Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 65
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Ven 15 Avr 2011 - 7:57

Rappel du premier message :

Pour alimenter le débat, un article paru dans l'ESSOR d'Avril !!


Le « fossé » entre les grilles indiciaires de la police et de la gendarmerie au sommaire de « L'Essor »







«Le fossé entre policiers et gendarmes continue de se creuser avec les
nouvelles grilles indiciaires », indique « L'Essor de la gendarmerie
nationale » dans son numéro d'avril 2011. Le mensuel publié par l'UNPRG
(Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie) établit un
tableau comparatif des grilles indiciaires. Il précise que la grille de
la gendarmerie « n'a fait l'objet d'aucune concertation préalable,
puisque le CFMG (Conseil de la fonction militaire de la gendarmerie) n'a
pu en prendre connaissance qu'après sa validation interministérielle,
et n'a donc été chargé que de la présenter sous un jour favorable aux
militaires de la gendarmerie ». Le rédacteur en chef de « L'Essor »,
Jean-Claude Seguin, souligne que « la lecture comparée des deux grilles à
l'horizon 2015 (après un cadencement progressif d'ici là) fait
apparaître, en dehors de la parité entre gendarmes et gardiens de la
paix, des différences à la fois dans la progression des échelons, plus
rapide pour la police, et dans les indices associés, plus importants
pour la police » (AISG
1893) .

Brice Hortefeux, alors ministre de l'Intérieur, avait en effet annoncé le 24
septembre 2010 que les 74 000 sous-officiers de gendarmerie
bénéficieraient d'une grille indiciaire « équivalente et selon le même
calendrier » à celle signée par les syndicats de gardiens et de gradés
de la police avec le ministère de l'Intérieur dans le cadre des
négociations dites de « l'équivalence catégorie B » (AISG
1341).
La grille indiciaire prévoit une revalorisation de l'ensemble des
échelons-ainsi qu'un allongement de la durée des carrières pour tous les
grades sur une période de cinq ans. L'allongement des échelons ne sera
effectif qu'en juillet 2011. L'État va consacrer 140 millions d'euros à
la mise en oeuvre de cette réforme qui s'inscrit dans celle de
l'ensemble de la catégorie B de la fonction publique (AISG
1893).

UN RÉÉQUILIBRAGE « ENTERRÉ »

Le magazine indique que « grâce à deux échelons fonctionnels, les majors
de police sont en mesure de terminer leur carrière avec une véritable
reconnaissance, qui fait désormais défaut aux majors de gendarmerie ».
Ainsi, un « major de police dit Rulp 2 (responsable d'unité locale de
police) atteindra l'indice majoré 620, contre 565 pour l'échelon
exceptionnel terminal du major de gendarmerie ; un maréchal des
logis-chef atteindra le troisième échelon et l'indice 394 après sept ans
de grade, là où il ne faudra que quatre ans et demi à un brigadier pour
atteindre son troisième échelon ; l'adjudant-chef accrochera son
cinquième échelon et l'indice majoré 475 après onze ans de grade, contre
dix pour le brigadier-chef dont le même échelon est valorisé à l'indice
majoré 506 », énumère « l'Essor ».

Jean-Claude Seguin précise
que « le rééquilibrage auquel était censé répondre la 'grille
spécifique' gendarmerie dans sa vocation initiale de contrepoint des
avancées indiciaires du dispositif 'corps et carrières' se trouve
oublié, enterré ». Il affirme que, sur le terrain, l'acceptation de
cette grille « est bien là, mais ressemble plus à de la résignation qu'à
de l'enthousiasme ».

« L'Essor », dans son numéro d'avril,
consacre par ailleurs un dossier sur la gestion du stress dans la
gendarmerie. Il publie également un article sur la création éventuelle
d'une Umir (Unité mixte d'intervention rapide) à Montpellier, « à
l'instar de celle de Grenoble » (AISG
2077).
Il cite ainsi un courrier du préfet de l'Hérault, Claude Baland, au
ministère de l'Intérieur demandant cette création et estimant que « les
effectifs de voie publique sont 'mal répartis et trop peu présents' ».

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer


Dernière édition par Christian le Ven 15 Avr 2011 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Lavolaille
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 16:14

Je ne parlerais que de "sonnant et trébuchant", soit la solde ou le salaire (suivant si l'on est policier ou gendarme). Dans mon propos je n'aborderai pas le problème du nombre d'heures effectuées, des servitudes ou de la proximité du logement avec ses chefs).
A grade égal, et pour un célibataire au loyer de 600 euros ( c'est la moyenne je PENSE), le gendarme gagnera à MINIMA 600 euros de plus que son homologue policier. Tu peux parler de pret à taux zéro ou de ce que tu veux, en 20 ans de services le policier ne gagnera pas ce que le gendarme aura pu mettre de côté.
Maintenant, au fil des lectures de ce forum, je pense que vos attentes se résument comme suit : 35 heures à l'instar des policiers (bien que nous en fassions plus mais elles sont remboursées en jours), que l'on inscrive les heures sup (je RAPPELLE qu'elles ne sont pas payées en Police mais comptabilisées), des associations.
Que veulent les policiers : un logement gratuit, le 75 % sncf, "un pagre", des campagnes de corse etc...
Donc vous voulez nos avantages en conservant les votres et nous voulons les votres en conceservant les notres.....
Ne nous voilons pas la face, des concessions devront être faites.
Arretez de penser que le policier est votre ennemi, il veur vos avantages comme vous voulez les siens. Mais vu la situation économique nous seront tous déçus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 65
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 18:50

C'est bien pour cela que la comparaison doit juste s'arrêter à l'étude des nouvelles grilles et pas au reste.

Mais globalement, la première page ne répond pas à la question !!

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vicking
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 19:31

Dis Christian, tu crois que le DG va adresser de nouvelles félicitations à l'ESSOR?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gillroyce
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 20:08

Bonsoir,
Lavolaille, je vous rejoins. S'il faut comparer, il faut tout poser sur la table.

Le LCNAS est un réel avantage financier, le nier serait idiot. Il a permis à grand nombre de camarades de mettre en location leur bien immobilier. Beaucoup sont devenus propriétaires sans débourser grand chose, les loyers couvrant peu ou prou les remboursements d'emprunts.
Après, il faut y vivre dans le LCNAS. La majorité ne sont pas isolés, une cuisine de 6 m2 n'est pas rare et un salon-salle de séjour de 20m2 non-plus. Si l'on ajoute la proximité avec un patron ou des chefs qu'on apprécie pas forcément et que l'on est aussi obligés de supporter leurs familles... il y a de grand moment.
Donc, pas vraiment le bonheur non-plus, ce qui pousse chaque jour un grand nombre de mes camarades a quitter leur LCNAS quoi qu'il leur en coûte.

La carte SNCF n'est un avantage que si l'on s'en sert. Personnellement, j'ai du l'utiliser une fois ou deux dans ma carrière à titre perso.

Pour la grille B, je n'ai vu personne évoquer le bénéfice de l'ancienneté de carrière lors du franchissement de grade. Cela ne bénéficie effectivement qu'aux anciens (à la carrière moins fulgurante) mais permet de ne pas repartir au premier échelon de son nouveau grade. C'est un plus que nous avons par rapport à vous qui repartez systématiquement au premier échelon de chaque grade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 65
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 20:43

vicking a écrit:
Dis Christian, tu crois que le DG va adresser de nouvelles félicitations à l'ESSOR?

Oui, certainement du même style que dernièrement lol!

Mais entre nous, mon ami JCS s'enfiche un peu, et c'est peu dire !!

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Sam 16 Avr 2011 - 22:09

dieu11 a écrit:


Par contre, je ne te suis pas lorsque tu dis être contre toute forme d'associations. En effet on constate les limites du CFMG et de la fameuse concertation locale. Vous avez bien des outils mais ils ne vous servent pas à grand chose, sauf faire remonter le mécontentement des troupes. Choses qui apparemment ne sert qu'à remonter mais n'est pas pris en compte. Alors, c'est sûr, qu'avec le temps, vous viendrez automatiquement aux droits d'associations. L'état sera obligé de plier tôt ou tard. Ce qui fait peur dans tout ce bin's, c'est que le politique attend le pourrissement. N'attend-il pas tout simplement que le glas ait sonné pour la Gendarmerie? Mieux la désorganiser pour mieux la faire disparaitre. N'est-ce pas leur devise?

En toute sincérité, je pense que des associations dignes de ce nom (et pas syndicats) seraient plus avantageuses, certainement plus écoutées, que vos divers outils actuels qui sont bridés, connaissent des limites indiscutables et n'ont pas le poids qu'aurait l'assos. Mais ce n'est que mon avis.


Alain.

Alain,
primo, je ne crains pas les coups dans le dos, j'ai toujours dit ce que je pensais, et ceux qui portent généralement ces coups dont tu parles savent très bien ce que je vaux, ce que je pense et ce que je ne ferais pas. Je ne suis pas fou.

secundo, oui, je suis contre cette idée préconçue qui veut que les assoc pro soient la panacée pour nous. Parce que dans l'esprit des gendarmes, cela veut dire syndicats, ni plus ni moins (demandes à un gendarme la différence entre assoc pro et syndicat, aucun ne saura te le dire), je suis contre également parce que justement nous ne savons pas ce que c'est, et qu'immanquablement, on se fera avoir, encore une fois.

Par contre, je suis contre le CFMG actuel. Je le dis dans mon précédent post. Il est temps que le CFMG voit son format modifié. C'est extrêmement urgent. Nous l'avions d'ailleurs évoqué, sans trop de succès, il y a quelques semaines. Le sujet ne passionnait pas, il faut croire : Quel avenir pour le CFMG ?

Voilà, mon cher Bobo, j'ai toujours eu quelques idées fixes, et je crois qu'il faut savoir se tenir à ses convictions. Ceci étant, si le CFMG doit rester encore et encore ce qu'il est, il y a un dicton qui dit que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis. Et à défaut d'être une lumière, j'ai juste l'ambition de ne pas être un imbécile. C'est déjà un joli but dans la Vie.
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 11:39

dieu11 a écrit:
Par contre, je ne te suis pas lorsque tu dis être contre toute forme d'associations. En effet on constate les limites du CFMG et de la fameuse concertation locale. Vous avez bien des outils mais ils ne vous servent pas à grand chose, sauf faire remonter le mécontentement des troupes. Choses qui apparemment ne sert qu'à remonter mais n'est pas pris en compte. Alors, c'est sûr, qu'avec le temps, vous viendrez automatiquement aux droits d'associations. L'état sera obligé de plier tôt ou tard. Ce qui fait peur dans tout ce bin's, c'est que le politique attend le pourrissement. N'attend-il pas tout simplement que le glas ait sonné pour la Gendarmerie? Mieux la désorganiser pour mieux la faire disparaitre. N'est-ce pas leur devise?

En toute sincérité, je pense que des associations dignes de ce nom (et pas syndicats) seraient plus avantageuses, certainement plus écoutées
, que vos divers outils actuels qui sont bridés, connaissent des limites indiscutables et n'ont pas le poids qu'aurait l'assos. Mais ce n'est que mon avis.


Alain.
Salut Alain.
Je serais intéressé par une définition précise du type d'association dont tu parles et que tu développes les avantages (concrètement) et que tu expliques pourquoi elles seraient plus écoutées.
Merci d'avance pour ton développement.

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 13:43

Bonjour Greg,

-Je crois bien que ce développement a eu lieu si je ne m'abuse. Je sais Greg, que peut être tu tentes de me piéger (ce ne serait pas la première fois, aux cours de quelques uns de nos échanges), c'est du moins ce que je ressens (mais je peux me tromper sur ton compte, ça m'est déjà arrivé Very Happy ) mais voilà en gros ce que j'entends par association :
-Comme le dit le dico, c'est une union de personnes pour un intérêt commun (dans ce cas : la Gendarmerie, son avenir et son personnel et la défense des intérêts commun). A but non lucratif (puisque ce n'est pas un syndicat).
Ces associations, (car pour une meilleure défense des intérêts gendarmique, il vaut mieux qu'il y ait pluralité et ainsi le personnel aura le choix de l'association qui pour lui , sera la mieux qualifiée pour la défense de la Gendarmerie et intérêts divers et très variés. On ne va pas tous les énumérés, mais en gros je pense, je souhaite que ce sont les mêmes que défendent le CFMG, mais avec la bride sur le cou), non obligatoire, devront effectivement vivre, se développer, travailler avec des moyens et elles demanderaient une faible cotisation (participation) pour pourvoir au bon fonctionnement.
-Pour ma part et pour éviter certains conflits, je l'avais déjà dit d'ailleurs, je pense que ces associations devraient être gérées par des retraités, ceux-ci servant de tampons entre l'active, la hiérarchie et l'État. Libre de toute contrainte puisque pouvant fonctionner avec la "liberté d'expression". Tous les débats, les orientations ne seraient prises que par un collège d'active qui déposerait leurs désidératas à l'association dont ils dépendent et ceux-ci seraient porté à l'échelon destinataire par le ou les représentants des associations.
-C'est vrai Greg, tu m'attends au tournant car les syndicats sont également des associations, du moins dans la définition du dico, mais contrairement à eux, les "Associations Gendarmerie",(tout comme les associations sportives ou autres, qui ne sont pas syndicalistes, je pense) n'auraient pas la vocation de déclencher une grève, de manifester sur le parvis de Notre Dame etc. Ce seraient des associations, d'abords consultatives, puis de travail, afin de créer un cahier de doléances et suivre dans le temps les divers problèmes soulevés et transmis aux autorités destinataires, pour voir si ceux-ci ont été réglés.
-Donc, à mon sens il faut bien différencier les termes Associations de défenses, qui privilégient la concertation, les débats d'idées d'actives, dans le calme et Syndicats qui eux emploient souvent la manière dure et qui les arrangent pour exprimer leur mécontentement.

Voilà Greg, j'ai été le plus précis possible, sans je te l'avoue, avoir la prétention de détenir la vérité vraie. A mon niveau, je sais que c'est un peu simpliste comme idées mais c'est ainsi que je vois la chose. Bien sûr, des personnes plus aptes que moi pourraient développer et exprimer mieux que moi ce problème qui à l'heur de te taquiner.

Ah oui j'allais oublier. Oui je crois que ces associations seraient plus écoutées, car sans contrainte, je l'ai déjà dis et en toute liberté, car aucune entrave ne les liera aux divers échelons gendarmique ou politique. Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes tes questions, mais je pense avoir été le plus clair possible.

A mon tour de te remercier pour le jugement que tu voudras porter à mon explication de texte, effectivement limite, mais bon, je pense que tu ne t'attendais pas à une thèse, développer par mes soins sur ces deux entités que je juge diamétralement opposées, même si le but est identique. C'est dans la façon d'opérer que ça diverge considérablement à mon sens. Je te dirai que je m'attends à beaucoup de critiques venant de ta part, car nous n'avons pas la même optique et de ce fait ne tomberont jamais d'accord.


Dernière édition par dieu11 le Dim 17 Avr 2011 - 16:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
pingouin
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : bretagne
Emploi : cob
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 15:57

Vous voulez vraiment faire du bruit, il n'y a qu'une seule solution. Que chacun envoie symboliquement sa clé de LCNAS au Ministère de l'intérieur.
Tant que nous accepterons ce logement nous n'avancerons pas.
J'ai bien dit symboliquement....
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 16:11

UN PS : pour Gregthegrizzly
Greg, , toi, dans ta vision de l'association, que voyais-tu? un nouveau syndicat? (oui je sais tu vas me répondre que pour toi l'assos n'est pas la panacée, et que tu restes collé aux divers outils de concertations qui ont montré leurs limites, il faut le reconnaitre) ou comme moi un outil de défense, apolitique, mais empreint d'une certaine "étique", avec pour seul objectif de rénover une bien vieille Institution qui demande à être dépoussiérée, sans atteinte aux droits du Gendarme. Maintenant, ne me demande pas ce que j'entends par droits ou de développer, car là je pense que tu en sais plus que moi.
Le but c'est une bonne dose de défense des intérêts communs, avec quelques doses d'intelligence et de jugeote (comme pour le pastis), avec un seul but : d'avancer, sans casse, pour une gendarmerie meilleure et que toutes les réformes ne soient pas effectuées au détriment de cette Arme et de ceux qui la servent.

Je dois toutefois ajouter, que si je me suis égaré de l'objet du présent sujet, ce n'est que sur ta surprenante insistance, toi membre du forum, (et nombreux inscrits risquent de ne pas comprendre ta démarche, car à eux, on leur demande de rester dans le droit fil du sujet) à devoir m'expliquer sur un sujet somme toute facile à comprendre à mon sens (mais difficile à expliquer c'est un fait). Associations - Syndicats = mêmes objectifs mais façons différentes à l'atteindre. Enfin, c'est mon point de vue et dommageable si le distinguo n'est pas fait.
Et comme disait Franck "mano": beaucoup de gendarmes ne feraient pas la part des choses entre Assos et Syndicats, c'est grave si cela est avéré, ou alors, ils n'ont jamais eu contact avec les diverses assos qui existent dans leur circo. Ce ne sont pas toutes des syndicalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 19:32

dieu11 a écrit:
Bonjour Greg,
-Je crois bien que ce développement a eu lieu si je ne m'abuse. Je sais Greg, que peut être tu tentes de me piéger (ce ne serait pas la première fois, aux cours de quelques uns de nos échanges), c'est du moins ce que je ressens (mais je peux me tromper sur ton compte, ça m'est déjà arrivé Very Happy )
Pour être très clair et de manière définitive :
Je ne vois pas quel plaisir je prendrais à te piéger.
Tu passes ta vie sur les forums, tu as une production record, mais je n'arrive pas à en sortir quelque chose de constructif et pour être tout à fait franc, je passe sur la plupart de tes développements que je trouve lourds et indigestes.
Et puis entre nous, j'ai largement autre chose à faire que de chercher la guerre à un retraité...
Voilà, ça c'est dit.
dieu11 a écrit:
mais voilà en gros ce que j'entends par association :
-Comme le dit le dico, c'est une union de personnes pour un intérêt commun (dans ce cas : la Gendarmerie, son avenir et son personnel et la défense des intérêts commun). A but non lucratif (puisque ce n'est pas un syndicat).
Bon jusque là, rien à redire, sinon qu'il quand même prendre en compte le caractère professionnel de la chose et je rappelle au passage que statutairement, c'est interdit.
Il faudrait donc légiférer au plus au niveau de l'état, permettre aux gendarmes de sortir du statut militaire strict en leur donnant accès à un statut particulier.
Je ne dis pas que c'est impossible, mais je ne suis pas convaincu que les autres membres du MINDEF nous laissent partir comme ça pour la simple raison que nous sommes dans le wagon de tête et que les avancées qu'ils ont connues, ils nous les doivent pratiquement toutes...
Pour avancer, rare sont ceux qui acceptent de se couper les jambes.
dieu11 a écrit:
Ces associations, (car pour une meilleure défense des intérêts gendarmique, il vaut mieux qu'il y ait pluralité et ainsi le personnel aura le choix de l'association qui pour lui , sera la mieux qualifiée pour la défense de la Gendarmerie et intérêts divers et très variés.
Quel est l'intérêt de la pluralité ???
Il n'y a qu'à voir le résultat syndical. On s'affronte sur la forme au lieu de se concentrer sur le fond.
Les militaires allemands ont une association unique, à laquelle adhèrent 90% des officiers généraux et le fait qu'elle défende à la fois l'armée et les militaires, notamment dans les débats législatifs (vote du budget, lois relatives à la Défense etc...) lui confère un poids non négligeable.
Néanmoins, il faut voir la globalité syndicale ou représentative en Allemagne qui, grâce à une culture différente, assure une image moins péjorative que celle que nous avons en France.
dieu11 a écrit:
On ne va pas tous les énumérés, mais en gros je pense, je souhaite que ce sont les mêmes que défendent le CFMG, mais avec la bride sur le cou), non obligatoire, devront effectivement vivre, se développer, travailler avec des moyens et elles demanderaient une faible cotisation (participation) pour pourvoir au bon fonctionnement.
Oui, il faudra voir pour le financement...
La cotisation est en effet une source de fonds mais il faudra voir, et je pense qu'on ne peut pas en faire l'économie, à "professionnaliser" la représentation, ce qui sous-entend que l'institution accepte de payer des militaires pour bosser dans ce domaine à temps complet.
dieu11 a écrit:
-Pour ma part et pour éviter certains conflits, je l'avais déjà dit d'ailleurs, je pense que ces associations devraient être gérées par des retraités, ceux-ci servant de tampons entre l'active, la hiérarchie et l'État.
Bon, là, je ne suis pas d'accord du tout et pour plusieurs raisons :
- Les associations de retraités existent. Et comme c'est sous-entendu par leur statut, elles s'occupent des retraités et il y a déjà du boulot.
- Une association professionnelle est obligatoirement destinée à la catégorie professionnelle qu'elle représente. Et de fait, civils et retraités n'ont pas, statutairement, le droit d'y adhérer. C'est une caractéristique que certains ont complètement éludé, notamment lorsque l'association forum Gendarmes & Citoyens (ses membres du CA) s'est faite crucifier !!!
Et même si je comprends que certains retraités soient très dévoués (j'en connais), rien ne vaut des personnels de l'active pour représenter leurs pairs, notamment en raison des risques de décalages créés par une évolution constante (surtout ces dernières années). En reformulant, il faut adapter les gendarmerie au monde qu'elle côtoie, en prenant en compte son environnement contemporain et ne pas rester sur des préceptes obsolètes voire complètement dépassés.
Il faut bosser en se tournant vers l'avenir et non en gardant les yeux fixés sur les rétros.
dieu11 a écrit:
Libre de toute contrainte puisque pouvant fonctionner avec la "liberté d'expression".
Une définition claire du devoir de réserve, notamment basé sur l'aspect opérationnel et la formation de personnels aux outils de communication permettrait d'habituer le citoyen à l'intervention de membres de l'arme, légitimement désignés (élus) faisant partie de l'association et pouvant, comme le font les responsables syndicaux, faire valoir le point de vue des gendarmes sur des sujets les impactant directement tels qu'en ce moment la réforme de la GAV ou la nouvelle grille indiciaire.
Ce serait aussi le temps d'inviter ces représentants aux discussions auxquelles sont associés les syndicats.
dieu11 a écrit:
Tous les débats, les orientations ne seraient prises que par un collège d'active qui déposerait leurs désidératas à l'association dont ils dépendent et ceux-ci seraient porté à l'échelon destinataire par le ou les représentants des associations.
Voilà.
dieu11 a écrit:
-C'est vrai Greg, tu m'attends au tournant
Parano...
Je n'aime pas les gens qui parlent pour ne rien dire et qui affirment plus qu'ils ne supposent.
dieu11 a écrit:
car les syndicats sont également des associations, du moins dans la définition du dico, mais contrairement à eux, les "Associations Gendarmerie",(tout comme les associations sportives ou autres, qui ne sont pas syndicalistes, je pense) n'auraient pas la vocation de déclencher une grève, de manifester sur le parvis de Notre Dame etc. Ce seraient des associations, d'abords consultatives, puis de travail, afin de créer un cahier de doléances et suivre dans le temps les divers problèmes soulevés et transmis aux autorités destinataires, pour voir si ceux-ci ont été réglés.
Association consultative ???
En gros comme ce qui existe en ce moment mais avec un autre nom ???
Non.
Il faudrait franchir un réel seuil, radical, en estimant possible la "co-gestion" dans certains domaines...
On peut très bien désigner très clairement les domaines d'intervention en laissant de côté ceux qui nécessitent des décisions de chefs assumées en tant que telles.
Mais pour ce qui est de l'aspect "social" (sans être péjoratif), des conditions de vie et de travail (très proche chez nous), des choix de matériels, de tenues etc... Cela permettrait une consultation accrue par un côté participatif "non-maitrisé", c'est à dire en effaçant de l'esprit des gens (dont tu fais partie) que la concertation aujourd'hui est synonyme de silence imposé et de stérilité.
dieu11 a écrit:
-Donc, à mon sens il faut bien différencier les termes Associations de défenses, qui privilégient la concertation, les débats d'idées d'actives, dans le calme et Syndicats qui eux emploient souvent la manière dure et qui les arrangent pour exprimer leur mécontentement.
Oui, bon, c'est peut être clair à tes yeux.
dieu11 a écrit:
Voilà Greg, j'ai été le plus précis possible, sans je te l'avoue, avoir la prétention de détenir la vérité vraie. A mon niveau, je sais que c'est un peu simpliste comme idées mais c'est ainsi que je vois la chose. Bien sûr, des personnes plus aptes que moi pourraient développer et exprimer mieux que moi ce problème qui à l'heur de te taquiner.
Quand il s'agit de discuter sereinement de sujets sérieux voire sensibles, on reconnait vite le type d'interlocuteur auquel on a affaire...
Tes idées sont parfaitement défendables, quoiqu'un peu déconnectées des réalités.
Mais c'est tout à fait légitime car les évolutions sont telles en ce moment, qu'au retour d'une semaine de perm, on risque d'être azimuté.[quote="dieu11"]Ah oui j'allais oublier. Oui je crois que ces associations seraient plus écoutées, car sans contrainte, je l'ai déjà dis et en toute liberté, car aucune entrave ne les liera aux divers échelons gendarmique ou politique. Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes tes questions, mais je pense avoir été le plus clair possible.Oui.
Elles seraient sans doute plus bruyantes...
De là à être écoutées.
Je me souviens d'une mobilisation suite à la réforme des retraites...
dieu11 a écrit:
A mon tour de te remercier pour le jugement que tu voudras porter à mon explication de texte, effectivement limite, mais bon, je pense que tu ne t'attendais pas à une thèse, développer par mes soins sur ces deux entités que je juge diamétralement opposées, même si le but est identique. C'est dans la façon d'opérer que ça diverge considérablement à mon sens. Je te dirai que je m'attends à beaucoup de critiques venant de ta part, car nous n'avons pas la même optique et de ce fait ne tomberont jamais d'accord.
Tu n'as qu'à affirmer que je suis mythomane au point de considérer tous les inscrits de ce forum comme des imbéciles...
scratch scratch
Non, je ne suis pas surpris de ton explication et je m'attendais à lire quelque chose dans cet esprit.
Décalé. Manquant un petit peu de clairvoyance et de réalisme.
Une synthèse de ce qui est développé de manière brillante par quelques personnes, dont certaines sont inscrites ici, qui connaissent parfaitement le sujet et en maitrisent clairement les subtilités.
Mais contrairement à ce que tu penses de moi, je ne suis pas du tout fermé aux vieux qui réfléchissent pour les jeunes qui triment.

Néanmoins, ton omniprésence et ta verve, le discours parfois embrouillé, peuvent être lourds.
Ajoute à cela cet capacité (volontaire ou non) de donner l'impression au "jeunes" d'être des benêts,en opposant systématiquement un âge dont tu n'es pas responsable !!!
J'aimerais bien avoir 30 de gendarmerie au compteur, mais à 7 ans, bien qu'éveillé, j'étais en CE1, pas en brigade...

Et nombreux sont ceux qui côtoient des anciens qui montrent ni de grandes valeurs professionnelles, ni un engagement pour l'avenir, alors tu comprendras que l'âge, à part un respect poli, n'implique rien d'autre... chez un grand nombre d'entre nous.

Enfin, il est difficile pour des gens qui s'exposent, de voir des personnes qui sont restées silencieuses une carrière durant, leur donner des leçons. Désolé, mais c'est le cas de beaucoup de personnels qui n'auront pas attendu d'être "libérés" pour s'investir.

Quant à ton PS, il est très démonstratif d'une chose : celle que tu as des idées établies, qui ne risqueront pas d'évoluer puisque tu as déjà une idée très concrète de ma position, de ma manière de voir ou de penser...
Quant à la nécessité d'aller au fond des choses en demandant un développement, c'est un minimum à mes yeux, surtout quand on poste une vingtaine de messages par jour, que d'exposer des arguments fiables et assumés.
Sinon, on se tait.
rendeer

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke


Dernière édition par Gregthegrizzly le Lun 18 Avr 2011 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Dim 17 Avr 2011 - 20:12

Greg,
Merci pour ta réponse, je n'attendais pas mieux de toi. Toutes tes annotations sont claires et tes coups de plumes bien acérées.
Quant à mes compétences Greg, elles sont celles d'un individu qui n'a que son certificat d'étude, qui a brillamment échoué au BEPC, et fait une carrière des plus moyenne en Gendarmerie.
Bonsoir et A+
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 8:21

dieu11 a écrit:
Greg,
Merci pour ta réponse, je n'attendais pas mieux de toi. Toutes tes annotations sont claires et tes coups de plumes bien acérées.
Quant à mes compétences Greg, elles sont celles d'un individu qui n'a que son certificat d'étude, qui a brillamment échoué au BEPC, et fait une carrière des plus moyenne en Gendarmerie.
Bonsoir et A+
Le but n'est pas de nuire.
Si nous devons adopter un ton revendicatif, nous devons aussi être clairs, précis voire techniques dans ce que nous demandons.
De fait, parler d'association professionnelle c'est bien, mais nous avons l'obligation de maitriser parfaitement le sujet et c'est loin d'être évident... Car nous n'avons pas cette culture.

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 10:45

Je n'ai plus rien à revendiquer Greg, mon temps est fait. J'ai 62 ans et je n'ai rien à amener à la Gendarmerie. Et je le sais! Je participe aux débats sur ce forum, et je pense en avoir le droit encore, tant que je ne suis pas banni. Je participe en tant que simple citoyen, (il est vrai étant tombé dedans tout petit, mais ça n'a plus tellement d'importance à mon sens).
Quant à maitriser un sujet, faudrait d'abord que nos élites maitrisent les leurs. Personne ne peut prétendre maitriser un sujet parfaitement, c'est faux. Celui-ci se peaufine au fil du temps, car il y a toujours quelques touches à rajouter et des améliorations à y apporter. Parfait n'est pas encore né. Ça se saurait.
Ce n'est pas notre rôle d'être technique dans les revendications. Les conseillers, techniciens et experts sont là pour ça, pour mettre en branle les réformes qui s'imposent au vu des revendications émises par les sans grade. C'est leur boulot, sinon à quoi ils serviraient. Et puis eux, ils ont fait les études pour. Chacun son rayon.
Mon but n'est pas de nuire également. Je pense avoir le droit de pouvoir exprimer mon point de vue. Je sais toutefois très bien que je n'ai ni la qualité ni les capacités pour ça. Je me connais, j'ai mes limites (mais moi je sais). Beaucoup d'autres sur ce forum ont tout ce qu'il faut pour amener la pierre à l'édifice mais je pense que ça n'empêche pas les non érudits à intervenir. Ou alors c'est la dictature sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 11:02

dieu11 a écrit:
Ce n'est pas notre rôle d'être technique dans les revendications. Les conseillers, techniciens et experts sont là pour ça, pour mettre en branle les réformes qui s'imposent au vu des revendications émises par les sans grade. C'est leur boulot, sinon à quoi ils serviraient. Et puis eux, ils ont fait les études pour. Chacun son rayon.
Là, je ne suis pas d'accord.
C'est bien parce que nous (tous les gendarmes comme les citoyens) ne sommes pas techniquement pointus qu'on nous fait avaler des couleuvres depuis des décennies !!!
Cette confiance aveugle nous coûte bien trop cher.
La preuve en est : cette nouvelle grille indiciaire ne répond nullement aux attentes de la base.
Ceux qui ont traité techniquement ce dossier n'ont pas la moindre idée des attentes des gens qui servent à la base.
Comme ce fut le ca pour la mise en place du PAGRE ou d'autres mesures qui ont satisfait les techniciens mais qui n'ont provoqué dans nos rangs que de l'incompréhension et en augmentant le sentiment d'inégalité voire de division.

C'est justement en se parquant dans l'amateurisme et la seule contestation qu'on risque de passer à travers. Personnellement, mes compétences dans des domaines pointus sont très limitées, mais je sais qu'il y a parmi nous des gens qui peuvent réfléchir sur ces problématiques en apportant un point de vue technique et critique tout en y intégrant les attentes. Enfin, dans de nombreux domaines, il apparait clairement que les décisions sont prises de manière unilatérale et qu'un minimum de "concertation" transversale apporterait un plus, chose dont on se prive allègrement actuellement.
D'où les critiques acerbes systématiquement envoyées à la concertation laquelle est prête, mais n'est pas utilisée telle qu'elle devrait l'être. Car comme souvent, ce ne sont pas les hommes qui sont défaillants, mais le système.

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
djack
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 57
Localisation : Voir mon avatar
Emploi : la maison en face, et syndicaliste.
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 17:22

dieu11 a écrit:
Bonjour Greg,

-Je crois bien que ce développement a eu lieu si je ne m'abuse. Je sais Greg, que peut être tu tentes de me piéger (ce ne serait pas la première fois, aux cours de quelques uns de nos échanges), c'est du moins ce que je ressens (mais je peux me tromper sur ton compte, ça m'est déjà arrivé Very Happy ) mais voilà en gros ce que j'entends par association :
-Comme le dit le dico, c'est une union de personnes pour un intérêt commun (dans ce cas : la Gendarmerie, son avenir et son personnel et la défense des intérêts commun). A but non lucratif (puisque ce n'est pas un syndicat).
Ces associations, (car pour une meilleure défense des intérêts gendarmique, il vaut mieux qu'il y ait pluralité et ainsi le personnel aura le choix de l'association qui pour lui , sera la mieux qualifiée pour la défense de la Gendarmerie et intérêts divers et très variés. On ne va pas tous les énumérés, mais en gros je pense, je souhaite que ce sont les mêmes que défendent le CFMG, mais avec la bride sur le cou), non obligatoire, devront effectivement vivre, se développer, travailler avec des moyens et elles demanderaient une faible cotisation (participation) pour pourvoir au bon fonctionnement.
-Pour ma part et pour éviter certains conflits, je l'avais déjà dit d'ailleurs, je pense que ces associations devraient être gérées par des retraités, ceux-ci servant de tampons entre l'active, la hiérarchie et l'État. Libre de toute contrainte puisque pouvant fonctionner avec la "liberté d'expression". Tous les débats, les orientations ne seraient prises que par un collège d'active qui déposerait leurs désidératas à l'association dont ils dépendent et ceux-ci seraient porté à l'échelon destinataire par le ou les représentants des associations.
-C'est vrai Greg, tu m'attends au tournant car les syndicats sont également des associations, du moins dans la définition du dico, mais contrairement à eux, les "Associations Gendarmerie",(tout comme les associations sportives ou autres, qui ne sont pas syndicalistes, je pense) n'auraient pas la vocation de déclencher une grève, de manifester sur le parvis de Notre Dame etc. Ce seraient des associations, d'abords consultatives, puis de travail, afin de créer un cahier de doléances et suivre dans le temps les divers problèmes soulevés et transmis aux autorités destinataires, pour voir si ceux-ci ont été réglés.
-Donc, à mon sens il faut bien différencier les termes Associations de défenses, qui privilégient la concertation, les débats d'idées d'actives, dans le calme et Syndicats qui eux emploient souvent la manière dure et qui les arrangent pour exprimer leur mécontentement.Voilà Greg, j'ai été le plus précis possible, sans je te l'avoue, avoir la prétention de détenir la vérité vraie. A mon niveau, je sais que c'est un peu simpliste comme idées mais c'est ainsi que je vois la chose. Bien sûr, des personnes plus aptes que moi pourraient développer et exprimer mieux que moi ce problème qui à l'heur de te taquiner.

Ah oui j'allais oublier. Oui je crois que ces associations seraient plus écoutées, car sans contrainte, je l'ai déjà dis et en toute liberté, car aucune entrave ne les liera aux divers échelons gendarmique ou politique. Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes tes questions, mais je pense avoir été le plus clair possible.

A mon tour de te remercier pour le jugement que tu voudras porter à mon explication de texte, effectivement limite, mais bon, je pense que tu ne t'attendais pas à une thèse, développer par mes soins sur ces deux entités que je juge diamétralement opposées, même si le but est identique. C'est dans la façon d'opérer que ça diverge considérablement à mon sens. Je te dirai que je m'attends à beaucoup de critiques venant de ta part, car nous n'avons pas la même optique et de ce fait ne tomberont jamais d'accord.

Bonjour Dieu 11, je ne voudrais pas flooder ce topic, mais ta caricature du "syndicat" m'interpelle !
ton raccourci est une insulte aux vrais syndicalistes ! Ceux là même qui quelques fois effectivement appellent à manifester!
Il faut que tu saches que un syndicaliste est un représentant du personnel, élu et souvent bien élu (dans la police) par ses pairs !
Je ne sais pas si tu le sais mais tous les 3 ans dans la police lors des élections professionnelles, c’est 90 % des collègues qui se déplacent pour voter !
Les scrutins se terminent partout en France à plus de 85 % de votes exprimés.
Voilà pour la légitimité de ces représentants du personnel.
Ensuite vient le travail, le vrai boulot d’élu !
Ce syndicaliste que tu réduis « a un fouteur de pagaille » il siège dans les commissions, quelles soient conseil de discipline, avancement, action sociale, comité médical, conseil de réforme, CTPD, CHS, etc…………
Ces commissions sont toujours paritaires, souvent les débats sont longs et pénibles nous ne gagnons pas toujours, mais quand les arguments des uns et des autres sont valables nous nous inclinons et respectons les décisions rendues !
Quand nous sommes face à des patrons à la limite de la correction, méprisants et pleins d’arrogance, voulant discuter entres eux et nous zapper de leurs débats nous réagissons de manière agressive comme tu nous décrit supra !
Il faut que tu sache que tout bon syndicaliste retarde toujours, le plus possible le moment de l’affrontement.
Mais il est des fois ou il n’y pas d’autres alternatives, je rajouterais, même si le combat est perdu d’avance, nous le menons !
Pour que l’administration qui est en face de nous sache que si elle recommence, et bien ce sera pareil !
Je terminerais en te disant que le rapport de force est nécessaire, afin que les résultats soient bons pour nos collègues !
Ce sujet me tiens à cœur, tu va peut être trouver mon message agressif mais ce n’est pas du tout mon intention que de t’attaquer.
Tu sais si ce n’est plus toujours le chauffeur du commandant qui passe son grade c’est aussi grâce à nous !


Dernière édition par djack le Lun 18 Avr 2011 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 17:38

Je trouve ce débat particulièrement intéressant et cette dernière intervention de djack très explicite pour démontrer qu'un syndicat ce n'est pas que "foutre la merde".
Une association c'est aussi un syndicat dans la forme sauf qu'elle ne serait pas attachée à un parti politique.
Et s'il faut prononcer le mot syndicat pour arriver à ce que les gendarmes puissent se constituer en association et avoir le droit d'expression, pourquoi pas, allons y !!!.
Tout le monde sait que dans l'armée et en Gendarmerie les syndicats existent puisque les employés civils sont syndiqués et ont le droit de faire grève au risque de paralyser des services entiers. Et ça gêne qui ?
SYNDICAT, ce n'est pas un gros mot comme association, juste une hantise pour ceux qui ont pris l'habitude de traiter le personnel militaire comme de la valetaille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 18:26

djack,
-Je suis ton raisonnement. Je connais pas du tout le fonctionnement de vos syndicats et j'ai peut être été trop généraliste, maladroit également, ignorant sûrement.
Je n'ai pas trouvé ton message agressif, mais tu as simplement et justement rebondi sur une question que tu connais mieux que moi: l'exercice d'un syndicat dans ta fonction de policier.
Il est certain que vos moyens vous ont peut être permis l'établissement de la nouvelle grille indiciaire à votre avantage. C'est là qu'on constate les limites de la non représentation en Gendarmerie puisqu'il n'y a ni syndicat ni association.
Revenir en haut Aller en bas
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles
avatar

Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 19:29

85% de participation aux élections syndicales en PN : c'est le taux de participation aux votes PPM sur ma Cie.

maintenant je pense que la Gie peut sortir grandi de ce nouveau mode de concertation, si elle n'enterre pas le débat dans l'affrontement.
Djack nous décrit les comités paritaires comme un lieu d'affrontement d'idées des Boss contre les exécutants. La culture gendarmerie gagnerait à ce que ce soit les meilleurs idées pour l'Arme qui sortent de ce type de réunion, si un jour nous en avons !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djack
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 57
Localisation : Voir mon avatar
Emploi : la maison en face, et syndicaliste.
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 20:19

du fin fond du froid a écrit:
85% de participation aux élections syndicales en PN : c'est le taux de participation aux votes PPM sur ma Cie.

maintenant je pense que la Gie peut sortir grandi de ce nouveau mode de concertation, si elle n'enterre pas le débat dans l'affrontement.
Djack nous décrit les comités paritaires comme un lieu d'affrontement d'idées des Boss contre les exécutants. La culture gendarmerie gagnerait à ce que ce soit les meilleurs idées pour l'Arme qui sortent de ce type de réunion, si un jour nous en avons !!!

Houlala, là vous partez de loin, le chemin sera long, trés trés long !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: GRILLES INDICIAIRE …. PAS SI SIMPLE    Lun 18 Avr 2011 - 21:48

"""""Je ne sais pas ce qui me met le plus hors de moi quand je lis dans l’Essor que la disparité dans les grilles de salaire des gendarmes et des policiers s’accentue. I C I

le fait en lui-même ?

le déficit de compréhension de la logique mise en place ?

L'absence de concertation, d'explications au moins ? """"""


Publié par Jacky Mestries

http://www.google.fr/url?sa=t&source=blogsearch&cd=4&ved=0CDEQmAEwAw&url=http%3A%2F%2Flagrognegend.blogspot.com%2F2011%2F04%2Fgrilles-indiciaire-pas-si-simple.html&ei=joWsTcSOOcOw8gOH3ci5Ag&usg=AFQjCNF-R7_XXQEQutzntNP3_X_e0ZzDfw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 70
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Lun 18 Avr 2011 - 22:04

Un coup court un coup long, un coup avec l'UNPRG, un coup contre, un coup avec la concertation et la participation actuelle, un coup contre etc...
Bien gentil le tir au mortier mais de temps en temps il faut toucher au but et d'abord savoir qu'elle est la cible......
Avis personnel bien entendu !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
djack
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 438
Age : 57
Localisation : Voir mon avatar
Emploi : la maison en face, et syndicaliste.
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Mer 20 Avr 2011 - 11:02

du fin fond du froid a écrit:
85% de participation aux élections syndicales en PN : c'est le taux de participation aux votes PPM sur ma Cie.

maintenant je pense que la Gie peut sortir grandi de ce nouveau mode de concertation, si elle n'enterre pas le débat dans l'affrontement.
Djack nous décrit les comités paritaires comme un lieu d'affrontement d'idées des Boss contre les exécutants. La culture gendarmerie gagnerait à ce que ce soit les meilleurs idées pour l'Arme qui sortent de ce type de réunion, si un jour nous en avons !!!


Bonjour à tous .
Du fin fond du froid, et si tu voyais le sujet autrement.
Le maintien du service public sécurité de qualité pour tous, défendu par l'ensemble des participants aux réunions.
La défense de l'arme (bien que je ne comprenne pas trop le sens) à la hiérarchie et la défense des interets des collègues par les représentants de ces personnels !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thrarin
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Mer 20 Avr 2011 - 12:48

Ce qui me gêne c'est la comparaison entre les grilles.

En effet, la comparaison est faite entre MDL/C et BIER, puis A/C et B/C....
Il n'y a plus d'adjudant? La police ne possède pas de grade correspondant à celui de Mdl/C. la distinction de sous-brigadier ayant de plus disparue. L'essor travaille sur l'indice et nos syndicats travaillent au niveau de de l'indemnité moyenne. Cela permet de démontrer l'écart qui existe et de procéder à des revendications salariales.

Je rejoins la volaille sur la volonté de chacun d'obtenir plus tout en conservant ses avantages ce qui est tout à fait humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 65
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    Mer 20 Avr 2011 - 13:06

Ben évidemment, chacun prend ce qui l'arrange le mieux !!

mais seuls les indices sont comparables, pas le reste. Alors évidemment, en partant de l'indemnité moyenne, on occulte tout ce qui fait la différence entre PN et Gie.

C'est pas plus compliqué que cela.

Cordialement

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
NOUVELLES GRILLES INDICIAIRES - COMPARAISON GN/PN Alors SATISFAIT ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Archives du forum :: Archives rémunération / grilles indiciaires-
Sauter vers: