Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne   Dim 20 Mar 2011 - 19:27

Une ville sous haute tension. Hier après-midi, une unité d’intervention chargée de sécuriser depuis jeudi le passage du bus 402 de la compagnie Tice, dans le quartier sensible de la Grande-Borne, à Grigny (Essonne), a été attaquée par une cinquantaine de jeunes de la cité. Il est 17h45, quatre policiers se trouvent dans une voiture derrière l’autocar.

Une cinquantaine de jeunes surgissent, poussant des chariots remplis de pavés. Ils caillassent la voiture de police. Le pare-brise arrière explose. Une quinzaine de cocktails Molotov sont jetés par les jeunes sur les fonctionnaires, qui appellent des renforts. Mais avant l’arrivée de leurs collègues, deux d’entre eux sont blessés aux jambes par des parpaings.

Une soixantaine de policiers sont rapidement sur place. Ils doivent tirer une trentaine de grenades de flash-ball pour repousser les assaillants. Les jeunes finissent par se disperser et parviennent à s’échapper dans les dédales de la cité sans être interpellés.

Ce guet-apens marque l’épilogue d’une journée émaillée de graves incidents. Dès 16 heures, dans le quartier de Grigny 2 cette fois, c’est une équipe de police patrouillant à pied près de la gare RER qui a été prise pour cible et caillassée. Les agents ont pu s’en tirer sans dommage. Trois heures plus tôt, Rachid, un jeune de la cité, avait été blessé à la Grande-Borne de plusieurs coups de couteau.

A Morangis (Essonne), un homme a été très grièvement blessé d’une balle dans le dos par un tireur descendu d’une voiture, vendredi soir, alors qu’il discutait avec d’autres personnes, au pied d’un immeuble. La victime, souffrant de la mucoviscidose, n’a pas eu le temps de s’enfuir. Son pronostic vital est engagé.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/des-policiers-attaques-a-la-grande-borne-20-03-2011-1367693.php

Seine Saint Denis - Tirs en plein jour à Sevran

Les habitants de Sevran (Seine-Saint-Denis) ont connu plusieurs épisodes de violences ces trois derniers jours. Dernier en date : hier, vers 14 heures, deux hommes encagoulés, juchés sur un puissant scooter, ont fait usage de pistolets semi-automatiques en direction de plusieurs façades d’immeubles dans le quartier de la cité Basse. Personne n’a été blessé mais au moins une balle tirée par les malfrats a traversé la fenêtre de la cuisine d’un appartement alors que plusieurs locataires s’y trouvaient.

Dix-huit douilles de calibre 9 mm ont été récupérées au pied des immeubles pris pour cible, par les enquêteurs de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis chargés de cette affaire, sans doute liée à un règlement de comptes.

Déjà, vendredi soir, vers 21 heures, un homme de 27 ans, en train d’attendre au volant de sa voiture au drive-in du restaurant Quick du centre commercial Beau Sevran, a été agressé par deux inconnus. « La victime a quitté la file, découragée par le temps d’attente, précise Stéphane Pelliccia, secrétaire régional adjoint pour le syndicat Unsa. Deux hommes sont arrivés en face de lui, à bord d’une Renault Clio. Ils lui ont tiré dessus à une reprise avant de prendre la fuite. Le projectile a traversé le pare-brise du conducteur avant de transpercer l’appuie-tête et de ressortir par la vitre arrière. C’est un miracle qu’il n’ait pas été touché. » Pour l’heure, aucun lien n’a été établi entre ces deux affaires.

Enfin, jeudi soir, vers 23 h 50, un jeune homme âgé de 23 ans avait été blessé par balle au mollet après s’être fait tirer dessus par un inconnu, allée Jan-Palach, à quelques pas de l’allée Jan-Masaryk.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/tirs-en-plein-jour-a-sevran-20-03-2011-1367692.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne   Dim 20 Mar 2011 - 20:53

bonsoir,

dire que j habite dans ce magnifique département de la seine saint denis, a deux pas de la courneuve, sarcelles avec ses beaux parterres de fleurs, ses gens acceuillants....
Revenir en haut Aller en bas
micheltal
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 06/02/2009

MessageSujet: incidents   Dim 20 Mar 2011 - 21:14

Et dire que celà se passe à 20 kilomêtres de Paris !!!! et encore on ne parle que des cas les plus graves ( policiers attaqués, jets de coktails sur AFP, homicides par armes à feu chaque semaine, réglements de compte avec des morts et des blessés graves ,sri lankais découpé au sabre avec les mains coupés etc )
Tout va bien, le 93 c'est la tchétchénie, la délinquance baisse parait il .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne   Dim 20 Mar 2011 - 23:54

non la grande borne c'est à grigny dans le 91, pas dans le 93.
j'habite tout près, et c'est vrai que c'est pas très beau à voir comme coin...
même en voiture, j'évite de passer par là bas.
Revenir en haut Aller en bas
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Tirs de Kalachnikov à Sevran (93)    Lun 21 Mar 2011 - 19:57

Deux inconnus armés d'une Kalachnikov ont tiré à cinq reprises en direction d'une butte de terre cet après-midi vers 13h15, à Sevran (Seine-Saint-Denis), selon leparisien.fr. Plusieurs badauds ont assisté à la scène mais aucun blessé n'est à déplorer. Le service départemental de police judiciaire (SDPJ) a été chargé de l'enquête.

Ces tirs interviennent après les coups de feu tirés samedi à l'arme automatique sur la façade d'un immeuble dans la même commune, théâtre d'affrontements entre trafiquants de drogue.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/21/97001-20110321FILWWW00644-tirs-de-kalachnikov-a-sevran-93.php



Seine-Saint-Denis : opération policière à Sevran après des tirs


Une cinquantaine de policiers ont participé, ce lundi en début de soirée, à une opération de contrôle des halls d'immeuble dans la cité des Beaudottes à Sevran, en Seine-Saint-Denis, Des policiers à pied et des motards, mais aussi un hélicoptère et des chiens anti-drogue ont été mobilisés.

Le préfet Christian Lambert s'est rendu sur place.

Cette opération intervient alors que la tension ne semble toujours pas être retombée à Sevran (Seine-Saint-Denis). Alors que des coups de feu avaient été tirés samedi contre les façades de plusieurs immeubles, allée Jan-Masaryk, ce lundi après-midi, vers 13 h 15, deux hommes ont utilisé une arme de guerre dans le même secteur.

Armés d’une Kalachnikov, les deux inconnus ont tiré à cinq reprises, en direction d’une butte de terre, sous les yeux médusés de plusieurs badauds qui se trouvaient allée Jan-Palach. Aucun blessé n’est à déplorer. Les enquêteurs du service départemental de police judiciaire (SDPJ) ont été chargés des investigations.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/seine-saint-denis-operation-policiere-a-sevran-apres-des-tirs-21-03-2011-1370286.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARSOUIN 26
5 étoiles
5 étoiles


Nombre de messages : 12531
Age : 63
Localisation : DROME
Emploi : Retraité Gie
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Nouvel épisode de violences à Sevran, point névralgique du trafic de drogue   Mer 23 Mar 2011 - 14:53

"""""""""""""
Sophie, une mère de famille de 47 ans qui n'a pas voulu donner son nom, se sent "désarçonnée" après les violences du week-end. "C'est une grande tristesse. (...) Qu'est-ce qu'on peut faire devant un truc pareil? Il faudrait peut-être qu'on donne enfin les moyens aux villes en difficulté! Et que les hommes politiques tiennent enfin leurs promesses!", dit-elle.

"On peut toujours arrêter des gens, mais si on mettait les moyens au niveau de l'enseignement, ça changerait vraiment tout", juge-t-elle.
Pour elle, "on n'arrivera jamais à arrêter le trafic", car "des familles en dépendent pour vivre", et "comment vous voulez faire revenir dans le droit chemin des jeunes qui ont pris goût à l'argent facile?".

En face du centre commercial Beau Sevran, un jeune revendeur de cannabis accompagné de deux "confrères" toise les CRS patrouillant tout près, peste rituellement contre leurs contrôles d'identité incessants et lâche: "Tout ce bordel, c'est pas terrible pour le business. Maintenant y a des keufs partout".

Sevran, "officiellement c'est une ville pauvre avec beaucoup de chômage, mais je peux vous dire que souterrainement y a plein de trucs qui se passent! Et du fric!", confie-t-il. Lui affirme gagner environ 5.000 euros par mois en vendant du shit.

Stéphane Blanchet souligne qu'"à chaque fois qu'un trafic est démantelé, des remplaçants s'installent". "Des policiers interviennent tous les jours mais le trafic prospère et s'amplifie", déplore-t-il.

"La police ne peut pas répondre seule à une telle question de société", assure l'élu, appelant à ouvrir un débat national car "la prohibition ne marche pas".""""""""""""""""

http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/23/1041793-Nouvel-episode-de-violences-a-Sevran-point-nevralgique-du-trafic-de-drogue.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne   Aujourd'hui à 23:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Essonne - Des policiers attaqués à la Grande-Borne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL :: Les forces de l'ordre victimes de leur devoir ou les risques du métier-
Sauter vers: