Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 15 Avr 2011 - 6:08

Les faits se seraient produits dimanche à Saint-Genest-Malifaux. Le jeune homme, âgé de 17 ans, était suspecté d’avoir commis un cambriolage. C’est pour le faire avouer que le militaire aurait agi de la sorte.



Un gendarme est actuellement suspendu de ses fonctions, pour des violences qu’il aurait exercées à l’encontre d’un jeune homme de 17 ans. Les faits se seraient produits dimanche à Saint-Genest-Malifaux, à deux pas des locaux de la brigade. Le jeune homme aurait été menotté à un arbre par le militaire en question, dans le but de lui faire avouer un cambriolage.


Le groupement de gendarmerie de la Loire n’a pas souhaité s’exprimer sur cette affaire. Mais le procureur de la république de Saint-Etienne, Jean-Daniel Regnauld, a confirmé l’information hier soir.

Tout aurait débuté dimanche matin, lorsqu’un éducateur d’un centre éducatif renforcé s’est présenté, en compagnie du jeune homme, à la brigade de Saint-Genest-Malifaux. L’éducateur avait trouvé dans ses affaires, juste auparavant, des objets ne lui appartenant pas. Tous deux, ainsi que deux autres mineurs, se trouvaient actuellement dans la région dans le cadre d’activités liées au centre.

Le jeune homme aurait avoué à l’éducateur qu’il avait commis un cambriolage sur la commune, la veille. Mais à la gendarmerie, les militaires ne trouvaient aucune plainte correspondant à ses dires. Trois gendarmes seraient alors partis à la recherche de ce fameux cambriolage, en emmenant avec eux le jeune homme. Ils auraient parcouru les rues de la commune dans un véhicule pour lui rafraîchir les idées, mais le jeune homme aurait maintenu ses dénégations.

C’est sur le chemin du retour à la brigade que l’un des gendarmes aurait pris l’initiative de s’arrêter près d’un bois, et de menotter le jeune homme à un arbre, dans le but de le faire avouer.
En revanche, il n’aurait exercé aucune violence physique à son encontre.
Les faits n’auraient duré que quelques minutes, mais le jeune homme n’a pas manqué de le souligner lors de son audition.

Ce qui aurait motivé le placement en garde à vue du gendarme, qui appartiendrait à la brigade de Bourg-Argental (1).

Il a été entendu par la brigade de recherches de Saint-Etienne, et décision a été prise de le suspendre jusqu’à son procès (voir ci-contre).

« Ses états de service étaient jusqu’alors très bons » précise le procureur. Ce qui a surpris d’autant plus ses collègues et sa hiérarchie.

Quant au cambriolage, il a bien eu lieu puisque, dimanche en fin d’après-midi, un habitant de la commune venait déposer plainte pour des objets dérobés dans son local professionnel. Objets correspondant à ceux trouvés dans les affaires du jeune homme…

Celui-ci a toutefois été remis en liberté dans l’attente de son jugement.


(1) Les brigades sont regroupées en communautés le week-end.


Le gendarme « ne parvient pas à expliquer son geste », déclare le procureur de la république, Jean-Daniel Regnauld.

« Mais il est conscient qu’il a commis une faute. Il l’a d’ailleurs lui-même signalé à ses supérieurs dès son retour à la brigade ».

Une faute grave qui ne peut trouver grâce à ses yeux : « Lors du procès, je demanderai qu’il ne puisse plus exercer ses fonctions », annonce le procureur. Car le gendarme est d’ores et déjà convoqué devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne pour « violences sans ITT par personne dépositaire de l’autorité publique ». A la peine prévue par le code pénal (au maximum trois ans de prison et 45 000 euros d’amende) pourrait donc s’ajouter celle d’une fin de carrière prématurée.

En revanche, les deux autres gendarmes qui l’accompagnaient ne seront pas poursuivis. « Ils ont tenté de le raisonner, mais en vain », précise le procureur.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=news&cd=2&ved=0CDcQqQIwAQ&url=http%3A%2F%2Fwww.leprogres.fr%2Floire%2F2011%2F04%2F15%2Fun-gendarme-du-pilat-suspendu-pour-avoir-menotte-un-mineur-a-un-arbre&ei=G7WnTcz_J4_IswbHvZidCA&usg=AFQjCNHZpYTAKaVV3_uM1KjXPctans67aw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 15 Avr 2011 - 22:33

Bonsoir,
Présentés ainsi, les faits ne semblent pas justifier une sanction si lourde et une telle fermeté du Parquet. Peut-être que des propos ou des gestes non précisés constituaient une véritable menace. Sinon, où sont les violences si graves ? Une voie de fait tout au plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vicking
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 17/08/2009

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 15 Avr 2011 - 22:56

Oui, y'a t-il une si grande différence entre l'anneau fiché dans le sol de la brigade et la grosse voix et l'arbre dans le bois et lamême grosse voix?
Enfin, il manque peut-être quelques bouts de puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gibolin
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 117
Age : 51
Localisation : ain
Emploi : ex vache à lait
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 15 Avr 2011 - 22:58

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Présentés ainsi, les faits ne semblent pas justifier une sanction si lourde et une telle fermeté du Parquet. Peut-être que des propos ou des gestes non précisés constituaient une véritable menace. Sinon, où sont les violences si graves ? Une voie de fait tout au plus.

si c'était le delinquant qui avait ligoté le gendarme il se serait passé quoi ?
"C'est pas bien Pitchounou, tu ne recommenceras pas hein !! "
personnellement je trouve ça plutôt sympa la petite garde à vue bucolique en ces jours ensoleillés Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RICO21
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : DIJON PLAGE
Emploi : GM FOR EVER
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 15 Avr 2011 - 23:36

A force de tomber sur des jeunes petits cons , on finis par faire des betises. Courage on ne sait jamais!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Sam 16 Avr 2011 - 0:53

MARSOUIN 26 a écrit:
« Lors du procès, je demanderai qu’il ne puisse plus exercer ses fonctions »
Pourquoi parler de procès si l'affaire semble entendue ???

Il n'y a pas un truc comme la "présomption d'innocence" ou quelque chose comme ça ???

Rolling Eyes

""" La présomption d'innocence, telle qu'entendue actuellement dans la plupart des pays d'Europe, se fonde sur l'article 11 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 de l'ONU qui la formule de la façon suivante :

« Article 11. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis. »

Outre la présomption d'innocence, le premier alinéa fonde les droits de la défense. Le deuxième alinéa fonde le principe de légalité des délits et des peines. Le droit canadien formule cette définition de façon explicite dans son Code criminel et dans sa Charte canadienne des droits et libertés :

« Tout inculpé a le droit d’être présumé innocent tant qu’il n’est pas déclaré coupable, conformément à la loi, par un tribunal indépendant et impartial à l’issue d’un procès public et équitable. »

Conséquences pratiques


Qu'elle ait lieu à l'audience ou lors d'une procédure séparée, l'application de la présomption d'innocence suppose une instruction. Au cours de cette procédure, on examine les faits à charge et à décharge et l'on confronte les preuves réunies par les deux parties. Cette instruction peut s'achever par une ordonnance de non-lieu. La publicité donnée à l'accusation sans contre-partie dans les organes de presse imprimés ou audiovisuels est alors considérée comme une diffamation sauf publication d'une information concernant le non-lieu. En France, cette publication est prévue par la loi du 4 janvier 1993 ; le juge d'instruction ou la chambre d'accusation sont à même d'en préciser les termes.

En France, l'article 9-1 du code civil décrit la présomption d'innocence assortie de la possible réparation de ses atteintes :

« Chacun a droit au respect de la présomption d'innocence. Lorsqu'une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme étant coupable de faits faisant l'objet d'une enquête ou d'une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, ordonner l'insertion d'une rectification ou la diffusion d'un communiqué aux fins de faire cesser l'atteinte à la présomption d'innocence, sans préjudice d'une action en réparation des dommages subis et des autres mesures qui peuvent être prescrites en application du nouveau code de procédure pénale et ce, aux frais de la personne physique ou morale, responsable de l'atteinte à la présomption d'innocence. »

L'atteinte aux droits de la défense comme l'atteinte à la présomption d'innocence sont sanctionnées par la loi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9somption_d%27innocence

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Loire : le gendarme qui avait menotté un mineur lâché par sa hiérarchie    Sam 16 Avr 2011 - 6:25

La direction de la Gendarmerie se désolidarise du militaire qui avait menotté un mineur de 17 ans à un arbre, dimanche. Les réactions des citoyens sont partagées, mais la possibilité de sa révocation est jugée excessive.

Le gendarme de Bourg Argental qui a menotté un jeune homme à un arbre pour le faire avouer, dimanche à Saint-Genest-Malifaux, doit se sentir bien seul aujourd’hui. Le procureur de la république de Saint-Etienne avait déjà annoncé qu’il demanderait sa révocation lors de son procès (voir nos éditions d’hier).

Quelques heures plus tard, c’est sa hiérarchie qui s’est désolidarisée de lui de façon officielle, par le biais d’un communiqué envoyé aux médias. Communiqué qui rappelle que « dans le cadre d’une enquête judiciaire sur la commune de Saint-Genest-Malifaux, un gendarme a attaché un jeune homme à un arbre pendant quelques minutes dans le but d’obtenir plus d’informations ». Il rappelle aussi que « le militaire concerné par ces faits a été immédiatement suspendu de ses fonctions par le directeur général de la gendarmerie nationale ». Mais surtout, il conclut par ces mots : « La gendarmerie ne se reconnaît pas dans ce type de comportement qui est inadmissible. Au service de tous, elle est particulièrement attachée au respect des droits de nos concitoyens ».

Le militaire suspendu appartient à la brigade de Bourg-Argental. Agé de 38 ans, il est entré dans la gendarmerie en 2005 et avait jusqu’alors d’excellents états de service. Il a contacté M e André Buffard, ténor du barreau stéphanois, pour défendre ses intérêts. Contacté, celui-ci nous a dit « attendre de prendre connaissance du dossier dans le détail » avant de s’exprimer sur cette affaire.

Pour l’heure, le soutien au gendarme provient essentiellement de certains citoyens, dont beaucoup ont réagi hier sur notre site internet (voir ci-dessous). Les réactions sont partagées, entre condamnation et compréhension de cet acte pas banal. Mais, de manière générale, la sanction qui se profile (la révocation, donc) leur semble disproportionnée par rapport à la gravité des faits.

Le meilleur soutien provient sans doute de la victime du cambriolage, indirectement à l’origine de l’affaire. Elle aussi s’est exprimée sur notre site : « Porte fracturée, tiroirs et placards vidés, ordinateurs et appareils numériques volés, cartable éventré, désordre général dans mon cabinet… Je ne porte aucun jugement sur les actes de ce gendarme, mais je souhaite à tous ceux qui soutiennent les voyous de vivre la même aventure que la mienne. C’est d’une bonne paire de baffes qu’avait besoin ce jeune homme ! ».

La victime félicite non seulement « la gendarmerie pour l’efficacité de son enquête » (tous ses biens, d’une valeur de 5 000 euros, lui ont été restitués), mais aussi l’éducateur qui a ramené le jeune homme à la brigade : « Je l’ai croisé : admirable ».

Rappelons que le gendarme est suspendu jusqu’à son procès pour « violences sans ITT par personne dépositaire de l’autorité publique », qui devrait se tenir au mois de juin.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=news&cd=2&ved=0CDYQqQIwAQ&url=http%3A%2F%2Fwww.leprogres.fr%2Frhone%2F2011%2F04%2F16%2Floire-le-gendarme-qui-avait-menotte-un-mineur-lache-par-sa-hierarchie&ei=ZAupTayBE4OMswa-p_2NCA&usg=AFQjCNHfvi5o90H618v2wvpIkHM3rdZt3Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Lun 18 Avr 2011 - 3:17

Rappelez-moi, il n'y a pas quelques magistrats qui ont incarcéré un peu trop vite des innocents et qui sont toujours en fonction malgré des négligences avérées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hans87
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1587
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Lun 18 Avr 2011 - 10:11

L'emploi du gaz lacrymogène est semble t il moins pénalisant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIPM
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2042
Age : 61
Localisation : Lyon
Emploi : testeur harley davidson
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Lun 18 Avr 2011 - 10:26

il me semblait que les membres des forces de l'ordre savaient dans quel monde ils évoluaient de nos jours.....c'est fini "la peur du gendarme", un gendarme qui fait peur est certainement à la limite de commettre un délit de nos jours.................vive la retraite


titanic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Lun 18 Avr 2011 - 10:26

Effectivement comme dit plus haut , se méfier des écrits des journaleux " attaché pour le faire avouer " , ça ne veut rien dire...

Disons que:

"""" le gendarme ne disposant pas de dsispositif spécifique sur le terrain pour immobiliser l'auteur présumé , a utilisé un arbre pour avoir les mains libres et effectuer des recherches. Il est effectivement difficile de trimballer un radiateur , la geuse de fonde ou l'anneau fixé dans le mur , utilisé habituellement pour eviter les évasions des Gazrdés à vue dans les locaux. Cette mesure n'avait aucune intention vexatoire , c'était une simple mesure visant a éviter l'évasion de l'auteur présumé. """

Volià ce que l'on devrait lire.....................
Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Lun 18 Avr 2011 - 11:07

GENDSTAS a écrit:
Rappelez-moi, il n'y a pas quelques magistrats qui ont incarcéré un peu trop vite des innocents et qui sont toujours en fonction malgré des négligences avérées ?
A première vue, il y a comme une "échelle des erreurs autorisées" et plus tu es bas dans la hiérarchie, moins on te fait de cadeau...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
talep
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Un gendarme suspendu.   Lun 18 Avr 2011 - 11:36

Le gros problèmes, c'est que les grattes papier qui proposent ou prennent les sanctions n'ont, souvent, au cours de leur carrière, jamais fait de procédure.

Je suis certain que si l'on fouillait le vécu de certains officiers on ne trouverait aucune trace de leur activité dans le domaine judiciaire. A partir de ce moment, c'est facile, depuis un bureau, de critiquer l'action de l'enquêteur qui, chaque jour, est confronté aux voyous.

Avoir menotté, un cours instant à un arbre un jeune cambrioleur afin de le faire craquer au plan psychologique pour qu'il donne des précisions n'est pas un drame, c'est même une méthode douce par rapport à d'autres pays.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mar 19 Avr 2011 - 3:41

Bonsoir Talep,
Je me permets de répondre pour avoir été enquêteur comme gendarme et gradé ayant remplis quelques pages de registres de GàV. Ensuite, comme officier, j'ai joué mon rôle s'est à dire d'organiser et coordonner l'action des unités, contrôler et assister. Je me suis bien garder de reprendre "la batteuse" même si souvent les doigts me démangeaient. Cela faisait parfois enrager certains de mes OPJ car ayant gardé un recul suffisant, il m'arrivait régulièrement de soulever le lièvre qui n'avait pas été vu ou de rattraper des erreurs. Cela n'a rien d'anormal, l'enquêteur qui est pris par la garde à vue, la perquisition et la surveillance d'un voyou conserve rarement toute sa lucidité pour percevoir un détail en apparence anodin après des heures et des heures de boulot.
Certaines affaires criminelles ont été solutionnées grâce aux opérations et vérifications que j'ai commandé, parfois contre l'avis de mes enquêteurs, mais ensuite je leur ai toujours laissé la place, ne signant les procédures que s'il y avait le risque de prendre des coups.
En revanche, la phase opérationnelle des opérations de P.J. se faisant toujours sous mon commandement. Une fois les arrestations opérées, les enquêteurs se mettaient au travail.

Alors chacun à sa place. Un officier qui n'a jamais été enquêteur n'a pas vocation ni pour mission de faire des enquêtes. Son rôle c'est d'organiser, de commander et contrôler, de solliciter les moyens ou les renforts pas de passer les menottes.
Je suis persuadé que la plupart des "gros fiasco" judiciaires de ces dernières années trouvent une bonne part de leur origine dans la confusion des rôles, le chef des enquêteurs se croyant l'enquêteur en chef.

Quant au menottage sylvestre, c'est plutôt bucolique. Je crains cependant qu'il n'y ait eu quelques propos "assez violents" pour que l'intéressé lui-même reconnaisse avoir commis une faute. Maintenant, selon le contexte réel, le procureur devra tout de même démontrer la gravité des faits justifiant une radiation des cadres. Interroger un individu en pleine nature n'est pas interdit par le code de procédure pénale, surtout lorsque les enquêteurs sont à la recherche du lieu du délit.

N'oublions pas que Saint Louis rendait la justice sous un chêne...
(je laisse le soin à d'autres d'exploiter la perche tendue vers André Santini)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 371
Localisation : Centre
Emploi : En activité
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mar 19 Avr 2011 - 11:43

Ne dit-on pas : " où il y a du "chêne", ya pas d'plaisir ! " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katatonia57
PPM, Référent, Conseiller
PPM, Référent, Conseiller


Nombre de messages : 1070
Age : 43
Localisation : Chateau-Salins (57) - Pas de commerces, pas de loisirs, pas d'emmerdes
Emploi : CB à l'insu de son plein gré
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mar 19 Avr 2011 - 12:16

Personne pour faire un calembour sur le chêne et les éventuels glands qu'on peut trouver en dessous ?

(pas envie de m'y coller, fatigué ce matin...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick leborgne
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 565
Age : 66
Localisation : rennes
Emploi : fonctionnaire territorial - rennes
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mar 19 Avr 2011 - 12:25

Une fois de plus un délinquant gagne face aux forces de l'ordre.

C'est tout que m'inspire cette affaire.

Le gedarme passera rapidement en jugement, quant au branleur la justice prendra on temps et le renverra en foyer faire du cheval ou des promenades bucoliques au clair de lune.

Bon courage à votre collègue

Il ne faut pas le laisser tomber.

(je ne suis pas un répressif dans l'âme, bien au contraire, et encore moins un sécuraitaire, mais là ....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.capagauche35.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mar 19 Avr 2011 - 18:30

Je conseille au gendarme de faire valoir " son droit au silence " ( d'un autre côté , on a l'habitude ).....
Revenir en haut Aller en bas
ratel
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mer 20 Avr 2011 - 14:24

La question est pourquoi en arrive-t-on la ?????

Ceux du terrain peuvent arriver à comprendre avec la pression du résultat, la surchage du travail etc...
Mais la hierachie l'a déjà lachée, j'aurais été supris du contraire, elle soutient quant il n'y a plus aucun risque.
on pourrait attribuer cette maxime à nos supérieurs, elle leur convient "bon militaire mais craint la poudre".

Tout mon soutien, qui est peu de chose, on ne pense même pas aux conséquences collatérales (famille, professionnelle etc) de la mesure déjà jugée.

Le PR est sur cette affaire très rapide et virulent. Qu'en est-il du gentil petit délinquant "récidiviste" qui pour une fois, a eu du répondant en face de lui ??
Ah oui, un stage en bord de mer pour les prochaines vacances, il y a des touristes plein aux as à détrousser, sans grand risque. Il doit bien rire.

Le point de non retour est déjà largement atteint, mais comme nous sommes des moutons ce n'est pas demain que nous serons écoutés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chabal
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1101
Age : 59
Localisation : RHONE ALPES
Emploi : retraité gie actif
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mer 20 Avr 2011 - 19:25

Tout mon soutien au gendarme mis en cause. L'excès doit peut-être, être sanctionné, mais une révocation je crois rêver. J'ai l'impression qu'il s'agit d'une affaire déjà jugée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain CADORET (GAZOMOUL)
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 634
Age : 61
Localisation : 22
Emploi : retraité depuis le 3 janvier 2012
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mer 20 Avr 2011 - 19:39

Soutien également à notre camarade, on a vu pire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mer 20 Avr 2011 - 19:48

-C'est à cause des écolos. Défense de l'environnement. Les arbres en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Mer 20 Avr 2011 - 22:36

J'ai plaqué mon chêne
Comme un saligaud
Mon copain le chêne
Mon alter ego
On était du même bois
Un peu rustique un peu brut
Dont on fait n'importe quoi
Sauf naturell'ment les flûtes
J'ai maint'nant des frênes
Des arbres de Judée
Tous de bonne graine
De haute futaie
Mais toi, tu manques à l'appel
Ma vieille branche de campagne
Mon seul arbre de Noël
Mon mât de cocagne

(Refrain)
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
M'éloigner de mon arbre
Auprès de mon arbre
Je vivais heureux
J'aurais jamais dû
Le quitter des yeux

Revenir en haut Aller en bas
Gregthegrizzly
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 10522
Age : 43
Localisation : Au pays des crocodiles...
Emploi : CDI (ne pas lire complètement dépourvu d'intérêt)
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Jeu 21 Avr 2011 - 0:26

Ouais c'est bien d'en rire...
Reste qu'un collègue fait face à une situation peu enviable et que la cohésion s'affiche clairement...

_________________

La différence entre le politicien et l'homme d'Etat est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération.
James Freeman Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Forum-Gendarmes-Citoyens/61967855
SIPM
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2042
Age : 61
Localisation : Lyon
Emploi : testeur harley davidson
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Jeu 21 Avr 2011 - 7:14

dans ce centre de délinquants il y a des bons....QUE NOUS ENVOYONS AU VERT....

Juste avant ma retraite (3 mois) un multi récidiviste de 15 ans avait quitté le même type d'établissement situé sur ma commune limitrophe d'emploi ( périf Lyon) pour rejoindre le centre objet de l'affaire actuelle au volant d'une voiture volée. Bon joueur il avait fait une arrivée triomphale et avait déclaré lui même le vol aux éducateurs.....reste qu'un changement d'établissement d'un mineur délinquant devrait se faire sous accompagnement d'un éducateur et non d'un seul billet de car en poche....................

Le gendarme devait en avoir raz le bol d'avoir en permanence des jeunes banlieusards pollueurs de la vie sociale d'un village rural au coeur du parc du pilat où il fait bon vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Jeu 21 Avr 2011 - 10:14

@ GREG......

Cette petite chanson etait à destination du délinquant bien sûr , je pense que j'ai affiché mon opinion sur l'utilité d'avoir attaché ce gugusse à un arbre plus haut.... et bien sûr aussi que je suis du côté du gendarme , faut pas pousser ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 22 Avr 2011 - 9:46

Je soutiens notre camarade dans cette épreuve...

Il semblerait qu'il soit plus facile à un Magistrat de s'en prendre à un Gendarmes, que de parvenir à de justes sanctions pour les "vrais" délinquants.

Enraciné en Berry, je peux vous dire que son climat est bien comme récemment décrit dans l'un des volets de ce forum...

Revenir en haut Aller en bas
FLECHE D ARGENT
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 135
Age : 62
Localisation : vendee pres de la mer
Emploi : retraité ex cbMO
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 22 Avr 2011 - 10:38

Lorsque je lis ce blog , cela me fait sortir de mes gonds.

Ici un gendarme est mis au pilori et risque d'être radio sur injonction d un Procureur de la République qui ne respecte pas la loi (et la présomption d'innocence). Perso je n'attendrais pas le jugement pour le poursuivre et lui faire payer ses excés de paroles. N'a-t-il pas jeté le gendarme en pature à la populace. Bravo Mr le Procureur je ne pensais pas qu'on puisse de nos jours en arriver là de la part du représentant le plus heut du parquet.

A ce que je sache ce "pauvre petit" n'a été que menotté à un arbre. Il n'a pas été frappé, torturé ect à ce que je sache.

Par contre ce petit " sa.....T a su s'en plaindre bien qu'il ait tout saccagé et dérobé des objets retrouvés dans sa chambre.

A contrario un tribunal vient de condamner deux individus à deux ans de prison avec sursis pour tentative d'homicide. A la lecture des éléments, l'un ce n'est pas une tentative d'homicide mais bien une tentative de meutre ( préméditation car il est allé chercher un fusil et a tirer sur les gendarmes).

Il me semble qu'il y a disparité dans le traitement de ces deux affaires. D'un coté pour le menotté, il n'y a qu'éventuellement des voies de faits, alors que de l'autre, l'objectif initial des deux auteurs ( hé oui ils ont été jugés rfesponsables) étaient bien de tuer les deux gendarmes.

Je ne dis pas qu'il faut soutenir l'inadmissible mais que le pauvre délinquant soit attaché à un abre, un anneau à la BT ou au plot en béton, qu'elle différence. Même s'il mérite de se faire remonter les bretelles, cela ne doit en aucune mesure justifier une radiation comme vous le demandez Mr le Procureur.

Mettez vous donc à la place de ce gendarme fatigué, sous pression constante de sa hiérarchie , des magistrats, et de toutes les autres autorités, plus faire l'assistante sociale, l'éducateur, j'en passe et des meilleurs sans aucune reconnaissance d'aucune part. Il continue à faire son travail avec abnégation très souvent au risque de sa vie personnelle. Je ne parle même pas de sa vie de famille.

Et vous voudriez juger quelqu'un sans lui faire bénéficier des mêmes droits que le citoyen moyen, alors je vous le dis HAUT ET FORT, respecter la loi aussi bien que lui et tous les autres militaires de la gendarmerie le font tout au long de leur carrière, sans se preoccuper de la leur au bénéfice d'une société qui lui " cra..e" dessus au moindre écart.

J'ai eu la chance dans ma carrière de voir des magistrats en avoir. Je me souviens d'une expérience personnelle où un mis en cause s'était plaind d'avoir été malmené et où le procureur lui même s'était levé et avait administré une BAFFE magistrale à l'intéressé et lui avait déclare "vous êtes sur que les gendarmes vous ont frappés". La réponse immédiate fut non.

Je suis d'accord avec vous, ce n'est peut être pas une manière d'agir, mais au moins elle a rétabli la vérité.

Je m'insurgerai toujours contre le non respect de la loi , notamment celle la présomption d'innocence surtout par un magistrat. De tel effet de manche ne sont pas admissibles de la par d'un magistrat et encore moins d'un Procureur de la République, ceci sans aucune animosité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
z
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Ven 22 Avr 2011 - 22:33

il y a quelques années, un procureur a volé la carte bancaire d une autre personne lors d un congrès sur la déontologie de la justice, et oui !!!! cette personne à été sanctionnée bien sur , mais combien d années plus tard , je crois deux ou trois ans, le temps de trouver une bonne place , quant à ce général qui collectionnait les photos pédophiles , il n'était plus en activité mais a été sanctionné par sa radiation de la deuxième section !!!!! , et quant à son jugement obligation de soins !!!!!!
quand à ce malheureux sous off , la porte direct sans aucune chance , et dans quelles conditions se sont déroulés les faits ....il vaut mieux arroser les citoyens à la lacry !!! dont d ailleurs nous n avons plus de nouvelles de cette affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 66
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   Sam 23 Avr 2011 - 0:38

Bonsoir,
Il y a une vingtaine d'années, commandant de P.Mo, un de mes motocyclistes m'a rendu compte qu'il avait eu un accrochage sévère avec un contrevenant qui était à deux doigts d'en venir aux mains. Il s'agissait d'un magistrat de la cour d'Appel qui a menacé le militaire de donner suite à cette affaire ! Etant sûr du sérieux et de la maîtrise habituelle de mon gendarme, j'ai appelé le procureur général pour tenter d'amortir le choc. Je n'ai même pas eu à donner d'explications, le procureur général m'a dit que cela ne le surprenait pas de la part de cet imbécile qui avait été mis au vert à la cour d'Appel après avoir frappé des avocats dans son bureau...
Bon, il est vrai que je connais beaucoup de gendarmes qui auraient aimé en faire autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un gendarme du Pilat suspendu pour avoir menotté un mineur à un arbre‎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: