Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Jeu 7 Avr 2011 - 7:29

Il s'est fait rouer de coups par un adepte des arts martiaux. Sa collègue, gardien stagiaire, n'a rien pu faire d'autre que de prévenir la police nationale

Il était près de 22 heures samedi, lorsque, lors d'une patrouille, un policier municipal et sa jeune collègue - gardienne stagiaire - repèrent un cycliste, boulevard Maréchal-Juin. Lui, sur le trottoir, elle dans la voiture. Et ce dernier n'a pas de lumière. Ni rien d'autre d'ailleurs, comme des bandes réfléchissantes, lui permettant de circuler en toute sécurité la nuit.

Il est 22 heures passées donc, lorsqu'ils décident de se mettre à sa hauteur pour lui dire de faire attention, lui faire remarquer qu'il n'est pas visible par les voitures... Mais ils ont à peine le temps de se positionner à sa hauteur, qu'il se met à les invectiver copieusement.

L'agression verbale va vite dégénérer, lorsque le policier municipal demande au cycliste de descendre de son vélo.

« Je vais te tuer »

Ce dernier s'exécute non sans décocher une droite au représentant des forces de l'ordre.

Puis, les coups deviennent plus violents. Le policier tente de se défendre mais l'agresseur est grand et pratique la boxe thaï.

La stagiaire impuissante, car elle n'est pas armée, tente comme elle le peut de retenir le bras du fou furieux. Mais elle se fait renvoyer dans les cordes. Son collègue est à terre, assommé. Des voitures s'arrêtent pour regarder la scène. Personne ne descend pour porter secours au policier municipal qui tente avec sang-froid de protéger son arme de service que son attaquant essaie de prendre. A plusieurs reprises, l'agresseur le menacera : « Je vais te tuer. »

C'est un motard qui le premier va tenter d'empêcher le massacre, vite rejoint par une patrouille de la BAC et une autre de la police nationale, appelées par la gardienne stagiaire. Huit à dix personnes qui réussiront non sans mal à maîtriser l'assaillant adepte des arts martiaux.

La collègue de la victime est choquée, elle aussi en arrêt de travail depuis l'incident.

Mais, choquée, elle n'est pas la seule à l'être au sein de la PM cagnoise. Le ras-le-bol de certains se fait sentir.

Bien sûr, ils parlent sous couvert d'anonymat : « C'est inadmissible que pour une patrouille de nuit un titulaire soit accompagné d'une stagiaire pas armée. Il faut deux titulaires la nuit ! Car on peut tomber sur tout et n'importe quoi, la preuve ! »

Un autre ajoute : « Pire, ils ont renvoyé le lendemain soir, une patrouille de nuit encore avec un titulaire et une stagiaire ! » Et la polémique enfle encore. « Ils ne recrutent que des ASVP à Cagnes, parce que même si c'est officieux leur politique est celle du chiffre et du stationnement. Ça ne se dit pas ouvertement mais nous avons tous la pression. »

Quant au président national du syndicat des polices municipales, Frédéric Foncel, il est furax : « Une policière stagiaire nue comme un verre de lampe n'a rien à faire sur la voie publique. »

Et d'ajouter : « Certains maires font n'importe quoi pour gagner du temps. On met les agents sur le terrain le plus rapidement possible pour mettre du bleu ! C'est de la police électoraliste, ça. »

Le président du SNPM martèle : « Et là, elle n'a pas pu aider son collègue qui était dans une situation délicate puisqu'elle n'était pas armée. Ceci démontre ce que l'on dénonce depuis toujours : le manque d'effectifs. »

Puis il assène : « J'appelle cela faire du bluff sur la voie publique. »

De nombreuses contusions au visage

L'agresseur a écopé d'une simple COPDJ, le 8 septembre. Il est venu en début de semaine présenter ses excuses dans les locaux de la police municipale.

Le policier tabassé, souffre de son côté de nombreuses contusions au visage. Il a une dent cassée et a obtenu deux jours d'ITT.

Au cabinet du maire, on précise que la Ville a porté plainte contre l'agresseur. Et que bien sûr tout est en règle. Alain Lucas explique : « C'est la loi de 1999 qui autorise que des agents de police municipale selon les circonstances et nominativement puissent être autorisés à être armés par le préfet sur la demande motivée du maire. Mais ce n'est pas une obligation. »

http://www.nicematin.com/article/cagnes-sur-mer/un-policier-municipal-tabasse-en-pleine-rue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malinois
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Jeu 7 Avr 2011 - 8:23

MARSOUIN 26 a écrit:
L'agresseur a écopé d'une simple COPDJ, le 8 septembre. Il est venu en début de semaine présenter ses excuses dans les locaux de la police municipale.
je suis mdr ptdr (comme disent les jeunes) lorsque je lis cela aux usa pour la même chose tu te ramasses 2 ans de tôle quoique.... peut être pas car ils n'osent pas à s'attaquer à un policier dans la rue sachant qu'ils risquent gros voire très très gros.
Vive la République, vive la France à qui le tour la prochaine fois, un gend, un PN, un PM Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bilboquet
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1699
Age : 59
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Jeu 7 Avr 2011 - 9:12

Chez nous ça nous arrivera pas. On a reçu une formation IP, et baton de protection donc les gars n'ont qu'à bien se tenir car on est formé pour ...
Pauvre France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel78
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Jeu 7 Avr 2011 - 21:05

ça soulève quand même aussi une question de fond, sans être médisant: la formation des policiers municipaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bilboquet
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1699
Age : 59
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Ven 8 Avr 2011 - 10:35

Que veux tu faire devant un gars qui pratique un sport de combat et qui a la haine. Tu t'en prends une on va te reprocher vu que tu as une formation IP.
Tu en donnes une, HAï HAï H Aï
Sans utilser l'arme. une bonne bombe lacry et pas de soucis je pense. On est quand même en 2011, il existe bien des moyens de neutralisation.
Bien sur, j'oubliais, on a une formation Tazer.
P...in, on en a des formations quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vrp.cops
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 9 Avr 2011 - 10:34

Je viens répondre à ces messages puisque je suis de cette PM où s'est déroulée l'action.
Pour info je suis un ancien GD, donc je connais les deux camps ! (PM/GD)

Pour l'histoire, tout s'est déroulé comme il l'a été précisé dans le nice matin (http://www.nicematin.com/article/faits-divers/cagnes-un-policier-municipal-tabasse-en-pleine-rue).

..... le problème c'est que l'agent agressé était en patrouille avec une jeune stagiaire qui n'avait aucun moyen de protection (comme je l'ai lu, si elle avait était dotée d'une bombe lacry elle aurait permis au collègue d'avoir deux secondes de répis).

Concernant l'entrainement en PM au jour d'aujourd'hui il est comme en gendarmerie (je dis "comme" .... mais lisez la suite) .... ce que je veux dire c'est qu'à l'issue d'une formation initiale l'agent dépend ensuite de sa collectivité qui selon son humeur permet aux agents de se former au sein de leur collectivité (rare !) ..... ensuite c'est comme tout bon GD qui est en BT, je sais de quoi je parle, il n'y a plus d'entrainement (en tout cas de self défense) ... je ne parle pas de tir, ni de séance de foot à l'issue de l'entretient des véhicules le lundi matin !!!

.... à un moment le collègue tenait son arme pour éviter que l'autre connard ne lui prenne et pendant qu'il s'en prenait plein la gueule il réfléchissait à son cadre légal ! .... alors de grâce ne parlons pas de professionnalisme car la démonstration est faite !

Encore une fois merci à ce motard civil qui s'est arrêté, que j'ai remercié en plus de mon collègue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pmcsm.keuf.net
Christi@n
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1018
Age : 47
Localisation : Midi-Pyrénées
Date d'inscription : 15/11/2009

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 9 Avr 2011 - 12:45

Prompt rétablissement au Policier Municipal et courage à cette petite qui a du se sentir bien impuissante sur le coup.

Quand à la COPJ pour le mois de septembre ... Ca méritait bien une CI tout ça !!!!!

Raz le bol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SIPM
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2042
Age : 61
Localisation : Lyon
Emploi : testeur harley davidson
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Lun 11 Avr 2011 - 10:37

michel78 a écrit:
ça soulève quand même aussi une question de fond, sans être médisant: la formation des policiers municipaux

pas du tout. Notre formation est obligatoire et avec deux stages par an. Ce qui est différent c'est que nos stagiaires n'ont pas de droit a possédé durant 1 an le moindre armement........donc une simple l'acrimo ou matraque. Rien à voir avec la formation que nous avons avec le tonfa, le 38 spécial et pour certains les stages de self défense.

N'oublions pas que pour "sauver politiquement " le tazer, nous en avons payé le prix nous les"municipaux". Dans le cas présent la stagiaire a néanmoins donner immédiatement l'alerte...elle aurait néanmoins pu donner un coup de téléphone...à l'agresseur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vrp.cops
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 18:06


Résultat du jugement rendu au TGI GRASSE ce matin à l'encontre de XXXX... (victime Philippe C.. et Céline C...)

Prévenu: 1 an de prison avec sursis

Philippe C: 800 euros de dommages et intérêts
Céline C: 300 euros de dommages et intérêts
Mairie (partie civile): 3300 euros de dommages et intérêts

Il sera sans doute fait appel du jugement...

Il est navrant que la vidéo des faits n'ait pas été consultée par le ministère public..


En gros pour une tentative d'homicide sur un agent de la force publique çà coute 4400 euro !
OOOuuaahhhhh ! C'est les soldes ou quoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pmcsm.keuf.net
Pulsar
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 13
Localisation : Au Nord de Guéret.
Emploi : Studieux et informatisé
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 20:45

800 euros pour la victime , 3300 pour le maire ! Il y a un truc là mais je ne sais pas quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 20:56

ben , pendant ce temps là le maire il a payé deux employés municipaux en arrêt madie , faut qu'il se refasse..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C


Nombre de messages : 5419
Age : 64
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 21:02

C'est pas le Maire qui touche, mais la MAIRIE, lisez bien !!

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pulsar
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 13
Localisation : Au Nord de Guéret.
Emploi : Studieux et informatisé
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 21:46

Christian a écrit:
C'est pas le Maire qui touche, mais la MAIRIE, lisez bien !!

Oui oui ! Suis ballot Embarassed Excusez chef.








De toutes façons, le Maire, qu'il soit de Sarcelles ou de Paris, il touche ce qu'il veut Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
excelsior
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2441
Localisation : 7.7
Emploi : retraité, citoyen du monde , européen , FRANCAIS AVANT TOUT , francilien, seine et marnais Briard pure race.....enquiquineur public et traqueur de cassoss
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 17 Sep 2011 - 23:56

le maire en tant que personne morale......Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlock
1 étoile
1 étoile


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Ven 23 Sep 2011 - 11:35

Question : Skeuwa une "COPDJ" ?

Ca me paraît assez grave comme délit au vu des faits que vous narrez. Surtout que les coups d'un boxeurs sont à mille lieux des coups "normaux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hawkins
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 464
Localisation : FL10
Emploi : Petit parmi les grands
Date d'inscription : 25/05/2011

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Ven 23 Sep 2011 - 11:41

Harlock a écrit:
Question : Skeuwa une "COPDJ" ?

Une COPJ s'est une convocation devant le tribunal correctionnel. En attendant, il est libre (de recommancer ?) jusqu'à la date de comparution.

Un peu plus haut on parle aussi de CI, comparution immédiate devant le procureur, qui bien souvent se solde par une incarcération jusqu'au procès. Personnellement, j'aurai préféré la deuxième solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
euskadi
1er flocon
1er flocon


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Sam 24 Sep 2011 - 21:25

Bonsoir, Bonjour selon,

N'étant qu'un citoyen basique, avec aucune attche gendarme ou police, n'écoutant aucune information ou presque afin de garder sa bonne humeur, ayant écrit plusieurs messages sur ce site ayant soulevé quelques commentaires.

L'on ma relaté dernièrement 3 suicides de policiers en région parisienne, le déplorant quelles qu'en soient les causes, je me suis dit : "J'irais voir sur le forum Gendarmes et Citoyens les diverses raison invoquées."

Autant prendre les infos à la source.

Puis en parcourant ce sous forum sur lequel j'écris ce soir, j'apprends des multiples agressions envers les forces de l'ordre telles qu'elles soient. Une question me vient en suivant à l'esprit.

Que fais la magistrature ?

A vous lire,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fresh
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Dim 25 Sep 2011 - 14:30

pas grand chose copain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cougar89
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 555
Age : 42
Localisation : ex-moblo muté chez les cassos
Emploi : taxi, garde du corps, employé de la DDE, vigil, assistante social et plus si affinité.
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Dim 25 Sep 2011 - 14:49

euskadi a écrit:

Puis en parcourant ce sous forum sur lequel j'écris ce soir, j'apprends des multiples agressions envers les forces de l'ordre telles qu'elles soient. Une question me vient en suivant à l'esprit.

Que fais la magistrature ?


Ces agressions ne datent pas d'hier et ne feront qu'empirer compte-tenu des sanctions prises à l'encontre des auteurs.
Que fait la magistrature?? Eh bien si ça se passe un week-end, tu te feras engueuler si tu appelles pendant les courses ou le tennis du magistrat. Par chez nous il n'y a quasiment jamais de comparution immédiate le week-end (faut pas les déranger, ils sont comme nous: d'astreinte non???) donc prolongation et présentation le lundi et la plupart du temps c'est COPJ car prisons pleines.
Au lieu de construire des logements sociaux civils on ferait mieux de construire des logements sociaux de justice (à savoir des prisons). Et à partir de là, on pourra appliquer les vraies sanctions, plus sévères et on pourra les combler les prisons.........
Y a pas d'argent donc pas de moyens donc pas de sanctions CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1016
Age : 68
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Lun 26 Sep 2011 - 12:09

Que fait la magistrature? Avec les moyens qu'on (ne) lui donne (pas), elle fait ce qu'elle peut, c'est à dire pas grand chose. Une réforme géniale , prise en application d'une décision du Conseil Constitionnel, lui a donné le charge de l'homologation et du renouvellement des placements d'office (P.O.) en hôpital psychiatrique, parce qu'il s'agit d'un problème de libertés publiques, et que le juge judiciaire est gardien constitutionnel des libertés publiques. Heureux héritiers : les JLD (Juges des Libertés et de la Détention), et dans les cours d'appel on a organisé des permamences supplémentaires pour ça, juste au moment où on a retiré des postes dans les cours d'appel - et dans les Tribunaux, c'est encore plus catastrophique.
Et cette réforme est entrée en vigueur, devinez quand? Le 1er août, quand il n'y a qu'un effectif réduit dans les juridictions. C'est fou !!!!

Les estimations portent sur 70.000 dossiers par ansur le paln national. On prévoit de recruter des magistrats et des greffiers pour faire face aux nouvelles missions, le directeur de l'Ecole Nationale de la Magistrature a annoncé qu'on va doubler les effectifs recrutés par son école, alors que les semaines précédentes, le mot d'ordre était de réduire le recrutement et de réduire le nombre de magistrats, en encourageant ceux-ci à rester jusqu'à, ou au delà de, la limite d'âge, pour assurer la soudure.
Détail sordide : ces gens là, la Justice les aura dans trois ans, au minimum. Les juridictions barbotent dans la réforme depuis le 1er août de cette année......
Ajoutons que la loi pénitentiaire a posé comme principe que toute peine d'empironnement inférieure ou égale à deux années d'emprisonnement peut et doit être aménagée, "ab initio", c'està dire dès son prononcé. Exception seulement si la juridiction décerne mandat de dépôt, notamment en comparution immédiate.
En matière de détention provisioire, il faut "surmotiver" pour garder quelqu'un en détention, en écrivant que les obligations d'une contrôle judiciaire ou le smodalités d'un placement sous surveillance électronique sont insuffisantes pour assurer les objectifs fixés à la mesure de détention.
Autre jouissance : on a "juridictionnalisé l'application des peines. En clair, le juge de l'application des peines est obligé de rédiger une décision motivée pour chacune de ses décisions, décisions suseptibles d'appel : il y a des audiences spéciales dde la Chambre de l'Application des Peines, où trois magistrats avec un greffier, et on manque encore plus de greffiers que de magistrats - passent en moyenne quarante minutes à discuter de l'aménagement d'une peine, quand le Tribunal a eu dix minutes a eu dix minutes pour juger l'affaire et prononcer la sanction.
Pendant ce temps là, bien sûr, on ne peut pas demander à ces mêmes personnels de renforcer la chambre des appels correctionnels ni une chambre civile.... C'est un contentieux qui a été créé de toutes pièces, et qui mange des ressources.
Ceci, plus cela, fait que la Magistrature n'a plus le temps ni les moyens de s'occuper correctement du contentieux civil ni du contentieux pénal, bref, des contentieux nouveaux et/ou artificiels consomment les ressources qui devraient être affectées aux mission fondamentales des magistrats, et leur permettre d'assumer leurs véritables fonctions.
Ajoutons que l'on a décidé de "mutualiser" les salels d'audience, qui à Amiens servent selon divers crénaux de temps au Tribunal et à la Cour. Sur le principe, c'est pas idiot. Dans la pratique, on a refait diverses salles. On a tout simplement oublié de prévoir, dans la salle correctionnelle, un emplacement pour le greffier...... Rolling Eyes
Le commandant Matelly pourra vous confirmer que le département de la Somme a été le plus "impacté" (pour parler comme un énarque!) par la réforme de la carte judiciaire : c'est le seul où on a fermé deux tribunaux de grande instance. Le T.G.I. d'Amiens a reçu un juge d'instruction d'Abbeville et son greffier. Pour tout le reste, il a reçu les dossiers, mais les personnels espérés sont partis ailleurs, ou à la retraite (les mères de trois enfants se sont empressées de profiter de leur spossibilités de départ en retraite, sinon elles auraient du faire je ne sais combien d'années après la date de suprpression de cette possibilité,de plus pour arriver au même taux de retraite; ceux qui ont construit n'ont pas envie de faire 80 à 100 kms par jour pendant leurs dernières années;etc).
Tout ce long discours, pour vous dire : que fait la magistrature? Comme vous, comme la Police : elle fait de la gesticulation! Twisted Evil
L'efficacité? Ah bon, vous n'êtes pas au courant? L'efficacité, c'est devenu un "gros mot" ! Pas de vulgarité ici, s'il vous plait ! Rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
du fin fond du froid
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2686
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   Mar 27 Sep 2011 - 21:59

ça s'appelle clore le débat en beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cagnes-sur-Mer - Un policier municipal tabassé en pleine rue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: