Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 la déprime du gendarme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sandrine49
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 2
Age : 38
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 0:25

Bonsoir,

Je suis épouse de gendarme depuis presque 10 ans, nous avons 3 beaux enfants de 6.3 et 2 ans.
Mon Mari est en BT et depuis quelques semaines, je ne le reconnais plus.

Lui qui était heureux et fier de son métier (malgré les inconvénients), il est aujourd'hui déprimé, surmené, dégouté, désabusé, etc...

Il a des angoisses à l'idée d'aller bosser, il est complètement abattu. Les patrouilles de nuit, les interventions (alors qu'il vient de rentrer) sont devenues une corvée.
Il me dit qu'il en a assez des gens, des cassos en tout genre. Il perd foi en l'être humain...

Il a commencé à aller voir une psychologue mais je suis vraiment inquiète et je ne sais que faire ou dire pour lui redonner le moral.
Nous sommes ensemble depuis 15 ans et je ne l'ai jamais vu dans cet état ! Je me sens impuissante et perdue...

Nous venons d'apprendre notre agrément outre mer et j'avais l'impression que ça lui avait redonné un peu le sourire mais cela n'a pas duré...

Si vous avez des conseils ou des témoignages, je suis preneuse !

Je voudrai tant l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TRT11
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 65
Emploi : Retraité gendarmerie
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 1:11

sandrine
Ne lâche surtout pas la main de ton mari, appremment tu l'aides déjà continue. il doit consulter un spécialiste c'est certain quelqu'un qui arrive à lui faire admettre que le boulot c'est bien, mais qu'il y a autres choses dans la vie. ne le laisse pas se replier sur lui même, s'il a un ou des collègues de travail des vrais amis parle en avec eux, ils peuvent l'aider au quotidien. Cela ne peut être que passager et il a besoin de souffler, mais surtout qu'on l'aide à souffler, il ne trouveras pas le bol d'air seul il est pris dans une spirale de la dépression. j'ai connu cela ceux sont les mains tendues de mes supérieurs (et oui un cdt de groupement et son adjoint) qui m'ont hissé vers le haut.
Tu peux me contacter en Mp si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1018
Age : 48
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 10:28

Lorsque j'ai quitté la Mobile pour le départementale, j'ai eu aussi un passage à vide. Cela a duré quelques mois où je voulais tout plaquer.
Le changement de boulot, la découverte d'une nouvelle Gie, un CB ... euh ... comment dire ???. Enfin bref, c'est tout un contexte qui m'a fait connaître une très sale période. La famille, les amis, le soutien de certains collègues (un en particulier) ont fait que j'ai surmonté tout cela.
Notre boulot n'est vraiment facile pour personne.
A l'époque, moi, j'étais seul (célibataire je veux dire). Vous êtes une famille, ça doit quand même aider je pense.
Tu dis qu'il a commencé à aller voir une psychologue, c'est donc déjà qu'il a pleinement conscience du problème et qu'il souhaite donc se faire aider. Encore une fois, le soutien de l'entourage sera déterminant.
Et puis, votre affectation n'est pas définitive, d'autres suivront. Je ne dis pas qu'ailleurs c'est mieux, c'est simplement différent et ça permet de prendre un bol d'air ...
En espérant que tout rentre dans l'ordre rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 10:39

@CHRISTIAN , pas évident que le fait d avoir une famille aide dans ce cas la , car souvent la personne ne veut pas , justement causer du soucis a la famille et s enferme dans sa bulle en preteXtant , trop e boulot ou diverses excuses , qui , si la ou le conjoint n est pas attentif , peuvent passer pour réel!!! dans le cas precis , ce mr a la chance d avoir une épouse qui a VUE le problème et qui s en inquiete , c est deja beaucoup , mais somme nous , nous les épouses a même de regler ce genre de soucis , je ne sais pas , trop de paramètre rentre en jeux !!! donc comme les autres participnts a ce topic je souhaite de tout coeur que ce ne soit juste qu un coup e fatigue passagère et que tout s arrange au plus vite . bonne chance et courage , SANDRINE49 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrine49
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 2
Age : 38
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 12:43

Merci pour vos réponses.

Ce matin, il a repris rdv chez la psychologue et on a parlé un peu...
Il me dit qu'il ne comprend pas ce qui lui arrive que ça ne lui ressemble pas et qu'il veut vraiment sortir de cet état négatif.

On a décidé de partir en We tous les deux pour s'aérer la tête, reste à trouver une date...

Je vous remercie de votre soutien car savoir que d'autres gendarmes passent par des moments de "fatigue" et remontent la pente, ça "rassure"et pouvoir dire les choses sans avoir peur de blesser l'autre ou d'être maladroite, ça permet de lacher un peu de pression aussi.

Bon WE, Sandrine49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizh petuna
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 47
Localisation : Breizh expatrié en Limousin
Emploi : Ancien moblo et maintenant GD
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Sam 17 Sep 2011 - 12:49

L'idée de partir en WE est excellente chose !!! De plus, il est conscient de son mal-être car il souhaite sortir de ce côté négatif. Il te parle et tu es à son écoute, tous les ingrédients sont présents pour que ça puisse s'améliorer !!!

Je vous souhaite bon courage pour la suite et surtout ne jamais lâché prise !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doug94
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 55
Localisation : Biganos 33380
Emploi : retraité
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: J'ai connu cela   Dim 18 Sep 2011 - 12:18

Bonjour à tous et à toutes,
Après un séjour outre-mer de deux ans eh oui réduction de séjour
à cause d'un cdt de cie carrièriste, comment un homme peut-il décider si
untel ou untel fait l'affaire.
Je préfére prendre ma retraite j'ai la chance de
pouvoir le faire, là je ne recule plus.
J'en ai trop vu en 31 ans 7 mois et 28 jours.
P.S : Heureusement qu'il y a les femmes de gendarme,
elles nous soutiennent et bien.
Aujourd'hui à l'aube de ma retraite je voudrais leur tirer un grand coup de chapeau.
Et pour une fois en toute sincérité "Mes respects Mesdames"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PIFOU90
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Dim 18 Sep 2011 - 22:04

Je comprends tout à fait ce que vis ton mari. Il m'est arrivé à plusieurs reprises de subir ce même état pendant ma carrière. La solution c'est de continuer à soutenir moralement ton mari, de l'aider en lui suggérant de consulter un médecin spécialiste et surtout faire la coupure entre son travail et quant il est en repos. Car si il n'arrive pas à faire cette coupure cela peut l'entrainer comme une spirale.
Personnellement quand je suis en repos je me déconnecte de la gendarmerie déjà sur le plan téléphonique et récemment je viens d'emménager ma maison qui se trouve dans le même village que ma brigade. deux jours par semaine sans vivre en caserne, rien de tel pour se ressourcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kurt02
Nouveau membre
Nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 2
Emploi : gd
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Lun 13 Fév 2012 - 15:49

je comprends ton mari.......


j ai été 5 mois 1/2 en arrêt l année dernière pour une très grosse dépression......

je suis marié, papa, mais rien n'y faisait....j ai même eu des pensées des mots qui laissait entendre que je voulais en finir......


dur très dur de remonter..... un an déjà, et je suis toujours sur la corde, chaque jour et un combat, face au boulot, la hiérarchie, les officiers..........


je te comprends car ma femme non plus ne me reconnait plus.........

je souffre en silence..... et je ne dors plus de mes nuits, j ai développé a cause de tout ça un urticaire qui me bouffe la vie tout les jours . ca fait un an que je prends un médicament pour ca, si j arrête, je me gratte à sang toutes les nuits......


courage, soit près de ton mari, sans ma femme et mon fils, je ne tiendrais pas moi......... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gf
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 140
Emploi : BTA
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Lun 13 Fév 2012 - 22:16

témoignages très touchants.. surtout quand on se reconnait quelque part dedans...et combien sont dans le meme cas ( sans s en rendre compte, ou sans vouloir se l avouer )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annoah
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re déprime   Lun 13 Fév 2012 - 22:27

Témoignage troublant.
Quel pandore ne se reconnait pas là dedans.
Qui n 'entre pas à la maison le soir et devient désagréable avec sa famille, qui elle n'a rien demandé à cette situation ?
Pression, stress, manque de moyens, d'hommes, poids de la procédure pénale et débouché aussi incertain que la roulette russe, alors oui on peut dire que le métier de Gendarme est devenu pathogène...
Individualisé, individualiste...
Alors faisons au mieux et surtout tentons de nous évader...
Moi, c'est la course .
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOUME2B
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 216
Localisation : BAS-RHIN
Emploi : GD
Date d'inscription : 21/06/2011

MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   Lun 13 Fév 2012 - 23:27

courage à toi et à ton mari, malheureusement je crois que le mal qui le ronge est bien connu chez nous.
Moi même je suis dans la réflexion. Je ne profite pas de ma compagne, je me demande si c'est ma boutique ou toute la gie qui est malade.
Je me laisse un an pour réussir à partir dans une autre boutique ou j'espère que la vie de famille signifie quelque chose dans le cas contraire, je regarderai les emplois réservé ou la reconversion.
Même si j'aime mon métier, la chose qui compte le plus c'est ma famille.
Courage à toi et profites des petits moments avec ton homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la déprime du gendarme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
la déprime du gendarme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Forums annexes :: Epouses et Epoux de Gendarmes-
Sauter vers: