officielle de la Gendarmerie lors d'un colloque auquel j'ai pu assister il y a deux ans et durant lequel j'avais précisément posé la question :

"il n'y a pas plus de suicides en Gendarmerie que dans la population française en général.
En effet, si l'on considère que l'autolyse est un acte majoritairement masculin et que la Gendarmerie est une Arme principalement d'hommes, il est logique qu'il y ait plus de suicides en Gendarmerie que dans les autres professions."

Chacun en tirera ses conclusions !

J'aime beaucoup cette réponse officielle. Est ce que l'on considère que dans la population française en général, sur 100 000 personnes, il y a environ 9000 sans emploi??? Et combien en emploi précaire ou sur le point de voir fermer leur boîte??

Si on compare le taux de suicide entre la gendarmerie et la population française qui a un travail stable et sûr, on a quel résultat???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUICIDE en gendarmerie qui peut répondre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: