Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Pau - Il blesse très grièvementsa mère avec une machette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Pau - Il blesse très grièvementsa mère avec une machette   Ven 25 Mar 2011 - 13:33

Brice Bernard, 40 ans, a frappé à plusieurs reprises sa mère Nicole, âgée de 68 ans, avec un «coupe-coupe». La sexagénaire était hier matin entre la vie et la mort. Le fils est hospitalisé.témoignages Le comportement de Brice Bernard inquiétait certains habitants de la rue Jean-Jacques-Rousseau.


C'est au n° 15 de la rue Jean-Jaques-Rousseau qu'une Paloise de 68 ans a été violemment frappée avec une machette par un de ses fils. Très grièvement blessée, elle était entre la vie et la mort quand elle a été évacuée vers le centre hospitalier de Pau, hier matin.

Brice Bernard, 40 ans, vit avec sa mère Nicole, 68 ans, dans cette maison aux volets bleus. Mercredi après-midi, son frère aîné a tenté de joindre sa mère par téléphone. En vain. Hier matin, il se rend donc sur place. Il trouve porte close, mais entend des bruits à l'intérieur. Inquiet, il repart chez lui, d'où il appelle son père, ainsi que la police. Le commissariat dépêche aussitôt une patrouille et l'officier de police judiciaire de permanence. Le fils aîné et le père de Brice Bernard - qui habite dans le centre-ville - se rejoignent devant le pavillon.

Quatre policiers blessés

Il est environ 9 heures du matin quand policiers et sapeurs-pompiers convergent eux aussi vers la rue Jean-Jacques-Rousseau, bientôt coupée à la circulation. Les secours entrent dans la maison. Dans le salon, au rez-de-chaussée, les sapeurs-pompiers trouvent Nicole dans un fauteuil, le crâne ouvert, encore consciente. Il y a des traces de sang. La mère de famille a reçu plusieurs coups - au moins quatre - avec une machette. A la tête, au cou, à une main. Les coups ont été violents. L'arme utilisée est un « coupe-coupe » d'une cinquantaine de centimètres de long.

La victime est prise en charge par les pompiers et le Samu, puis évacuée vers le centre hospitalier de Pau dans un état très grave. Le pronostic vital est engagé. Son opération, dans l'après-midi, durera plusieurs heures. Brice est dans sa chambre à l'étage. Les policiers en tenue s'engagent dans l'escalier. Le fils ouvre la porte et leur lance sa machette. L'arme est stoppée par un bouclier. Les policiers répliquent avec un tir de flash-ball. Touché au ventre, Brice Bernard s'écroule. Puis se relève. Il jette plusieurs objets vers les forces de l'ordre. Un fonctionnaire est blessé à la tête par un crucifix - avec trois points de suture et dix jours d'interruption temporaire de travail (ITT) à la clé. Trois autres policiers sont blessés, l'un au genou, les autres à la main.

Le fils fonce mais est aussitôtmaîtrisé. Vers 10 h 15, il est conduit au commissariat de Pau par les sapeurs-pompiers. Le médecin qui l'examine estime que son état est incompatible avec la garde à vue. En début d'après-midi, l'auteur des coups de machette est donc transféré au centre hospitalier des Pyrénées (CHP) : un arrêté municipal d'hospitalisation d'office vient d'être signé - et sera validé dans les 24 heures par la préfecture.

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/03/25/il-blesse-tres-grievement-sa-mere-avec-une-machette,186673.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le doc bleu
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 56
Localisation : pas de calais
Emploi : Medecin principal (R)
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Pau - Il blesse très grièvementsa mère avec une machette   Ven 25 Mar 2011 - 13:37

Pas assez de psychiatres. Trop de schizophrénes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pau - Il blesse très grièvementsa mère avec une machette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: