Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 un policier compagnon d'une gendarme se suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Lun 31 Oct 2011 - 20:38

Un policier qui était le compagnon d'un gendarme féminin s'est donné la mort avec son arme de service à son domicile de Nice 06.
Il avait une tentaine d'années. Sa compagne en brigade dans le 63 venait de lui annoncer son intention de mettre fin à leur relation.
Il semble évident qu'il s'agit d'une cause personnelle sauf à savoir si les conditions de vie professionnelles n'ont pas influé sur la vie de ce couple.
Paix à son âme et toute mes condoléances à sa famille et ses proches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOUME2B
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 216
Localisation : BAS-RHIN
Emploi : GD
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Lun 31 Oct 2011 - 22:15

nous avons un travail qui nous épuise moralement, comment voulez qu’un couple "normal" soit fort, un à Nice l'autre dans le Puy de Dôme alors avec un boulot de fou....
sincères condoléances à la famille de notre camarade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcos
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 315
Emploi : retraite actif
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Lun 31 Oct 2011 - 22:23

Condoléances, toujours pas de réactions chez les baltringues du haut?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Lun 31 Oct 2011 - 22:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il avait 36 ans et demandait un rapprochement depuis quatre ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 0:00

A la lecture de l'article je remarque:

"La hiérarchie policière a, de son côté, fait part de sa "grande émotion", évoquant un fonctionnaire exemplaire.
Le policier avait été spécialement choisi pour être, depuis un mois, le chauffeur du préfet chargé de mission pour l'organisation du G20."


Il s'agit donc d'un excellent personnel.

Mais je remarque aussi:

"Pour les collègues du policier comme pour les syndicats SGP Unité Police et Alliance, des raisons professionnelles et personnelles l'auraient conduit à commettre l'irréparable."

et enfin, je remarque:

"Sébastien demandait depuis quatre ans un rapprochement familial avec son conjoint dans le centre de la France et n'avait pas encore obtenu satisfaction"

Je me pose la question suivante:

Pourquoi la hiérarchie n'a-t-elle pas récompensé ce fonctionnaire exemplaire en lui donnant satisfaction ?

Pourquoi les mérites de ce policier n'ont-ils pas été reconnus par sa hiérarchie ?

Ce manque de reconnaissance n'a-t-il pas une part de responsabilité dans ce drame ?


Une fois de plus, je suis bien triste ce soir.

J'exprime mes condoléances à la famille , aux proches et aux collègues de notre confrère.

Revenir en haut Aller en bas
micheltal
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Suicide   Mar 1 Nov 2011 - 1:34

Encore une triste nouvelle. Sincères condoléances à sa famille et amis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 10:20



POLICE GENDARMERIE, le même combat, encore un problème de mutation non désirée.

Pourquoi obliger les policiers les gendarmes à rester dans des villes des régions qu'ils n'ont pas choisi.

Et comme toujours il s'agit de bons éléments, de bons militaires de bons policiers.


Condoléances à la famille.



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Membre de l'Association
Mes écrits n'engagent que moi
Revenir en haut Aller en bas
jeanlule
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 248
Age : 42
Emploi : GD
Date d'inscription : 20/10/2007

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 12:42

paix à son âme et sincères condoléances à la famille.....Et courage à sa compagne qui reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 12:55

Milou34 a écrit:


POLICE GENDARMERIE, le même combat, encore un problème de mutation non désirée.

Pourquoi obliger les policiers les gendarmes à rester dans des villes des régions qu'ils n'ont pas choisi.

Et comme toujours il s'agit de bons éléments, de bons militaires de bons policiers.


Condoléances à la famille.



----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Membre de l'Association
Mes écrits n'engagent que moi


c est typique a l oraison funébre , j ai rarement vu un cas ou on disait que le defunt etait "mauvais" et pourtant parfois... !!

cette parenthèse etant faites et ne concernant en rien ce Policier je presente aussi mes condoléances aux familles touchées par ce drame .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 13:29

c est typique a l oraison funébre

---------------------------------------------------------------------------------------------------


Nous avons eu un cas, dernièrement où "l'oraison funèbre" n'allait pas dans ce sens, mais alors pas du tout !

Oui ces drames touchent de bons éléments, et tous les bons éléments ne sont pas touchés.



Revenir en haut Aller en bas
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 15:20

je pense qu il ya eue incomprehension de mon post , quand je parlais du pricipe de l oraison funèbre c etait en général , c est a dire que lors de divers enterement auquel j ai du assister dans ma vie , je n ais jamais entendue le curé et autres denigrer et même etre vraiment "honnete" sur les "qualités" du defunt , et c est bien connu quand on est mort on est le meilleur !!! JAMAIS je n ais voulus cibler un cas cité ici .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 15:53

Je confirme les propos de "Milou34".

J'ai particulièrement connaissance de cas particuliers où des gendarmes très travailleurs, même particulièrement travailleurs et donnant entière satisfaction dans leur manière de servir, voire donnaient bien au delà de ce que l'on était en droit d'attendre d'eux, ont été poussés au fond du trou.
Il apparait par ailleurs que la vie privée de ces militaires ne présente absolument aucune ombre, bien au contraire.
Mais voila, il suffit par exemple d'un commandant de compagnie incapable , ou alcoolique ou tout simplement envieux, craignant de voir l'un de ses subalternes faire une plus belle carrière que lui et le tour est joué.
Ce commandant de compagnie donne ses directives au commandant d'unité du militaire, des manipulations incroyables se mettent alors en place. Le militaire fait l'objet d'une gestion administrative inqualifiable. Celà peut aller jusqu'au détournement de dossier (j'en ai une preuve materielle et écrite). On use le militaire, ensuite on le harcèle en prenant pour prétextes des futilités, et la machine infernale se met en marche. Alors le militaire concerné rend compte aux échelons supérieurs, mais ces échelons supérieurs ne voulant pas désavouer le commandant de compagnie pour des raisons de crédibilité de la chaîne de commandement laissent la machine à détruire faire son oeuvre. Il est préférable de sacrifier un sous-officier que fragiliser la cohésion de la chaine de commandement. Voyant qu'il obtient une sorte d'adhésion implicite des échelons Groupement et Région , le commandant de compagnie poursuit son action destructrice et passe à la vitesse supérieure. Au bout de deux, trois ou quatre années, le militaire victime, qui n'a malgré tout jamais baissé la garde et continué a donner des résultats à son commandant de compagnie, fini par craquer. Une fois le militaire déstabilisé, le commandant d'unité et le commandant de compagnie peuvent alors passer à charge finale. A ce moment là, le militaire se révolte parcequ'il n'en peut plus, parcequ'il fini par comprendre que des années de travail sont volontairement sabotées, parcequ'il comprend que les années sont passées et qu'il s'est entièrement investi dans son travail au préjudice de sa vie privée, parcequ'il comprend qu'il a tout donné pour rien , parcequ'il comprend que l'ensemble de la chaine hiérarchique est informée mais qu'aucun officier superieur n'a voulu mettre un point final à ce cirque. C'est ainsi que le gendarme est lourdement sanctionné à la lumière d'un dossier scandaleux à sa charge exclusive.

Voici donc l'une des techniques employées en gendarmerie pour détruire un personnel.

Je suis en mesure de donner des détails en MP.

Alors oui, je peux imaginer qu'un brillant militaire qui a beaucoup donné , puisse, après une usure insupportable avoir un geste regrettable.

Ces méthodes seront dénoncées et publiées.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel537
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 118
Localisation : en plein dedans
Emploi : gd mais aussi assistante sociale, baby sitter, garde champetre, dactylo, psychologue, tableau-iste et bien d'autres encore, et plus qu'à temps plein !
Date d'inscription : 04/05/2009

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 17:14

sincères condoléances aux proches de ce policier et tout mon soutien à sa compagne qui elle, je l'espère, ne sera pas abandonnée par sa hiérarchie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 48
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 19:28

Sincères condoléances à la famille et aux proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuK
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 20:06

Bonjour,
je viens de m'inscrire (je vais aller faire un tour a la section présentation après ce post) juste pour préciser deux trois choses.
Je suis un ami proche de la compagne du gardien de la paix qui a mis fin a ses jours (Sébastien).
Juste pour préciser qu'effectivement c'était un bon élément, très carré dans sa manière d'être et de faire son travail.
Ce dernier faisait depuis 4 ans des demandes de mutations et des demandes de stage mais cela était toujours refusé jusqu'au jour où il s'est entretenu avec sa hiérarchie en disant qu'il allait démissionner car la vie sans sa compagne (mon amie) devenait insoutenable. Depuis ce jour comme par hasard on l'a envoyé a des stages et puis est venu la "nomination" de chauffeur du préfet mais c'était trop tard le mal était fait... je ne rentrerai pas plus dans les détails car la vie privée de mon amie n'a pas à être rendu publique mais ces raisons évoquées plus haut sont les cause de cet acte Sad .
Comme quoi pour les mutations les policiers ne sont pas mieux lotis que nous.
Je transmettrai à mon amie vos messages de soutien car elle est en arrêt pour quelques semaines. Vous remarquerez qu'aucun message sur intranet n'a été publié ni sur nos boites perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo057
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 144
Age : 29
Emploi : Futur EG
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mar 1 Nov 2011 - 23:54

Bon courage à votre amie, toutes mes condoléances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 0:24

Tout mon soutien à cette jeune femme, il est certain qu'elle va avoir besoin d'être épaulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diégo
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 542
Age : 44
Localisation : entre garrigues et Cévennes
Emploi : enquêteur
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 7:34

Quelle hécatombe depuis quelques mois !!!!



Condoléances aux familles, aux proches.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djack
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 57
Localisation : Voir mon avatar
Emploi : la maison en face, et syndicaliste.
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Le DGPN en parle !   Mer 2 Nov 2011 - 14:42

Nice Matin:

Sur la Côte d'Azur pour le G20, le directeur général de la police nationale Frédéric Péchenard a évoqué ce mardi la question des suicides dans la police au cours d'une réunion impromptue avec des représentants syndicaux.

SGP-Unité Police, Unsa Police et Alliance étaient réprésentés lors de cet entretien, proposé par le SGP après le geste désespéré d'un gardien de la paix de Nice ce dimanche. Le policier avait 36 ans et était affecté à Police secours.

Début juillet déjà, une policière de Cagnes s'était suicidée, dénonçant dans une lettre ses conditions de travail.

L'entretien de ce mardi aurait permis des avancées, selon les syndicats. "Nous sommes extrêment satisfaits", a déclaré, sans plus de détail, William Ajuelos du syndicat SGT-Unité Police.

Le patron de la police Frédéric Péchenard se trouve actuellement sur côte d'Azur où sont déployés plusieurs milliers de policiers pour le sommet du G20 à Cannes et le contre-sommet des altermondialistes à Nice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
drapeaublanc
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1804
Localisation : blue planet
Emploi : gendarme pousse cailloux
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 15:11

Condoléances à la famille de ce policier.

J'avais déjà évoqué le fait qu'un problème familial peut être souvent solutionnée grâce à une simple mutation. Lorsque le gendarme ou policier choisit la solution du suicide il est simple d'évoquer un problème d'ordre familial. C'est pas faux mais ce n'est pas vrai non plus.
Que dire lorsque l'unité ciblée connait un renouvellement d'effectif chaque année et que les fiches de voeux reviennent négatives...chez nous il y a comme un malin plaisir de ne pas se voir "forcer" la main par le choix d'un militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zinzin
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Chez moi au chaud
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 15:25

Bonjour,

Il semble que depuis le début de l'année, 23 Policiers et 17 gendarmes se sont suicidés !!!
Sans comptabiliser toutes les tentatives.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 16:09

Un autre suicide qui s'est produit durant le dernier weekend:
Ce second drame concerne un fonctionnaire de la CRS 29 de Lannemezan (65) âgé de 39 ans il était père d’une fillette. Aucun renseignement ne filtre sur les causes de ce suicide. Il semble que devant ce problème la police soit aussi « muette » que la gendarmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zinzin
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Chez moi au chaud
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Mer 2 Nov 2011 - 16:56

Effectivement, j'ai vu l'info ce matin !
C'est terrible !!!..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djack
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 57
Localisation : Voir mon avatar
Emploi : la maison en face, et syndicaliste.
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Jeu 3 Nov 2011 - 21:04

Info syndicale Unité/SGP.

Le Courbat - un site qui soigne les policiersLe 03/11/2011Malaise chez les policiers, 35 policiers se sont donnés la mort depuis le début de l'année. Nicolas Comte a signalé dans un communiqué de presse : "le métier de policier est un accélérateur dans le passage à l'acte". Thierry Pain, zonal Centre d'UNITÉ SGP Police dénonce le malaise grandissant dans nos rangs et rappelle que la Clinique du Courbat a été mise en place pour venir en aide aux policiers subissant une détresse au travail. "Le Courbat est un établissement unique en France. On y soigne des policiers blessés. Sauf qu'ici, les blessures de la vie sont avant tout psychologiques." Découvrez le reportage de France 3 Centre du 28 octobre 2011 sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizh petuna
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 47
Localisation : Breizh expatrié en Limousin
Emploi : Ancien moblo et maintenant GD
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Ven 4 Nov 2011 - 17:34

Quand la hiérarchie comprendra qu'un personnel travaille mieux là où il aime être, on avancera peut-être.

Mais je crois que l'humiliation des Hommes est la seule chose qui leur donne du plaisir. (Je plains leur conjoint)

Condoléances à la famille et proches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 16
Localisation : 41
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Ven 4 Nov 2011 - 18:11

Toutes mes condoléances à sa conjointe et ses proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pancho villa
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : IDF
Emploi : homme à tout faire et surtout n'importe quoi
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Ven 4 Nov 2011 - 20:50

Sincères condoléances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patoche315
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1345
Age : 59
Localisation : 31 Haute Garonne
Emploi : Invalide
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Sam 5 Nov 2011 - 0:01

cti 41 a écrit:
Un policier qui était le compagnon d'un gendarme féminin s'est donné la mort avec son arme de service à son domicile de Nice 06.
Il avait une tentaine d'années. Sa compagne en brigade dans le 63 venait de lui annoncer son intention de mettre fin à leur relation.
Il semble évident qu'il s'agit d'une cause personnelle sauf à savoir si les conditions de vie professionnelles n'ont pas influé sur la vie de ce couple.
Paix à son âme et toute mes condoléances à sa famille et ses proches.


Oui mais en attendant ça continue ...Quel que soit le motif tant qu'il n'est délit , ne justifie pas un tel geste ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
auvare
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: éléments supplémentaires sur le suicide d'un policier compagnon d'une gendarme   Sam 14 Jan 2012 - 22:11

Je voudrais revenir sur un sujet datant du 30 octobre 2011: "un policier compagnon d'une gendarme se suicide"

L'auteur CTI 41 écrit : un policier qui était le compagnon féminin s'est donné la mort avec son arme de service à son domicile de NICE ...Sa compagne en brigade dans le 63 venait de lui annoncer son intention de mettre fin à leur relation
LUK a précisé : ..."il s'est entretenu avec sa hiérarchie en disant qu'il allait démissionner car la vie sans sa compagne (son amie) devenait insoutenable. Depuis ce jour comme par hasard on l'a envoyé a des stages et puis est venu la "nomination" de chauffeur du préfet mais c'était trop tard le mal était fait..."

Ami intime de Sébastien et de sa famille je viens apporter des éléments plus précis.
Aux vacances d'août tous deux évoquaient encore le désir d'un enfant, jusqu'à chercher des solutions pour la nurse.
Il est incontestable que le couple s'est usé du fait de l'éloignement (+ de 600 kms) comme Sébastien a noté dans sa lettre adressée à Claude GUEANT datée du 14 octobre 2011 dans laquelle il évoque "la résolution d'une démission face à l'envie implacable de fonder une famille."
Sébastien a réellement fait part de ses problèmes de mutation à sa hiérarchie seulement le jour de sa rencontre avec ses supérieurs lors de l'entretien concernant sa nouvelle affectation au sein de la cellule du G20.
Au regard de sa messagerie le 1er octobre son amie planifiait (encore!!!) les vacances de février 2012 avec lui.
C'est à partir du 22 octobre où le couple s'interroge: "j'en suis à me demander si le fait que tu n'aies jamais validé de demande de
rapprochement n'est pas dû à des doutes sur ma personne".
Le message du 25 "la remise en question me meurtrit, mais ta franchise me permet de mieux appréhender la situation...Toi qui ne voyais pas la vie sans moi il n'y a pas si longtemps... et moi qui voyais cette période actuelle comme une délivrance proche ! le coup est rude je ne peux qu'attendre, mais je ne saurais pas faire.
Message du 26 "je crois que je vais traîner au bureau c'est une angoisse de rester à l'appart"
Message du 28 "la semaine prochaine, çà ira mieux avec des repas en extérieur... je crois que je vais quitter cet appart'

La réalité est que Sébastien était loin de penser à une trahison sentimentale lorsqu'il a lu le message annonçant l'infidélité de son amie envoyé par mail !!!... une heure après il a consulté des sites anatomiques sur le coeur...
Sébastien a laissé devant lui la copie de la lettre pour le ministre et le mail destructeur où il a écrit ses derniers mots " A DIEU ".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ASSOCIATION G&C
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 431
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   Sam 14 Jan 2012 - 23:51

Merci Auvare de ces précisions, il est difficile de parler d'un suicide sans risquer de commettre des erreurs et souvent on ne fait que relater des témoignages qu'on nous a donnés, exacts ou erronés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un policier compagnon d'une gendarme se suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
un policier compagnon d'une gendarme se suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Blessés - Disparus-
Sauter vers: