Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   Jeu 24 Mar 2011 - 21:51

Trois gardiens de prison de la maison d'arrêt d'Amiens ont été déférés au parquet, suite au suicide d'un détenu dont ils avaient la surveillance, a-t-on appris jeudi de sources policière et judiciaire. Une information judiciaire pour "non-assistance à personne en péril" a été ouverte.Les trois gardiens de prison avaient été placés en garde à vue mercredi matin dans les locaux du commissariat d'Amiens. Ils ont été déférés jeudi en début de soirée. "On leur reproche de ne pas avoir été suffisamment vigilants" dans la surveillance du détenu qui s'est suicidé, a indiqué une source policière, sans donner plus de détails. Le détenu de 41 ans serait décédé le 3 mars à la suite à l'absorption de substances médicamenteuses.

http://lci.tf1.fr/filnews/france/trois-gardiens-de-prison-deferes-au-parquet-apres-le-suicide-6328799.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   Ven 25 Mar 2011 - 1:16

Quand l'inverse se produit que fait-on??? rien...
courage à ces 3 personnes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   Ven 25 Mar 2011 - 3:53

Comment se fait-il qu'il disposait d'autant de médicaments dans sa cellule? Il ne les prenait pas depuis un certain temps pour en stocker ou il souffrait d'une lourde patologie?
En attendant qui est ce qui "trinque" les amis de la pénitentière, courage messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
jen107
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   Ven 25 Mar 2011 - 11:13

Quivoi a écrit:
Comment se fait-il qu'il disposait d'autant de médicaments dans sa cellule? Il ne les prenait pas depuis un certain temps pour en stocker

Les traitements en détention sont distribué soit par jour, soit à la semaine, tout dépends des établissements. Les détenus peuvent effectivement stocker leurs traitements, les fouilles de cellule étant limitées par le manque de personnel.

Une infirmière en Maison d'arrêt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaldozores
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : France
Emploi : Gendarme
Date d'inscription : 12/03/2010

MessageSujet: Re: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   Ven 25 Mar 2011 - 12:15

"On leur reproche de ne pas avoir été suffisamment vigilants" dans la surveillance du détenu qui s'est suicidé.

Pas assez vigilants... pour cela, il faudrait être constamment avec ce genre de détenu et cela au détriment des autres. Encore un souci d'effectif ?
Pour ceux qui sont parents, combien de fois vos enfants se sont blessés plus ou moins gravement alors qu'ils étaient sous votre surveillance ? Un court instant suffit souvent et eux n'ont pas la volonté de se faire du mal...

Attention pour nos GD lors des GAV !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles
avatar

Nombre de messages : 12531
Age : 64
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Trois surveillants de la maison d'arrêt d'Amiens mis en examen après la mort    Ven 25 Mar 2011 - 18:14

Trois surveillants pénitentiaires de la maison d'arrêt d'Amiens ont été mis en examen jeudi 24 mars au soir pour "non-assistance à personne en péril" après le décès en mars d'un détenu de 41 ans d'une surdose médicamenteuse, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, ce qui leur interdit de se rendre dans l'établissement pénitentiaire, mais les autorise à exercer leur profession dans un autre établissement, selon le procureur d'Amiens Bernard Faret.

Il est reproché à ces trois surveillants expérimentés, "d'avoir eu des éléments laissant penser que [le détenu] était en danger, et de ne pas avoir appelé les secours", selon le magistrat. "On leur reproche de ne pas avoir été suffisamment vigilants" dans la surveillance du détenu qui pourrait s'être suicidé, indiquait jeudi une source policière. Le détenu a absorbé une dose supérieure à celle qu'il aurait dû normalement prendre, car les médicaments sont donnés aux détenus pour "plusieurs jours", a expliqué M. Faret.

MISE EN EXAMEN "DISPROPORTIONNÉE"

Selon Etienne Dobremetz, secrétaire général adjoint régional du syndicat de surveillants UFAP, dans la nuit du 3 au 4 mars, un co-détenu du défunt avait tapé à la porte, expliquant que celui-ci n'était pas dans son état normal. Un surveillant de ronde avait appelé un gradé, qui dispose des clés des cellules la nuit. Alors que le gradé était en train d'arriver, le co-détenu aurait indiqué que son camarade de cellule s'était réveillé, les agents auraient néanmoins ouvert la cellule et constaté que le détenu était "conscient". Il a été retrouvé mort le lendemain matin.

"Pour moi les agents ont fait leur travail", a déclaré à l'AFP le responsable syndical, estimant qu'il y avait "peut-être eu une erreur d'appréciation" et que la mise en examen des surveillants était "disproportionnée". "On redoute qu'ils soient suspendus de leurs fonctions", a-t-il ajouté, précisant que les trois agents, "réputés très professionnels", ont "12-13 ans de boutique". "Si l'on devait envoyer à l'hôpital ou appeler le médecin à chaque fois qu'un détenu est un peu somnolent, on peut envoyer la moitié de la prison, parce que la camisole chimique (...) ça existe dans les prisons françaises", a-t-il déclaré.

La maison d'arrêt compte quelque 500 détenus pour environ 300 places, selon M.Dobremetz.

http://www.google.fr/url?sa=t&source=news&cd=1&ved=0CC0QqQIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lemonde.fr%2Fsociete%2Farticle%2F2011%2F03%2F25%2Ftrois-surveillants-de-la-maison-d-arret-d-amiens-mis-en-examen-apres-la-mort-d-un-detenu_1498291_3224.html&ei=iLCMTdXONY3esgb9iYH6CQ&usg=AFQjCNHZdy-BtTPGn5VNUCrcIOciyoDh_Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amiens -Trois gardiens de prison déférés au parquet après le suicide d'un détenu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: